Nouveau Nikon D3200 : 24Mp, 12800 ISO, vidéo HDTV, Wifi et 700 euros

Le nouveau Nikon D3200 arrive ! Et sa fiche technique est séduisante pour un modèle d’entrée de gamme : capteur CMOS 24Mp, sensibilité de 100 à 6400 ISO avec extension à 12800 ISO, mode vidéo HDTV 1080p et module Wi-fi additionnel pour dialoguer avec les systèmes Android et favoriser le contrôle à distance.

Nouveau Nikon D3200 vue de face

Le Nikon D3200 vue de face avec le zoom 18-55mm f/3.5-5.6 VR

Positionnement

Le Nikon D3200 vient compléter l’entrée de gamme Nikon reflex et ne remplace pas, curieusement, le Nikon D3100 qui continue donc son petit bonhomme de chemin. Ce boîtier à la vocation familiale grand public remporte, il faut le reconnaître, un joli succès avec des chiffres de vente qui atteignent près de 100.000 exemplaires pour l’année 2011. Les modèles d’entrée de gamme Nikon sont plutôt bien appréciés par ceux qui débutent dans la photo numérique, souhaitent passer d’un compact ou d’un bridge à un vrai reflex sans avoir ni un gros budget, ni de grandes compétences en photo. Le D3100 va donc continuer à jouer les facilitateurs d’accès à la gamme reflex avec un tarif repositionné à 499 euros équipé de son zoom 18-55mm VR.

Le Nikon D3200 vient compléter cette entrée de gamme avec une fiche technique qui met un peu à mal au passage les D5100 et D7000. Ce Nikon D3200 dispose d’un capteur au format DX riche de 24Mp – 10 de plus que le ‘petit’ D3100 – un argument qui devrait compter lors de l’achat, face à des compacts toujours plus généreux et des modèles hybrides au capteur de taille réduite (les Nikon One en particulier) et au tarif plus important.

Ces 24Mp vont permettre de faire la différence avec de vraies possibilités de recadrage pour l’amateur qui a parfois du mal à bien cadrer à la prise de vue, ou qui dispose d’un objectif générique comme le 18-55mm aux capacités limitées en mode portrait. Il suffit donc de reprendre sa photo, d’agrandir la zone concernée pour simuler l’utilisation d’une plus longue focale. Ceci n’est en rien un substitut idéal à l’utilisation d’un petit téléobjectif mais ça peut aider dans bien des situations. Contrepartie à cette abondance de pixels, le recours nécessaire à une configuration informatique musclée, il faut gérer l’espace disque de stockage des photos et avoir la capacité à afficher dans des délais raisonnables des images qui pèsent de plus en plus lourd.

Les Nikon D5100 et D7000 ne sont pas directement concurrencés, mais ce D3200 va inévitablement faire de l’ombre au D5100 un peu plus onéreux et dont le seul vrai argument reste désormais un écran arrière LCD orientable. L’absence d’un tel écran sur le D3200 est d’ailleurs une faute de goût pour un modèle possédant de telles qualités en vidéo, mais il ne fallait probablement pas faire trop d’ombre à la gamme supérieure. Le D7000 quant à lui continue à offrir des prestations globales de plus haut niveau, son mode vidéo est par contre dépassé et son capteur n’est pas aussi riche en pixels. De quoi faire hésiter certains au vu des tarifs respectifs des deux modèles.

Nouveau Nikon D3200 vu de profil

Le Nikon D3200 vu de profil avec la trappe d’accès aux connections

Module Autofocus du D3200

Le module autofocus AF MultiCAM 1000 du D3200 comporte 11 collimateurs AF répartis de façon homogène dans le champ cadré. Si ce module n’offre pas les mêmes performances extrêmes que celles d’un Nikon D800 un d’un Nikon D4, il est suffisamment performant pour satisfaire aux besoins des utilisateurs ciblés. Ce module AF sait bien évidemment faire la mise au point sur un sujet fixe, comme sur un sujet mobile en suivant ce sujet lorsqu’il bouge. Ceci répond parfaitement aux préoccupations du photographe peu à l’aise avec le réglage de mise au point et qui souhaite obtenir une photo nette quelles que soient les conditions de prise de vue. C’est le même module AF qui assure la mise au point en mode vidéo sur le D3200.

