9 erreurs fréquemment commises en photographie et comment les éviter

Vous avez trié vos photos pour ne garder que les plus abouties. Et pourtant quand vous vous comparez à d’autres photographes, vous vous dites que leurs photos sont bien meilleures. Vous n’obtenez pas les commentaires escomptés quand vous demandez des retours. Voici 9 erreurs fréquemment commises en photographie et que vous pouvez éviter pour faire de meilleures photos.

9 erreurs fréquemment commises en photographie et comment les éviter

Il est toujours difficile de trouver un défaut à ses propres photos. Mais en les soumettant à la critique pour recevoir des avis constructifs, on se rend bien souvent compte des erreurs. Et c’est ce qui fait progresser.

Voici les 9 erreurs les plus courantes que nous rencontrons au quotidien. Que les photographes ayant posté leurs images dans notre groupe Flickr nous pardonnent par avance de les avoir choisi pour illustrer cet article, nous n’avons aucune envie de nuire, bien au contraire !

1- Quel est le sujet ?

Multitud

Photo (C) Blas Torillo – groupe Flickr Nikon Passion

De nombreuses photos laissent pensif : quel est le sujet ? Que voulez-vous montrer ? Le sujet doit être évident, il doit sauter aux yeux. Sinon le message ne passe pas, l’intention n’y est pas. Posez vous la question quand vous cadrez mais aussi quand vous triez vos photos : qu’est-ce que je veux montrer ? Est-ce qu’un regard extérieur va comprendre immédiatement ?

2- Pourquoi cette focale ?

Mantova - Piazza delle erbe

Photo (C) Massimo Battesini – groupe Flickr Nikon Passion

Il est parfois bien difficile de comprendre pourquoi vous avez utilisé un grand-angle pour montrer un détail lointain, ou un télé-objectif pour ne montrer qu’un détail. Adapter la focale au sujet permet de mettre ce dernier en valeur. C’est aussi une façon de donner de la cohérence à une série, en utilisant une focale identique pour plusieurs photos.

3- Pourquoi ces réglages ?

No more tears.

Photo (C) Fabio Cecchin – groupe Flickr Nikon Passion

Ciels cramés, ombres bouchées, les automatismes du meilleur des boîtiers peuvent se tromper ! A vous de vérifier le résultat (l’écran arrière et l’histogramme servent à ça) et de modifier les réglages qui doivent l’être.

Même chose pour la mise au point qui doit être faite là où vous avez envie qu’elle le soit et non ailleurs. Attention au manque de profondeur de champ, et donc au manque de netteté dans les zones qui vous intéressent. Attention aussi aux hautes sensibilités inutiles, aux vitesses trop lentes (flous de bougés).

4- Pourquoi ces intrus ?

Kenny De Schepper

Photo (C) Mark Cornelius – groupe Flickr Nikon Passion

Avez-vous déjà remarqué qu’apparaissent des intrus dans certaines photos ? Ou un détail perturbant la lecture ? Les plus communs sont le papier sale au sol, le fil électrique qui traverse l’image ou le personnage qui pointe son nez.

Quand vous cadrez, prenez le temps de vérifier ce qu’il y a dans votre viseur car ce sera aussi sur la photo. Et patientez parfois quelques secondes pour que l’intrus disparaisse. Si c’est un déchet au sol, il suffit de le retirer et si c’est la poubelle qui gène … poussez la un peu.

5- Pourquoi ce rendu ?

Manhattan - USA

Photo (C) Manu Folssotte – groupe Flickr Nikon Passion

Certains photos font mal aux yeux. Non pas parce que le photographe a eu une mauvaise intention, mais parce qu’il n’a pas su donner à son image le rendu qu’elle mérite. Balance des blancs décalée, couleurs trop saturées sont des défauts couramment rencontrés. Ne parlons pas des effets HDR trop appuyés sans raison apparente !

Si vous êtes dans le doute au moment de la prise de vue, préférez le format RAW qui vous permet de corriger la balance des blancs au développement et de rattraper les dominantes de couleur.

