Comment faire une bonne photo nature : 23 conseils pratiques

La photo nature est une activité que de nombreux photographes apprécient : animaux, paysages, fleurs sont autant de sujets qui vous tendent les bras. Voici 23 conseils pour réussir vos photos nature et vous faire plaisir en photographiant.

[MàJ octobre 2018]

23 conseils pour réussir vos photos nature

article sponsorisé

Dans la nature les sujets sont partout : à l’autre bout du monde comme au fond de votre jardin, dans les bois, les parcs animaliers,  les zoos, la campagne. Que dire également des paysages que vous rencontrez au hasard d’une balade ou d’un voyage, ou de ces scènes classiques que sont les couchers de soleil ?

J’ai listé 23 conseils pour vous aider à réussir vos photos. La liste n’est pas exhaustive, je vous encourage à la compléter en laissant un commentaire avec une question ou un de vos (bons) conseils !

Vous trouverez également dans cet article un certain nombre de guides pour vous aider à progresser. Je les ai choisis pour leur intérêt et parce qu’ils sont autant de sources d’inspiration à consulter pour progresser.

1. Comment appliquer les règles d’harmonie en photo nature

Le grand livre de la photo de nature : Technique, pratique, matériel par Erwan Balança

Conseil n°1 : apprivoisez les lieux ! Trop de photographes déclenchent avant même d’avoir capté une émotion et la beauté du lieu.

Une fois que vous sentez bien le décor, appliquez les conseils ci-dessous.

Conseil n°2 : multipliez les cadrages et les prises de vue. Un paysage ne se photographie pas qu’en mode … paysage !

Si vous êtes dans un lieu fleuri, placer une fleur au premier plan et cadrer en hauteur peut avoir de l’intérêt. Le cadrage en hauteur donne de la grandeur à une scène, profitez-en.

Conseil n°3 : si vous débutez appliquez la règle des tiers. C’est une règle de composition qui permet d’avoir une combinaison parfaite et harmonieuse.

La plupart des appareils photo permettent d’afficher un quadrillage dans le viseur pour avoir toujours en vue les lignes des tiers et les points forts.

Conseil n°4 : variez les points de vue. Bougez, déplacez-vous, baissez-vous, allongez-vous, photographiez en plongée ou en contre-plongée.

Vos photos seront plus intéressantes et vous pourrez choisir la meilleure image dans une série.

Conseil n°5 : utilisez le premier plan. Il y a toujours quelque chose à placer au premier plan de vos images (même dans le désert !) alors faites-le.

Cadrez une pierre, un tronc d’arbre, une feuille et donnez de la profondeur à vos images. Pensez à vous baisser pour que ce soit plus facile.

2. Comment multiplier les cadrages avec différentes focales

Les_secrets_de_la_photo_de_paysage_Guide_pratique_Fabrice_Milochau

Conseil n°6 : cadrez très large avec un grand-angle. Un grand-angle est un objectif de courte distance focale qui donne un angle de vision plus large que celui de votre œil.

Le grand-angle permet d’adopter une vision (presque) panoramique. Optez pour un objectif de focale 24 mm ou moins (16 mm ou moins en APS-C), ou pour un 10 mm si vous préférez l’ultra grand-angle.

Conseil n°7 : utilisez un 50 mm. Le 50 mm vous donne la vue la plus réaliste possible d’un paysage.

Le 50 mm possède généralement une grande ouverture (f/1.8 ou f/1.4) qui autorise de jolis flous d’arrière-plan (bokeh). Il est particulièrement utile quand la lumière manque à la tombée du jour.

Conseil n°8 : utilisez un objectif zoom transtandard. Les zooms livrés en kit avec les boîtiers sont parfois un peu limités en amplitude de focale (18-55 mm par ex.).

Choisissez plutôt un 18-105 mm (en APS-C) ou un 24-120 mm (en FX) pour avoir de multiples possibilités de cadrage sans devoir changer d’objectif en permanence.

