Comparatif Nikon D810 – D850, au-delà des pixels, les autres différences

Le Nikon D850 succède au Nikon D810. Mais qu’a t-il vraiment de plus dans sa fiche technique qui fasse la différence avec son prédécesseur déjà très performant ? Voici un comparatif Nikon D810 – D850 qui résume l’ensemble des caractéristiques des deux reflex haute définition Nikon.

[MàJ 11/09/2017]

Comparatif Nikon D810 - D850

Comparatif Nikon D810 – D850 : aspect visuel

Les Nikon D810 et Nikon D850 ont quelques traits en commun, c’est évident. Mais au delà des apparences vous remarquerez quelques différences entre les deux boîtiers parmi lesquelles :

  • une poignée plus creuse et plus ergonomique sur le D850,
  • l’absence de flash intégré qui permet de loger un viseur plus généreux,
  • une disposition différente des touches AE-L/AF-L en face arrière avec l’apparition de la touche Fn2 en bas à gauche mais la disparition de la touche AE-L en haut à droite,
  • un joystick AF très pratique sur le D850,
  • et un écran orientable et tactile en lieu et place de l’écran fixe du D810.

Comparaison Nikon D810 - D850

comparatif Nikon D810 (à gauche) – D850 (à droite)

Comparaison Nikon D810 - D850

comparatif Nikon D810 (à gauche) – D850 (à droite)

Comparatif Nikon D810 – D850 : fiche technique

Le tableau vous permet de voir immédiatement ce qui change d’un modèle à l »autre. J’ai regroupé l’ensemble des paramètres en commençant par le capteur, puis ce qui peut faire la différence en prise de vue photo et vidéo.

Il convient d’interpréter ces données avec le recul nécessaire. Identifiez ce qui vous importe et répond à vos besoins personnels plutôt que de faire la liste des manques du D810 face au D850.

Si vous ne tournez pas en vidéo, par exemple, vous pouvez laisser de côté les caractéristiques vidéo 4K et associées, cela ne fera aucune différence.

Si vous faites de la photo d’action étudiez plutôt les performances de l’autofocus, de la mesure de lumière et tenez compte de l’écran qui diffère en définition et positionnement.

D810D850
Résolution (Mp) 36.345.7
Type de capteur CMOS CMOS BSI
Taille d’image7.360 x 4.9128.256 x 5.504
Plage ISO (nominale)64-12.80064-25.600
Plage ISO (étendue) 32-51.20032-102.400
Buffer RAW 12 bits sans perte (vues) 47170
Buffer RAW 14 bits sans perte (vues) 2851
Processeur d’images Expeed 4Expeed 5
Collimateurs AF 51 153
Collimateurs en croix15 99
Processeur AF dédié non oui
Mode décalage de MàP (Focus Stacking) non oui
Mesure de lumière (pixels RVB) 91.000180.000
Mode rafale (vps)57
Mode rafale (vps avec grip)79
Définition écran (Mpoints)1.229 2.360
Ecran inclinable non oui
Ecran tactile non oui
Vidéo FullHD 60p120p
Timelapse et vidéo 4K non oui
Timelapse 8K non oui
Slow Motion FullHD non oui
Réduction des vibrations (vidéo) non oui
Focus Peaking FullHD non oui
Bluetooth + WiFi non oui
Autonomie (vues sans/avec grip) 1840/5140 (avec EN-EL18b) 1200/3270
Cartes mémoire CF + SD UHS-I XQD + SD UHS-II
Traitement par lots RAW non oui
Flash intégré oui non
Contrôle sans fil radio (flash) non oui
Déclenchement en mode silencieux non oui
Eclairage des boutons non oui
Poids (gr) 880 915
Dimensions 146 x 123 x 81.5mm 146 x 124 x 78.5mm

Comparatif Nikon D810 – D850 : les viseurs et l’autofocus

Le nombre de collimateurs AF est plus important sur le D850 puisqu’il reprend le module à 153 collimateurs des Nikon D500 et D5. Mais au-delà du nombre, il faut s’intéresser à la répartition de ces collimateurs.

Comparatif Nikon D810 - D850 : les viseurs et l'autofocus

Le viseur et les collimateurs AF : Nikon D5/D850 en haut vs. Nikon D810 en bas

Ce module apporte une puissance de calcul et une précision inégalée à ce jour chez Nikon, même si le module à 51 collimateurs n’a pas à rougir. Par contre la répartition des collimateurs est toujours très centralisée, et ne permet pas d’aller caler un point AF sur un bord de l’image. C’est le cas sur le D500 du fait de la plus petite taille du capteur, mais en plein format aucun progrès de ce côté-là.

