Quel hybride Nikon choisir en 2020, comment et pourquoi ?

Choisir un appareil photo hybride Nikon, c’est faire le choix entre trois modèles aux caractéristiques et performances très différentes. Répondre à la question « Quel hybride Nikon choisir ? » c’est donc en premier lieu identifier vos besoins et faire le recensement du matériel photo dont vous disposez déjà ou non.

Voici quelques conseils pour faire le bon choix en fonction de vos besoins, de votre budget et de votre pratique de la photo.

Quel hybride Nikon choisir

Quel hybride Nikon choisir ? Préambule

Depuis l’arrivée de la gamme Nikon hybride en 2018, nombreux sont les photographes à ne plus savoir quoi faire : le problème est double puisqu’il faut savoir si le passage à l’hybride est une bonne chose pour vous, et si oui, quel hybride choisir dans la gamme.

Choisir un hybride Nikon, c’est aussi choisir un nouveau système Nikon basé sur la monture Z. Selon que vous possédez déjà, ou non, des objectifs pour reflex Nikon,  votre choix ne sera pas forcément le même.

Les hybrides Nikon disposent de leur propre gamme d’objectifs, dédiés à la monture Z, les NIKKOR Z (voir la liste).  Afin de permettre aux utilisateurs de reflex Nikon de réutiliser leurs objectifs sur un hybride Nikon, la marque propose une bague d’adaptation qui autorise l’usage d’objectifs en monture F (reflex) sur les hybrides en monture Z.

Cette bague assure une compatibilité totale avec les objectifs des séries AF-S et AF-P, elle ne peut toutefois pas permettre l’autofocus avec les objectifs des séries précédentes AF-D et AF qui ne disposent pas de moteur AF interne (les hybrides sont dépourvus de motorisation dans le boîtier).

Le choix du système d’objectif a un impact sur le tarif final de l’ensemble et sur la qualité des photos que vous allez faire. Tenez compte de la gamme optique disponible au moment du choix du boîtier, la gamme NIKKOR Z n’est pas encore aussi fournie que la gamme NIKKOR F mais présente plus de potentiel (en savoir plus).

Pourquoi choisir Nikon ?

Plusieurs marques photo méritent que vous vous intéressiez à leurs modèles hybrides : Canon, Sony, Fujifilm, Panasonic, Olympus. Pourquoi choisir Nikon alors que la marque est arrivée sur ce marché tardivement ?

La photographie, l’ADN de la marque

Bien que la gamme Nikon hybride plein format ne date que de 2018 (2019 pour l’APS-C), la marque a une expérience précédente avec les Nikon 1, des hybrides au petit capteur 1 pouce qui ont permis à Nikon de concevoir des modules électroniques, dont un système autofocus plein cadre, repris (et largement améliorés) dans les Nikon Z.

De plus l’expérience de Nikon en matière de système photographique remonte aux années 60, c’est le cœur de métier de l’entreprise, contrairement aux électroniciens (Sony, Panasonic) qui ne viennent pas de la photo. Cela fait une différence en matière d’ergonomie, de parc optique, de savoir-faire photographique (en savoir plus).

hybride Nikon 1 One V3

le Nikon One V3 hybride de 2016

Une monture hybride Nikon Z innovante

Pour ses hybrides Nikon Z, plein format comme APS-C, Nikon a créé une toute nouvelle monture, la Z. Cette monture a trois avantages majeurs sur la monture F et les montures concurrentes :

  • Elle propose le plus court tirage mécanique du marché (16 mm)

Ceci autorise une distance très courte entre la dernière lentille et le capteur et permet aux opticiens de développer des objectifs plus performants (dans les angles notamment), plus compacts et plus légers.

  • Elle propose le plus grand diamètre du marché

Ceci permet de concevoir des objectifs plus lumineux ou, à ouverture égale, aux performances supérieures à des optiques aux ouvertures plus grandes (un NIKKOR Z f/1.8 surclasse un NIKKOR F f/1.4 par exemple).

