Comment régler la balance des blancs en photo numérique – tutoriel

Le réglage de Balance des Blancs est un des principaux réglages à effectuer en photo numérique, et une des grandes nouveautés pour tous ceux qui viennent de l’argentique. Ce peut être également une nouvelle possibilité créative qui s’offre à vous. Voici quelques conseils pour apprendre à régler la Balance des blancs et à en tirer profit pour vos images.

Balance des blancs ?

Température de couleur et rendu

Copyright Wikipedia

Le réglage de Balance des Blancs permet de corriger la dominante de couleur due à la nature de l’éclairage. En effet la lumière du soleil n’a pas la même couleur que celle d’une ampoule à filament tungstène ou que celle d’une lampe flash.

Rendu colorimétrique des principales sources lumineuses

Rendu colorimétrique des principales sources lumineuses (C) Wikipedia

La couleur du soleil varie d’ailleurs elle aussi selon le moment de la journée. Cette différence de couleur, ou de température de couleur plus précisément, donne des différences de rendu sur les photos. Quiconque a déjà pris des photos en intérieur avec une pellicule lumière du jour doit se rappeler de ces teintes orangées que prenaient tous les éléments du décor. Il en est de même en numérique si vous ne choisissez pas le réglage tungstène. Autant en argentique il était difficile de corriger cette dominante de couleur, il fallait un film spécifique et/ou des filtres correcteurs, autant le numérique nous facilite la vie avec le réglage de balance des blancs.

Comment choisir le bon réglage de Balance des Blancs

Selon votre boîtier, vous disposez d’un réglage par molette, touche ou entrée de menu et de plusieurs valeurs possibles. Les valeurs types sont : automatique, lumière naturelle, temps nuageux, ombre, flash, tungstène, fluorescent.

comment régler la balance des blancs

Il vous faut alors regarder le type d’éclairage de votre scène et adopter le réglage correspondant :

  • vous êtes en intérieur, avec des luminaires qui utilisent des ampoules à filament tungstène (celles qui sont petit à petit interdites), choisissez … tungstène
  • vous utilisez le flash, intégré ou additionnel, choisissez flash.
  • vous êtes en plein soleil en extérieur, choisissez lumière du jour,
  • vous êtes en extérieur à l’ombre, choisissez ombre,
  • par temps couvert dehors, choisissez temps nuageux,
  • vous ne voulez pas vous casser la tête ou hésitez sur l’éclairage, choisissez automatique.

C’est aussi simple que cela ? Malheureusement non. Le réglage de Balance des blancs est un élément déterminant dans la réussite d’une série de photos, et un paramètre créatif si vous souhaitez aller plus loin.

La Balance des blancs automatique

Si vous avez choisi la voie de la facilité et opté pour le réglage automatique, vous n’êtes pas tiré d’affaire pour autant ! Explication.

En automatique, l’appareil photo fait une mesure de balance des blancs pour chaque photo et applique la valeur résultante sur la photo. Cette valeur peut changer légèrement d’un moment à un autre lors d’une même série de photos. Elle peut aussi changer d’un lieu à un autre selon que vous êtes à l’ombre, un peu au soleil, beaucoup au soleil, en face d’un mur coloré, etc. Votre série sera alors composée de photos qui auront toutes un réglage de BdB – Balance des Blancs – légèrement différent. Chaque valeur sera adaptée à chaque photo mais la série sera disparate. Il se peut que cela ne se voit pas mais généralement on constate une différence de rendu d’une image à l’autre au sein d’une série, ceci étant du plus mauvais effet. L’exemple type est celui d’une série de photos avec un mur blanc ou légèrement gris en fond, chaque photo aura un rendu différent selon votre position et celle des éclairages. Aucune unité de rendu à prévoir et résultat final décevant.

tutoriel balance des blancs

Réglage automatique, BdB mesurée par le boîtier 5100 K

tutoriel réglage balance des blancs

Réglage automatique, BdB mesurée par le boîtier 4900 K

On voit clairement sur les deux photos précédentes prises à quelques secondes d’intervalle  que le rendu du fond n’est pas le même d’une photo à l’autre. Et pourtant le boîtier a fait une mesure en automatique à chaque fois et l’éclairage était le même. Il y a ici 200K d’écart entre les deux photos.

Comment régler la Balance de blancs en JPEG

Sur les reflex Nikon, l’abréviation WB (White Balance) désigne le réglage de Balance des Blancs.

Pour éviter l’inconvénient cité précédemment, il convient de choisir une valeur de BdB qui vous donne satisfaction : faites quelques tests préalables sur les premières vues et quand le résultat vous paraît correct, fixez le réglage choisi pour toutes les vues suivantes. En automatique vous pouvez choisir la photo test qui vous convient puis lire la valeur correspondante sur l’écran de votre boîtier et la fixer pour la série à venir (voir le mode d’emploi de votre APN).

comment choisir la balance des blancsSi vous faites partie des utilisateurs (très) avancés et que vous ne craignez pas de faire des tests à rallonge, vous pouvez choisir des réglages de balance des Blancs très personnalisés depuis le menu de certains reflex experts. Jugée excessive par beaucoup, cette possibilité de réglage fin sera allègrement remplacée par l’utilisation du format RAW et d’un logiciel de traitement des RAW, avec lequel vous aurez une bien meilleure approche visuelle quant au résultat final.

Attention, quand vous changez de sujet, pensez bien à réinitialiser la valeur sans quoi vous risquez des déconvenues par la suite !!