A vous …

Vous avez des compléments à apporter, des retours à faire sur ce comparatif ? Je vous laisse réagir via les commentaires.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

31 Commentaires sur "Comparatif Nikon D810 – D850, au-delà des pixels, les autres différences"

  1. Merci pour ce comparatif. On parle beaucoup du 810 vs/ 850, beaucoup moins, voire pas du tout du 800 vs/ 850. Or c’est à mon avis là que c’est le plus intéressant (je dis ça peut être parce que je me sens plus concerné !!!).
    Il me semble que les possesseurs de D800 doivent être plus pressés de réfléchir au passage D850 que les possesseurs de D810 (hors les vrais pros ou amateurs fortunés).
    Possesseur de D800, j’avoue réfléchir au D850, mon premier motif étant les progrès faits sur le déclencheur et les phénomènes de vibrations. La capacité à monter en ISO étant le second point.
    Avez vous des précisions concernant ces points, le premier surtout, qui est souvent évoqué mais que je n’ai jamais vu motivé ni quantifié.
    Bonne semaine

  2. c’e un bon comparatif, peut-être ajuter le prix?

  3. L’absence de flash sur le boitier m’est rédhibitoire

  4. Bonjour,
    J’ai un D810 que j’ai acheté il y a 6 mois, si le magasin m’avait dit qu’il y avait un D850 j’aurai attendu !!!
    En effet l’écran du D750 me plaisait mais je voulais un vrai Nikon Pro.
    Aujourd’hui je ne connais que quelques éléments du D810 et pour le photographe que je suis, il me suffit même si l’envie d’avoir la dernière mouture est là, mais certains seraient heureux de posséder un D810 !!!
    Jean Christophe, un grand merci pour tous ces conseils et ce site.
    Amicalement;

    • Mdrr !!!

      Il va falloir le jeter à la poubelle, surtout que vous n’avez certainement pas obtenu de remise sur votre 810, en plus !!!
      Moi j’ai été plus patient, je vais chercher mon 850 à Londres dès dispo, déjà 30 % sous le prix France, attendu qu’ils en veulent pas lâcher à minima 10% sur cet appareil ………
      Il n’ont pas compris que l’ont ne prend plus les clients pour des canards actuellement.

  5. Je ne vois pas l’intérêt de passer du d810 au d850 pour de la photo de paysage, d’architecture, de portrait, car on n’y verrait que très peu de différence.
    Ce qui m’intéresse, c’est de voir les différences entre ces 2 boîtiers dans la photo de sport, par exemple, sport en salle comme le volley où il faut une grande vitesse d’obturation (1/100) et en f8 ou f11.
    Avec mon d810, je dois déjà être en grande ouverture et avec une grande montée en iso, parfois même jusque 12.500, ce qui est bq trop et ceci avec mon optique nikon 70 – 200 f4.
    Alors, vraiment j’hésite de changer tant que je n’ai pas la certitude que mes photos à grande vitesse d’obturation utilise moins d’iso, moins de bruit, etc…
    Pourriez-vous me conseiller dans ce domaine, merciiiiiiiiiiiiiii.

    • Plus il y a de pixels plus il faut réduire le temps de pose par sécurité pour éviter le manque de netteté. Le D850 gagne un cran de sensibilité vs. le D810 mais impose quasi systématiquement de réduire le temps de pose, je ne pense pas que le gain soit intéressant vs. le D810 en sport.
      Mais il n’y a pas que la sensibilité, il y a tout le reste dont l’autofocus et la réactivité.
      Quant aux portraitistes et amateurs de studio et paysages qui tirent en grand format, ils voient très bien l’intérêt de passer à 45MP.

    • Outre ces détails significatifs, au demeurant, en matière de photographies pures, l’apport du 4K donne d’évidence un gros avantage au D850, une polyvalence de plus qui permet d’attendre patiemment la prochaine génération et de réaliser des prises video dans la norme, en couple en complément avec un camescope pro.

  6. Question hors sujet. Mon AF Nikon D750 se décale vers le second plan. Comment y remédier pour le caler.

  7. Petite question, la rafale augmente avec le grip et la batterie boostée.
    Pour le d810, il faut passer en DX est ce idem avec le d850 ?

  8. Est-ce que les changements apportés à chaque boitiers empêchent de faire d’excellentes photos quand on a de bons objectifs Nikon ( 14×24… 24×70…70×200 )
    J’ai fait l’acquisition du 800e et j’en suis très satisfait. Evidemment, les améliorations entrainent des changements de prix et ils est difficile de changer de boitiers à chaque fois … !!!

  9. Je veux voir la différence des photos prise avec le 810 et le 850. Certe, nous pourrons mieu comparaître et juger.

  10. Je suppose qu’il y a une bonne raison pour concentrer les collimateurs AF surtout au centre (si quelqu’un en connais la raison…) mais c’est vrai que c’est dommage car il faut souvent sauvegarder la mise au point et recadrer ce qui cause d’ailleurs quelques problème de focus.
    Sur le D800, je suis souvent en perdition car le joystick n’est pas très réactif pour changer de collimateur (il y a un temps de latence avant qu’il ne commence à s’activer) mais je suppose que le d850 sera plus réactif.

