Comment calibrer les couleurs et régler la balance des blancs en vidéo

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir produire des vidéos familiales ou professionnelles. Mais tout comme en photographie, vous rencontrez des problèmes de gestion de la couleur, de calibration de vos vidéos.

Au montage vous devez faire avec différentes séquences dont la colorimétrie n’est pas nécessairement identique, le montage manque alors de cohérence. Voici ce qu’il vous faut savoir pour gérer la calibration et la gestion des couleurs en vidéo.

Comment calibrer les couleurs et régler la balance des blancs en vidéo

Pourquoi calibrer les couleurs en vidéo

La vidéo et le cinéma sont des arts audiovisuels pour lesquels la couleur est un paramètre important. La tonalité d’un film a un impact sur l’ambiance. Les dominantes de couleur peuvent être intentionnelles afin de créer un look bien précis (voir Comment donner un look hollywoodien à vos images). Vous pouvez ainsi réchauffer ou refroidir l’atmosphère d’une scène dans un but narratif précis.

Steven Soderbergh dans Traffic, par exemple, a recours à ces astuces. Les scènes se déroulant au Mexique présentent une tonalité très chaude, alors que celles tournées aux Etats Unis sont très froides. Il y a d’autres exemples, comme dans la trilogie Matrix où le vert prédomine, ou dans Les Experts, série télévisée, où les tons chauds dominent.

Malheureusement, la plupart du temps dans vos vidéos la dominante de couleur n’est ni voulue ni contrôlée. Alors comment vous en débarrasser ?

1. Calibrer les écrans

La première chose à faire est de calibrer vos écrans, tous vos écrans ! En effet, n’oubliez pas que la vidéo ne s’apprécie que sur un écran d’ordinateur, une tablette ou une télévision. Aucune possibilité de l’imprimer …

C’est donc bien uniquement à travers un écran que vous allez être jugé sur la qualité de vos vidéos.

Si vos écrans de travail et de visualisation ne sont pas correctement calibrés, vous risquez d’être surpris par votre montage une fois que vous présenterez votre travail sur un autre écran. Calibrer vos écrans vous permet de vous garantir :

  • que vous travaillez sur les bonnes couleurs,
  • que les couleurs présentées sont bien les bonnes.

Malheureusement, on ne peut pas calibrer un écran à l’œil. Seule l’utilisation d’une sonde garantit une calibration correcte. Certains fabricants, dont Datacolor avec la sonde Spyder Elite vous offrent la possibilité de calibrer vos écrans de travail, de portables, de tablettes et de smartphones (Android et iOS), de vidéoprojecteur ainsi que de TV avec une seule et même sonde.

Comment calibrer les couleurs et régler la balance des blancs en vidéo

exemple d’utilisation d’une sonde Spyder pour calibrer un écran TV

La calibration est un processus rapide et simple. Le logiciel présente à l’écran une palette de couleurs de référence que la sonde analyse. Elle calcule la différence entre la couleur attendue et la couleur perçue afin d’établir un profil ICC dédié à votre dispositif.

Ce profil est ensuite configuré pour être utilisé automatiquement et donc par votre logiciel de montage également. Vous serez alors certain d’afficher les bonnes couleurs sur votre station de travail ainsi que sur vos écrans de présentation.

Calibrer votre écran permet de résoudre le problème matériel. Cependant, lorsque vous réalisez une vidéo, vous faites plusieurs prises – les rush. Ces prises peuvent être faites à différents moments, avec des lumières différentes, voire des boîtiers différents. Comment vous assurer que les couleurs seront bien interprétées de la même manière ?

2. Contrôler la balance des blancs lors des différentes prises

Tourner une vidéo comme prendre une photo c’est capturer de la lumière. Cette lumière change en fonction de la source lumineuse et sa température de couleur avec. Celle-ci peut être modifiée par l’heure de la journée, la météo, le lieu de prise de vue, mais aussi par l’éclairage présent (lumière à néon ou à incandescence). La température de couleur est mesurée en kelvins.

température de couleur en fonction de l'heure et de la météo

température de couleur de la lumière solaire selon l’heure et le type de ciel

La lumière naturelle de milieu de journée est la référence en matière d’équilibre des couleurs, autour de 6000 kelvins. Les éclairages d’intérieur ont généralement une couleur orange, plus chaude, alors qu’un ciel nuageux a tendance à être plus froid.

Quand on prend une photo en RAW, il est facile de corriger la balance des blancs au moment du développement de la photo. En vidéo, c’est un processus beaucoup plus long et complexe. Il est donc important de régler correctement la balance des blancs dès la prise de vue.

Afin d’obtenir les couleurs exactes, ne vous fiez pas à la balance des blancs automatique de votre boîtier. L’utilisation d’une charte de référence est indispensable – par exemple charte de gris de l’accessoire SpyderCheckr.

Le principe est simple : commencez toujours par filmer votre charte de gris dans des conditions d’éclairage identiques à celles du tournage à venir.

Comment calibrer les couleurs et régler la balance des blancs en vidéo

exemple de charte de gris – Datacolor Spyder Checker

Ensuite, au moment du montage, vous allez pouvoir utiliser ces premières secondes de film comme base de réglage pour votre balance des blancs dans cette prise. Recommencez l’opération à chaque nouvelle position du boîtier, à chaque nouvelle situation d’éclairage, tout en gardant à l’esprit que la lumière peut changer à tout moment, selon le ciel par exemple.

Vous aurez ainsi la certitude que la totalité de vos prises, quelles que soient les conditions de réalisation, auront des couleurs « correctes » et « cohérentes ». Avec une balance de blanc personnalisée, les couleurs seront exactes, tous vos rush et prises seront « neutres ». Vous donnerez ensuite à vos séquences le rendu souhaité au moment de la postproduction.

Ce réglage de balance des blancs est particulièrement utile si vous utilisez différents types d’éclairage au cours de votre tournage : lumière naturelle, lumière artificielle, etc. Si la balance des blancs n’est pas correctement ajustée, l’image ne sera pas réaliste. Votre cerveau détectera la différence de couleur entre les différents plans.

La charte de gris a un second avantage : si votre système d’éclairage tombe en panne et que vous êtes contraint d’utiliser un autre système d’éclairage, et donc une température de couleur différente, vous allez pouvoir régler et corriger facilement la différence de couleurs entre les différents plans, ceux de l’ancien éclairage et ceux du nouveau. Pensez juste à refaire la fameuse prise avec charte de gris avec le nouvel éclairage !

En conclusion

L’utilisation de la charte de gris va vous permettre de gagner un temps non négligeable au moment du montage, mais aussi d’assurer une cohérence d’ensemble. Avec un écran calibré et une balance des blancs cohérente sur toutes vos scènes, vous allez pouvoir produire des montages cohérents et de meilleure qualité.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Comment calibrer les couleurs et régler la balance des blancs en vidéo"