Invitations Salon de la Photo 2014 : entrées gratuites

Le Salon de la Photo 2014 se tiendra du 13 au 17 novembre 2014 Porte de Versailles à Paris. L'affiche est réalisée cette année par Elene Usdin, une jeune photographe lauréate du Prix Picto de la Jeune Photographie de mode en 2006. Et comme tous les ans, nous vous offrons des entrées gratuites d'une valeur de 11 euros, autant d'invitations ...

Lire la suite ...

Nikon D750 : 24Mp, 12.800 ISO, écran orientable, wifi intégré - 2199 euros

Nikon annonce le nouveau Nikon D750, un reflex Plein Format qui s'intercale entre le D610 et le D810 dans une gamme qui compte désormais cinq modèles FX. Le Nikon D750 s'annonce comme le FX qui devrait séduire les utilisateurs de boîtiers APS-C comme le D7100 désireux de passer au plein format en gardant la même ergonomie. Il devrait également répondre à la demande ...

Lire la suite ...

Comparaison Nikon D700 - D750 - D610 - D810 : photos et spécifications

Le Nikon D750 à peine annoncé, nombreux sont les possesseurs de D700 à s'intéresser à ce qui est le plus proche remplaçant dans la gamme Nikon Plein Format. Pour vous aider à y voir clair et à comparer ce qui est comparable, voici des éléments techniques accompagnés de photos des deux boîtiers présentés l'un à côté de l'autre. Les D610, Df ...

Lire la suite ...

Test Nikon D810 : avis et première prise en main du reflex Nikon

Le Nikon D810 est à peine arrivé chez les revendeurs que nous avons eu l'occasion de le tester à l'occasion du Festival des Vieilles Charrues. Rien de mieux en effet qu'un test grandeur nature, par un photographe, pour se rendre compte des avancées du dernier né de la gamme. Est-il plus performant que le D800/D800 E ? Quels sont ses ...

Lire la suite ...

Test terrain : 15 jours avec le Nikon D5300, le reflex qui se prend pour un grand !

Le Nikon D5300 s'intercale dans la gamme Nikon entre le D3200 entrée de gamme et le D7100 expert. Avec ses 24Mp, son processeur Expeed 4 ultra-rapide, son écran orientable, le Wifi et le GPS embarqués, le Nikon D5300 ne manque pas d'intérêt. Nous avons passé plus de 15 jours sur le terrain avec le Nikon D5300, retour d'expérience ! Présentation du ...

Lire la suite ...

7 bonnes raisons d'utiliser un objectif à focale fixe 35mm

La focale 35mm est une de celles dont les photographes parlent le plus. Si le 50mm est considéré par beaucoup comme la focale 'normale' se rapprochant le plus du champ de vision humain, le 35mm est la focale favorite des reporters photo, des photographes de rues et de bien des experts. Voici 7 raisons pour lesquelles vous devriez utiliser plus souvent ...

Lire la suite ...

Nikon AF-S NIKKOR 20mm f/1.8G ED : le grand-angle fait peau neuve et ouvre en grand !

Nikon annonce une nouvelle version de son grand-angle à focale fixe de 20mm. Le Nikkor AF-S 20mm f/1.8G ED est une version modernisée et optimisée pour le format FX tout en étant compatible avec les boîtiers au format APS-C. L'utilité d'un objectif grand-angle à focale fixe est évidente si vous aimez les perspectives et cadrages généreux, les plans larges et les vues ...

Lire la suite ...

Test Datacolor SpyderCheckr 48 et 24 : reproduire fidèlement les couleurs en quelques clics

Reproduire les couleurs le plus fidèlement possible est une vraie problématique en photo numérique. Comment régler votre boîtier, comment post-traiter les photos, comment y passer le moins de temps possible tout en obtenant un bon résultat. La méthode classique consiste à répéter les essais jusqu'à ce que vous obteniez satisfaction. Mais savez-vous qu'il existe une autre solution, bien plus efficace et fiable, tout ...

Lire la suite ...