  • Elle dispose de 11 contacts électroniques (8 sur la monture F)

Ceci permet à un Nikon Z de piloter n’importe quel objectif en monture F. De plus l’intégralité des 11 contacts n’est pas encore complètement exploitée, Nikon se réserve la possibilité d’utiliser les contacts vacants pour des usages futurs, notamment liés à la vidéo.

la monture Nikon Z pour les appareils photo Nikon Z hybrides

la monture Nikon Z

Dernier atout de cette monture Z, elle autorise le couplage :

  • avec les objectifs en monture F (Nikon et compatibles) grâce à la bague Nikon FTZ,
  • avec les objectifs des marques concurrentes (par exemple Canon) grâce aux bagues d’autres fabricants (par exemple TechArt).

L’investissement que vous avez déjà pu faire en matière d’objectifs est préservé au mieux, en vous évitant de renouveler tous vos objectifs, ou en vous permettant de passer à votre rythme aux objectifs NIKKOR Z.

Utilisation de la bague Nikon FTZ, Quel hybride Nikon choisir

la bague de couplage Nikon FTZ (F to Z)

A savoir avant de choisir votre hybride Nikon

La gamme hybride Nikon comprend trois modèles (janvier 2020) couvrant les différents usages possibles pour l’amateur débutant comme le professionnel le plus chevronné. Chaque Nikon Z a des spécificités bien précises, que ce soit en photo comme en vidéo.

Plein Format ou APS-C ?

La gamme Nikon comprend un hybride dont le format de capteur est APS-C ou DX, le Nikon Z 50 et deux hybrides dont le format de capteur est équivalent au 24×36 historique ou plein format ou Nikon FX, les Nikon Z 6 et Z 7 (en savoir plus sur la différence entre DX et FX).

Hybrides plein format : avantages et inconvénients

  • le capteur de plus grande taille permet des flous d’arrière-plan plus harmonieux
  • ils sont plus exigeants en matière d’objectifs, le Nikon Z 7 et ses 45 Mp en particulier (donc reviennent plus cher)
  • ils ne sont pas compatibles (sauf recadrage DX réduisant le nombre de pixel effectif) avec les optiques NIKKOR Z et F au format APS-C
  • ils imposent des focales plus longues en photographie animalière (donc plus coûteuses)
  • ils demandent une meilleure maîtrise de la technique pour être utilisés au mieux
  • ils sont plus lourds et moins compacts

Hybride APS-C : avantages et inconvénients

  • l’hybride APS-C est moins cher, plus léger et plus compact et permet l’utilisation d’objectifs eux-aussi moins chers, plus légers et compacts
  • dans les mêmes conditions de prise de vue l’hybride APS-C offre une profondeur de champ plus grande que celle des plein format du fait de la taille du capteur (le flou d’arrière-plan peut être moins prononcé)
  • bien que leur monture soit la même (Nikon Z), les objectifs APS-C dédiés ne sont pas faits pour équiper durablement les hybrides plein format si vous changez de format ultérieurement
  • l’hybride APS-C Nikon Z 50 ne propose pas la stabilisation du capteur, laissant aux objectifs NIKKOR Z VR le soin de compenser le flou de bougé avec les temps de pose longs
  • les capacités en vidéo du Z 50 sont inférieures à celles du Nikon Z 6/Z 7.

Vidéo

Kit Nikon Z 6 vidéo pour les cinéastes et vidéastes

kit cinéma et vidéo pro avec le Nikon Z 6

Tous les hybrides Nikon permettent de filmer des séquences de 29 mn et 59 sec au maximum (comme tous les appareils photo en mode vidéo)  en 4K et en Full HD. Tous remplacent allègrement votre caméscope habituel, ils demandent toutefois une maîtrise du tournage vidéo supérieure pour obtenir des séquences de qualité professionnelles.

