Comment régler l’ISO-Auto sur un reflex ou hybride Nikon

Vous aimeriez utiliser cette fonction, mais vous ne savez pas comment régler l’ISO-Auto ? Voici comment procéder pas à pas, que vous ayez un reflex ou un hybride Nikon.

Comment régler l’ISO-Auto, le principe

La fonction ISO-Auto existe depuis longtemps sur les reflex Nikon. Très basique à l’origine et pourtant déjà très pratique, cette fonction n’a eu de cesse de s’améliorer au fil des nouvelles générations de boîtiers. Décriée par certains car trop automatique, adulée par d’autres, elle mérite d’être testée en fonction de vos besoins (voir le Pour ou Contre l’ISO-Auto).

Un boîtier numérique dispose d’une plage de sensibilités utilisables, de 100 à 51.200 ISO selon les modèles (en savoir plus sur l’ISO). Plutôt que de devoir régler la sensibilité vous-même en manuel quand les conditions de lumière changent, l’ISO-Auto est un automatisme qui se charge de faire varier la valeur de la sensibilité utilisée. Cet automatisme tient compte des limites que vous avez définies au préalable.

Comment régler l'ISO-Auto sur un reflex ou hybride Nikon

Vous pouvez activer la fonction ISO-Auto dans le menu Prise de vue photo, « réglage de la sensibilité » ou via les touches du boîtier

Les réglages ISO-Auto à l’origine

Quand elle est apparue, cette fonction était simple à mettre en œuvre. Vous indiquiez la sensibilité de base à utiliser sur le boîtier (200 ISO par exemple). Dans le menu ISO-Auto vous choisissiez la valeur ISO maximale à utiliser ainsi que le temps de pose limite à partir duquel le boîtier passait automatiquement à la sensibilité supérieure.

Ce système était efficace avec des focales fixes, mais posait un problème avec les zooms. En effet, le « temps de pose de sécurité » (à partir duquel vous ne risquez plus le flou de bougé) varie en fonction de la focale. Ce mode de fonctionnement ne permettait pas au boîtier de faire la différence entre un zoom et une focale fixe, et donc de fonctionner de façon spécifique avec un zoom dont la focale varie par définition.

Par conséquent, avec un objectif zoom, soit le temps de pose était trop long à certaines focales (avec des flous de bouger probables dans certains cas), soit la montée en ISO était trop rapide dans certaines parties de la plage de sensibilités choisie (avec des montées de bruit numérique à la clé). Bref il était temps que Nikon revoie sa copie.

Comment régler l'ISO-Auto sur un reflex ou hybride Nikon

Menu Prise de Vue photo sur un reflex Nikon

indiquez la sensibilité maximale autorisée et la vitesse d’obturation minimale (temps de pose maximum) de passage à l’ISO supérieur
les boîtiers les plus récents peuvent déterminer cette vitesse eux-mêmes

Les réglages ISO-Auto actuels

Depuis l’arrivée des Nikon D800 et D600, Nikon a mis à jour la fonction ISO-Auto, moyennant quelques restrictions avec les objectifs compatibles des opticiens indépendants. Ces limitations ont sauté sur la génération D810/D750 : tout fonctionne dès lors que le boîtier connaît la focale utilisée.

Désormais, en plus du réglage de la vitesse d’obturation qui permet de changer de sensibilité, le mode « automatique » a fait son apparition. Le boîtier se charge d’adapter la vitesse en fonction de la focale utilisée. Il est possible d’ajuster la sensibilité de ce dispositif à l’aide d’un curseur (+/-2 crans).

Vous n’avez plus besoin de vous poser de question quand vous utilisez un zoom : la vitesse s’adapte de façon automatique ! Par contre,  si vous utilisez un objectif sans microprocesseur et que ses données ne sont pas renseignées, la vitesse d’obturation minimale est définie sur 1/30 sec.

Les réglages peuvent varier d’un modèle d’appareil photo à l’autre, consultez le manuel utilisateur pour en savoir plus (disponible en ligne sur le site Nikon).

Comment régler l'ISO-Auto sur un reflex ou hybride Nikon

Le choix de la vitesse de passage à l’ISO supérieur peut s’effectuer de façon automatique sur les boîtiers récents

Comment régler l'ISO-Auto sur un reflex ou hybride Nikon

Sur les boîtiers les plus récents comme les hybrides Nikon Z, vous pouvez ajuster de façon séparée la sensibilité maximale avec ou sans flash

L’ISO-Auto en vidéo

Les Nikon capables de tourner en vidéo disposent d’un réglage ISO-Auto spécifique pour le mode vidéo, accessible dans le menu Prise de Vue vidéo. Vous pouvez alors ajuster la sensibilité maximale de vos vidéos, comme ne pas utiliser cette fonction pour assurer un niveau de bruit numérique identique sur une même séquence. C’est souvent préférable pour simplifier la post-production des flux vidéos.

ISO-AUto en vidéo sur hybride Nikon

le réglage ISO-Auto vidéo sur un hybride Nikon Z

Régler l’ISO-Auto : en conclusion

En réglant avec soin la fonction ISO-Auto, vous n’avez plus besoin de vous soucier des réglages de sensibilité. Cela peut être très pratique sur le terrain si vous avez à faire à des conditions de lumière changeantes.

Cela vous évite de faire des photos à haute valeur ISO en plein jour après avoir changé le réglage en intérieur, et avoir oublié de le remettre à sa valeur initiale. C’est une facilité à la prise de vue qui vous évitera bien de soucis.

A vous par contre de ne pas dépasser les valeurs admissibles pour votre appareil photo, en sensibilité comme en temps de pose, quelques essais préliminaires s’imposent.

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "Comment régler l’ISO-Auto sur un reflex ou hybride Nikon"

  1. J’ai bien aimé cet article, d’autant plus que je me sers abondamment de ce type d’automatisme, notamment en mode programme et en automatisme à priorité à l’ouverture. En général, je mais un temps de pose maximal au 1/15, mais quand je me sens mal assuré (léger tremblotement), ou que j’visse mon « couteau suisse »* à une focale un peu longue, je préfère l’automatique à priorité temps de pose, en réglant sur une pose assez courte (< 1/125). En tout cas, c'est avec ce type de réglage que je me rends compte de la supériorité du numérique sur l'argentique. À l'époque quand t'avais du 64 z'asas, t'étais attaché au 64 z'asas pour trente-six vues, alors que là…

    *C'est comme ça que j'appelle mon 18~300 Sigma Contemporain.

  2. je possède un appareil Nikon D700 avec objectif 70/200 mm 1:2.8 II
    j’ai été au zoo ce weekend et 80 % de mes photos étaient en surexposition alors que j’étais en programme A .
    aurais-je fais une mauvaise manipulation?
    Cordialement.
    André