Pourquoi choisir un objectif Nikon Nikkor ?

Vous possédez un appareil photo Nikon reflex ou hybride et vous cherchez l’objectif adapté à vos besoins ? Vous aimeriez acheter un appareil photo Nikon mais vous ne savez pas si la gamme d’objectifs est suffisante pour couvrir vos besoins ? Vous voulez passer du reflex à l’hybride mais le nombre d’objectifs disponibles vous freine ?

Voici pourquoi choisir un objectif Nikon pour reflex ou hybrides Nikon ainsi que tout ce qu’il faut savoir sur cette gamme d’optiques Nikkor.

Pourquoi choisir un objectif Nikon Nikkor ?

Article réalisé en partenariat avec Nikon

Nikon Nikkor, une gamme d’objectifs pour reflex et hybrides Nikon

La confusion est fréquente, les deux mots Nikon et Nikkor ne désignent pas la même chose.

  • Nikon est la marque d’appareils photo, présente sur le marché depuis 1917 et plus connue depuis l’arrivée du premier reflex Nikon, le Nikon F, en 1959,
  • Nikkor est la gamme d’objectifs Nikon, pour reflex et hybrides.

Ceci explique la mention Nikon Nikkor quand vous cherchez les caractéristiques d’un objectif Nikon. Par abus de langage, les rédacteurs utilisent souvent le nom Nikon en lieu et place du nom Nikkor, mais il s’agit bien de parler d’une optique Nikon pour reflex ou hybride (notez que l’on parle tout aussi bien d’une optique que d’un objectif, les puristes y voient un sacrilège, les photographes comprennent).

choisir un objectif Nikon dans la gamme Nikon Nikkor

les plus récents objectifs dans la gamme d’objectifs Nikon Nikkor en monture F

Si la gamme d’objectifs Nikkor existe depuis des décennies, c’est parce qu’elle a su évoluer avec l’offre de boîtiers, depuis l’argentique jusqu’aux hybrides Z actuels en passant par les différentes gammes de compacts, bridges et reflex, APS-C comme plein format.

Sachez de même que c’est Nikon qui a fourni les objectifs Nikkor pour les premiers appareils photo Canon, c’est une longue histoire.

La gamme Nikkor compte de très nombreuses références et séries, mais choisir un objectif Nikon reste toutefois simple grâce à une caractéristique unique de cette gamme.

Une gamme simple à comprendre

En apparence il est facile de se perdre dans le catalogue d’objectifs Nikon tant il compte de modèles. Et pourtant cette gamme possède une caractéristique unique qui simplifie bien des choses.

Depuis son premier reflex, Nikon a toujours favorisé la compatibilité de ses objectifs avec ses différents boîtiers. La monture F, aujourd’hui complétée de la monture Z, n’y est pas pour rien.

la monture Nikon Z pour les appareils photo Nikon Z hybrides

la monture Nikon Z des appareils photo Nikon Z hybrides

La monture d’un objectif (et par extension d’un boîtier), est le système de couplage entre l’objectif et le boîtier.

Dans la gamme Nikon Nikkor, il n’y a qu’une seule monture pour les reflex, la monture F, et une seule monture pour les hybrides Z, la monture Z.

Trouver un objectif compatible avec un boîtier donné peut s’avérer complexe avec d’autres marques ayant développé plusieurs montures pour le même type de boîtier. Choisir un objectif Nikon c’est simple :

  • vous avez un reflex, c’est la monture F,
  • vous avez un hybride, c’est la monture Z.

Ainsi par exemple, un Nikkor F AF-S 50 mm f/1.8G est utilisable sur un reflex Nikon tandis qu’un Nikkor Z 50 mm f/1.8 S est utilisable sur un hybride Nikon Z (la compatibilité Nikkor F vers Nikon Z via la bague FTZ est abordée plus bas).

Ces deux montures F et Z sont employées indifféremment sur les boîtiers APS-C (Nikon DX) et plein format (Nikon FX).

Un Nikon D500 par exemple, reflex APS-C, utilise des objectifs à monture F tout comme un Nikon D850 bien que ce dernier soit plein format.

