Comment fabriquer une bague d’inversion macro type Nikon BR-2A ?

Bague Nikon BR-2ALa photo macro nécessite un matériel particulier qu’il est possible de trouver chez la plupart des accessoiristes. Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous renvoyons vers notre grand dossier « Macro photo » également disponible sous forme d’eBook à télécharger gratuitement.

Pour autant, lorsqu’on est amateur, il est des occasions où l’on aimerait bien pouvoir faire de la macro sans devoir investir dans un matériel spécifique qui ne sert pas souvent. La bague d’inversion présentée ici vous permettra d’utiliser vos objectifs sans aucune transformation, pour un coût modique et avec un bon degré de satisfaction. Au travail !

Article proposé par lkiener pour Nikon Passion

Vous voulez faire de la macro MAIS il vous manque l’objectif adapté, le boîtier pro, le soufflet encombrant et l’argent pour vous équiper ? Et bien rien de plus simple : bricolez-vous une bague d’inversion et utilisez votre boîtier et vos objectif habituels.

Prenez votre objectif (focale entre 17 et 70mm) et posez-le inversé devant votre boîtier, mise au point à l’infini (attention à ne pas rayer les lentilles). Regardez dans le viseur votre doigt placé à quelques centimètres de l’objectif. Il est énorme, non ?
Voilà votre système macro de base. Ne soyez pas effrayé par la présence de morceaux d’autocollant, vous allez comprendre plus loin pourquoi ils sont là.

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

Ce qui serait bien, c’est une bague qui fixe l’objectif inversé avec le boîtier. Et bien elle s’appelle BR-2A chez Nikon : monture F d’un côté et filetage 52mm de l’autre pour y visser l’objectif.

Par contre la bague BR-2A a un gros défaut : elle n’a pas de contacts électriques pour permettre la communication entre objectif et boîtier. Et donc seul les boîtiers semi-pros et pros (F100, F5, F6 et D200, D2, D3, D300 …) peuvent faire une mesure de lumière dans ces conditions.

La solution ? Fabriquer une bague semblable mais avec les contacts électriques qui font croire à n’importe quel boîtier qu’il a un objectif pour qu’il se mette enfin à utiliser son système de mesure de lumière.

Matériel nécessaire

Pour fabriquer notre bague, il nous faut :

– un objectif AF (autofocus) avec monture Nikon (évidemment).
Essayez de récupérer un objectif cassé ou ancien et donc à bon marché car nous n’avons besoin que de la monture à baïonnette, des contacts et de l’électronique qui est dans l’objectif. Vérifiez quand même que le boîtier indique le diaphragme juste. Si l’électronique est fichue, ça ne va pas aller.

– une bague de filtre du diamètre de sortie de votre objectif (en principe diamètre 52mm, parfois 62mm)

– vos outils habituels (y compris pharmacie)

1- Démontage de la monture

Commencez par démonter la monture de l’objectif sacrifié :

– dévissez les vis qui fixent la monture à l’objectif

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ? Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?
– tirez délicatement la monture en faisant attention à ne pas arracher le flex qui relie le circuit imprimé aux contacts électriques

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ? Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

– selon les objectifs, le flex doit être déconnecté en soulevant la bride du connecteur ou délicatement décollé de son support s’il n’y a pas de connecteur.

Je ne décris pas plus en détail cette opération car il doit y avoir autant de systèmes différents que d’objectifs… mais il faut simplement démonter tout ce qu’il faut afin de garder le flex attaché à la monture. On se retrouve sur le forum pour les cas particuliers.

2- Préparation de la monture

Une fois l’objectif démonté, il convient de préparer la monture pour la suite des opérations :

– enlevez le segment d’arrêt qui maintient l’anneau et la tige mobiles (réglage du diaphragme)

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ? Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

– enlevez les vis radiales qui tiennent la bague en plastique noir, mais n’enlevez pas les deux vis qui tiennent les contacts !