La mise au point automatique en vidéo sait être silencieuse, c’est une des différences avec les reflex. Si les possibilités créatives sont les mêmes, les fonctions vidéos sont plus abouties et nombreuses, il est ainsi possible de disposer d’un N-Log avec LUT dédiée et de récupérer un flux vidéo au format ProRes RAW sur un enregistreur externe avec les Z 6 et Z7 (en savoir plus).

Notez qu’il existe un kit Nikon Z 6 pour le cinéma et la vidéo pro qui comprend tous les accessoires indispensables. De même les objectifs NIKKOR Z sont plus silencieux que les NIKKOR F et à préférer pour le tournage vidéo.

L’hybride Nikon le plus cher n’est pas forcément le meilleur pour vous

La différence de tarif entre le Nikon Z 6 et le Nikon Z 7 se justifie, en faveur de ce dernier, si et seulement si vous avez besoin d’une très haute définition. Toutes les autres caractéristiques de ces deux hybrides plein format sont identiques par ailleurs, à ceci près :

  • le nombre de points AF est réduit sur le Z 6 du fait du nombre de pixels inférieur (273 sur le Z 6, 493 sur le Z 7),
  • le mode rafale est plus généreux sur le Z6 du fait du nombre de pixels réduit (12 vps sur le Z 6, 9 vps sur le Z 7),
  • la montée en sensibilité est meilleure sur le Nikon Z 6 dont les photosites sont plus grands (51.200 sur le Z 6, 25.600 sur le Z 7).

Le Nikon Z 7, avec ses 45 Mp, est par contre plus exigeant envers les objectifs et l’utilisateur qui doit maîtriser le flou de bougé.

Le plus petit Nikon Z 50, avec ses 20 Mp, conviendra lui à tous les photographes débutants et amateurs qui n’éprouvent pas le besoin d’investir plus dans un boîtier expert ou pro.

Vous passez du compact à l’hybride, vous êtes débutant ?

Si votre seul besoin est de faire de meilleures photos qu’avec un compact ou un smartphone, que vous ne maîtrisez pas les bases de la photographie, que vous n’avez pas envie de les maîtriser alors optez pour un modèle APS-C (le Z 50).

Nikon Z 50 flash

hybride Nikon Z 50

Le Nikon Z 50 est le tout premier modèle APS-C de la gamme. Il propose des performances qui le placent, en équivalent reflex, entre le Nikon D7500 et le Nikon D500. Il est le seul de la gamme à être doté d’un flash intégré et d’un écran inclinable vers l’avant (mais vers le bas).

Il est idéal pour la photo de rue (de par sa taille et ses objectifs compacts) et peut être utilisé au quotidien en mode Auto ou modes Scènes (résultats).

Vous souhaitez apprendre la photographie et devenir expert ?

L’hybride APS-C Nikon Z 50 peut vous limiter assez vite si vous éprouvez l’envie d’aller plus loin dans votre pratique, de faire de la photo animalière, des photos de sports et d’action.

Vous lui préférerez dans ce cas le Nikon Z 6, plus polyvalent, mieux adapté aux optiques NIKKOR Z  zooms et à focales fixes plein format.

Vous êtes expert, passionné, et vous cherchez le meilleur compromis ?

Vous maîtrisez les bases de la photographie et développer votre pratique ne vous effraie pas. Vous cherchez un hybride polyvalent pour répondre à tous vos besoins, vous envisagez de passer pro un jour et/ou de vivre de vos photos ?

Le Nikon Z 6 est le meilleur choix du moment avec son capteur plein format, la dynamique de son capteur et sa montée en ISO (supérieure à celle du Z 7) et son mode rafale plus performant.

Quel hybride Nikon choisir : Nikon Z 6

hybride Nikon Z 6

Vous êtes expert reconnu ou pro avec des besoins bien précis ?

Vous maîtrisez parfaitement la technique photo et savez exploiter un appareil pro. Vous avez des usages bien précis en studio, paysage, portrait, etc. Vous faites des tirages de très grand format (1m ou plus).