10 ans, 100 photographes, 100 photos ! Le livre anniversaire au format papier

A l'occasion des 10 ans du site, nous avons demandé à nos lecteurs et membres s'ils voulaient participer à la réalisation d'un livre de photos collaboratif. Le succès rencontré par ce projet fût tel que nous avons reçu des photos par centaines. La version électronique du livre a déjà été téléchargée plus de 11.000 fois. Maintenant c'est la version papier qui ...

Lire la suite ...

Nikon SB-500 : un flash compact avec éclairage LED intégré pour la photo et la vidéo reflex

Nikon complète sa gamme de flashs avec le nouveau Nikon SB-500, un flash compact disposant pour la première fois chez Nikon d'un éclairage à LED permettant son utilisation en mode vidéo. La famille Speedlight de flashs Nikon comporte plusieurs modèles répondant à des besoins bien précis. Si le SB-910 est le modèle pro le plus performant, le SB-700 offre lui une ...

Lire la suite ...

Nikon D7100 : DX, 24Mp, 25600 ISO, FullHD, sans filtre AA, 1149 euros

par le 21 février 2013

Le nouveau Nikon D7100 fait son entrée dans la gamme reflex numérique DX Nikon. Remplaçant le D7000 sorti en Septembre 2010 ce nouveau venu vient donc occuper le créneau des modèles Nikon à capteur APS-C destinés aux photographes experts. Fort de 24,1Mp sans filtre passe-bas à la manière du Nikon D800E, d’un AF à 51 collimateurs, d’un châssis construit en bonne partie en alliage de magnésium, le D7100 devrait donc constituer le haut de gamme DX Nikon et ne laisse guère de place désormais à un hypothétique Nikon D400 qui pourrait bien ne jamais voir le jour.

nikon_d7100_face

Nikon D7100 : capteur APS-C 24,1Mp sans filtre passe-bas

Le Nikon D7100 est pourvu d’un capteur APS riche de 24,1Mp. Le D7000 se limitait à 16Mp, ce qui suffit à la plupart des photographes experts mais la concurrence étant ce qu’elle est, et le nombre de pixels restant le second critère de choix d’un APN après le prix, il était inconcevable de ne pas proposer aussi bien que le D5200 et le D3200 d’entrée de gamme sur ce modèle expert. Ce capteur est probablement le même que celui qui équipe déjà le Nikon D5200, d’origine Toshiba si l’on en croît nos sources.

Nikon D7100 : DX, 24Mp, 25600 ISO, FullHD, sans filtre AA, 1149 euros

La particularité du D7100 est de ne pas comporter de filtre passe-bas, ou filtre AA pour Anti-Aliasing, et de ne pas proposer d’alternative. Rappelons que ce filtre, utilisé sur la plupart des reflex numériques depuis leur apparition, est un filtre optique positionné en amont du capteur et destiné à atténuer les détails les plus fins d’une scène afin d’éviter tout problème de moiré dans les images.. Le filtre AA donne des images un peu plus lissées, sans que ceci ne soit vraiment discernable à l’œil nu. Sans le filtre, l’image est mieux définie, plus riche en micro-détails. Le risque de moiré sur l’image existe mais il est très réduit. La disparition du filtre AA semble être de mise désormais, Pentax l’a prouvé avec les récents K5 II et K IIs, Fuji avec son capteur X-Trans qui dispose néanmoins d’une matrice spécifique.

nikon_d7100_profil

Le Nikon D800E est pourvu d’un système complexe d’empilage de filtres qui revient à annuler la présence du filtre passe-bas. Il a manifestement permis à Nikon de défricher le terrain et de proposer désormais cette technologie au grand public dans un boîtier bien plus accessible que le modèle pro de la gamme. Le D7100 se retrouve par contre doté d’une nouvelle configuration dans laquelle il n’y a véritablement plus de filtre à la différence du D800E. Plus simple, moins couteux et aussi efficace.

Pour autant, le D7100 va-t-il générer effets de moirés et autres contraintes ? On peut logiquement penser que si Nikon propose ce principe sur un boîtier qui s’adresse à un public large, les problèmes potentiels sont minimes voire absents. Nous en saurons plus sur ce point après avoir rencontré les responsables de la marque.