Capteur CMOS DX 24MP

Le capteur CMOS de 24Mp équipant ce D3200 est d’origine Sony et équipe déjà les modèles NEX-7 et A77/A65 de la marque. Probablement revu et corrigé par Nikon – nous n’avons pas encore l’information – ce capteur propose une gamme dynamique étendue qui permet au D3200 d’offrir une belle gamme de réglage de sensibilité. La gamme de sensibilités s’étend de 100 ISO à 6400 ISO, la position 12800 ISO est disponible en mode étendue pour les cas extrêmes. Ce capteur 24Mp fait du Nikon D3200, au passage, le reflex le mieux défini de la gamme Nikon, si l’on fait abstraction du recordman D800 avec ses 36Mp. Coup bas pour les autres modèles !

Les utilisateurs avisés savent néanmoins que ce n’est pas la quantité qui compte, aussi nous attendrons les résultats des premiers tests DxO pour en savoir plus sur les qualités de ce capteur. Nikon nous a habitué à délivrer des fichiers très qualitatifs avec tous ses derniers modèles aussi nous ne doutons pas que ce D3200 suive le même chemin, ce qui serait une bonne nouvelle pour tous ceux qui cherchent un petit boîtier pas trop onéreux en complément de leur gros reflex habituel.

Mode vidéo HDTV 1080p et Expeed 3

La vidéo est à la mode sur les reflex, et le Nikon D3200 se voit agrémenter d’un module vidéo qui propose de bien belles prestations. Le D3200 peut en effet tourner en mode HDTV 1080p à 30, 25 ou 24 vues par seconde. En mode 720p, la cadence grimpe à 50/60 vps en H.264 et format .mov.

Le D3200 est équipé d’un déclencheur dédié, d’un micro intégré monophonique et d’une prise pour micro externe stéréo. Seul regret, comme nous l’avons déjà mentionné, un écran LCD arrière non orientable qui ne facilite pas le cadrage en mode vidéo. Le processeur d’images Expeed 3 qui équipe ce D3200 est garant du traitement des flux vidéo, il ne s’agit ni plus ni moins que du même processeur que celui qui équipe les Nikon D4 et Nikon D800.

Nouveau Nikon D3200 vu de dos

Le Nikon D3200 vu de dos avec le guide interactif qui passe en version 3

Ergonomie du D3200

L’ergonomie du Nikon D3200 est assez proche de celle du Nikon D3100. Poids sensiblement identique, dimensions également, il faut se tourner vers la répartition et disposition des touches pour faire la différence. Le dessus du boîtier ne comporte plus que les touches de déclencheur vidéo, de correction d’exposition (était-ce judicieux sur un modèle entrée de gamme ?) et l’ensemble des contrôles réintègre le menu de l’appareil. Les experts seront moyennement fans de ce recours forcé au menu pour tirer parti des possibilités créatives d’un tel boîtier. La molette supérieure autorise le changement de mode de prise de vue, avec accès possible aux modes P,S,A ou M.

Nouveau Nikon D3200 vu de dessus

Le Nikon D3200 vu de dessus avec sa molette de commande et les seules touches latérales

Le dos du boîtier reprend une ergonomie bien connue chez Nikon, avec une rangée de touches sur le côté gauche et un pad de contrôle à droite. L’écran LCD gagne en définition par rapport au D3100 avec 921.000 pixels, c’est ce que l’on retrouve sur les reflex hauts de gamme de la marque. L’accès au mode Live View se fait via une touche dédiée, exit par contre l’accès au mode « visée sur l’écran arrière ».

Même si la vélocité d’un tel modèle n’est pas la préoccupation principale de l’acheteur, notons que le mode rafale du Nikon D3200 propose désormais 4 vues par secondes contre 3 pour le D3100. Pas de révolution donc, il faut bien laisser quelque chose aux modèles des gammes supérieures.

La connectique du D3200 comprend une sortie HDMI, une prise USB 2 (et l’USB 3 Mr. Nikon ?), une prise pour le branchement d’une télécommande traditionnelle ou d’un module GPS ainsi qu’une prise pour micro externe.