Choisissez le Nikon Z 7 dont le capteur 45 Mp est le plus défini de la gamme Nikon actuelle et dont les performances globales sont de très haut niveau.

Quel hybride Nikon choisir : Nikon Z 7

 

hybride Nikon Z 7

Vous êtes reporter photographe, photographe de sport, d’action, vous courez le monde ?

Si votre boîtier doit pouvoir supporter les voyages, les intempéries, les poussières, choisissez le Nikon Z 6 comme le Nikon Z 7, leur construction est la même. Seuls vos besoins (voir plus haut) vous permettront de faire le choix.

Nikon Z6 et Z7 hybrides : protection tous temps

les protections et joints des Nikon Z 6 et Z 7

Vous êtes vidéaste ou cinéaste ?

Vous maîtrisez le tournage vidéo, vous avez besoin de caractéristiques professionnelles, d’un flux vidéo RAW, de greffer sur votre hybride des accessoires (enregistreur Atomos, cage, stabilisateur, …) ?

Choisissez le Nikon Z 6 dont les 24 Mp représentent le meilleur compromis dans la gamme actuelle, dont la montée en sensibilité est la meilleure et qui sait vous délivrer le flux le plus adapté à vos besoins.

Si vous n’êtes pas encore équipé, optez pour le kit cinéma qui comprend le Nikon Z 6, un enregistreur externe Atomos, une cage SmallRig et ses accessoires, un bras articulé SmallRig Arm.

Kit Nikon Z 6 vidéo pour les cinéastes et vidéastes

le contenu du kit cinéma Nikon Z 6

En conclusion

Bien que la gamme hybride Nikon soit encore récente, le boîtier que vous allez choisir est fait pour durer. Un nouveau modèle ne retire rien aux capacités du modèle précédent et la mise à jour du firmware, plus fréquente sur les hybrides que les reflex, permet de le faire évoluer sans frais.

Envisagez votre achat avec le recul qui s’impose, en tenant compte du coût des objectifs, il est important de choisir votre hybride avec un horizon à moyen terme, sauf si vous aimez changer de boîtier très souvent.

Préférez le Nikon Z 6 au Nikon Z 7 si vous n’avez pas absolument besoin d’une très haute définition, et utilisez l’écart de tarif pour investir dans une bonne optique dédiée. Vous aurez de meilleurs résultats au final.

Préférez le Nikon Z 50 au Nikon Z 6 si vous voulez voyager léger ou ne faire que de la photo de rue, ou si vous souhaitez réutiliser vos objectifs Nikkor F DX.

Plus d’infos sur la gamme Nikon hybride sur le site Nikon

Vous avez des questions, des doutes, besoin de précisions pour savoir quel hybride Nikon choisir ? Laissez un commentaire en détaillant votre cas personnel et parlons-en !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


20 Commentaires sur "Quel hybride Nikon choisir en 2020, comment et pourquoi ?"

  1. Bonjour jean Christophe,
    Tout d’abord je voulais te remercier pour toutes ces vidéos et surtout explications. Sans oublier les mails que je reçois chaque semaine !!
    Je suis entrain de regarder pour changer de boitier et certainement passer à l’hybride.
    Aujourd’hui je suis équipé en Nikon d7200 et j’ai été vraiment très frustré cet été sur certaines de mes photos tant en piquet, auto focus et en définition…
    Pour exemple, photos de paysage en zoomant je trouve que le piquet n’est pas à la hauteur et pour des animaux, pour en avoir une bien, je te dis pas….grrrr

    je constate que Nikon revient avec des boitiers z6II et z7II, mais je me pose beaucoup de questions à ce sujet…
    j’ai parcouru pas mal de tes vidéos afin de bien comprendre le Z6 (je suppose que la version 2 fonctionne de la même façon)

    J’aimerais savoir ce que tu en penses??