Avec ce capteur 24Mp, Nikon annonce des résultats saisissants en termes de définition d’image, de précision des détails dans les chevelures par exemple. Les premiers tests parleront.  Ce capteur est associé au processeur d’images Nikon Expeed 3, un modèle qui a montré qu’il sait travailler vite et bien, avec le D5200 par exemple.

Le buffer d’images est donné pour 100 vues en JPG 24MP, 7 vues en RAW 12 bits 24MP et 12 vues en RAW 12 bits avec recadrage x1.3.

Nikon D7100 : 100 à 6400 ISO extensibles à 25600 ISO

Le D7100 propose une plage de sensibilité démarrant à 100 ISO pour atteindre 6400 ISO de façon nominale. Cette valeur maximale est toutefois débrayable et le D7100 peut grimper à 25600 ISO comme la plupart de ses frères de gamme. Les résultats obtenus par les capteurs Nikon récents étant parmi les meilleurs de la production actuelle (voir le test DxO), nous sommes en droit de penser que le D7100 devrait être bien positionné sur ce point. En effet, chaque nouveau boîtier arrive généralement avec quelques améliorations en matière de sensibilité, quand bien même il dispose du même capteur que le modèle précédent.

Cette plage de sensibilité est la même que celle du D7000, le D7100 devrait toutefois bénéficier des deux ans d’écart en matière de développement pour faire la différence. La faible taille des photosites imposée par la densité de pixels demandera un peu de soin au photographe qui devra garder une marge de sécurité en basses vitesses. Le rapport 1/focale communément admis pour éviter les flous de bougé est à revoir avec les capteurs riches en pixels, mieux vaut se donner une vitesse ou deux en plus dans la plupart des situations.

Nikon D7100 : DX, 24Mp, 25600 ISO, FullHD, sans filtre AA, 1149 euros

Nikon D7100 : un AF à 51 points avec suivi 3D

Le D7100 fait la différence par rapport au D7000 et ses 39 points AF. Le D7100 dispose en effet du module AF à 51 points et Suivi 3D équipant les reflex FX et les modèles experts D300 et D300s. Une preuve de plus s’il en fallait pour penser que le D400 ne verra pas le jour. Ce module utilise un capteur à 2016 photosites et 15 collimateurs en croix au centre de l’image. C’est ce que propose un Nikon D4 dans la gamme Pro, un Nikon D600 en entrée de gamme FX. La mise au point est également améliorée en mode de visée Live View, cet AF par détection de contraste est annoncé comme plus rapide, plus facile et plus précis.

Nikon D7100 : viseur 100% et écran LCD fixe

Le D7100 dispose d’un viseur optique dont la couverture est annoncée par Nikon comme proche de 100% sans toutefois atteindre cette valeur. Le grossissement est de 94%, ce qui correspond aux caractéristiques du D7000. Le D7100 progresse en matière d’écran LCD puisque celui-ci passe de 920.000 points sur le D7000 à 1.229.000 points sur le D7100 pour une diagonale de 8cm (3,2 pouces). Contrairement au D5200, l’écran du D7100 est fixe, dommage de ne pas pouvoir l’orienter lors de prises de vues en vidéo, une possibilité fort appréciée par certains qui offre des opportunités de cadrage intéressantes. Cet écran fixe participe par contre à la robustesse d’ensemble du boîtier, ce que recherchent la plupart des photographes experts qui ne sont pas nécessairement fans de vidéo. Difficile de satisfaire tout le monde !

nikon_d7100_profil_gauche

Nikon D7100 : mode rafale à 7vps

Le D7100 peut shooter à la vitesse maximale de 6 vues par secondes. Néanmoins, il propose un mode de recadrage x1.3 qui diminue la définition à 15,6Mp et autorise une cadence un peu plus élevée, les 7vps sont alors possibles. Dans ce mode notons que les 51 points AF occupent alors l’intégralité du champ, voire même un peu plus selon la marque, la réactivité du boîtier est alors encore plus grande. Selon Nikon, ce mode devrait convenir aux photographes animaliers par exemple qui cherchent avant tout une grande vitesse AF et un déclenchement très rapide avec la possibilité de recadrer pour gagner en équivalent focale.