Module Wifi Nikon WU-1a

Le Nikon D3200 sait communiquer en wi-fi avec le monde extérieur via le module optionnel Nikon WU-1a. Ce tout petit module se greffe sur la prise USB et peut communiquer avec les appareils fonctionnant sous système Android comme de nombreux smartphones. Selon Nikon le support de iOS, le système Apple équipant les iPhones et iPad, est à l’étude. Ainsi équipé le D3200 peut envoyer des vignettes dont le format est ajustable. Le contrôle de l’appareil peut se faire depuis l’appareil mobile grâce au déport de la visée sur l’appareil distant et au pilotage en mode télécommande offert par le module Wi-fi et le micro-logiciel intégré. S’agissant principalement de capacités logicielles, on peut s’attendre à quelques évolutions dans l’avenir, ce qui pourrait satisfaire les amateurs de contrôles personnalisés les plus créatifs.

Nouveau Nikon D3200 module wifi WU-1a

Petite déception par contre et reproche fait à Nikon, ce module ne permet pas l’envoi des images sur un ordinateur, de même que la publication sur les services de partage de photos en ligne, via l’accès à un hotspot Wi-fi. C’est dommage de passer à côté de ces fonctions qui séduisent les amateurs voulant partager facilement leurs images et les fans de réseaux sociaux qui souhaitent poster directement sans avoir besoin de recourir à un ordinateur.

Ce module Wi-fi WU-1a devrait couter environ 70 euros TTC.

Disponibilité et tarif du Nikon D3200

Nikon annonce la disponibilité du Nikon D3200 courant juin. Le tarif public annoncé est de 700 euros en kit avec le zoom 18-55mm f/3.5-5.6 VR.

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


10 Commentaires sur "Nouveau Nikon D3200 : 24Mp, 12800 ISO, vidéo HDTV, Wifi et 700 euros"

  1. Salut, je suis un accro de nikon

  2. Ce boîtier, à prix serré, constitue le produit idéal pour découvrir la photo « Reflex ».
    Ceci étant dit, le 18-55 mm reste peu polyvalent, c’est pourquoi je ne saurais que trop conseiller, pour un coût certes légèrement supérieur, le 18-105 mm.

  3. François-xavier Plaisant | 22 avril 2012 à 7 h 28 min | Répondre

    Pour la vidéo, rien ne vaut un ou une cam. Trop dans l’appareil fragilise celui-ci. Par contre le prix, super. Moi, je suis en attente de la 3D en photo chez Nikon. Enfin, je suis Nikon et soumis ! (sic)

  4. Une autre comparaison partiel du D3200 vs D5100 ou D7000 et autres marques.

    Il ne faut pas négliger l’éventuel D5200!! (En préparation) 

    http://snapsort.com/compare/Nikon-D3200-vs-Nikon-D5100

  5. Un petit détail tout de même : les D3100, D3200 et D5100 ne sont pas motorisé donc MAP manuelle avec la plupart des objectifs et notamment ceux d’occasions…. J’ai le D5000 qui ne l’est pas non plus et je me porte bien. Mais je me demande quand même si à terme tout les objectifs seront motorisés ou pas ? 

    • Albert Perroncel | 6 mai 2012 à 17 h 16 min | Répondre

      Bonjour, 
      MAP pas motorisé ? J’ai un objectif 18-105 nikon, est-il compatible ? MAP automatique ?
      Voulez-vous dire par là que le zoom n’est pas motorisé ou que le boitier d3200 ne permet pas de piloter un zoom motorisé ?
      Finalement quelle différence avec un D80 que je souhaite changer (manque la vidéo) ?
      En vous remerciant par avance, bonne fin de journée

  6. Des caractéristiques sur le viseur optique ?

  7. Un 7100 n apporterais pas grand chose, plus fournis en pixel…. déjà que je commence a me dire que le stockage et sauvegarder en double dans un autre endroit physique deviens déjà un gros casse tête, une meilleur sensibilité mouais je monte jamais a 6400 iso sinon j utilise un flash pour figé un sujet en mouvement ou un trepied pour faire un sujet immobile.

    pour en venir au 3200 si c est le capteur du nex-7 il va prendre la place du D5100, wifi , android et mode video rapide et complet ca chasse plutot du coté du jeunes geek high tech, bloggeur,qui veux passer au reflex.

    bon aller moi j attend un D400 un capteur de D4 dans un boitier plus compact.

  8. A quand un 7100 ? pour cette année ?