6- Pourquoi ces contrastes ?

<Dead tree in Landes

Photo (C) Guillaume Commin – groupe Flickr Nikon Passion

Le contraste d’une image peut se définir comme l’écart entre les zones de densité importante (sombres) et les zones de densité faibles (claires). Un contraste important est intéressant pour éviter les images trop fades mais trop de contraste tue … le contraste.

Si, comme sur cette photo, la gestion des contrastes semble être un choix créatif délibéré, le risque est de ne plus avoir de détails dans les ombres, d’avoir un ciel brûlé, des aplats de couleur au rendu désagréable. C’est tout le secret d’une exposition réussie que de savoir doser à la prise de vue et de rattraper ensuite au développement les zones qui le méritent.

7- Des compositions trop centrées

DSC_5788

Photo (C) foug2045 – groupe Flickr Nikon Passion

Qu’il s’agisse de portraits comme de photos nature, nous voyons tous passer des dizaines de photos qui auraient pu être cadrées différemment en vous déplaçant de quelques centimètres. Et qui auraient alors un autre intérêt.

Pensez à utiliser tous les collimateurs de votre module AF pour faire le point sur les bords de l’image, décalez votre sujet, gérez le sens de lecture de la composition. Un personnage qui se déplace vers la droite peut très bien apparaître à gauche de la photo si vous souhaitez montrer qu’il avance ou à droite si votre idée est de montrer … qu’il est passé !

8- Une profondeur de champ mal gérée

CLO_3306

Photo (C) Jose Adolfo Segura – groupe Flickr Nikon Passion

La gestion de la profondeur de champ est probablement ce qui donne le plus de mal à bon nombre de photographes débutants. La zone de netteté est mal choisie, dans le pire des cas c’est le sujet qui est dans la zone de flou et le fond qui est parfaitement net !

Utilisez une ouverture plus faible (grande valeur de diaphragme) pour augmenter la profondeur de champ et la zone de netteté. Choisissez une focale plus courte, reculez par rapport au sujet.

9- Un manque de recul et de préparation

Nissan GT-R

Photo (C) Jean-Jacques M. – groupe Flickr Nikon Passion

Trop de photos nous laissent un goût amère car il est flagrant que le photographe n’a pas pris le temps de préparer la prise de vue, de cadrer, de composer son image, de tourner autour de son sujet.

Ne vous précipitez pas en pensant que « c’est du numérique, ça ne coute rien de déclencher« . Etudiez votre sujet, quelques dizaines de secondes suffisent souvent à le voir autrement. Déplacez-vous. Cadrez en paysage et en portrait pour voir la différence.

Prenez également le temps de préparer vos sorties photo. Adaptez votre matériel au sujet, choisissez les bons objectifs, les bons accessoires. Inutile de trimballer un plein sac de matériel à chaque sortie, choisissez un objectif et concentrez-vous sur la composition. Pensez résultat plutôt que moyens.

QUESTION : quelle autre erreur fréquente constatez-vous sur les photos de vos proches et quel conseil leur donneriez-vous ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


19 Commentaires sur "9 erreurs fréquemment commises en photographie et comment les éviter"

  1. Bonjour ,
    Tous ces conseils sont intéressants pour les amateurs photographes …..
    En effet il est bon d’entretenir ces bons reflexes concernant les prise de vues …
    Etant photographe pro reporteur d’action l’on ne peut pas s’appesantir sur des réglages élaborés comme en studio par exemple ….
    Nous savons TOUS que le bon cliché dépendra du déclenchement instantané du bon moment …qui ne se renouvellera plus jamais ….instant- T.
    Quant au reste si l’on vit dans la perfection photographique l’on passera à coté d’une émotion et d’un fait rare …..Une petite anecdote Mon professeur des beaux arts …étaient selon ses dires limités dans ses propres créations par les flots incessants distillés de son enseignement hyper techniques . Une parabole que j’affectionne particulièrement CONNAITRE LES TECHNIQUES ET LES OUBLIER RAPIDEMENT;;;;;;;;;

