P, S, A, M, auto : quel mode de prise de vue choisir et 3 exercices pour comprendre

P, S, A, M, auto : quel mode de prise de vue choisir et 3 exercices pour comprendre

La plupart des boîtiers photo reflex (et hybrides) comportent 4 modes de fonctionnement représentés par les 4 lettres P, S, A et M. Que sont ces modes ? A quoi servent-ils ? Comment les utiliser ? Voici quelques conseils pour y voir plus clair et mieux utiliser votre appareil photo. Parmi les questions qui reviennent le plus souvent de la part ...

Lire la suite ...

Test terrain : 15 jours avec le Nikon D3200, le petit reflex qui a presque tout d’un grand !

Test terrain : 15 jours avec le Nikon D3200, le petit reflex qui a presque tout d'un grand !

Le Nikon D3200 est le reflex d'entrée de gamme Nikon. Il est doté d'un capteur APS-C de 24Mp et de la plupart des dernières technologies Nikon. Ces caractéristiques font de lui un boîtier très intéressant au tarif très abordable si l'on regarde la fiche technique. Qu'en est-il vraiment en utilisation quotidienne sur le terrain ? C'est ce que nous avons ...

Lire la suite ...

Tutoriel : tout savoir sur les formats DX et FX Nikon, compatibilité et équivalences

Tutoriel : tout savoir sur les formats DX et FX Nikon, compatibilité et équivalences

Voici un tutoriel pour tout savoir sur les particularités des formats DX et FX : équivalence de focales, angle de champ, compatibilité, etc. Si vous vous posez des questions à ce sujet, lisez la suite de cet article rédigé en collaboration avec nos experts de la communauté. Historique des formats DX et FX Avec l'avènement des reflex numériques, le traditionnel format 24x36 ...

Lire la suite ...

Quelques notions de base sur la photo

Quelques notions de base sur la photo

Parmi les questions qui reviennent le plus souvent de la part des débutants en photo numérique, il y a tout ce qui concerne les notions de base de la photo : qu'est-ce que l'ouverture, qu'est-ce que la vitesse d'obturation, comment régler la sensibilité, qu'est-ce que le second rideau, etc. Nous vous proposons de revenir sur certaines de ces notions, et Pierremed, ...

Lire la suite ...

Tutoriel Photo : le portrait en studio, 4 plans d’éclairage pour réussir tous vos portraits

Tutoriel Photo : le portrait en studio, 4 plans d'éclairage pour réussir tous vos portraits

Ce tutoriel Portrait en Studio réalisé par Olivier Pieri pour Nikon Passion vous explique, pas à pas, comment vous lancer et réussir vos premières images. Vous êtes en effet nombreux à vouloir pratiquer le portrait en studio sans toujours savoir comment démarrer. Quels accessoires choisir, quels éclairages utiliser, comment les mettre en place, autant de questions qui vous freinent. Et ...

Lire la suite ...

Test terrain : 15 jours avec le Nikon D5300, le reflex qui se prend pour un grand !

Test terrain : 15 jours avec le Nikon D5300, le reflex qui se prend pour un grand !

Le Nikon D5300 s'intercale dans la gamme Nikon entre le D3200 entrée de gamme et le D7100 expert. Avec ses 24Mp, son processeur Expeed 4 ultra-rapide, son écran orientable, le Wifi et le GPS embarqués, le Nikon D5300 ne manque pas d'intérêt. Nous avons passé plus de 15 jours sur le terrain avec le Nikon D5300, retour d'expérience ! Présentation du ...

Lire la suite ...

Comparatif Nikon D7100 – Canon EOS 70D : duel d’experts APS-C !

Comparatif Nikon D7100 - Canon EOS 70D : duel d’experts APS-C !

Canon vient d'annoncer son nouveau reflex expert EOS 70D qui prend la relève du vénérable EOS 60D apparu il y a trois ans. Ce nouvel EOS APS-C vient concurrencer directement le Nikon D7100 apparu il y a quelques mois. Nous avons profité de cette annonce pour vous proposer un face-à-face mettant en évidence les différences principales entre les deux boîtiers. comparaison ...

Lire la suite ...

