Calibration et profil colorimétrique, comment ça marche ?

La gestion des couleurs et la calibration de l’écran et de l’imprimante sont des pratiques parmi les plus complexes en photo numérique. Les accessoires de calibration sont simples à utiliser mais comprendre la gestion des couleurs et savoir quoi faire et pourquoi nécessite un véritable apprentissage.

Calibration et profil colorimétrique, comment ça marche ?

Voici les bases de la gestion des couleurs pour les photographes. Pour compléter ce sujet et si cela vous intéresse d’en savoir plus vous pouvez télécharger le guide gratuit Datacolor (PDF) en suivant le lien ci-dessous. Vous y trouverez de nombreuses informations sur la gestion des couleurs et la calibration :

Télécharger le guide sur la gestion des couleurs chez Datacolor …

article sponsorisé

Calibration et gestion des couleurs, une problématique complète

Parler de gestion des couleurs n’a de sens que si vous vous intéressez à l’intégralité de la chaîne de traitement de l’image. Il ne suffit pas de calibrer votre écran pour obtenir les résultats escomptés, il faut aussi tenir compte de chaque périphérique utilisé et en adapter les réglages à vos attentes.

Avant de vous lancer dans la calibration de votre écran, je vous invite à lire les paragraphes suivants pour comprendre les premières bases, avant de passer – si vous voulez aller plus loin – à la lecture d’ouvrages spécialisés comme « La gestion des couleurs » par Jean Delmas.

Qu’est-ce que le modèle colorimétrique

Chaque périphérique électronique (appareil photo, logiciel, écran, imprimante, …) possède son propre modèle colorimétrique. Ce modèle définit la méthode utilisée par le périphérique pour gérer les couleurs.

Un appareil photo fonctionne selon le modèle RVB (Rouge, Vert, Bleu) ou RGB en version anglophone (Red, Green, Blue).

Une solution d’impression offset fonctionne avec le modèle CMJN soustractif (Cyan, Magenta, Jaune, Noir).

Votre imprimante jet d’encre photo fonctionne selon un modèle hybride. Contrairement à l’impression offset l’imprimante photo utilise plusieurs encres différentes et non quatre uniquement. Certaines imprimantes photo utilisent jusqu’à onze cartouches. Comme il n’y a pas de norme à ce niveau, les données sont préparées en RVB. Ce n’est que lors de la dernière étape, l’impression, que l’imprimante jet d’encre passe au modèle CMJN.

Qu’est-ce que l’espace colorimétrique ?

Les appareils électroniques ne peuvent pas afficher toutes les couleurs que votre œil sait percevoir. Il y a une limite propre à chaque périphérique liée à sa technologie, aussi bien en capture (appareil photo, scanner) qu’en restitution (écran, imprimante). L’espace de couleur définit quelles couleurs le périphérique sait capturer ou restituer.

En photographie les deux espaces de couleurs les plus utilisés sont l’espace sRVB et l’espace Adobe RVB (ou sRGB et Adobe RGB). L’espace Adobe RVB est plus étendu que l’espace sRVB et peut donc restituer plus de couleurs.

Différence entre sRVB et Adobe RVB

Quel espace colorimétrique utiliser, sRVB ou Adobe RVB ?

Regardez bien dans le menu de votre appareil photo, vous y verrez une option intitulée « espace colorimétrique » dans le menu Prise de Vue (chez Nikon).

Utiliser l’espace colorimétrique sRVB

Si vous voulez simplement afficher à l’écran, faire tirer par un labo Internet vos photos et les publier sur le web et les réseaux sociaux, que vous utilisez le format JPG, choisissez l’espace sRVB. C’est le réglage qui vous donne les meilleurs résultats sans vous imposer une gestion des couleurs complexe.

Utiliser l’espace colorimétrique Adobe RVB

Si vous utilisez un appareil expert ou pro, que vous photographiez au format RAW et/ou que vous imprimez vos photos sur une imprimante photo ou chez un labo pro, choisissez l’espace Adobe RVB. C’est l’espace qui vous donner la plus grande latitude de traitement.

Qu’est-ce qu’un profil de couleurs ?

Lorsque vous faites une photo et que vous l’affichez sur votre écran, il faut tenir compte des capacités de chacun des appareils en entrée (boîtier) comme en sortie (écran) à reproduire plus ou moins fidèlement les couleurs.

Pour pallier aux différences inévitables propres à ces périphériques, les différents acteurs du monde de la gestion des couleurs ont convenu de créer des profils de couleurs propres à chaque appareil.

Ces profils, une fois créés, sont intégrés au système d’exploitation de votre ordinateur (Windows, MacOS, Linux). Ils permettent de corriger les écarts colorimétriques propres au périphérique concerné.

Ces profils vous permettent aussi de faire un épreuvage avant impression (« soft proofing ») si votre logiciel de post-traitement le permet. C’est le cas de Lightroom et de Photoshop comme des principaux logiciels experts. Vous avez alors possibilité de voir comment les couleurs de vos photos vont apparaître sur le tirage avant même de l’avoir fait.

Comment créer un profil de couleurs

Si vous voulez avoir le meilleur rendu des couleurs possibles sur votre écran, il faut le calibrer. Cette calibration permet de créer le profil de couleur qui permet ensuite à l’ordinateur d’ajuster le rendu à l’écran pour qu’il soit fidèle.

Pour calibrer un écran il suffit de disposer d’une sonde de calibration et de son logiciel (par exemple la sonde Datacolor Spyder 5). Le logiciel envoie sur l’écran des motifs colorés calibrés et la sonde mesure les couleurs réellement affichées. Elle transmet au logiciel le résultat de ces mesures et le logiciel crée un profil qui va compenser les écarts entre valeur théorique et mesure pratique. Si vous prenez soin d’utiliser ce profil, vos photos seront reproduites fidèlement à l’écran.

Votre imprimante photo doit être calibrée également car elle induit elle-aussi des écarts entre ce qu’elle reçoit et ce qu’elle imprime. Ces écarts sont encore accentués par les types de papier et d’encre utilisés. Il vous faut donc un accessoire de calibration qui va créer un profil par couple imprimante – papier, voire par trio imprimante – papier – encre.

Pourquoi calibrer régulièrement ?

Votre écran et votre imprimante sont des appareils électroniques dont les caractéristiques varient avec le temps. Il faut donc penser à (re)calibrer régulièrement votre écran (par exemple une fois par mois) comme votre imprimante pour garder un rendu colorimétrique le plus fidèle possible.

Pour aller plus loin …

La gestion des couleurs est une science complexe qui demande de bien comprendre les différentes notions associées. Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous propose de consulter le guide électronique « Gestion des couleurs » disponible en libre téléchargement sur le site Datacolor.

Télécharger le guide sur la gestion des couleurs chez Datacolor …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.