Un Nikon Z 6, hybride plein format, utilise des objectifs à monture Z tout comme un Nikon Z 50, bien que ce dernier soit APS-C.

Toutes les combinaisons boîtier/objectif possibles avec la gamme Nikon Nikkor reflex et hybride

Le tableau ci-dessous présente les combinaisons possibles pour les reflex et les hybrides Nikon et les deux séries d’objectifs en monture F et Z.

Boitier / MontureMonture FMonture Z
Reflex APS-CX
Reflex Plein FormatX
Hybride APS-CX
Hybride Plein FormatX

le système Nikon multi-focus des objectifs Nikon Nikkor

le système multi-focus des objectifs Nikon Nikkor

Choisir un objectif Nikon pour reflex suppose de s’intéresser aux différentes séries d’objectifs. Leur monture est identique mais leurs caractéristiques varient selon leur année de sortie :

  • les premières optiques étaient à mise au point manuelle quand les plus récentes sont à mise au point autofocus (l’autofocus Nikon apparaît en 1983 avec le F3-AF),
  • les optiques pour reflex argentiques mécaniques ne disposaient pas des composants électroniques rendus nécessaires sur les reflex plus récents (motorisation autofocus, stabilisation, diaphragme électro-magnétique),
  • les optiques pour reflex à motorisation autofocus interne ne disposaient pas d’une motorisation embarquée, elle l’est désormais avec les Nikkor AF-S et AF-P.

La particularité quasi unique de la gamme Nikkor est que tout objectif conçu pour une monture particulière, F ou Z, est compatible avec un boîtier disposant de la même monture, quelle que soit son année de sortie.

Vous pouvez par exemple équiper votre reflex numérique récent d’un objectif conçu pour les reflex argentiques, il se montera sur le boîtier. La seule limite sera celle de l’objectif, s’il n’est pas autofocus par exemple.

Vous pouvez de même équiper votre hybride Nikon Z APS-C d’une optique Nikkor Z plein format, c’est la monture Z donc c’est compatible.

Certaines limitations sont imposées par les différentes normes technologiques, consultez le tableau de compatibilité des objectifs Nikon Nikkor sur le site Nikon pour avoir tous les détails.

Bague Nikon FTZ, utiliser un objectif Nikkor F sur un appareil photo hybride Nikon Z

Lors de l’annonce des premiers Nikon Z hybrides fin août 2018, et afin d’étendre la gamme d’objectifs Nikkor Z naissante pour ces appareils photo, Nikon a annoncé la mise à disposition d’une bague Nikon FTZ (« F to Z ») assurant la compatibilité entre les objectifs à monture F et les boîtiers à monture Z.

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

le Nikon Z 7 avec la bague Nikon FTZ de couplage à l’objectif AF-S Nikkor 28 mm f/1.4

Cette bague permet d’utiliser un objectif en monture F sur un hybride en monture Z. Vous avez alors accès à la quasi-totalité des objectifs F pour reflex, en attendant que la gamme d’optiques Z se développe (23 modèles dans la roadmap d’octobre 2019).

Les fausses croyances

Cette bague a semé le trouble chez certains et bon nombre de fausses croyances circulent à son sujet. Voici ce qu’il faut savoir.

La bague Nikon FTZ assure :

  • le couplage mécanique entre un objectif Nikkor F APS-C (DX) ou plein format (FX) sur un boitier Nikon Z APS-C ou plein format,
  • le couplage électronique entre l’optique et le boîtier pour autoriser l’autofocus et la mesure de lumière,
  • un fonctionnement avec un objectif pour reflex identique à celui que vous auriez avec un objectif pour hybride.

Cette bague a quelques limitations dues aux différences de conception entre un reflex et un hybride :

  • elle nécessite un objectif Nikkor AF-S ou AF-P pour que l’autofocus fonctionne car les hybrides n’ont pas de moteur AF intégré à l’inverse des reflex,
  • elle rajoute 135 grammes et 35 mm à la longueur de l’ensemble boîtier + objectif.