3. Comment ne pas vous faire avoir par les levers et couchers de soleil

Conseil n°9 : utilisez un objectif grand-angle. L’intérêt de ce type de photo est de capter la lumière particulière de ces moments-là et la scène.

Le grand-angle vous permet d’inclure dans la photo la scène entière et de rendre l’effet de lumière au mieux.

Conseil n°10 : soyez ponctuel ! L’aube et le crépuscule durent entre 15 et 45mns, il faut donc être sur place et prêt un peu avant et ne pas hésiter au moment fatidique.

Ensuite tout réside dans la rapidité d’exécution au bon moment, votre boîtier doit être réglé avant la prise de vue.

Conseil n°11 : utilisez un temps de pose long. Pour photographier l’heure bleue sans avoir un rendu laiteux peu agréable, il faut utiliser un temps de pose de l’ordre de 1 à 30 secondes.

4. Comment donner un effet lissé à l’eau avec un temps de pose long

photographier_la_nature_erwan_balanca_eyrolles

Conseil n°12 : utilisez un trépied. Pour photographier avec un temps de pose long et obtenir l’effet laiteux désiré, il faut poser l’appareil sur un pied. Si vous n’avez pas de trépied, utilisez votre sac, un mur, un rocher, un bean bag (petit sac rempli de haricots), etc.

Conseil n°13 : relevez le miroir. Si votre boîtier le permet, utilisez la fonction qui permet de relever le miroir pour éviter le flou de bougé. Avec un hybride c’est plus simple, pas de miroir !

Conseil n°14 : choisissez une petite ouverture. Pour utiliser un temps de pose plus long, vous devrez utiliser une petite ouverture (par exemple f/16) qui vous donnera de plus une belle profondeur de champ. Visez un temps de pose supérieur ou égal au 1/15ème de sec. et faites des tests.

5. Comment cadrer serré sur les détails

Conseil n°15 : passez au téléobjectif. La nature regorge de petits détails qui méritent d’être photographiés et complètent des images prises au grand-angle.

Utilisez la focale la plus longue de votre zoom (105 mm, 200 mm) ou un téléobjectif comme le 70-300 mm.

Conseil n° 16 : réchauffez l’atmosphère. Dans la nature, le vert est souvent la couleur dominante et a tendance à refroidir les tons.

Choisissez le réglage de balance des blancs Soleil ou Naturel au lieu du mode Automatique.

Conseil n°17 : utilisez un réflecteur. Dans les sous-bois la lumière fait défaut. Le flash intégré de votre boîtier a tendance à brûler la scène, il vaut mieux avoir avec vous un petit réflecteur qui renverra la lumière naturelle sur votre sujet.

6. Comment réussir vos photos de fleurs

eBook Photographier la nature en macro

Conseil n°18 : préparez le décor. Nettoyez l’arrière-plan chaque fois que cela est possible en coupant les mauvaises herbes, les ronces ou en dégageant tout ce qui peut perturber la photo.

Utilisez un carton coloré pour constituer un fond uni facilement.

Conseil n°19 : peaufinez la profondeur de champ. Une grande ouverture (f/2.8 ou f/4) va mettre en valeur le sujet au détriment du fond.

Une ouverture réduite (f/16 ou f/22) permettra d’avoir tout le cadre net et la fleur avec.

Conseil n°20 : choisissez le jour. Préférez les ciels lumineux mais un temps un peu couvert aux ciels bleus très lumineux.

Les couleurs seront moins saturées, le contraste des images plus grand. Evitez de même le milieu de journée quand le soleil est à son maximum.

7. Comment photographier les oiseaux depuis une fenêtre

Guide pratique Photo Nature

Conseil n°21 : attirez les oiseaux. Utilisez une mangeoire qui aura pour effet d’attirer les oiseaux au plus près en deux à trois jours. Placez la mangeoire près d’une fenêtre mais à proximité d’un support naturel pour disposer d’un cadre plus agréable pour vos images.

