Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR : l’excellence au prix fort

Nikon annonce le nouveau Nikon AF-S 70-200mm f/2.8 FL ED VR, la nouvelle version du zoom téléobjectif pro à grande ouverture constante.

Plus qu’une simple mise à jour, ce nouveau 70-200mm apporte de nombreuses améliorations de performances et remplace le précédent AF-S 70-200mm f/2.8 VR2. Faut-il vous laisser tenter  ? Des éléments de réponse ci-dessous.

Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR

Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR, Caractéristiques optiques

Nikon a revu les caractéristiques de son précédent 70-200 mm f/2.8 VR2 de fond en comble. Apparu il y a 7 ans, le précédent 70-200mm f/2.8 est encore loin d’être ridicule face à la concurrence, mais ce nouveau modèle dispose d’une fiche technique à la hauteur de ses prétentions.

Le nouveau Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR dispose d’une lentille en fluorite (« FL ») qui s’avère 20% plus légère que la lentille équipant le précédent modèle. Sur la balance c’est 100gr. de moins pour un poids total de 1,4 kg au lieu de 1,5kg.

Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR

Cette lentille permet de corriger les aberrations chromatiques plus efficacement qu’avec la lentille précédente, les premiers tests sur banc optique nous diront si cela se confirme.

La formule optique de ce Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR comprend au total six lentilles en verre ED, une en fluorite, une en verre HRI (‘high reflective index’ ou indice de réfraction élevé). Cette dernière lentille permet de corriger à elle-seule les aberrations sphériques et de courbure sans nécessiter l’assemblage de plusieurs lentilles plus classiques.

La mise au point minimale est ramenée à 1,1m pour 1,4m sur le précédent modèle. Cette distance de mise au point réduite vous permettra de faire des photos à 70mm (par exemple) sans avoir à changer d’objectif si le sujet est proche de vous.

Diaphragme électromagnétique

Le diaphragme est un modèle à commande électro-magnétique (« E ») à 9 lamelles. L’ouverture électromagnétique du diaphragme autorise une meilleure précision en mode rafale avec une exactitude plus grande de l’exposition en raison d’un meilleur contrôle du positionnement des lamelles du diaphragme. Ce principe est déjà en oeuvre sur d’autres modèles de la gamme comme le 200-500mm.

Autofocus plus réactif

Le système autofocus est modernisé pour être plus réactif grâce à un nouvel algorithme. Ce module AF génère moins de vibrations, est moins bruyant et plus précis lors du suivi d’un sujet en mouvement.

Réduction des vibrations 4 stops

Le système de réduction des vibrations est lui-aussi revu et amélioré. Le Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR  dispose d’un mode VR Sport qui s’attache à réduire les vibrations sur les sujets en mouvement. Ce VR est actif dès la mise en route du boîtier alors qu’il y avait un léger décalage avec les générations précédentes. Nikon annonce un gain de 4 stops grâce à la stabilisation, dans la lignée de ce que l’on peut constater sur le zoom Nikon 200-500mm.

Construction tous temps renforcée

Le Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR est conçu pour être encore un peu plus résistant que le précédent modèle : il dispose de joints d’étanchéité sur toutes les parties mobiles et la lentille frontale est traitée au fluor pour minimiser les taches et ruissellements.

Le retour de la personnalisation

Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR

Ce nouveau Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR propose quatre touches personnalisables disposées tout autour du fût de l’objectif. Ce principe, abandonné sur les versions précédentes, est remis au goût du jour par Nikon pour vous permettre de disposer de l’équivalent des touches Fn sur l’objectif, donc plus accessibles.

Des bagues inversées

Autre différence entre cette nouvelle version et la précédente, les bagues de zoom et de mise au point sont inversées. La bague de zoom est désormais en position avant tandis que la bague de mise au point est en position arrière. Selon Nikon, ce changement devrait améliorer l’ergonomie de cette optique.

Un nouveau pare-soleil

Autre différence mineure en apparence mais qui a son importance, le Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR dispose d’un nouveau pare-soleil à ailettes de taille identique. Ceci vous permet de poser l’objectif sur une table en position verticale alors que le précédent modèle ne pouvait l’être en raison de ses ailettes de tailles différentes. Les photographes de sport apprécieront.

Tarif et disponibilité

Ce nouveau Nikon AF-S 70-200mm f/2.8E FL ED VR est disponible dès le 10 novembre 2016 au tarif public de 3199 euros, soit 700 euros plus cher que le tarif actuel « de la rue » de la version VR2 précédente.