    je précise que mon utilité première est la photo.
    Par ailleurs, je me retrouve avec mes anciens objectifs AF-S….est-ce vraiment compatible?
    Je pense particulièrement à mon tamron 24×70 F2.8 DI VC Nikon G2. que j’apprécie.
    on ne parle pas trop de ça dans les vidéos sur la toile et je trouve que d’avoir des explications sur ce sujet peut être intéressant..
    est ce que ces objectifs AF-S sont entièrement compatibles ou il y a de la perte?
    Les bagues sont elles vraiment adaptés pour ces objectifs ?
    des questions peut-être simple je ne sais pas….
    je m’aperçois également que c’est compliqué pour donner des explications par écrit!! j’espère que je suis clair dans mes propos …
    Concernant le flash aujourd’hui je suis équipé du SB 600 et là encore est ce compatible?
    Ce qui est sur, j’ai fait le tour de mon précédant boitier et j’ai besoin d’évoluer .
    J’espère que tu pourras me répondre et encore merci pour ces vidéos et tous les informations que tu nous donne au quotidien !!!
    Cordialement
    Patrick

  2. Je remercie bien les personnes qui répondent à nos questions ça aide bien ,je pense que je vais bien conserver mon d810 avec mon zoom 200-500 même trop lourd j’ai vraiment peur que les hybrides suive pas bien les oiseaux et le zoom au maxi apportent beaucoup de bruit(vu sur des photos d’un amis qui utilise un Z50) est ce que le nouveaux corrige ce bruit ?

    • Mes avis ou éventuels commentaires, ne sont bien sûr à prendre comme un avis parmi tant d’autres, et bien sûr c’est la personne qui décide qu’elle est le meilleur choix pour elle. En matière de Photographie, il y a moults et moults situations, utilisations, et pour ce qui me concerne, même si ma démarche originelle à toujours été l’utilité, je me suis toujours gardé de dire à quelqu’un voila l’appareil que vous devez acheter etc. En effet tout cela est très subjectif et je ne peux encore une fois recommander de lire les avis commentaires, tests de JC DICHANT qui permettront au plus grand nombre de posséder le maximum d’éléments pour décider…Ceci étant dit, reste les « affects » ou « inconditionnels » de tels ou tels process ou marques ou concept. Ceux la aussi peuvent trouver matière à satisfaire leur curiosité dans les articles de NIKON PASSION, mais ne jamais perdre de vue que celui qui décide, c’est celui qui achète en fonction de sa propre sensibilité, affect ou utilisation….Les appareils photos, quand on à quelque « ancienneté », ont évolués de manière fantastique, sur un laps de temps relativement restreint, tout le monde doit pouvoir à travers les choix proposés, quelle que soit la marque, trouver ce qui lui convient, ce qui était loin, très loin d’être le cas « avant », il y a de ça quelques décennies seulement…..

  3. Je vous répondrai oui via la bague FTZ évidemment. Les caractéristiques 200-500 seront conservée sur les Z7, Z6,,Z5 qui sont tous des plein format. L’utilisation avec le Z50 qui est un APSC reste possible avec la transformation en 300-750 .
    Pour ce qui est du suivi des oiseaux et animaux, je ne connais pas spécifiquement le D810, mais les hybrides de la gamme Nikon sont très performants et très réactifs.

  4. passionnée de photos animaux j’ai un Nikon D810 devenue trop lourd pour moi est ce que je peux mettre sur le hybrides mes objectifs du D810?j’ai un af-s 200-500 est ce que l’hybride à le suivie pour animalier(oiseaux dans le ciel très rapide )est-ce qu’il existe en hybride des objectifs plus léger et allant jusques 600mm pouvez vous me conseiller et me donner le cout ? de cette transition ci transition possible cordialement Nikon depuis plus de 40ans par mon métier de photographe je tire moi même mes photos sur un traceur de 60 de largeur longueur peut importe je fait des expos