– sortez la bague noire et enlevez le ressort

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?
3- Collage de la bague filetée

Opération délicate, le collage de la bague fileté doit être réalisé avec soin, mais cela reste une opération accessible à tout bricoleur amateur :

– enlevez le verre d’un filtre de diamètre 52mm (ou d’un autre diamètre en fonction de la taille de votre objectif). Le verre se « déchausse » en appuyant dessus fortement avec une pièce qui est à peu près de la même taille. Attention à vos doigts si le verre casse…

– limez une petite ouverture pour laisser passer le flex entre la bague filetée et la monture

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

– collez la bague filetée sur la monture en essayant d’aligner le mieux possible les deux bagues. Elles doivent être concentriques afin de conserver l’axe optique de l’objectif aligné au boîtier.

Une colle standard à deux composants convient parfaitement. Il faut simplement qu’elle ne soit pas trop liquide afin de pouvoir boucher les trous de la monture afin d’éviter l’entrée de lumière parasite.

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?
4- Raccordement du circuit imprimé

On commence les opérations de remontage :

– reconnectez le circuit imprimé (CI) au flex

– montez la bague sur le boîtier pour tester l’ouverture. Il faut trouver la configuration avec la plus grande ouverture (chiffre F.. le plus petit) à l’aide d’un fil en se déplaçant sur les pistes dorées du flex. L’ouverture max. se trouve forcément à une des deux extrémités des pistes.

– soudez un fil qui maintient la configuration « ouverture maximale »

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

– recouvrez tout le circuit de scotch ou de toile isolante.

5- Butée

Avant-dernière étape avant de passer aux finitions :

– collez un petit bout de métal sur la bague afin que le doigt du boîtier soit poussé en position

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?
6- Finitions

Dernière étape avant de pouvoir tester la bague :

– passez de la peinture noir mat sur tout l’intérieur (peinture de modélisme) afin d’éviter les reflets parasites

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

7- C’est fini. Essayez

Voilà votre bague macro prête à fonctionner. Pour les tests, suivez les quelques conseils ci-dessous :

– faire la mise au point à l’infini

– diaphragmer à la plus grande ouverture afin d’avoir le maximum de lumière dans le viseur

– mettre l’objet au net en bougeant le boîtier (tourner la bague de mise au point ne sert à rien)

– mettre le diaphragme sur la plus petite ouverture si vous voulez avoir le maximum de profondeur de champ

– faire la mesure de lumière en manuel

– déclencher

La configuration de base comporte simplement un objectif grand angle, mais je l’utilise aussi avec un soufflet macro.

Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ? Comment fabriquer une bague d'inversion macro type Nikon BR-2A ?

Voilà, j’ai essayé d’être le plus clair possible. N’hésitez pas à poser vos questions sur le forum dans la rubrique « Boîte à outils ».

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "Comment fabriquer une bague d’inversion macro type Nikon BR-2A ?"

  1. Pas mal du tout, et pas compliqué!
    J’ai justement un obj qui est malencontreusement tombé dans des falaises de mon sac mal fermé il y a deux ans; je m’en veux encore.
    Je vais donc pouvoir essayer.
    Merci

  2. bonjour à tous
    je suis un ancien réparateur (70 ans) j’ai réparé les nikon F nikkormat N – NT – FTN les FM – FM2 – FE – FE 2
    si je puis vous être utile pour quelque chose
    je suis à la retraite ma retraite est de moins de360/mois donc je continue la réparation
    dans l’attente de vous lire
    bien à vous
    Ferrière Jacques

    • Bonjour,
      j’ai un nikon coolpix 4800 je n’ai plus accès au menu ni aux scènes( problème informatique) donc je ne sais plus faire de photos rapprochées. Y at’il moyen de réinitialiser le programme tout le reste de l’appareil est encore très bon?

    • Bonjour Jacques. C’est bon a savoir. Je fais parti de beucoup de groupes et autres clubs photo. Qui sait ! A l’occasion, je pourrais vous envoyer des clients ? Comment vous joindre ? (Je suis serieux. Grand ammateur de photos et de nikon. J’ai un F501, un D300 un D500. Plus divers antiquités 6×6. )