Nikon Z fc : l’hybride APS-C vintage au look de FM2 et son NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE

La forme, le poids, la taille, les performances du Nikon Z 50, mais un nouveau look. Le nouveau Nikon Z fc reprend la livrée du mythique Nikon FM2. Non content de venir jouer dans la cour des Fuji X, le Nikon Z fc adopte un écran orientable et basculable, une recharge USB-C en fonctionnement, et inaugure le NIKKOR Z 28 mm f/2.8 tant attendu.

MàJ : le test du Nikon Z fc et du 28 mm est disponible.

Nikon Z fc : l'hybride APS-C vintage au look de FM2 et son NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE

Nikon Z fc : nostalgie, quand tu nous tiens

1982, rappelez-vous. L’Airbus A310.  Jean-Loup Chrétien dans l’espace. E.T. L’extra-terrestre. Le CD Audio. Le Commodore 64. Le Minitel … Mais aussi ? Le Nikon FM2.

Bien qu’il reprenne ce qui a fait le succès de son prédécesseur le FM sans vraiment innover, le Nikon FM2 restera dans la mémoire des nikonistes. Aujourd’hui encore, posez la question de savoir quel Nikon acheter pour vous mettre à l’argentique et de nombreux nikonistes (moi le premier) vous répondront « Le FM 2 ! ». Petit, léger, performant, doté d’un grand viseur rond, le FM2 fait partie des Nikon mythiques.

2021, le monde de la photo est en convalescence. Nikon sort d’une période difficile. Tournée vers l’avenir, la marque japonaise a depuis longtemps oublié l’argentique et se concentre sur sa gamme hybride. Nikon doit trouver sa place dans un marché photo où l’électronique l’emporte sur la mécanique. Où seules les performances ultimes sont mises en avant. Où les fiches techniques l’emportent sur les véritables besoins.

Le plaisir d’utiliser un appareil photo fait pour durer et qui nous plaît a trop souvent disparu alors qu’un nouveau modèle remplace le précédent si vite.

Nikon laisse de côté l’argentique, oui, mais pas son histoire. Car chez Nikon il y a des nostalgiques, et pas que chez les utilisateurs. Il y a des experts marketing, aussi, qui observent le marché et ont bien compris que jouer sur la corde sensible et le vintage, ça fonctionne. Les Fuji X en sont la preuve.

Nikon Z fc capot supérieur

le capot du viseur du Nikon Z fc reprend la police Nikon des années 70-80

Alors Nikon a fait simple mais crédible en créant le Nikon Z fc, un FM2 au coeur d’hybride avec une grande monture Z capable d’utiliser vos optiques Nikon AI, AI-S et compatibles aussi bien que les récents NIKKOR Z DX comme FX.

Je sais … Le Nikon Z fc n’est pas un appareil photo argentique. Ce n’est pas un 24 x 36 non plus. Le Nikon Z fc est un Nikon Z 50 déguisé en FM2. Avec quelques apports qui manquent au Z 50.

Nikon Z fc molette PSAM

la molette supérieure de réglage de la sensibilité ISO
et le levier de réglage P, S, A, M

Le Z fc est doté d’un écran orientable sur charnière, de molettes avant/arrière, d’une prise USB-C assurant la recharge pendant le fonctionnement, du suivi AF humains et animaux, et d’un capteur APS-C capable de grimper à 51.200 ISO. Un viseur rond à revêtement caoutchouc et un look vintage qui va jusqu’à reprendre la police du FM2 pour l’inscription « Nikon », nostalgie, quand tu nous tiens …

Depuis l’arrivée de la gamme hybride Nikon Z en 2018, nombreux sont les nikonistes à répéter qu’un Nikon Z c’est gros et lourd alors que « l’hybride, ça doit être petit et léger ».

C’est oublier un peu vite que l’hybride plein format c’est un capteur 24 x 36 à loger, un système de réduction des vibrations à intégrer au boîtier, une grande monture Z à coller en face avant, un viseur électronique avec de vraies lentilles en verre et que tout ce petit monde impose quelques contraintes physiques.

taille Nikon Z fc

le Nikon Z fc avec le zoom NIKKOR Z 16-50 mm, l’ensemble tient dans une main

Mais prenez un capteur APS-C,  la même monture Z et logez le tout dans un boîtier de plus petite taille, ça tient. Les Fuji X l’ont démontré avec leur petite monture, le Z 50 a relevé le défi avec sa grande monture Z. Le Nikon Z fc fait de même. Tout en ressemblant étrangement à un … Fujifilm. Oui. Aussi. Parce que le FM2 c’est une chose, mais la concurrence 2021 en est une autre. Quand je vous dis que les gens de chez Nikon écoutent le marché.

Nikon Z fc œilleton rond

notez le beau viseur rond caoutchouté

Nikon Z fc : caractéristiques techniques

Le Nikon Z fc est un Z 50 couleur argent avec des molettes et un 28 mm f/2.8 Edition spéciale. C’est tout ?