Comment régler la balance des blancs en RAW

Si vous utilisez le format RAW, vous allez pouvoir vous détendre ! En effet le format RAW permet de changer le réglage de balance des blancs après la prise de vue, par l’intermédiaire du logiciel de traitement (derawtiseur). Plus besoin de se casser la tête dans l’action, laissez le réglage sur automatique et vérifiez au développement. La remarque ci-dessus pour l’homogénéité d’une série reste valable, mais vous pourrez fixer finement la valeur de BdB sur la première photo dans le logiciel et la reporter facilement sur les suivantes.

Néanmoins régler la BdB à la prise de vue vous permettra de gagner du temps au développement et de comprendre ce que vous faites, ça ne peut pas faire de mal !

La Balance des blancs comme paramètre créatif

La BdB peut devenir un outil supplémentaire à votre disposition pour donner à vos photos le zeste de créativité qui fera la différence. En adoptant le réglage de BdB optimum correspondant à chacune des photos, vous obtenez des images correctes. En jouant avec ce réglage, vous allez pouvoir décider vous-même du rendu final et proposez des images qui sortent du lot.

Voici quelques exemples d’une vue de la lagune de Venise au soleil couchant, avec des réglages de BdB différents et volontairement modifiés par rapport à la valeur idéale. Vous allez voir que cette valeur n’est pas toujours celle qui donne le rendu le plus intéressant.

Réglage de balance des blancs telle quelle (position auto sur le boîtier)

Comment régler la balance des blancs

Balance des blancs réglée sur Automatique sur le boîtier

Cette première déclinaison de l’image est faite avec le réglage de balance des blancs positionné sur automatique sur le boîtier.  Le rendu est fidèle à ce que l’on peut attendre d’une telle scène, les couleurs chaudes de fin de journée sont bien rendues, c’est une image qui passera bien dans une série sur Venise ou sur les couchers de soleil, pas grand chose à en dire.

En jouant avec le réglage de BdB, vous allez voir que l’on peut donner un tout autre rendu à cette image.

Réglage de balance des blancs fluorescent

Comment régler la balance des blancs

Balance des blancs réglée sur Fluorescent

En changeant la valeur automatique par le réglage fluorescent, qui n’est bien sûr pas adapté théoriquement ici, on obtient une image dont la dominante orangée est bien moins prononcée. Les bleu du ciel et de l’eau sont rendus de meilleure façon, l’arrière-plan du ciel conserve sa couleur bleu claire telle qu’observée ce jour-là. Le niveau de détail dans les habitations au centre de l’image est plus fin, le contraste meilleur. On a l’impression d’être un peu plus tôt dans la soirée, avant que le soleil ne soit trop bas dans le ciel. Et pourtant il s’agit bien de la même vue à l’origine, au même moment.

Réglage de balance des blancs tungstène

Comment choisir la balance des blancs

Balance des blancs réglée sur Tungstène

Pour cette troisième interprétation de la même vue, nous avons utilisé le réglage tungstène. Ce dernier est parfaitement inadapté puisque nous ne sommes pas en présence de lampes à filament tungstène. Et pourtant le rendu obtenu est digne d’intérêt. La dominante orangée a quasiment disparu, ce qui est normal puisque ce réglage a pour but de supprimer ce type de dominante. Venise retrouve ses nuances de bleu, les habitations retrouvent du détail (surtout à droite de l’image) et l’ambiance est toute autre.

Cette dernière vue aurait mérité un traitement complémentaire pour caler les niveaux de luminosité mais le but de l’exercice était de ne jouer que sur le réglage de balance des blancs, ce que nous avons fait.

En conclusion

Le réglage de balance des Blancs est à manier avec précaution, surtout si vous photographiez en JPG car il ne sera plus modifiable après la prise de vue. Passez au format RAW pour avoir plus de latitude au moment du traitement d’image, et osez des réglages décalés, la créativité y gagne souvent. Et il est bien plus simple de changer la position d’un réglage sur le boîtier que de passer un long moment à caler toutes les bascules de couleur en post-traitement, ce qui demande en plus des compétences en gestion de couleurs que nous n’avons pas toujours.

Si vous avez d’autres expériences ou remarques, laissez un commentaire ou venez partager vos réactions sur le forum.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "Comment régler la balance des blancs en photo numérique – tutoriel"

  1. Ce n’est pas du post-traitement mais bien un changement de BdB fait par le boîtier. Ceci n’a rien à voir avec Photoshop.

    • heu, faut rester un peu sérieux et ne pas prendre vos lecteurs non plus pour des quilles. Comment faites-vous pour avoir trois photos parfaitement identiques (même les vagues ne bougent pas !) avec 3 balances de blancs différentes si ce n’est en modifiant un seul et unique fichier RAW dans un software de tt photos ?

      • Nikon a exigé que la mer ne soit pas « démontée » pendant les prises de vues, afin de conserver les mêmes « vagues à lames ».

        Aussi, les photos ont été toutes prises en 1/100e de seconde.

        Après chaque photo, le réglage des blancs était effectué en 1/000e de seconde. Pas vu, pas pris ?

        C’est çà la passion Nikon…

      • sur viewNX on peu utilisé un RAW et sélectionner les pré-réglages de la BdB comme bon nous semble, et ensuite creer une image JPEG pour chacune d’entre elle, ici 3 exemplaires JPEG du même fichier RAW .