  2. Conseils très utiles. Surtout le fait de ne pas déclencher systématiquement parce que c’est du numérique. …

  3. C’EST BIEN VRAI QU’UNE PHOTO DEVRAIT POUVOIR NOUS PARLER PAR
    ELLE-MÊME, NOUS LIVRER UN MESSAGE.
    TROP SOUVENT NOUS NE PRENONS PAS LE TEMPS OU NOUS VOULONS TROP
    EN FAIRE.
    CES 9 ERREURS SONT UN BON RAPPEL

  4. Petit conseil pour une dixième erreur à ne pas commettre : on peut garder ses lunettes de vue et prendre des photos dans le viseur du reflex numérique. Attention aux lunettes de soleil…. Les photos « idéales » dans le viseur paraîtront surexposées sur l’écran d’ordi. Cruelle déception. J’ai été trahi plusieurs fois cet été.

  5. Bonjour, je dois dire que j’aime beaucoup les photos du point 3 et du point 6, même si ce sont des exemples à ne pas faire.

  6. bonjour
    si tout le monde suit les mêmes réglementations on fera tous les mêmes photos ;pour moi il y a la photo artistique comme une peinture;la photo événementielle;et la photo nature;mon but n est pas de faire des photos type carte postale.la différence est une photo personnalisée.

  7. Bonjour Jean Christophe
    bien vu le rappel de ces défauts qui doivent nous venir de suite en tête . encore du travail à faire pour y arriver. Merci pour le partage. Marc

  8. ces conseils , sont très intéressants .

  9. 9 conseils indiscutables, fort intéressants et à travailler pour éviter 9 erreurs très courantes.
    Merci

  10. Et oui, la photo c’est d’abord de la prise de vue.
    Merci pour ces rappels.

  11. perso, la 6 je l’aime bien comme est l’est (je précise que la photo n’est pas de moi)

  12. vous auriez aussi citer le 10 eme commandement de l apn … la grille tu afficheras ton horizon n en sera que plus droit 😉

  13. point 7 pardon.

  14. Moi c’ est le point 6 la mienne , je l’ aime bien comme ça (toute première photo avec mon 200mm), ça peut être intéressant de décentrer c’est clair. Au moins j’ aurai été publié, ça me fera peut être des vues sur flickr lol.

    • Si je puis me permettre donner mon humble avis sans animosité : je suis d’accord avec JC. Il y a tellement de contraste partout que tout ressort: nuages au fond, nuages à droite,bas de l’arbre, haut de l’arbre avec ses feuilles, la végétation dans le fond. Finalement, tout est tellement « trop » que l’oeil s’égare et que, paradoxalement, rien ne ressort. Chaque élément cité me semble traité comme étant le sujet principal. Et donc on revient au n°: quel est le sujet?
      Enfin au niveau traitement, il y a tellement de contraste qu’il y a des halos autour de certains traitements locaux.
      Ceci dit, je trouve sincèrement l’image très belle dans son cadrage mais hélas coulée par le développement « to much »…

  15. Jean Jacques Marchand | 23 juin 2014 à 23 h 23 min | Répondre

    Je constate que la photo utilisée dans la 9ème partie (manque de recul et de préparation) est la mienne. A ma décharge, c’est une photo réalisée sur le fait, j’avais l’appareil en main, éteint et la voiture s’est présentée, alors il est évident que j’ai gardé ce cliché beaucoup plus pour le véhicule que pour son intérêt photographique tout à fait limité.

    • Merci du retour jean-Jacques, n’y voyez pas de volonté de vous montrer du doigt, il est difficile de savoir quelle est l’intention du photographe bien souvent, et celle-ci est une parmi tant d’autres que nous aurions pu montrer 😉

      • Jean Jacques Marchand | 23 juin 2014 à 23 h 36 min | Répondre

        Aucun problème, sur le coup, j’ai vu l’apparition du site dans mes stats flickr donc je suis venu voir. Vous avez cerné les circonstances de la prise de vue, vous vous seriez trompé, ça aurait pu me chiffonner ^^