Pas tout à fait. C’est aussi un Nikon hybride doté d’un écran orientable sur charnière, que vous pouvez basculer en face avant pour vous filmer face caméra. Les vloggeurs apprécieront, d’autant plus que le Nikon Z fc sera disponible en kit vlog avec un trépied faisant office de télécommande. Cet écran peut se retourner complètement et protéger ainsi la surface active.

Une poignée optionnelle sera disponible pour offrir une prise en main plus proéminente si vous appréciez ce type d’accessoire.

Poignée d'extension Nikon GR-1

Poignée d’extension Nikon GR-1

Kit Nikon Z fc vlogger avec micro, télécommande et trépied

Kit Nikon Z fc vlogger avec micro, télécommande et trépied

Carte mémoire et batterie

semelle, emplacement pour carte mémoire et batterie

Nikon Z fc écran orientable inclinable

l’écran arrière orientable et inclinable vers l’avant du Nikon Z fc

Autre manque du Z 50 comblé sur le Z fc, la possibilité d’utiliser le port USB-C pour la recharge, boîtier en fonctionnement. C’est un atout pour la vidéo, inutile de jongler avec deux batteries.

Le Nikon Z fc est aussi disponible en kit avec une version argentée du zoom NIKKOR Z 16-50 mm  f/3.5-6.3 VR.  Peu épais, très léger, efficace malgré son ouverture limitée, ce zoom s’avère idéal au quotidien avec sa plage focale qui en fait un équivalent 24-75 mm en plein format (voir le test de cet objectif sur le Z 50).

Mais encore ? La fiche technique du Nikon Z fc est celle du Z 50, celui-ci reprenant l’électronique, le capteur APS-C 20,9 Mp (100-51.200 ISO), l’autofocus avec suivi des yeux humains et animaux, la vidéo 4K, et un emplacement pour cartes SD.

comparaison Nikon Z fc vs Nikon Z 6

les Nikon Z fc à gauche et Z 6II à droite

La partie supérieure du Nikon Z fc comporte trois molettes de réglages et un petit écran qui affiche l’ouverture. Les molettes contrôlent le temps de pose, la correction d’exposition et la sensibilité ISO. Une touche I comme Info affiche le menu personnalisable. Notez que la correction d’exposition est fonctionnelle en mode AUTO. 20 modes Picture Control offrent autant de rendus créatifs différents vous permettant de produire des photos en JPG sans post-traitement.

L’autofocus assure la détection des yeux en photo comme en vidéo. LʼAF zone large (L) des Nikon Z 6II et Z 7II est repris. Ce mode de zone AF limite la zone de mise au point pour garantir des images nettes au niveau des yeux et des visages. Il permet de verrouiller la mise au point sur les
yeux du sujet souhaité parmi d’autres comme de suivre les yeux d’un animal domestique en mouvement.

Le Z fc n’est pas stabilisé ? Non. C’est dommage ? Oui, et non. Oui car la stabilisation capteur se généralise et nous l’attendons sur les APS-C Nikon. Non car avec un capteur APS-C, la taille du boîtier facilite la tenue en main, l’utilisation de longs téléobjectifs moins fréquente, et les objectifs NIKKOR DX sont stabilisés. Avec les courtes focales, comme le NIKKOR Z 28 mm f/2.8, la stabilisation n’est pas indispensable.  Elle ne me manquera pas.

Nikon Z fc de profil

notez le gainage dans l’esprit des Nikon argentiques, l’inscription Nikon et l’italique pour les deux lettres fc

Des optiques NIKKOR Z dédiées

Le Z 50 a sa clientèle. Des utilisateurs satisfaits de leur boîtier, qui l’apprécient pour sa compacité et ses performances, tout en restant sur leur faim en matière de petites optiques dédiées.

Le Nikon Z fc vient répondre à deux questions :

  • Nikon va-t-il compléter sa gamme d’optiques APS-C ? Oui. L’arrivée prochaine du NIKKOR Z DX 18-140 mm f/3.5-6.3 VR est annoncée en parallèle.
  • Nikon va-t-il annoncer de nouvelles optiques petites et légères ? Oui, aussi. Au format FX, ce qui est encore mieux. Les 28 mm et 40 mm arrivent avant la fin de l’année.

Première confirmation, le Nikon Z fc arrive avec une édition spéciale couleur argent du NIKKOR Z 28 mm f/2.8. J’ai pu jouer avec un modèle de présérie, et bien que je n’ai pas l’autorisation de vous montrer les photos, sachez qu’il me fait déjà de l’œil.

NIKKOR Z 28 mm f/2.8

le NIKKOR Z 28  mm f/2.8 version noire, l’édition spéciale Z fc déjà disponible est une version argent

Le NIKKOR Z DX 18-140 mm f/3.5-6.3 VR arrive avant la fin de l’année 2021.  Ce zoom DX pour hybrides, au format APS-C DX, vous permettra de passer aisément du grand angle au téléobjectif.