Nikon justifie cette différence par un niveau de performance exceptionnel, tout en écartant de facto la plupart des photographes amateurs et experts pourtant friands de ce type d’optique, dommage.

Ce nouveau 70-200mm devra faire ses preuves très vite pour convaincre car la concurrence, y compris au sein de la gamme Nikon, est bien plus accessible.

Le Nikon AFS 70-200 mm f/4 se trouve à 1500 euros, le Sigma 70-200 f/2.8 DG APO – de conception plus ancienne – moins de 1000 euros tandis que l’excellent Tamron 70-200 mm f/2.8 ne dépasse pas 800 euros. N’oublions pas la précédente version VR2 du 70-200mm Nikon qui vient de devenir une excellente opportunité à 2400 euros !

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir le champ ci-dessous pour laisser un commentaire. Vous n’êtes pas obligé de vous inscrire pour laisser un commentaire sur ce site. En savoir plus.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

  • D.LL

    Bonjour Jean-Christophe. Merci pour l’article même si je suis un peu triste de constater le prix de cet objectif.
    Le modèle actuel sera-t-il encore commercialisé?

    Merci

  • jppericaud

    Le précédent était excellent, le meilleur objectif de ma panoplie, et de loin !!!
    Etait-il si urgent que çà de sortir une nouvelle version, alors que beaucoup d’amateurs de macro sont dans l’attente d’une moyenne focale macro, genre 150 mm, qui serait aussi bonne optiquement parlant que le Sigma, mais mieux construit, plus solide, mieux stabilisé….
    Sinon, je suis comme D.LL, le prix me rend un peu triste… avec un tel prix, on est au moins sûr de ne pas acheter une focale dont on n’a pas vraiment besoin !!!
    C’est dissuasif !
    Bon Dimanche à tous !

  • Alexandre Verbeke

    Sans oublier l’encore plus excellente version VC USD de Tamron à 1000-1200€, celui dont vous parlez est l’ancienne version sans stabilisation et sans moteur USD, qui reste à mon sens une bien meilleur opportunité que le Nikon VR2 même à 2400€ ^^.

  • Thierry COURNAND

    Quand je pense que j’ai acheté cette petite merveille optique neuve 1990 € il y a 2 ans … je ne vais certainement pas le remplacer!!!

  • Pierre

    C’est le triple du tarif de l’excellent Tamron 70-200 VC USD: ou, plus exactement, c’est même quasiment de quoi s’offrir la « triptyque » Tamron VC USD F/2.8: soit 15/30 + 24/70 + 70/200!!!!! Bon courage aux revendeurs Nikon pour réussir à en fourguer quelques uns aux irréductibles de la marque, car ce prix est totalement délirant…

  • Florent Alleau

    Je suis dans le même cas que Thierry (à quelques mois près) et j’ai du mal à imaginer quel écart de performance peut justifier un tel prix vis à vis d’un optique (le VRII) qui était déjà exceptionnelle (et que l’on peut trouver d’occasion en état quasi-neuf aux alentours de 1500-1600€).
    Autant pour le 28-70 qui ajoutait la VR, la pilule pouvait (difficilement) passer mais là… Dommage, car l’argument de la distance de mise au point plus courte était clairement un plus, c’était même le seul défaut que je trouvais au VR II. Le reste des évolutions étant pour moi moins significatif même si sans doute bienvenu.

  • Kifraag

    J’avoue ne plus rien comprendre à la politique commerciale de Nikon. Après avoir augmenté le prix de la plupart de leurs objectifs star de près de 30 % au début 2016 (nous poussant vers la concurrence de fait), voilà que les nouveaux arrivés sont à des tarifs délirants, bien trop élevés en tout cas pour que l’amateur ou l’expert puisse caresser l’espoir d’un achat, sauf en occasion, d’ici un an ou deux, et encore ! Quand le vois la performance de mon Tamron VC USD sur D800, je ne mettrai certainement pas le triple de son prix dans ce petit dernier de Nikon. Que cherche la marque jaune ? A ressembler à Leica ? Un marché de niche pour milliardaires fortunés ? Question qualité, ils ont encore une sacré marge de progression. Question prix, ils commencent à s’en rapprocher …

    • philippe

      je partage entièrement votre avis question des prix délirants de nikon. Tamron monte en gamme ;Sigma art, tutoie les sommets avec des prix réduits de moitié. boycottons les prix nikon aberrants.