Conseil n°22 : percez un trou dans vos rideaux ! Pour ne pas effrayer les oiseaux il vous faut être discret. En perçant un trou dans un (vieux) rideau, vous pourrez masquer votre présence et laisser passer le fût de l’objectif uniquement. Choisissez le mode Live View pour cadrer plus confortablement le cas échéant.

Conseil n° 23 : choisissez un temps de pose court. Les oiseaux ne tiennent pas en place, une temps de pose d’au moins 1/400ème de sec. est nécessaire pour figer les mouvements. Choisissez une sensibilité peu élevée pour avoir le meilleur niveau de détail possible dans vos images.

A vous !

QUESTION : quel est LE problème que vous rencontrez en photo nature et qui vous empêche de réussir vos photos ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


27 Commentaires sur "Comment faire une bonne photo nature : 23 conseils pratiques"

  1. Grosso modo, c’est ce que j’applique…excepter pour le trou dans un rideau : mon épouse n’est pas d’accord!

  2. Merci!! Allez au travail! Et avec le plaisir!

  3. Merci beaucoup pour tous ces conseils fort utiles. J’en connaissais déjà quelques uns mais j’ai appris certaines choses.
    Bonne journée.

  4. Merci pour les conseils,j’ai pu faire de jolies photos de paysage à Bali.

  5. Excellent tout est dit, à nous de bosser. Eric

  6. Merci pour tous vos bons conseils mais étant débutante c est quoi le miroir svp ?

    • C’est une pièce spécifique des appareils reflex, qui se lève à l’instant où l’on déclenche puis se remet en place une fois la photo prise.
      L’ennui, c’est que les légères secousses provoquées par ce mouvement peuvent faire vibrer l’appareil sur un trépied. C’est pour éviter cela que certains appareils ont une fonction permettant de relever le miroir une fraction de seconde avant que l’obturateur ne s’ouvre pour laisser la lumière arriver au capteur.

  7. Bonsoir Jean Christophe
    Nous voici armé avec ces 23 conseils bien présentés Bon partage et à nous de jouer avec la nature et l’appareil. Marc

  8. Conseil n°11 «Pour photographier l’heure bleue sans avoir un rendu laiteux peu agréable, il faut utiliser un temps de pose de l’ordre de 1 à 30 secondes.» J’ai déjà obtenu un ciel limpide à 1/10 sec. Je ne vois pas ce que le temps de pose a à voir là-dedans. S’il y a de brume, allonger le temps de pose ne va pas l’empêcher d’apparaître sur le cliché. S’il y a des nuages, allonger le temps de pose peut leur donner un aspect plus flou qui peut plaire.

  9. Mon gros problème relève de votre conseil # 1.
    Merci de me le rappeler.
    Toujours intéressant de vous lire.

  10. Conseil 24 😉
    Ayez toujours un filtre polarisant à disposition. Il peut diminuer fortement les reflets de lumière sur les plans d’eau et sur les feuillages.

  11. Mon niveau? je ne le connais pas, j’aime la photographie et vous me comprenez. Tous les jours: des erreurs mais aussi 2 ou 3 beaux clichés. Pour moi c’est bien, en plus s’il ne faut pas trop passer par LR alors vraiment je suis heureux. Des conseils et des infos il faut toujours savoir les saisir, mais sachons rester à notre niveau qui progresse lentement.

  12. Merci pour tous ces conseils et rendez vous au salon de la photo.
    Jean christophe, je viendrai vous dire bonjour le vendredi

  13. Pour les paysages »grandioses », une succession d’ images prises en cadrage vertical et l’utilisation d’un logiciel de montage approprié permet de réaliser de très beaux panoramiques en limitant les déformations. Avec un peu de pratique, c’est plutôt simple et efficace.
    Pour moi, le problème des photos nature, c’est la lumière du petit matin: J’ai toujours du mal à m’extirper de mon lit… Un solution Jean-Christophe??? Encore merci et bravo pour ton site !