NIKKOR Z DX 18-140 mm f/3.5-6.3 VR

le NIKKOR Z DX 18-140 mm f/3.5-6.3 VR

Mon avis sur ce Nikon Z APS-C

Deux hybrides APS-C dans la gamme Nikon Z, lequel choisir ?

Ma préférence va au Nikon Z fc pour son look et son ergonomie. C’est personnel, mais j’ai toujours trouvé les molettes plus simples à utiliser que les trop nombreuses touches et entrées de menu. J’ai un penchant pour le noir en général, plus discret en photo de rue, mais la livrée argent du Z fc, quand même, c’est attirant.

Nikon Z fc écran orientable

l’écran arrière orientable et les touches selon la disposition classique sur les Nikon Z, la molette de correction d’exposition s’avère très accessible sur le capot supérieur

L’écran orientable et basculable vers l’avant est un vrai plus en vidéo. L’application Nikon Snapbridge a beau permettre le contrôle à distance d’un Nikon Z pour ajuster le cadrage, la mise au point et l’exposition, se voir dans l’écran reste plus simple.

Une dernière chose qui pourra plaire aux nikonistes : utiliser les objectifs pour reflex sur ce Nikon Z fc se fait de la même façon que sur tous les hybrides Nikon Z, à l’aide de la bague FTZ. Mais utiliser un objectif argentique sur un petit hybride qui a ce look, avouez que c’est tentant sans être plus encombrant qu’un FM2 avec son objectif (voir comment utiliser un objectif Nikon AI/AI-S sur un hybride). Oui, je sais, je suis nostalgique …

Comparaison Nikon Z 6 vs Nikon Z fc

comparaison Nikon Z fc vs Nikon Z 6

le Nikon Z fc à gauche, le Nikon Z 6II à droite

comparaison Nikon Z fc vs Nikon Z 6

si vous cherchiez un petit hybride Nikon léger, vous l’avez trouvé
ici avec le zoom NIKKOR Z DX 16-50 mm en version argent

Comparaison Nikon FM2 vs Nikon Z fc

comparaison Nikon Z fc vs Nikon FM2

avouez que la comparaison est flagrante entre le Nikon FM2 à gauche et le Nikon Z fc à droite

comparaison Nikon Z fc vs Nikon FM2

la bague FTZ autorise l’utilisation des optiques AI/AI-S, bien qu’épaisse de 3 cm, elle reste discrète

comparaison Nikon Z fc vs Nikon FM2

le Nikon Z fc s’avère plus petit que le FM2, déjà pas très gros

comparaison Nikon Z fc vs Nikon FM2

Nikon n’a pas été jusqu’à retirer l’écran arrière comme Fujifilm avec le X-Pro3, bonne idée !

Nikon Z fc : tarif et disponibilité

Le Nikon Z fc sera disponible dès le 28 juillet 2021 au tarif public de :

  • boîtier nu : 999 euros
  • kit avec le NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE : 1249 euros
  • kit avec le NIKKOR Z DX 16-50 mm VR : 1149 euros
  • kit avec le NIKKOR Z DX 16-50 mm VR + 50-250 mm VR : 1399 euros

Notez que pendant la période de lancement, du 28 juillet au 30 septembre 2021, vous bénéficiez d’une remise immédiate de 100 euros sur le tarif public en commande ou précommande.

Les tarifs des kits seront connus prochainement.

En savoir plus sur le site Nikon.

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*



57 Commentaires sur "Nikon Z fc : l’hybride APS-C vintage au look de FM2 et son NIKKOR Z 28 mm f/2.8 SE"

  1. Quelqu’un a -t-il pu régler la commande AE/AF en mémorisation exposition seule au lieu de mémorisation plus map ?

    Merci

  2. J’ai compensé l’absence de flash sur le Z-fc par un petit Nikon SB-400. Résultats excellents. Ce flash peut être orienté vers le haut. De plus on peut régler sa puissance (correction -3 à +1) à partir de l’appareil pour permettre le débouchage d’ombre en photo à l’extérieur.

  3. Bonsoir. Boss, tu te trompes, tu fait un raccourci.
    le FM2 était une super innovation ! sous ses dehors basiques, il offrait la synchro flash au 1/250 ième !!! le FM, lui se contentait du 1/125ième, comme beaucoup d’autres.
    le FM2 offrait aussi le 1/4000ième !!!
    de mémoire, il fut le premier !

  4. Bonjour Jean-Christophe
    J’ai utilisé le Z-fc avec le 16-50 pendant les vacances. Très bien à tout point de vue. Léger et discret., photos bien nettes et lumineuses, vidéos d’excellentes qualité.
    Bémol : DXO photolab refuse de traiter les raw car le boîtier n’est pas dans leur liste.
    On ne peut pas le tromper avec le Z50.
    J’attends la réponse du service support de DXO.

