Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Kodak T-Max 3200, c’est fini

Kodak a récemment annoncé la fin de production du film Kodak T-Max 3200, un des films argentiques les plus sensibles et utilisé par nombre de photographes à la grande époque de l’argentique.

Où trouver le film Kodak T-Max 3200

La déferlante numérique a petit à petit raison des derniers survivants de l’argentique. Le film T-Max 3200 restait un des derniers films haute sensibilité encore disponible, mais en raison des trop faibles volumes de vente, Kodak annonce ne plus pouvoir le produire (voir le communiqué officiel).

Les amateurs de films argentiques sont encore nombreux, mais il faut bien reconnaître que ce ne sont pas nécessairement des fans de films haute sensibilité. Les émulsions 400 ISO ont leur préférence la plupart du temps, d’autant plus que les récents capteurs numériques font des merveilles en basse lumière produisant des images bien plus qualitatives que ce que les films 3200 ISO pouvaient produire. Certes, l’effet de grain de la T-Max 3200, si particulier, n’est plus rendu par le numérique, mais les logiciels de traitement photo sont capables d’en reproduire une bonne partie.

Du côté de chez Kodak, c’est une logique industrielle implacable qui s’applique, d’autant plus que la firme de Rochester a déjà entamé un processus non réversible de réorganisation de ses activités photos dont la disparition du film Kodachrome fût une des premières étapes.

Kodak propose aux utilisateurs du T-Max 3200 de se tourner vers le film Kodak T-Max 400 qui peut être utilisé nativement à 800 ISO. Ce même film donne de très bons résultats à 1600 ISO en situations de faible lumière (selon Kodak) avec un développement approprié.

Le T-Max 3200 se trouve encore chez quelques revendeurs ainsi que chez Amazon (voir les offres Kodak T-Max 3200) mais il faut bien reconnaître qu’à près de 12 euros le film 36 vues, l’investissement n’est pas neutre.

Source : Kodak

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


2 Commentaires sur "Kodak T-Max 3200, c’est fini"

  1.  »  dont la disparition du film Kodachrome fût une des premières étapes. »

    .. pas d’accent circonflexe sur le « u » de « fut » (c’est un passé simple, pas un subjonctif imparfait) ; merci !

  2. Dommage. C’était plus que joli surtout en haute lumière…

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]