  5. Grâce aux articles de JC Dichant( merci a lui) et notamment sur les hybrides en 2020 ( lequel choisir) force est de constater les passions que cela engendre entre les inconditionnels du reflex, et ceux ( dont je fais partie) qui sans avoir  » tourne la page » se sont  » adaptes » Il est vrai que la sortie d’un nouvel appareil et a plus forte raison un nouveau système ont de tous temps engendrés moults discussions, avis, controverses entre les  » tenants » d’anciens systèmes par rapport aux nouveaux, qui sont toujours un peu perçus avec beaucoup de prudence et de circonspection.On a vu cela avec l’avènement du numérique par rapport a l’argentique, et avant la couleur vis a vis du ‘noir et blanc..Donc naturellement, l’arrivée de ces hybrides sur le marché pose question a plus d’un. »J’ai mon reflex que je ne lâcherai pour rien au monde » lit on, et seuls quelques courageux, osent dire, par exemple » j’avais un d 850 et je l’ai changé pour un Z6″.En général( j’en sais quelque chose ayant change mon D 500 pour un Z50- crime absolu aux yeux de certains-), tout peut se comprendre, quand on est passionné, mais cette passion de mon point de vue est souvent excessive par rapport a la raison ou l’utilisation prime bien naturellement quand on utilise son appareil en fonction de ses contraintes professionnelles ou personnelles ( telles que l’encombrement, le poids etc) .Quand a se hasarder a faire quelques prédictions sur la pérennité de cette game hybride par rapport a celle des reflex, cela devient extrêmement périlleux , les risques d’engendrer des sempiternels débats, controverses, polémiques autant inutiles que peu constructives dans la mesure où personne peu ou prou lit dans le marc de café, ni n’est doté d’un don de prescience, surtout a une époque où les mentalités, comportements évoluent en permanence, et où pandémie oblige, les constructeurs se montrent prudents dans leurs choix par rapport à un marché de plus en plus volatil et évolutif.Pour ces raisons, je me garderai de tous conseils, avis sur le choix d’un hybride ou pas, me limitant a évoquer ma propre expérience d’utilisateur, tout en rappellant que très souvent, le flot d’infos, de publicités, parutions etc sur un produit est loin selon mon avis de faciliter un choix  » éclairé » Difficile donc de faire un choix d’appareil  » sur le papier »( ou par internet) les avis ou commentaires étant souvent assez difficiles a interpréter par rapport a ses propres choix et besoins.C’est notamment ce que j’ai éprouvé et ressenti, quand il n’y a pas si longtemps, j’ai entendu parler des  » hybrides » et que je m’y suis intéressé, avant de franchir moi aussi le pas.

  6. Bonjour , voila ma conclusion sur les hybrides Nikon j’ai le Z6 depuis 1ans et demi je peut vous confirmé que c’est une merveille ce boitier Nikon à fait un super travail car au début avec la version firmware original c’était la galère avec la bague FTZ et pas mal de défaut mais depuis la version 2.0 tout à changer et au total 6 mise à jour tout fonction parfaitement avec la bague et les objectifs à monture (F) Eye AF sur le Z6 une turie ont peut basculer de la droite vers la gauche et surtout le 24-70 f/4 Z S-LINE Distance minimale de mise au point : 0,3 m à partir du plan focal pour toutes les focale j’ai déjà réalisé de belle macro avec vraiment impressionnant ça promet pour la suite conseil d’achat Nikon Z6 & 24-70 S-LINE F/4 & bague FTZ bonne continuation Jean-Christophe c’était Bernard Moutoussamy de l’île de la Réunion créateur de la page Nikon Passion 974 sur Facebook . Ps bonne fête à tout les papas et bonne fête de la musique

  7. Jean-Paul Grawet | 14 juin 2020 à 13 h 47 min | Répondre

    Par l’absence de grip , ces boîtiers restent très amateurs…..On a voulu surtout attirer les passionnés de vidéo au détriment des pures photographes….