  5. Je le laisserais bien faire en second boîtier avec le 28 mn pour partir léger ( j ai le Z6II avec deux objectifs lumineux et superbes que j adore mais lourd ) il est très attirant ce petit !! Merci pour ce superbe article

  6. Goarin Frédéric | 11 août 2021 à 16 h 23 min | Répondre

    Bonjour Jean Christophe,
    Merci pour ton article.
    Voici mes premières impressions sur le Z fc:
    « Ouf, après des bugs chez ups, il est arrivé avant-hier matin. Merci au service Nikon pour le changement d’adresse pendant les vacances. Je suis comme un enfant au pied du sapin.
    Première sortie hier en mode touriste et sortie en famille avec son grand frère le FM2.

    Premières impressions au déballage :
    Agréablement surpris par le poids du boitier et du 28.
    Sympa au toucher avec un bémol sur deux trois trucs qui auraient mérités d’être en alliage: la semelle fait un peu toc (ben oui, en street c’est bien une semelle qui résiste à l’usure), le connecteur ON/OFF et les deux molettes avant et arrière. C’est la première fois que j’émets une critique sur l’esthétique d’un boitier chez Nikon. Désolé mais il fallait le dire. C’est ce genre de détails qui fait la différence. Mais je kif sur ce boitier.
    Menus Nikon toujours aussi bien. Je ne suis pas perdu mais il manque quelques réglages qui pour moi et d’autres plasticiens sont importants.
    Pas de protection de la griffe de flash en accessoire. Ben pourquoi ?
    Courroie en cuir sympa.

    A l’essai:
    Viseur: très bien. Belle couverture optique.
    Écran: très bien.
    28 super agréable mais pourquoi une monture en plastique(le poid?) ? Si je compare avec mon 27 fuji(construction métal :D) , en fait non car la monture Z et supérieure en diamètre et le 28 est beaucoup plus réactif. Bravo. Pour moi la qualité optique est plutôt très bonne, on verra les tests des pros et avec des tirages papiers!
    AF réactif.
    Avec la bague Ftz j’ai aussi utilisé mon AF-S 18-35 et le 105 f2.8 micro. Super!
    Mollettes iso, vitesse et correction d’expo aux bons endroits pour ma pratique. J’adore!
    Petit écran pour l’indication d’ouverture: super.
    Tactile très efficace.
    …. Pour les qualités techniques du boitier on doit retrouver celle du Z50 et des Z en général. Donc je ne m’étendrai pas sur le sujet. Pour moi c’est ok !
    Deux trucs m’auraient par contre intéressé: « l’information de l’accumulateur » absent du menu et utiliser la touche AE-L/AF-l pour l’af-on. En effet dans la personnalisation des commandes, il est seulement proposé en mode vidéo. Peut-être une future mise à jour car en street je trouve que c’est une commande vraiment intéressante. Si si 🙂

    Voilà mes premières impressions (qui ne tiennent qu’à moi) et je suis très heureux avec ce nouveau boitier qui va trouver sa place au quotidien dès que j’aurais dompté les finesses des réglages de cet hybride. Mais je me soigne 

    Cordialement,

    Frédéric Goarin

  7. 999 €, auxquels il fait ajouter le prix de la bague FTZ, indispensable pour qui est déjà équipé d’optiques F ou équivalents (Sigma, Tamron). Par ailleurs, je suis allé dans deux magasins (La Fnaque et le Cirque) où ils le vendaient d’office avec un 16/50 3,5/6,3. 6,3 ! pour une focale de 300, voire un zoom économique allant jusqu’à cette distance focale, c’est frai que c’est peu lumineux, mais bon : on peut admettre. Pour une focale de 50, c’est rédhibitoire ! Quant à la recharge par la prise USB… bon… mais ça incite à parler un peu autonomie, ce qui n’est pas la plus grande qualité des hybrides ! la comparaison avec le FM2 n’est, là, plus faisable !

  8. Merci Jean-Christophe pour cet article éclairant.
    Ce qui m’inquiète un peu c’est l’absence de flash. Existe-t-il un flash suffisamment petit pour ne pas réduire son avantage de taille ?
    D’autre part la poignée GR1 semble également augmenter la hauteur de l’appareil. Sans parler de son poids.
    Nikon aurait pu faire une extension amovible comme pour le FA Tout en restant dans la mode rétro…

    • christian BERNARD | 3 août 2021 à 16 h 58 min | Répondre

      Le Monde de la Photo (livraison papier ‘aout-septembre’) le présente comme doté d’un « flash intégré NG 7 pour 100 iso ».
      Personne ne l’avait encore eu en mains ; je l’ai vu hier, pour la première fois, dans une vitrine fermée à la Fnac (mais je n’ai pas demandé pour l’examiner)

    • Le Z Fc n’a pas de flash intégré à la différence du Z 50.
      Sincèrement ce n’est pas bien grave, ces petits flashs ne servent à rien en pratique. Si vous avez vraiment besoin d’un flash, utilisez un bon gros Cobra qui saura éclairer correctement.