  14. Bonjour,
    Pour ma part, j’aimerais savoir comment travaillent les gens expérimentés en photo animalière: je suis quasiment en manuel lors des prises de vue et je trouve cela bien plus pratique avec un Nikon (D750 et sigma 600 contempory) que j’utilise lors de mes sortis.Il suffit de jouer avec la molète avant ou arrière sans quitter l’œilleton. Certains me dissuadent. Si un oiseau est sur une branche, je diminue la vitesse et peut gagner en profondeur et jouer sur les ISO facile avec la main gauche, toujours sans quitter l’œilleton. Si c’est du mouvement, prêt à l’envol, ou bien suivi en vol, en une seconde, je fais en sorte de me trouver à 1/1000iem ou plus. Je trouve que changer la molette M, P, S, A et plus compliqué à gérer. Qu’en pensez-vous?

  15. Bonjour
    Merci pour tous ces conseils
    Bonne journée et bonnes photos

  16. Bonjour et merci pour tout ces articles que ce soit les conseils ou les essais .
    Cordialement

  17. Bonjour et merci pour tout ces articles que ce soit les conseils ou les essais .
    Cordialement

  18. je ne sais pas bien régler la vitesse sur mon appareil Sony A58!! merci de m’aider
    je posséde un objectif 70/300 sigma et un 18/55et aussi un Tamron SP90mm F/2,81:1macro

  19. Bonjour ,et bonnes fêtes de fin d’année .
    Pour le conseil n° 8 ,pourquoi ne pas parler du FX 16- 80 ,f 2.8 – 4 ED ,VR , je souhaitez connaitre ton point de vue sur cet objectif et si possible avoir des conseils ,car mes photos ne sont pas très nettes a mon gout avec celui-ci ,je possède un D7100 .
    Merci si possible de ta réponse .

  20. De bons conseils mais finalement que du bon sens.
    Le conseil n° 18 mérite quand même de la mesure, sinon autant prendre des photos en studio. Le respect de la nature est primordial.
    Concernant le conseil n°19, une ouverture maxi n’est pas souhaitable en cas de proximité avec le sujet car la profondeur de champ sera réduite à l’épaisseur d’un pistil. Un défaut souvent vu sur nombre de photos sauf quand il est volontaire et maîtrisé. Le testeur de profondeur de champ est l’outil indispensable pour ceux qui possèdent un boîtier équipé.

    Pour répondre à la question de Papyheureux, l’usage d’un polarisant peut être intéressant pour densifier les ciels, la verdure ou la transparence de l’eau à condition d’être dans les bonnes conditions de lumière. Personnellement, depuis le passage au numérique, j’utilise de moins en moins ce type de filtre surtout dans le cas de saturation des couleurs. Le post-traitement numérique donne de meilleurs résultats avec un contrôle précis sur la densité de chaque couleur. Reste l’effet de transparence toujours intéressant à titre créatif.

    Bonne continuation et encouragement pour la suite …

  21. Bonjour,
    Est ce utile de mettre un filtre polarisant ?
    Merci de vos réponses
    Papy

    • Il me permet d’éliminer une bonne partie des reflets de lumière sur la surface de l’eau et aussi ceux du soleil sur les feuillages. Il faut tâtonner pour trouver le bon angle du polarisant.
      Aucun post-traitement ne peut éliminer les reflets comme un polarisant.

  22. « Conseil n°22 : percez un trou dans vos rideaux ! » !!! 🙂

    C’est ma femme qui va être contente ! 🙂 🙂

    En tous cas, merci pour ce plein de bons conseils …

  23. Bjr,

    Merci pour les conseils et rappels, merci également pour la découverte des livres.
    Objek