Test terrain Nikon D5500 : deux semaines avec le reflex amateur qui se rapproche des experts

Le Nikon D5500 est un reflex au format APS-C qui a presque tout d'un modèle expert sans en avoir le coût. Doté d'un inédit écran orientable et tactile, léger, embarquant la dernière version du processeur d'image Nikon Expeed 4, ce reflex mérite que vous vous y intéressiez si vous cherchez un appareil photo polyvalent capable de vous suivre partout. Nikon D5500 + objectif 18-55 f/3.5-5.6 ...

Lire la suite ...

Quel reflex Nikon choisir, comment et pourquoi ?

Choisir un appareil photo reflex Nikon n'est pas toujours chose facile si vous ne connaissez pas bien la gamme actuelle et si vos critères ne sont pas suffisamment précis. Vous êtes nombreux à vous poser la question de savoir s'il faut dépenser plus ou pas, choisir un APS-C ou un Plein Format, et à être un peu perdus dans la gamme ...

Lire la suite ...

Nombre de déclenchements d'un boîtier : toutes les solutions pour mesurer le nombre de vues (sans Shootnum)

Comment savoir combien de déclenchements a le boîtier que j'envisage d'acheter ? Combien de photos ai-je fait avec mon reflex ? Vous êtes nombreux à vous poser la question. Mais savez-vous que cette valeur est incluse dans chacune des données relatives à vos photos (EXIF) et que vous pouvez la connaître facilement ? Il existait auparavant un utilitaire nommé Shootnum qui ...

Lire la suite ...

Nikon D7200, à l'Est rien de nouveau : 25.600 ISO, Expeed 4 et c'est tout

Nikon annonce le nouveau Nikon D7200, un reflex APS-C dont le seul mérite est d'offrir un léger gain en sensibilité et un processeur Expeed 4 équipant déjà les modèles d'entrée de gamme DX. Manquent à l'appel l'ergonomie revue, un écran orientable (et tactile) et une vraie connectivité Wi-Fi. Les modèles se suivent et se ressemblent dans la gamme Nikon DX. Force est de ...

Lire la suite ...

Nikon D5300 : avis, test, objectifs, accessoires recommandés et meilleur prix

Nikon D5300 : avis, test, objectifs, accessoires recommandés et meilleur prix

Le Nikon D5300 est un appareil reflex numérique qui s'inscrit dans la gamme amateur-expert Nikon. Dotés des dernières évolutions technologiques également présentes dans les modèles pros de la marque, le D5300 est un reflex qui sait rester accessible tout en disposant d'une fiche technique qui le classe parmi les modèles les plus performants de sa catégorie. Voici de quoi vous aider ...

Lire la suite ...

[Video] Utiliser le filtre radial de Lightroom en sortant du cadre !

L'outil Filtre radial de Lightroom est un des outils de post-traitement qui permet de travailler sur une zone bien précise de l'image. Equivalent des masques de Photoshop, le filtre radial autorise des traitements locaux très rapides, voici comment le mettre en oeuvre en sortant du cadre habituel. En matière de post-traitement photo et de développement RAW, il y a deux pratiques complémentaires ...

Lire la suite ...

7 bonnes raisons d’utiliser un objectif à focale fixe 50mm

Utiliser un objectif 50mm à focale fixe est un des moyens de vous différencier en apprenant à cadrer et à bouger autour de votre sujet. Le 50mm a plein d'autres atouts dont sa compacité, son coût et sa polyvalence. Voici pourquoi vous devriez avoir un 50mm fixe dans votre sac photo en complément du zoom habituel ou livré en kit avec votre boîtier. De ...

Lire la suite ...

Test terrain Nikon D3300 : 1 mois avec le reflex Nikon et des retours concrets

Le meilleur des tests techniques ne saurait remplacer l'expérience que l'on peut avoir en utilisant un appareil photo au quotidien. Loin des grilles et courbes que seuls quelques ingénieurs férus d'électronique savent interpréter avec précision, je préfère vous proposer un avis bien personnel après avoir utilisé le Nikon D3300 pendant un mois. Revue de détails ... Le Nikon D3300 avec l'objectif ...

Lire la suite ...