      • christian BERNARD | 3 août 2021 à 19 h 40 min | Répondre

        Dont acte ! Merci pour la contre-info…
        Cela étant, je le regrette : j’utilise couramment le flash intégré de mon D800 pour déclencher un SB-700 déporté ..

      • Je me demande pourquoi Nikon s’est obstiné à mettre autant de flashs intégrés dans ses boîtiers si cela ne sert à rien !!!….Cela peut dépanner…..Et je vois mal l’acheteur du Zfc se balader en permanence avec  » Un bon gros cobra  »’

    • Le viseur a faible definition est passé sous silence.
      Est ce volontaire?

  9. Bonjour Jean-Christophe,

    J’ai commandé le kit Z fc + 28mm f/2.8 SE + Bague FTZ parce que ce boitier me plaît par son look et ses caractéristiques, bien qu’étant DX, et par son objectif de 28mm.
    Ce kit me permettra de faire connaissance avec le système Z et qui sait, si je l’apprécie, d’y basculer en partie.
    Concernant le 28mm, en lisant le manuel désormais disponible en téléchargement, je m’aperçois que cert objectif n’a pas de pare soleil. Tu confirmes?
    J’ai parcouru tous les accessoires compatibles avec les objectifs Z et je n’ai rien trouvé.
    Si Nikon ne l’a pas prévu, c’est sans doute que ce n’est pas nécessaire sur ce type d’objectif.
    Cela étant dit, ce sera la première fois que je ne monterai pas de pare soleil sur un objectif.
    En contrepartie, je pourrai utiliser tous les filtres en monture 52mm de mes objectifs AIS avec leurs pare-soleil 🙂

    Bonnes vacances à toi et à ta famille et à bientôt.

    Georges

  10. Bonjour, j’imagine cet appareil avec le 24-70 f4.
    Nous avons un couple 36-105 bon à presque tout.

  11. Bonjour Jean-Christophe, je suis étonné par cette assertion « Bien qu’il reprenne ce qui a fait le succès de son prédécesseur le FM sans vraiment innover… » : le FM2 fut le premier boîtier à atteindre le 1/4000ème de seconde et surtout à dépasser la Synchro-flash au 1/125ème avec d’abord le 1/200ème puis deux ans plus tard le 1/250è de seconde. Il a également comme le FE un verre de visée interchangeable, ce qui n’était pas le cas du FM…donc pas mal de nouveautés par rapport à ce premier FM !
    Le Z-fc n’est pas très innovant face au Z50 mais sa forme et son look sont sympas et peut-être plus aboutis que le Df qui était bien gros et lourd face à ce nouveau Z-Fc…mais néanmoins plein format. C’est ce qui me g^ne le plus sur le Z-fc, le format DX. en gros Nikon réédite un genre de Fuji XT-2 (sans stabilisateur) et n’innocente ve pas. ce qui lui manque c’est une gamme fournie d’objectifs légers, compacts et lumineux comme Fuji en a (en DX)

  12. J’avoue mal percevoir la philosophie qui se dégage de tout cela : un look « vintage » dans un appareil ultramoderne où la simple vision de la scène à photographier se fait derrière un écran.
    Il y a pour moi comme un schisme. D’un côté on se donne un look « historique » de la photographie ( du temps ou l’on voyait « en vrai » la scène) mais totalement virtuel dans les faits, caché derrière l’électronique de son écran. D’ailleurs pour moi le principe même du viseur électronique est une aberration.
    Alors est-ce pour faire un coup médiatique pour se montrer vivant quitte à faire une sorte « d’impasse » historique volontaire (comme l’a été Le Df). Dans quel but alors ? Est-ce vraiment nécessaire ou Nikon est-il tombé si bas ?

    • Si Nikon tombe si bas c’est que ses clients sont encore plus bas ? Vous avez deux heures …

      • Pas besoin de 2 heures. Cela se résume à la démagogie. Oui les clients de Nikon sont tombés si bas.
        Il suffit de regarder les photos de certaines rubriques ici sur NP pour voir que « ça ne vole pas bien haut » et surtout que c’est fait, archi-fait et re-archi-fait. Bref aucune imagination de la part de ces « photographes ». A se demander parfois si le « cerveau » électronique de leur appareil ne réfléchit pas plus que le leur…
        Ceci dit l’appareil a fait quant à lui son job (les ingénieurs ont bien fait leur boulot).C’est d’ailleurs certainement pour cela qu’ils sont devenus de véritables couteaux suisses.
        A quand un appareil qui fasse également machine à café ?

        • Je suis séduit par ce « look » non pas pour son caractère rétro et pour sa seule apparence, mais par :
          – sa compacité;
          – son ergonomie à molettes.
          Ces deux points sont des réalités palpables, électroniques même si, comme vous, je regrette cette mode de l’écran électronique.