  8. Merci pour cette jolie analyse. J’ai un D7500 avec objectif FX 70-300 4.5-5.6. Pour des photos de sport (natation surtout) d’excellente qualité. Mais bien sûr, j’aimerais aller encore plus loin… J’hésite entre l’achat d’un 70-200 2.8 d’occasion à 1000.- et le passage à un Z6 sur lequel je monterais mon FX 70-300… D’après vous, quel choix me donnera le plus de satisfaction ? Au passage, je trouve le look de cette gamme Z magnifique, solide et bien pensé. C’est subjectif bien sûr, mais pour moi, les Canon ne sont pas jolis et les Sony sont trop petit et font un peu trop jouet… 😉

  9. Bonjour, merci pour les explications claires et détaillées !
    je me pose une question : est-ce que la bague de couplage n’agit pas comme une bague allonge ?

  10. DIfficile d’être convaincu par ce Z6, quand on trouve du XT3 ou XT4 et leurs optiques (quelles optiques!) qui atteint voire dépasse les performances.
    Pourtant j’aimerai garder l’ergonomie Nikon mais le parc optique n’est pas satisfaisant, la bague rend le tout trop encombrant, les prix sont trop élevés et la partie software en berne.
    J’ai peu pour Nikon

  11. Bonjour!
    Très bonnes descriptions.
    J’ai aussi regardé le tutoriel sur le shooting de spectacles de danse indor.
    J’ai une question : lequel des appareils Z6 ou Z50 permet de travailler sans bruit ET sans parasitage des images.
    Si oui, comment?
    Bien cordialement,
    André

  12. Selon mon modeste point de vue d’utilisateur, au sujet de la profondeur de champ, notamment dans le format APS-C, et plus particulièrement avec le Z50(que j’utilise), un petit rappel sur l’importance de la focale de l’objectif utilise….Il est tout à fait vrai que avec un full-frame, on peut « plus facilement flouter les fonds qu’avec un capteur APS-C.Neanmoins cela dépend aussi de l’objectif utilisé et de sa longueur focale…A titre d’exemple, j’ai pu vérifier que le Z50 équipe du 50–250 qui lui est dédié, répondait fort bien à mes exigences, d’autant plus qu’aujourd’hui la fantastique électronique embarquée, régle bien des problèmes que nous mettions beaucoup de temps à solutionner à une époque où nous disposions de matériels(optiques et appareils) moins elabores..De ce point de vue là pour ce qui concerne le confort d’utilisation, ce type d’appareil hybride eu égard à leur ergonomie et légèreté sont des plus significatifs tant pour les full-frame que pour les APS_C

  13. « …contrairement aux électroniciens (Sony,… »
    Je rappelle tout de même que Sony à un ADN « hybride »; en effet le code génétique de l’électronicien a été modifié avec l’absorption de Minolta.
    Et on dira ce que l’on veut, mais au moins ils ont bougé et fait remuer le c.l de Nikon coté hybride.

  14. Merci pour ces précisions. Je souhaiterais changer mon D750 trop lourd et encombrant pour un Z6 ou Z7 pouvez vous me dire lequel choisir. Je souhaiterais aussi vendre le 750 et ses accessoires est il préférable de les vendre sur un site ou dans un magasin. À vous belle journée

  15. super instructif. Merci.

  16. Prise en main trop petite pour moi , rédhibitoire , c’est dommage mais j’attends un Z plus gros.

  17. La compacité avec la baïonnette Z reste encore à prouver. Ou alors j’ai mal regardé.
    Mais bon, comme les Z ont des défauts rédhibitoires pour moi, ils ne m’intéressent pas, donc ça ne me gène pas.

  18. Je voudrais acheter un Z50 pour pouvoir continuer à utiliser mes objectifs « classiques » mais je me pose la question ci-dessous sur la bague FTZ.
    Est-ce que la bague FTZ ne détériore pas la qualité de l’image et quel est son impact sur l’exposition ?