La vie d’un studio de photos au Mali

La vie d’un studio de photos au Mali par le biais des peintures colorées de Christian Epanya.

Une fenêtre ouverte sur l’ailleurs. Inspiré d’une histoire vraie, le nouvel album de Christian Epanya, un Camerounais installé aujourd’hui à Lyon, raconte l’histoire d’un petit studio de photos malien par de belles illustrations colorées, proches des peintures urbaines africaines.

Amadou est le héros du séduisant album Le petit photographe de Bamba. Il est fils de pêcheur mais a horreur de l’eau. Non, ce qui l’intéresse, c’est de collectionner tout un bric à brac qu’il ramasse un peu partout. Un jour, il tombe sur le mode de fabrication du sténopé, la boîte noire des appareils photo. Révélation ! Il veut faire ça.

Après plusieurs essais, Amadou parvient à réaliser des images. Papa Diallo, le seul photographe du coin, l’aide un peu, pas beaucoup, mais il envoie quelques-uns de ses clichés à Bamako. Un de ceux-ci obtient un prix. Amadou est lancé. Il devient l’apprenti de Papa Diallo. Plus tard, il rendra vie à son studio, repris près de la fermeture, fera peindre des décors pour les photos posées, se déplacera pour les cérémonies.

Il s’installe ensuite à Bamako et continue à réaliser les rêves des uns et des autres grâce à ses décors peints : ceux de l’avion pour l’Europe et de la Tour Eiffel ont beaucoup de succès. Adulé, invité partout, Amadou reste pourtant toujours fidèle à son village où il ouvre aussi un studio.

Cette touchante histoire de vie, servie par de très belles illustrations affirmant haut et fort leur origine, rappelle aussi que la photo n’a pas toujours été numérique. Dès 6 ans.

LUCIE CAUWE
Le Soir

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "La vie d’un studio de photos au Mali"