  13. Massol Jean-Clément | 5 juillet 2021 à 16 h 25 min | Répondre

    Bravo et merci pour cet article, clair et synthétique , belle machine qui va faire vibrer tout les cœurs des » has been »…Pas de clin d’œil au Df que je chéris !

  14. Merci pour cet article très fouillé. Je trouve dommage de n’avoir prévu qu’un seul objectif 28 mm lors du lancement. A l’époque glorieuse du F la gamme de départ comportait au moins 3 objectifs ! De plus, il semble que sur les photos documentées la monture des objectifs est noire, donc en poly carbonate !!! Au lieu de métal !!!
    Si c’est le cas, c’est une baisse de qualité indigne de Nikon.

  15. Oui bravo pour cet appareil. j’ai un Nikkormat FT2 de 1975 qui fonctionne encore à merveille.
    Pourquoi pas de bague des diaph sur l’objectif. Comme sur les anciens objectifs et comme le fait Fuji.
    Mais peut-être que je me trompe.

  16. Pour les inconditionnels de la marque, mais autrement on peut trouver mieux dans d autres marques avec stabilisation capteur, boitiers et optiques tropicalisés,etc

  17. Je ne suis pas d’accord avec l’affirmation disant qu’un plein format est forcément plus grand qu’un APS-C. Dans le cas de Nikon c’est la monture Z géante qui limite la « petitesse » du boîtier Nikon, pas le format du bout de silicium qui est derrière.

    Deuxième affirmation avec laquelle je ne suis pas d’accord : « Mais utiliser un objectif argentique sur un petit hybride qui a ce look, avouez que c’est tentant sans être plus encombrant qu’un FM2 avec son objectif »

    C’est évident que le Z fc est plus encombrant qu’un FM2 toutes choses étant égales par ailleurs. Il y a bien cette photo trompeuse où l’on compare un FM2 + un long 28mm 2 AIS que l’on compare avec un Z fc + FTZ + un petit 50mm 1,4 qui essaye de démonter que le Z fc n’est pas plus encombrant qu’un FM2 mais si l’on inverse les objectifs sur chacun des boîtiers, on verra bien que c’est loin d’être le cas ne serait ce qu’à cause de la bague FTZ de 3 cm et du viseur du Z fc qui est beaucoup plus proéminent.

    Malgré tout, étant un inconditionnel de la marque NIKON depuis de longues années, je suis content que NIKON est produit ce Z fc qui a un look très sympa encore que quand il faudra monter un objectif dessus, il restera un gros problème. Soit mettre une bague FTZ très moche et qui devrait n’être utilisée que pour les longues focales coûteuses et qui n’existent pas encore en série Z, soit mettre un objectif Z dont le look n’est pas raccord avec le Z fc. Heureusement qu’il y a le nouveau 28mm 2.8 noir qui semble vouloir prendre la place du 45mm 2.8 qui était livré avec le FM3A.

    Décidément, dans le boîtier numérique style vintage, il n’y a que Fuji avec sa petite monture adaptée à l’APS-C et ses très qualitatifs objectifs d’un niveau de fabrication LEICA qui font la course en tête.

    • Je ne suis pas d’accord. Si le Z fc marche (ce qui semble bien parti vu qu’il est déjà en rupture de stock), une version full frame suivra et offrira une bien meilleure gestion des situations de faibles luminosité que n’importe quel boitier fuji. Par ailleurs, si le Z Fc est esthétiquement plus réussi que les XT30 ou XT4, c’est parce qu’il a un design purement rétro. Les boitiers fuji ont une mini poignée pour être utilisables avec des gros objectifs ce qui rend le design un peu « batard ». Je pense que la stratégie de nikon avec des boitiers complètement traditionnels ou complètement rétro ainsi que 2 formats de capteurs est clairement supérieure à ce qui est proposé par Fuji.

  18. Trop tard…J’avais un réflex Nikon APS-C et je souhaitais acheter un hybride. j’hésitais entre le Z6 encombrant avec ses optiques et le Z50 un peu trop « jouet » à mon goût. Finalement, j’ai acheté un FUJI XT4 très performant en APS-C. J’adore son look « argentique » et bien fini, et son rendu. Avec son Zfc, Nikon copie FUJI et c’est tant mieux ! Le Zfc est plus désirable que le Z50. Nikon a enfin compris que certains clients sont nostalgiques des beaux boitiers et sensibles à l’encombrement quand on voyage.

  19. Je ne comprends pas que vous compariez ce nouvel appareil à un FM2. Il est beaucoup plus proche du FE2 qui avait un système d’exposition automatique contrairement au FM2. A croire que vous ne connaissiez pas son existence.
    Sinon je trouve que son look est sympa à condition que l’on monte dessus le 28/2.8 noir qui ressemble aux AIS.

  20. J’adore ! Après un Z6II j’hésiterai à le prendre en second boîtier quand même. Mais si il font un Z6 à ce look je change.
    Merci.

