Filtre UV : à quoi ça sert en photo ?

Le filtre UV – Ultraviolet – est un accessoire que bon nombre d’entre nous vissent à demeure sur leurs objectifs. Pour autant ce filtre, indispensable au temps de l’argentique, est-il toujours aussi indispensable avec les objectifs et reflex numériques ?

rodenstock filtre

Tous les filtres UV chez Amazon …

Les filtres UV chez Miss Numerique

A quoi sert un filtre UV ?

Le but d’un filtre, quel qu’il soit, est de ne laisser passer qu’une partie des rayonnements lumineux vers l’objectif et donc le capteur ou la pellicule. Les scientifiques peuvent en savoir plus sur les filtres UV en lisant l’article consacré aux UV sur Wikipedia.

Le filtre UV bloque les radiations lumineuses à ondes courtes comme … les UV. L’intérêt de ce filtre est de réduire les effets néfastes du voile atmosphérique qui peut dégrader l’image lors des prises de vues de paysages avec des ciels généreux.

hoya filtre uv hmc 58

Le filtre UV sert aussi bien souvent de protection pour la lentille frontale. Bon nombre de photographes se disent que si ce filtre laisse tout passer sauf les rayons néfastes, autant le laisser à demeure et protéger au passage la lentille frontale d’un objectif coûteux.

Le filtre coûte moins cher que l’objectif (normalement), il suffit de le remplacer en cas de choc plutôt que de changer d’objectif. mais … notez bien que le pare-soleil remplit la même fonction et coûte encore moins cher, je vous dis ce que j’en pense ici.

Le filtre UV peut-il nuire à la qualité d’image ?

Oui, le filtre peut nuire à la qualité d’image pour plusieurs raisons.

La formule optique de l’objectif n’a pas été pensée en incluant dans le calcul un volume air  + verre supplémentaire devant la lentille frontale, et le verre qui compose le filtre ne fait pas partie du calcul non plus. Il y a donc un risque à mettre un filtre devant un objectif de bon niveau, surtout si ce filtre n’est pas lui même de qualité. Autrement dit, ne perdez pas d’argent à ajouter un filtre UV quelconque devant une optique récente type nanocrystal, vous dégraderez les résultats plus que vous ne les améliorerez.

Le filtre peut aussi générer des reflets parasites selon les conditions d’éclairage. Attention donc à prendre soin de vérifier avant la prise de vue s’il vaut mieux le conserver ou pas.

Les deux types de filtre UV

Il existe deux types de filtres UV, les « non colorés » et les « skylight » – légèrement teintés rose – préférez les premiers qui n’apporteront pas de dominante de couleur qu’il faudrait ensuite corriger (et moins on corrige, mieux on se porte).

Pour savoir si votre filtre est teinté, placez le sur une feuille de papier blanc, vous verrez immédiatement la teinte s’il y en a une.

Enfin il existe des filtres en matières synthétique qui ne sont pas d’un niveau qualitatif très élevé. Préférez là-aussi des filtres en verre, c’est plus onéreux mais c’est meilleur.

Si vous cherchez des filtres UV de qualité, vous pouvez en trouver chez tous les revendeurs photo et également chez :

Amazon …

Miss Numerique

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • rat mirez

    polemique polemique..le filtre uv ne degrade en rien la photo je travail depuis toujours avec,la c est un d 300;apres essaies avec ou sans rien ne change bon si on cherche au niveau moleculaire et patata et patati c est chercher une amibe dans le cul d une fourmie …salutation

  • Le filtre UV est, certes, moins indispensable que par le passé, mais permet toujours de récupérer un peu plus de matières dans les scène où il le ciel est bien dégagé. J’ai fait des comparaisons avec/sans et le résultat est sensiblement le même, que ce soit dans le gain de contraste que dans la perte de piqué. Je m’en sers surtout pour la protection (le pare-soleil c’est bien, mais ça n’arrête pas tout) et pour ne pas perdre de temps avec les caches. J’en change tous les ans en moyenne, et/ou quand le filtre commence à avoir trop de trace d’usure.

  • Pingback: Pour ou Contre : utiliser un filtre UV | Nikon Passion()

  • Wow nodus

    Le filtre diminué le voile. Comment posttraiter sans pour le même résultat ?

  • Kouakou

    Moi je suis videaste. Et jadore la marque Nikon. Que pouvez vous me conseiller pour faire de la video avec Nikon?

    • michel blandino

      Salut Kouakou.
      Personnellement,j’utilise le Nikon D5300 qui fait de très belles vidéo,meme en 720 hd.
      Voire sur Vimeo ou Youtube les vidéos tournées avec ce boitier.

  • jppericaud

    Merci pour cet avis, très utile. Je pense que le problème est le même pour les filtres protecteurs, qui peuvent sans doute aussi modifier le résultat. En particulier au niveau du flare ! A quoi sert d’avoir une lentille frontale traitée anti-reflets, si on met devant un filtre ?

  • JEF

    Ces conseils sont très intéressant en effet. J’avais mis des « skylight » sur tous mes objectifs à l’époque de l’argentique..il faut donc avec nos numériques être encore plus prudent pour ne pas endommager nos lentilles frontales..

  • JimD

    Sachant que beaucoup utilisent en numérique, la balance des blancs automatiques, cela doit se corriger tout seul, non… Sinon, on peut faire une balance des blancs perso avec le filtre. En argentine, je peux comprendre el problème, mais là, moins. Pour le reste, je suis d’accord. 🙂