Tous photographes ! 58 leçons pour réussir vos photos, par Jacques Croizer

58 leçons pour réussir vos photos ? C'est le pari que fait Jacques Croizer, auteur du livre "Tous photographes" aux éditions Dunod. Ce cours de photographie appliqué aux appareils photo numériques mérite-t-il que vous vous y intéressiez ? La réponse dans cette revue de détails de la seconde édition de ce guide pratique. Il ne se passe pas un mois sans ...

Lire la suite ...

9 erreurs fréquemment commises en photographie et comment les éviter

Vous avez trié vos photos pour ne garder que les plus abouties. Et pourtant quand vous vous comparez à d'autres photographes, vous vous dites que leurs photos sont bien meilleures. Vous n'obtenez pas les commentaires escomptés quand vous demandez des retours. Voici 9 erreurs fréquemment commises en photographie et que vous pouvez éviter pour faire de meilleures photos. Il est toujours ...

Lire la suite ...

Faut-il (re)lire plusieurs guides sur la photo ?

par Jean-Christophe Dichant

17 août 2011

Tout photographe amateur, expert ou professionnel a parcouru des guides pratiques de photographie à un moment ou à un autre de son parcours. Pour autant, à lire les commentaires sur les guides photo que nous commentons à la rédaction, il semble qu’une fois les quelques notions de base acquises, certains ne plongent plus jamais le nez dans un nouvel ouvrage. Est-ce une bonne idée ?

Citation d'Ernest Hemingway sur l'intérêt du livre

Qu’il s’agisse de guides pour débutants, de recueils de conseils pour experts ou de livres dédiés à une technique bien particulière pour celui qui veut se spécialiser, l’apprentissage par le livre est une pratique courante et pertinente. Voici quelques points qui méritent votre attention et sur lesquels nous lançons le débat. Il est bien question ici de guides pratiques et non d’ouvrages de photographies, un autre sujet qui mérite à lui seul une analyse détaillée.

Pourquoi lire plusieurs guides photo si l’on sait déjà tout ?

Parce que l’on ne sait jamais tout.

Aussi triviale que puisse être cette réponse, il faut bien reconnaître qu’aucun de nous ne peut affirmer avec certitude qu’il maîtrise toutes les composantes de la technique photographique. Si les bases sont généralement acquises, il n’est jamais inutile de se replonger dans un nouveau livre ou de relire ceux que l’on possède déjà. Revenir sur ce que l’on a déjà lu permet de renforcer ses connaissances et découvrir différents auteurs ne peut être qu’enrichissant.

Qu’apporte la lecture d’un nième livre pratique photo ?

Plus que des nouvelles notions, ce qu’apporte la lecture d’un nouveau guide photo c’est un point de vue différent.

Si tant est que l’auteur ne vous soit pas connu ou ait une vision bien à lui du sujet traité alors lire son livre ne peut qu’apporter quelque chose. Nous recevons des livres toutes les semaines, et parmi ceux-ci beaucoup de guides pratiques, et le réflexe premier est de se dire « encore un guide photo !« . Mais à force de parcourir ces guides, d’essayer d’en comprendre le sens, le positionnement, l’intérêt pour retranscrire cela dans nos fiches de lecture, il apparaît qu’aucun livre n’est vraiment inutile. Contrairement à ce que l’on peut penser parfois, même si un guide photo reprend les mêmes sujets qu’un autre guide photo, il ne s’agit jamais du même point de vue, du même positionnement ou des mêmes intentions.

Il faut donc lire tous les guides qui sortent ?

Bien évidemment non car il faut garder du temps (et de l’argent) pour faire des photos ! Mais c’est une démarche saine que de se poser la question, chaque fois qu’un nouveau bouquin paraît, de savoir s’il présente de l’intérêt pour votre démarche personnelle.

Un des récents livres commentés sur NP, « La photo numérique selon Life » de Joe McNally est un bon exemple : ce livre est un guide « de plus » sur la photo, et d’ailleurs son titre peut être mal interprété puisqu’il met l’accent sur la photo numérique alors que les photographes de Life, et Mc Nally en particulier, ont beaucoup travaillé en argentique. Mais au-delà de cette première impression, il suffit de se plonger dans le bouquin comme nous l’avons fait pour réaliser que l’auteur n’y traite pas que de modes autos ou de sujets communs. Il présente sa démarche, ses intentions, et ceci est propre à cet auteur.

Un autre livre traduira les intentions d’un autre auteur : c’est le cas par exemple de « L’esprit du photographe » de Michael Freeman qui diffère totalement dans son approche de « Pratique de l’exposition » de Bryan Peterson. Lire et relire n’est donc pas inutile, c’est indispensable.