nikon_d7100_flash

Nikon D7100 : un boîtier à toutes épreuves ?

nikon_d7100_magnesium

Ceux qui attendaient un remplaçant au Nikon D300s, prétextant que le Nikon D7000 était moins robuste, moins « pro » devraient être en partie satisfaits par le Nikon D7100. Le boîtier reste plus compact qu’un D300 ou D300s mais son châssis est construit en bonne partie en alliage de magnésium. Ce matériau est utilisé pour le dessus et l’arrière du boîtier, les différentes pièces composant le châssis sont elles emboitées de façon à éviter l’infiltration de poussières à l’intérieur du boîtier.

nikon_d7100_boitier

L’étanchéité à l’humidité est gérée de la même façon et le système de nettoyage du capteur automatiquement sollicité lors de la mise en route et de l’arrêt du D7100. La construction de ce D7100 est donc sensiblement la même que celle du modèle FX D600, un cran en retrait par rapport aux modèles pros D800 et surtout D4 mais le tarif est loin d’être le même. Nikon annonce un obturateur capable d’encaisser 150000 cycles, une valeur que la grande majorité des photographes n’atteint jamais, ce n’est donc pas ce point là qui devrait s’avérer bloquant.

Nikon D7100 : ergonomie et contrôles

nikon_d7100_dos_2

Le D7100 propose une ergonomie et une disposition des touches très proche de celle du D7000. La commande d’enregistrement vidéo est décalée sur le dessus du boîtier et laisse la place à un commutateur Live View plus simple à utiliser. La barre latérale gauche du dos est sensiblement la même que sur le D7000. Seule une touche « I » (pour Info ?) fait son apparition sur le D7100. Celle-ci permet d’accéder directement aux fonctions les plus utilisées qui ne sont pas accessibles par une touche ou un commutateur. De même Nikon annonce la possibilité de définir un mode de mesure Spot de la balance des blancs lors de la prise de vue en mode visée écran.

nikon_d7100_dessus

La molette supérieure gauche présente les mêmes fonctions que sur le D7000 : modes de prise de vue, modes personnalisés, cadence de prise de vue.

Nikon D7100 : vidéo Full HD 1920×1080

Le Nikon D7100 fait un pas en avant en matière de vidéo par rapport au D7000. Avec une définition de 1920×1080 et une cadence pouvant atteindre 60i (50i en mode recadrage x1.3) et 30p/25p/24p, les vidéastes devraient être comblés. La sortie flux brut disponible sur les modèles haut de gamme FX est également présente sur ce boîtier. Le D7100 dispose d’un micro stéréo intégré, de deux prises mini-jack dont une permettant de brancher un casque et l’autre un micro externe.

nikon_d7100_video_micro

Le mode vidéo autorise l’utilisation de sept effets spéciaux à la prise de vue accessibles via la molette supérieure : Couleur sélective, Miniature, High-key, Low-key, Silhouette, Dessin couleur et Vision Nocturne. Le D7100 propose sans grande surprise la prise de vue avec intervallomètre, le mode HDR sur deux photos. Il est compatible avec le dongle Wi-Fi WU-1a optionnel. Exit donc un possible mode Wi-Fi intégré, ce que Nikon se refuse à utiliser pour des raisons de facilité d’usage semble-t-il. Pas de module GPS non plus, la marque considérant que peu d’utilisateurs recherchent vraiment cette fonctionnalité.

Le D7100 dispose par contre d’un accessoire optionnel, le WR-1 qui est un émetteur-récepteur pour le contrôle à distance. Ce module fonctionne sur le principe des fréquences radio avec une portée maximale de 120 m.

Nikon D7100 : Tarif et disponibilité

Le Nikon D7100 sera disponible à partir du 21 mars 2013 au tarif public de 1149 euros boitier nu. Il sera disponible en kit avec le zoom AF-S DX 18-105mm f/4.5-5.6 G VR au tarif public de 1349 euros.

Partagez vos réactions sur le forum Nikon D7100

Source : Nikon