Nikon D7100 : DX, 24Mp, 25600 ISO, FullHD, sans filtre AA, 1149 euros

Nikon D7100 : DX, 24Mp, 25600 ISO, FullHD, sans filtre AA, 1149 euros

Le nouveau Nikon D7100 fait son entrée dans la gamme reflex numérique DX Nikon. Remplaçant le D7000 sorti en Septembre 2010 ce nouveau venu vient donc occuper le créneau des modèles Nikon à capteur APS-C destinés aux photographes experts. Fort de 24,1Mp sans filtre passe-bas à la manière du Nikon D800E, d'un AF à 51 collimateurs, d'un châssis construit en ...

Lire la suite ...

La macrophotographie, guide pratique – le matériel

La macrophotographie, guide pratique - le matériel

Jean-Pascal Bailliot est un passionné de photographie macro, et cette passion l'a amené à réaliser bon nombre de photos remarquables, vous avez peut-être eu l'occasion d'ailleurs de découvrir son travail lors de son expo parisienne. Dans cette série d'articles sur la macro, il nous explique tout ce qu'il faut savoir pour réussir ses images, le matériel, la technique de prise de ...

Lire la suite ...

Le capteur du Nikon Df gère plutôt bien les hautes lumières avec une dynamique intéressante dans les ciels comme celui-ci

Test Nikon Df : 15 jours sur le terrain avec le reflex Vintage Nikon !

Le Nikon Df complète la gamme Nikon avec son capteur de Nikon D4, son look Vintage et son caractère résolument orienté Photographie. Nous avons testé le Nikon Df pendant deux semaines pour vous livrer nos impressions dans des conditions d'utilisation terrain qui sont les vôtres au-delà des murs de briques et des bancs techniques. Présentation du Nikon Df Le Nikon Df est ...

Lire la suite ...

5 réponses à vos questions sur la réparation de matériel photo

par le 18 avril 2011

Faire réparer son matériel photo lorsqu’il n’est plus sous garantie est une opération que beaucoup considèrent comme non rentable : réparation plus onéreuse que l’achat d’un appareil neuf, risque de nouvelle panne, obsolescence du matériel, etc. La plupart du temps, nous nous débarrassons du matériel en panne ou cassé pour le remplacer par un neuf. Pour autant, est-ce toujours la bonne réaction ?

faire réparer un appareil photo numérique

Pour en savoir plus, nous avons interrogé un atelier de réparation de matériel photo indépendant. Voici les réponses à cinq questions fréquemment posées et qui nous sont apportées par Franck Mazellier de l’atelier Photo-Ciné-Réparation.

1- Quelles sont les pannes les plus courantes et que peut-on réparer ?

Par expérience, les ateliers de réparation voient arriver des matériels qui présentent des pannes bien connues. Parmi les plus fréquentes, on retrouve souvent, sur les compacts, le bloc objectif bloqué par une bonne dose de poussière ou suite à un choc. Selon la nature du défaut, il s’agit la plupart du temps de réparations tout à fait rentables pour le client : un démontage suivi d’un nettoyage et d’un remontage en règle permettent de régler bien des problèmes. Le remontage doit s’effectuer dans les règles de l’art afin que tous les élément internes de l’objectif soient correctement positionnés et alignés.

En cas de choc, il convient de vérifier avant ou après démontage s’il n’y a pas eu fissure d’une quelconque pièce. Dans ce cas le remplacement de la pièce peut s’avérer onéreux – cas des lentilles par exemple – et la réparation peu rentable. C’est particulièrement vrai pour les objectifs d’entrée de gamme et de moyenne gamme dont les tarifs neufs ne sont pas trop élevés.

comment faire réparer un appareil photo

Autre type de défaut couramment constaté, les pannes d’alimentation sur les boîtiers. Celles-ci rendent l’âme fréquemment depuis que les boîtiers numériques ont envahi le marché et disposent tous d’une alimentation interne. Le remplacement de l’alimentation et la remise en service du boîtier est envisageable pour une somme bien inférieure au prix d’achat d’un autre boîtier neuf équivalent.

réparer connecteur de carte mémoire sur Nikon D300

Troisième type de panne souvent rencontré, une mauvaise connexion de la carte mémoire due à des picots internes dans le boîtier tordus : démontage et remplacement du connecteur dans le boîtier permettent de sauver ce dernier à moindres frais. A titre d’exemple, le remplacement d’un connecteur de carte Compact Flash sur un Nikon D300 revient à environ 150 euros, soit bien moins que le remplacement par un boîtier neuf ou un équivalent d’occasion.