Mais comment choisir au vu de la quantité de livres disponibles ?

Il est vrai que l’offre est importante en matière de livres et guides photo. Il suffit de consulter le rayon correspondant de toute bonne librairie (voir la sélection NP) pour se rendre compte que le choix peut être ardu.

Voici quelques recommandations.

1- ne pas se contenter de guides relatifs à un matériel photo bien particulier

Si le « Guide du Nikon D7000 » peut paraître intéressant à celui qui vient de faire l’acquisition d’un D7000, il ne faut pas se contenter de cet ouvrage. Il est important de s’ouvrir à d’autres sujets, et de ne pas craindre de lire des ouvrages plus génériques. La technique photo c’est comme le permis de conduire, ça n’est pas lié à une marque d’appareil.

2- ne pas se limiter aux ouvrages d’auteurs francophones

Si nous avons globalement de bons retours des livres écrits par des auteurs francophones, et parfois de moins bons sur les traductions à la va-vite de certains auteurs anglo-saxons, il n’en reste pas moins que certains ouvrages bien traduits sont des ouvrages de référence. Citons comme exemple les livres de Bryan Peterson, de Michael Freeman ou de David Nightingale qui sont remarquables de par leur contenu original et leur adaptation française.

3- ne pas se limiter aux sujets que l’on connaît déjà

Si vous connaissez déjà un domaine particulier de la photo (le paysage par exemple), et que vous ne pratiquez que ce style particulier, rien ne vous empêche de parcourir des guides traitant d’autres sujets. C’est faire preuve d’ouverture d’esprit que de regarder ce qui se passe dans les autres domaines, quelles sont les nouveautés, les courants artistiques nouveaux, les grandes tendances, les techniques spécifiques. Vous en tirerez toujours quelque chose pour votre pratique personnelle.

4- ne jamais mettre à l’écart un livre déjà lu

Les guides photo ont ceci de particulier qu’ils restent des sources d’informations permanentes. Autant il peut être logique de mettre au rebut un roman que l’on a déjà lu (donnez le plutôt, ça fera des heureux), autant garder à portée de main sa collection de guides photo est un geste salvateur. Il est possible de les consulter facilement, de revenir sur un sujet donné, de rechercher une précision. Ces livres (de chevet) doivent vous permettre de vous remettre en question régulièrement, de vous poser des questions. Un peu comme si vous vous contentiez d’aller visiter une expo et que cela vous suffise pour le restant de votre vie.

Et vous, comment vous pratiquez ?

Nous avons présenté notre façon de voir les choses, mais vous avez forcément la vôtre. Fort de votre expérience personnelle, comment gérez-vous votre bibliothèque de guides photos ?

Illustration (C) TdV

  • Antoine

    J’ai souvent l’occasion de lire des guides pour débutants et même si j’ai déjà pas mal d’expérience en photo, j’y trouve toujours des infos intéressantes ou des choses que j’ai laissé de coté. J’approuve tout à fait cet article dans ce sens: « on ne sait jamais tout »

  • BernardJ

    Il faut tout lire : les ouvrages techniques, les ouvrages d’histoire de la photo, les biographies, les monographies et même les catalogues.

  • Henry 67

    Pour moi, la réponse est simple : Oui ! Oui je crois à la nécessité de (re)lire différents ouvrages sur la photo… Encore plus, dans mon cas, puisque je pratique le numérique « et » l’argentique (avec labo pour le B&W). Avec le labo, s’y ajoutent les ouvrages spécifiques au tirage papier … Imaginez le rayon photo, dans ma bibliothèque !

  • louis de funeste

    un guide je commence par le parcourir (en lecture rapide) je m arrete sur ce qui m interesse, je met en pratique une fois que je maitrise je lis completement le guide, pour deceler certains points qui m apporte un plus, je remet en pratique, j applique ce que j apprend a d’autre domaine (en faisant su light painting, j ai decouvert des possibilités sur l eclairage en portrait), et je le relis en général plus tard quand une grande partis des notions abordés sont acquises.

  • chrisomac

    Il faut tout lire pour faire vendre tous les livres,

  • Pingback: Composition, pratique photo par Laurie Excell chez Eyrolles - actualités photo, forum photo, tutoriels photo Nikon Passion()