  11. Tous les nikon sont très bien et suffisant ce n’est pas l’appareil qu’il faut acheter mais ces nos photos qu’il faut acheter j’ai un d800E et c’est plus que suffisant mais l’insuffisance réside plutôt dans le portefeuille des collectionneurs d’art photographique moi je fais des oeuvres de 1.90m par 1.50 minimum voir des tirage avec encadrement et verre spéciale muséum ça me coûte plus chère que votre appareil et après il faut les stoker et après il faut payer les transporteurs pour les expositions à l’étranger donc ce n’est pas l’appareil qui fait de bonne photo mais l’excellence de l’artiste l’appareil est un outils je m’en sert comme un pinceau je ne fait pas de la photo mais je me sert de la technique photo pour créer je suis un artiste et heureux d’avoir de bon outils qui ont déjà été éprouvés depuis de nombreuses décennies tous les nikon sont exeptionnels il n’y a que de mauvais ou d’excellents créatifs philippe manicacci http://www.manicacci.com cordialement de votre côté merci pour ces renseignements qui nous reconforte

    • J’abonde dans votre sens quand vous dîtes que ce n’est pas l’appareil qui permet de réussir une photo. Néanmoins vous avez un D800 et donc un très bon viseur. Mais de passer de 0,70 à 0,75 permet de mieux aiguiser notre regard. Si vous faîtes des tirages d’un mètre sur deux, vous pourriez travailler avec un D750. Aujourd’hui l’argentique est dépassé (D750, D800, D810, D850, …) lorsque l’on envisage de faire de très grands agrandissements, mais le plus important, c’est l’image. Allez à Paris photo, vous verrez des chefs d’oeuvres de petits ou grands formats mais à des prix hallucinants allant jusqu’à 400000 euros …

      • Oui je connais tous ça car mieux que paris photos il y a art basel incontournable de l’art contemporain et je travaille aussi avec des dos moyen format dont le 100 millions de pixel mais j’ai mieux vendu des oeuvres fait avec le nikon ou d’autre leica que avec ce dos et je n’ai pas besoin de rapidité je taille sur oies je fais du léché donc c’est pas 4 millions de pixel en plus qui me feront vendre mais j’expose dans le monde entier
        Cela dit la photo à 4 millions il y en a une et ceci est un placement financier diriger par une manette d’homme puissant qui veille à leur fortune et sachez qu’il ne suffit pas d’avoir les meilleurs boîtiers pour vendre ces oeuvres mais il faut faire parti d’un seraille et que certaine personne aient bien voulu décider de votre sort tout cela ne dépend pas du talent mais il faut faire partie d’une belle et grande famille noblesse oblige sur ce je ne vais pas vous citer tous les méandres contemporains mais il y a des codes et avant le talent c’est de se faire accepter c’est ce qui compte le plus et c’est normal on est trop il faut sélectionner noblesse oblige indépendamment du talent et à notre niveau puisqu’on paye de la TVA sachez que tout les 3 ans notre intérêt c’est de changer d’appareil merci quand même pour votre commentaire car vous êtes un pationnée et moi ça m’émeut merci encore pour votre reponse

  12. Bonjour Christophe et à tous,
    Je vous remercie pour cette comparaison très intéressante.
    Je pense qu’il n’y a pas de débat entre le d810 et le d850 qui est certainement meilleur, maintenant, il faudrait voir avec les différentes optiques.
    Pourrais-tu nous dire quels sont les optiques en 24-70 et 70-200 qui donneraient toutes les efficacités du d850, ceci dans un classement si possible de 3 pour les 2 catégories afin que l’on puisse avoir le choix selon les prix ?
    Merci d’avance et avec toute ma sympathie.

  13. Je possède un D750 dont je suis super content mais j’ai une folle envie de passer au 850 ne serait-ce que pour l’autofocus et la qualité du viseur.
    Robert Namet

  14. Je préfère nettement la visée du D 810 par rapport au D 750 (0,70 chacun).
    J’ai hâte de voir à travers le D 850 (0,75) …

  15. Moi ça m’embête pas de flash pour déboucher les contre jours….

  16. J’aimerais voir la différence entre le viseur d’un 810 qui est déjà confortable (0,70) et celui d’un 850 (0,75). Pour moi le plus important c’est ce qu’on voit, à moins de photographier en aveugle avec un trou de serrure ou un viseur électronique …

  17. Bonjour Christophe,
    Est-il normal que le buffer du D850 soit moins performant en RAW 14 bits que celui du D810 ?!?