2- L’écran de mon compact est cassé, je rachète du neuf ?

L’écran cassé est un des symptômes les plus fréquents avec les compacts. Qui n’a pas en effet laissé tomber son compact numérique, ne s’est pas assis dessus ou autre mésaventure ayant provoqué un défaut sur l’écran. Et écran cassé est souvent synonyme de boîtier inutilisable : c’est en effet le seul moyen de cadrer. Donc on jette et on rachète du neuf.

faire changer l'écran LCD cassé d'un appareil photo

C’est d’autant plus dommage que le remplacement d’un écran est une opération simple à réaliser, pas si couteuse qu’on ne pourrait le penser et qui vous permettra de continuer à utiliser votre appareil photo favori. Selon les modèles, il faut compter moins de cent euros pour remplacer un écran LCD. Ce sera l’occasion de profiter un peu plus longtemps d’un boîtier qui peut avoir une histoire : cadeau de la grand-mère, cadeau d’anniversaire ou de Noël, valeur sentimentale ou tout simplement performances inégalées par les modèles neufs.

Les compacts experts et récents modèles hybrides sans miroir dont le prix d’achat est élevé sont particulièrement visés. Ne jetez plus un compact pour un écran cassé si vous l’avez payé plus d’une centaine d’euros, demandez un devis avant et décidez ensuite. Ceci est aussi vrai, naturellement, pour les écrans LCD de reflex numériques.

comment changer l'écran LCD d'un reflex numérique

3- Mon objectif ne fonctionne plus correctement, puis-je le faire réviser ?

Il est toujours possible de faire réviser une optique, qu’elle soit sévèrement endommagée ou qu’elle nécessite un simple nettoyage. Les poussières présentes sur les lentilles frontales vous indisposent ? Bien qu’il n’y ait quasiment aucune conséquence sur la qualité des photos, certains modèles d’objectifs sont plus sensibles, c’est le cas du Nikon 18-70 par exemple. Dans ce cas un nettoyage permet de régler le problème, comptez une soixantaine d’euros pour l’opération.

Pour les modèles plus anciens, un autre défaut est couramment constaté, le diaphragme gommé. La conséquence d’un gommage est évidente : l’exposition n’est pas correcte alors que la mesure de lumière de l’appareil fonctionne parfaitement. Le diaphragme ne s’ouvre pas correctement car ses lamelles sont en partie collées et la photo est mal exposée. Seuls un démontage et un nettoyage précautionneux des lamelles du diaphragme peuvent corriger le problème. Comptez de 80 à 120 euros selon les modèles, certaines focales fixes étant complexes à démonter et à réaligner avec précision.

où comment faire réparer un objectif photo

Si c’est une révision qui s’impose parce que votre objectif est ancien, poussiéreux, que ses mouvements sont un peu trop fermes, que vous avez des doutes quant à son bon fonctionnement, alors il vous faudra compter environ 90 à 120 euros pour une révision complète. Celle-ci comprend le démontage, le nettoyage des pièces internes, un graissage adapté – toutes les graisses ne conviennent pas – et un remplacement du gainage le cas échéant. De quoi redonner vie à une optique ancienne et en profiter pour quelques autres longues années.

Pour les optiques récentes, les défauts sont différents depuis l’arrivée de l’électronique. Les moteurs autofocus, les circuits qui alimentent le diaphragme, les stabilisateurs sont la source de nouvelles pannes. Suivant les marques, les problèmes diffèrent. Parmi les problèmes fréquemment rencontrés, des problèmes de mise au point, de monture arrachée, de diaphragme, de point dur sur le zoom, etc. Qu’il s’agisse d’optiques pro ou d’entrée de gamme, toutes méritent d’être examinées avant d’être remplacées. Le prix des objectifs neufs est souvent élevé, les réparations, au contraire de ce que l’on peut croire, restent à des prix raisonnables.

4- C’est plus rentable de racheter le même modèle d’occasion ou de faire réparer le mien qui est en panne ?