  21. Il manque juste la possibilité d’y placer un grip comme le D7000…D7100….D7200….D500…..C’est ce que Nikon appelle sans doute le progrès….. 😉

  22. Bonjour,

    Ah ! Que voilà une bonne idée de M’sieur Nikon, qui devrait connaître un grand succès (à condition toutefois que ce bel appareil se montre à hauteur des espérances qu’il crée).
    Pour autant, dans la mesure où il s’agit d’un appareil électronique, il serait bon de le comparer au FM3-A, qui fut et reste une véritable prouesse de Nikon, hélas ! mal connu et mal apprécié…
    En ce qui concerne le problème des boîtiers Z, je cite une phrase de ce bon article : « Depuis l’arrivée de la gamme hybride Nikon Z en 2018, nombreux sont les nikonistes à répéter qu’un Nikon Z c’est gros et lourd alors que « l’hybride, ça doit être petit et léger ».
    Et là, j’introduis mon petit grain de sable : le poids ne m’a jamais dérangé et n’est pas près de le faire. Ce que je reproche aux appareils Z, c’est leur laideur. Un Z, c’est peut-être lourd, mais surtout, c’est moche. Tout comme les optiques Z qui ressemblent aux optiques des autres marques (notamment Sigma), alors que « dans l’ temps », on reconnaissait immédiatement un Nikkor à son allure, son « look »… Triste nivellement par le bas.
    Raison supplémentaire pour louer la naissance du petit nouveau, le Zfc ! :o)

    Et merci, comme d’habitude à Jean-Christophe pour son topo… ;o)

  23. J’envisageais justement de changer mon 2nd appareil (un D7000, je garde le D750) pour un hybride. Je pensais prendre un Z6, d’occaz, notamment pour une raison de budget.
    J’avoue que le look de ce Z fc me plait énormément!!! La détection des yeux et des animaux m’intéresse également car je fais beaucoup de portrait animalier!!! Et son prix…ça fait quelques éléments pour faire pencher la balance.
    Si je craque, est-ce que je garde mon 17-50 2.8 sigma ou je prend le kit 16×50? Il me faudra de toute façon la bague pour y mettre mon 120mm achroma.
    Heureusement, il ne sort que dans quelques semaines, je peu encore réfléchir!

  24. Bravo à Nikon.
    En regardant le test de Ricci (Talks), on remarque que l’auto focus tracking est du niveau (?) des Z6/7 série II. J’espère de Nikon va mettre à jour son firmware des Z6/7 et autres qui ont le même Expeed6.

  25. Avant l’ère du numérique, j’emportais mon FE, plus tard mon F801S avec deux optiques, le tout dans une sacoche Bagster, à disposition sur le réservoir et bien protégé (BMW, et Sporster 1200 entre autres) et le volume ne me gênait pas particulièrement, je rejoins Jean-Christophe.
    Par contre, j’évitais, et évite toujours, de porter des matériels et au autres bien solides ou trop rigides dans le dos en cas de chute, par expérience du secours routier, c’est l’os qui casse avant le contenu du sac (Ou l’ancienne mode de porter un anti-vol, style blocage de roue avant, à la hanche)
    Ceci dit, Sainte-Gamelle m’a épargné jusqu’ici.

    • Une sacoche Bagster installée sur un réservoir recouvert par une protection de même marque qui équipaient mes motos japonaises avant de passer chez Harley….
      Que de bons souvenirs! Effectivement, j’y mettais aussi un boitier avec un ou deux objectifs + quelques affaires de première nécessité.
      Bien d’accord sur le fait d’éviter tout objet solide dans un sac à dos, mais si je continue à parler moto ici, je vais m’attirer les foudres de Jean-Christophe 😉

  26. Il me rappelle le « DF ».Espérons que les nouveaux objectifs  » Z » seront aussi légers et en adéquation avec le poids et les dimensions de ce boitier. Fuji ,c’est bien également mais mon reproche est que leurs objectifs datent un peu dans leur majorité .
    Je trouve également que ce boitier n’a rien d’un « entrée de gamme » . Un seul regret ,il manque la stabilisation mais pas facile à faire entrer dans ces dimensions.

    • Pour les dimensions du boitier, ce n’est pas une contrainte insurmontable d’y loger la stabilisation, Fuji le fait très bien, tout comme Olympus avec des appareils encore plus petits.

      Quant à Fuji, ils ont renouvelé la plupart de leurs objectifs et surtout, la grande force par rapport à Nikon : ils ont de vrais objectifs APC-S de qualité avec des ouvertures intéressantes alors que chez Nikon, si on veut un bon objectif, il faut prendre un FF pour mettre sur l’APSC. Puis après, c’est surtout une question de rendu qui fait la force de Fuji.

