Héberger des photos en haute résolution sur Facebook

facebook Nikon PassionFacebook a annoncé ces derniers jours la mise à niveau de son service d’hébergement de photos avec la possibilité de déposer désormais des images en haute résolution. Jusqu’ici en effet, la limite imposée était de 720 pixels, elle passe maintenant à 2048 pixels.

Au passage l’utilitaire de téléchargement des photos est revu et amélioré, l’affichage des photos est plus agréable et Facebook propose la possibilité de télécharger les photos ainsi déposées.

Héberger des photos en haute résolution sur Facebook

Photo credit: Andrew Bosworth

Mais encore ?

mark zuckerberg facebookAu-delà de la simple mise à niveau du système d’hébergement et des modifications cosmétiques apportées au module photo, nous y voyons là un changement majeur de stratégie de la part de Facebook qui entame une nouvelle bataille dans le monde de la photo. En effet, proposer un hébergement de photos en haute résolution c’est concurrencer directement les sites de partage et d’hébergement spécialisés comme Flickr (le principal concurrent). Un nouveau terrain de jeu pour Facebook dont la volonté de diversifier ses activités (et accessoirement son adoption et ses revenus) est manifeste. Mark Zuckerberg a d’ailleurs annoncé ces dernières semaines qu’il souhaitait atteindre le milliard d’utilisateurs, il faut bien trouver les 500 millions manquants encore à l’appel.

Et mes photos dans tout ça ?

Il y a un point de vigilance qu’il ne faut pas négliger. Les photos ainsi déposées sur Facebook sont certes archivées (mieux que vous sur votre disque dur tout seul dans son coin) mais il y a des limites à cet archivage. La première limite évidente est que l’hébergement (et donc l’archivage) ne tient que tant que le site tient, ne considérez donc pas que vos images sont archivées à vie sur Facebook, ce n’est pas le cas. Elles sont archivées jusqu’à la disparition du service. Et s’il y a peu de doutes que Facebook disparaisse demain matin, personne ne peut dire ce qu’il en sera dans 10 ans et dans 10 ans vos photos vous souhaiterez encore les retrouver. Pensez donc à une autre solution d’archivage pérenne, ça peut servir. Notez au passage que cette remarque est valable pour tous les services, Flickr et Nikon Passion compris.

facebook picture viewer

Nouvel afficheur d'images - illustration (C) Facebook

Autre point de vigilance, la taille et le format des photos. Rien ne nous précise que la taille et le format acceptés aujourd’hui ne vont pas changer dans l’avenir. Ne pensez donc pas que parce que vous avez déposé vos photos avec une généreuse taille de 2048 pixels , vous les retrouverez à l’identique plus tard. Sauf erreur de notre part, ce n’est pas écrit dans les conditions d’utilisation de Facebook (sachant que la taille de ce document est plus importante que celle du texte de la constitution américaine, nous avouons ne pas l’avoir lu en détail).

Facebook Paramètres_ confidentialité

SI vous ne voyez pas "autre" pour votre compte, attention

Enfin, et ce n’est pas le moindre des points de vigilance, qu’en est-il de l’accès aux images ? Tout ce qui est déposé sur Facebook est soumis à une gestion de droits d’accès qu’il convient de comprendre et d’adapter à vos usages, et de revoir régulièrement car s’il y a quelque chose qui varie constamment sur Facebook, c’est bien la gestion des droits. Nous vous recommandons donc de jeter un œil (et le bon) dans vos paramètres de sécurité pour voir qui a le droit de voir quoi dans vos images. Là-aussi ce n’est pas propre à Facebook, tous les sites gèrent les droits d’accès, mais force est de constater que Facebook ne facilite pas la tâche des utilisateurs en la matière, la gestion des droits sur FB (pour les intimes) est un des pires services que l’on connaisse tant il est complexe. Pour vérifier tout ça, un clic sur les options de sécurité de votre profil.

Salon de la Photo

Mais alors, je fais quoi ?

Facebook est (désormais) un site à part entière d’hébergement de photos et l’apport de nouveaux formats ne fait que renforcer la position du plus célèbre des réseaux sociaux sur ce terrain. Il n’y a donc pas de problème majeur à utiliser son service photo, il suffit par contre de bien comprendre le fonctionnement de ce service, ses limites, de vérifier régulièrement le niveau de sécurité et de prendre connaissance des modifications apportées aux règles et conditions d’utilisation quand c’est le cas. Si toutefois vous ne cherchez qu’un simple hébergement de photos, il y a des solutions spécifiques, avec leurs avantages et leurs contraintes (le coût principalement), il n’y a donc pas de miracle à attendre en la matière mais une prise de conscience est nécessaire pour comprendre comment tout cela fonctionne.

Source : Facebook

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*



2 Commentaires sur "Héberger des photos en haute résolution sur Facebook"

  1. Il faut, je crois et surtout dans ce(s) cas là, garder en mémoire qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même !
    Pour ma part (Flickr) je n’utilise cette possibilité, qui me satisfait complètement,Throughout que pour permettre à famille et amis d’accéder à toutes mes photos, pour l’archivage je multiplie les solutions, DD externes, DVD renouvelés régulièrement …

  2. Hello !
    Article intéressant et instructif.
    J’aurais par contre aimé également avoir des informations sur d’éventuelles modifications de ces fameuses conditions d’utilisation des photos… Car aux dernières nouvelles (et moi non plus je n’ai pas eu le courage de les lire en entier), les CU FB ne respectent aucunement le droit français de la photo.
    Je pense laisser encore un moment mes photos publiées sur flickr, ou tout semble plus clair et plus simple à gérer 🙂