RIP Kodak, le documentaire et quelques souvenirs de la Kodachrome

Kodak va mal, tellement mal que l’entreprise s’est vue récemment placée sous le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Nul ne sait ce qu’il va advenir de l’entreprise qui a fait les beaux jours de la photographie au 20ème siècle et nous espérons de tout cœur que l’industrie photographique saura sauver ce qu’il reste de l’entreprise et de son savoir faire.

fabrication d'un film argentique kodak

Nous n’allons pas chercher à expliquer le pourquoi de la situation actuelle et à montrer comment Kodak, qui n’a pas su prendre le tournant du numérique pour le dire simplement, a vu son parcours s’arrêter ainsi. Non, nous préférons proposer un hommage à cette entreprise qui a permis à nombre d’entre nous, pour les plus anciens, de faire et de voir des images et de pratiquer la photo argentique.

Voici un documentaire sur l’histoire du film Kodachrome, un des plus célèbres de la firme de Rochester, et sur le dernier labo qui a pu développer ce film diapo légendaire.

Si comme nous vous avez une petite pensée pour ce que Kodak représente pour le monde de la photo et que vous avez d’autres sources intéressantes à découvrir, laissez un commentaire avec les références …

[vimeo]http://vimeo.com/22543258[/vimeo]
Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "RIP Kodak, le documentaire et quelques souvenirs de la Kodachrome"

  1. Toute l’histoire de la photographie s’en va !!! Quelle ironie et dire que c’est KODAK qui a inventé les prémices du numérique qui lui cause sa perte …
    KODAK possède toujours un savoir faire photographique unique au monde (charte des gris, la base de tous nos posemètres), il faut les aider… C’est une grande partie de notre patrimoine photographique qui part et on regarde cet évènement passivement… Cela dit nous regardons aussi passivement bien d’autres choses beaucoup plus essentielles à notre vie disparaître sans bouger, sans protester… Seul le profit et surtout notre indépendance personnel compte…

  2. bon c est comme les ampoules a fillament il est tant de faire son stock, d ailleur j ai toujours une pellicule de kodak N&b dans mon zenit-E de coincé depuis un truc genre 8 ans (je peux pas rembobiner la pellicule sans ouvrir faut que je le fasse dans le noir. je suis sur que ce film sera pour moi une grand surprise

  3. Mon premier rouleau de Kodachrome….( 15 ASA ! j’avais 15 ans, expedié rue François premier à Paris chez Kodak Pathé … tout une èpoque.

  4. Je suis persuadé (auto persuasion ?) qu’on va encore avoir de la tri-x pendant longtemps…