      Ce qui est dommage avec ce magnifique boitier, c’est de devoir y mettre une verrue de FTZ dessus

  27. Ce boitier est bien sympathique si je me payais le luxe de plusieurs boitiers je le verrais bien pour le tourisme et les vacances.
    En attendant si Nikon pouvait sortir un Z9 et un Z 900 comme pour le D5 et le D 500 pour moi ce serait parfait.

  28. Bonjour,
    Je pense changer mon d90. J’ai regardé le d7500, et voici ce z fc….et par exempleclequel serait le plus réactif pour photographier la patrouille de france?
    Merci de m’éclairer.

  29. Très beau boitier d’entrée de gamme avec des caractéristiques alléchantes.
    Je le verrais bien compléter mes D4S et D850.
    Le kit Z Fc + 16-50 + 50-250 permet de couvrir les principaux domaines photographiques sans être lourdement chargé.
    Moi qui hésite toujours à prendre mes boitiers actuels dans mon sac à dos lors de mes balades à moto (HD Street Bob 2020), le Fc et le 16-50 ne devraient pas peser trop lourd et permettraient déjà de bien s’amuser.
    Vraiment, je suis bluffé par cet appareil!
    Cela étant dit, M. Nikon, faîtes nous le même en FF s’il vous plaît et je sauterai de joie 🙂

    • A moto je confirme, les petits boîtiers sont bien plus pratiques. Le mien est dans mon sac d’épaule que je passe autour du cou, posé sur la selle derrière, à l’abri, ainsi je l’ai toujours à disposition sans tout démonter du paquetage arrière.

      • Oh merci du conseil Jean-Christophe, j’essaierai ton système sac d’épaule posé sur la selle arrière.
        Après reflexion, je crois que je vais craquer sur le Fc + 28 f/2.8 + bague FTZ, meilleure option pour moi qui dispose déjà de bons voire très bons objectifs fixes ou zooms FF pour mes Reflex.

    • Pour les voyages moto , j’utilise une sacoche de réservoir aimantée ou je peux y placer un reflex APS-C et son Grip , un 16-80 f2.8-4 et un 55-200 VR II f4.5.5.6 (Tres léger et très performant ) plus le chargeur et différents accessoires. Un sac est toujours un danger en cas de chute !!!

  30. Il me plait bien ce z miniature.
    Plus qu’à nous sortir une bague FT-z vintage. C’est bien le retournement de l’écran.
    L’arrière de l’écran devrait porter en son centre un support pour boite film. lol
    Pour ajouter le dessus d’une boite film, pour un z dans le pur style argentique.
    Merci d’avoir précisé que le Nikon FM2 était à gauche. lol (humour).

  31. J’avais déjà faillit craquer pour le look vintage du reflex… Mais la raison l’avais emporté et j’ai donc pris le D750…
    Aujourd’hui, je veux changer mon D7000 et lorgne du côté des hybrides comme 2eme boîtier…
    Je fais notamment de la photographie animalière en utilisant un objectif 120mm MAP manuel fabriqué artisanalement… Je vais réfléchir à ce boîtier, d’autant que le prix est aussi plus abordable…

  32. Ah, quel beau boitier. D’habitude je suis plutôt critique envers la marque mais là, l’esthétique est réussi, la définition reste raisonnable et il est plutôt bien équipé.

    Par contre, utile ou non, l’absence de stabilisation reste peu compréhensible quand tous les autres concurrents la proposent dans des boitiers de même dimensions, Fuji en tête. Je ne dis pas que c’est indispensable mais connaissant Nikon, ils ne vont pas donner ce boitier qui sera à minima aussi cher que ses concurrents sinon plus cher, et sans stabilisation, difficile alors de se battre contre un XT4 par exemple, qui a en plus une vraie gamme d’optiques dédiées.

    En tout cas bravo pour le look

  33. Effectivement ce boitier à l’air sympathique et me rappelle de vieux souvenir. Néanmoins, lorsque l’on a pris l’habitude de porter un boitier avec le grip sur le côté droit, j’ai un peu peur que cela manque et que l’on attrape vite des rampes en portant l’appareil avec un 70-200 2.8 avec, éventuellement, la bague FTZ.
    Je vais donc rester avec mon D500 et attendre que Nikon sorte un équivalent en gamme Z avec la même connectique pour les accessoires.

    Nikon avait attendu presque 7 ans entre le D300S et le D500, alors je vais être patient et attendre.

  34. Si les commentaires sur Nikon Rumours ne sont pas élogieux, voire même approbateurs, je rejoins totalement l’avis de Jean-Christophe, ce Zfc a tout pour plaire, aux nostalgiques (dont je suis, normal avec l’âge..) plus qu’aux geeks.
    Dans mon cas une opportunité pour passer à la monture Z devant laquelle je rechignais pour cause de matériel en AF-S.
    Un boîtier-plaisir plus qu’indispensable, mais pourquoi ne pas se faire plaisir ?

    • Je suis du même avis. Le retour des molettes est une grande surprise et je m’en réjouis. Rien de plus simple et surtout instinctif.
      Peut-être un FF en version 2 ?