Nombreux sont ceux qui pensent qu’il est plus rentable financièrement d’acheter un matériel d’occasion équivalent en état de marche que de faire réparer le sien. Ce n’est pas toujours vrai.

Une réparation faite par un atelier professionnel est garantie, c’est rarement le cas d’un achat d’occasion de particulier à particulier. De plus une réparation faite sérieusement comprend un test complet avant remise au client. Le matériel d’occasion peut comporter des défauts non signalés par le vendeur et ne pas s’avérer une excellente affaire. Il peut également être plus ancien que le vôtre, avoir été plus utilisé et s’avérer au final peu rentable car le risque qu’il tombe en panne existe aussi.

Enfin, faire réparer son matériel, c’est pouvoir continuer à l’utiliser (!) et beaucoup de passionnés qui s’attachent à leur équipement préfèrent cette solution que celle de la mise à la poubelle et du rachat.

5- Je cherche des pièces détachées pour dépanner par moi-même, est-ce possible d’en trouver ?

Se procurer des pièces détachées de matériel photo pour réparer par soi-même est une opération délicate : les marques ne vendent généralement pas de pièces détachées aux particuliers. Il faut se tourner vers les sites de vente en ligne à l’étranger, ou la refabrication parfois hasardeuse avec la part de risque inhérente : mauvaise référence, incompatibilité, manque d’instructions pour le remplacement, etc. Mieux vaut se tourner vers un atelier spécialisé qui peut vous fournir, selon le cas, certaines pièces détachées – les écrans LCD par exemple – et vous conseiller sur la pertinence de faire la réparation par vous-même.

Conseil du professionnel : prenez garde à ne pas vous aventurez si vous ne disposez ni de la patience, ni de l’outillage adéquat : il est facile de démonter, il est moins facile de remonter, et les ateliers voient régulièrement des clients leur apporter un appareil photo en kit sous prétexte que le client n’a pu tout remettre dans le bon ordre ! Photo-Ciné-Réparation, par exemple, prend en charge certains de ces matériels maltraités mais pas tous car l’atelier ne peut garantir la qualité de l’opération globale. Ne vous attendez pas à être gagnant au final, cela risque de vous revenir plus cher, sans garantie que le professionnel puisse tout remettre à sa place et vous rendre un matériel opérationnel.

Conclusion

Faire réparer son matériel photo peut être est une opération tout à fait rentable financièrement si vous vous adressez à un professionnel qui sait vous conseiller. Si votre équipement photo est défectueux, que vous ne souhaitez pas passer par le SAV de la marque aux délais parfois plus long et qui ne prend plus en charge les anciens matériels, pensez à contacter un atelier indépendant. Ces derniers sauront vous proposer un service personnalisé et vous conseiller sur le bien-fondé – ou non – de faire effectuer la réparation.

L’atelier que nous avons contacté pour réaliser ce dossier, Photo-Ciné-Réparation, assure la plupart des travaux mentionnés ci-dessus. Il travaille également par correspondance, ce qui vous évite de vous déplacer tout en profitant de services professionnels et garantis. Disposant d’un stock de pièces détachées pour répondre aux nombreuses demandes et de techniciens formés et expérimentés, il peut prendre en charge les principales marques d’appareils photo et d’accessoires. Les réparations sont toutes garanties.

Photo Ciné Réparation de matériel photo

Nous tenons à remercier Franck Mazellier de l’atelier Photo-Ciné-Réparation pour le temps qu’il nous a consacré lors de la préparation de ce dossier. Vous pouvez découvrir les services proposés par cet atelier indépendant en visitant le site photo-ciné-reparation.com. Si vous cherchez à faire remplacer l’écran de votre appareil numérique, c’est le site ecrancassé.com qu’il faut visiter.

  • rik6666

    Je les conseil!prix correcte et rapide:)!

  • maimoun

    bonjour, voila mon appareil photo numerique canon power shot sx130 is quand je l’allume l’objectif ne s’ouvre pas pourtant je peut regarder les photos mais plus en prendre comment faire? (il s’est arreter de fonctioner depuis que je suis aller a la plage donc je pense que c’est le soleil ou qu’il y a un grain de sable qui est rentrer dedans ) …

    • Ines

      ca me fait pareil alors tu as su pourquoi? merci à l’avance