Test Nikopn Z7 : bague FTZ + Nikon AF-S 70-200mm f/2.8

le Nikon Z 7 avec la bague de couplage Nikon FTZ et l’objectif AF-S Nikkor 70-200 mm f/2.8 VRII

Fake News !

Les affirmations suivantes sont toutes fausses :

  • la bague FTZ dégrade la qualité d’image : c’est faux puisqu’elle ne comporte aucun élément optique,
  • la bague FTZ ralentit l’autofocus : c’est faux puisqu’elle ne fait que transmettre des signaux électriques,
  • la bague FTZ modifie la focale de l’objectif : c’est faux puisque la focale d’un objectif est propre à l’objectif indépendamment du boîtier
  • la bague FTZ ne permet pas de monter un Nikkor F DX sur un hybride Nikon Z DX : c’est faux, elle le permet bien,
  • la bague FTZ induit un flou de bougé supplémentaire à la prise de vue : c’est faux, le flou de bougé est lié au temps de pose, pas à la longueur ou au poids de la bague,
  • la bague FTZ baisse la fréquence du mode rafale : c’est faux, la bague n’intervient pas de même qu’un objectif n’a jamais limité le mode rafale,
  • la bague FTZ ralentit le déclenchement : c’est en partie faux, elle demande au boîtier quelques dixièmes de seconde de prise en compte lors du démarrage. Le déclenchement est ensuite aussi rapide que sans bague.

Notez que la bague FTZ n’est pas réversible. Vous ne pouvez pas monter un objectif Nikkor Z sur un reflex Nikon F à l’aide de cette bague, le système optique des reflex ne le permet pas.

Les avantages de la bague FTZ que vous n’avez peut-être pas perçus

En permettant l’utilisation d’un objectif pour reflex sur un hybride, la bague Nikon FTZ permet à l’utilisateur d’un hybride Nikon Z d’accéder à un très large choix d’objectifs :

  • les objectifs Nikkor AF-S et AF-P en monture F avec conservation de l’autofocus,
  • les objectifs Nikkor AF et AF-D, très nombreux en occasion à petit prix, à utiliser en mise au point manuelle,
  • les objectifs Nikkor AI et AIS, dont les mythiques Micro-Nikkor pour la macro, dont les tarifs en occasion sont très attractifs,
  • les objectifs Nikkor DC à bascule et décentrement pour l’architecture,
  • les téléobjectifs Nikkor dont les 500, 600 et 800 mm à grande ouverture,
  • les super grand-angles Nikkor DX et FX pour la photographie de paysage
  • les objectifs Fisheye dont le Nikkor AF-S 8-15 mm,
  • le Nikkor AF-S 58 mm f/1.4 Noct pour la photo de nuit,
  • par extension, tous les objectifs compatibles avec la monture F quelle que soit leur marque.

Comme pour tout couplage à l’aide d’une bague, il existe des limites techniques, consultez la liste de compatibilité sur le site du support Nikon.

Utiliser un objectif Nikkor sur un hybride d’une autre marque

Saviez-vous que vous pouvez utiliser un objectif Nikkor F sur un hybride d’une autre marque ?

montage d'un objectif Nikon Nikkor sur hybride Fujifilm avec bague de couplage Nikon-Fuji

Objectif AF-S Nikkor 70-200 mm f/2.8 VRII sur hybride Fujifilm

Certains fabricants comme Metabones proposent des bagues d’adaptation qui permettent de monter un Nikkor sur un boîtier Sony, Canon, Fujifilm, … pour bénéficier de la qualité des optiques Nikon.

Les vidéastes apprécient ce type de couplage car il leur permet d’accéder à la gamme la plus complète d’objectifs sans remettre en cause le choix de leur boîtier ou caméra numérique.

C’est parfois un choix créatif aussi puisque chaque objectif a un rendu particulier et les objectifs Nikkor ne dérogent pas à cette règle.

Nikon Nikkor, de l’ultra grand-angle au super téléobjectif mais pas que …

La particularité de la gamme Nikkor est de couvrir tous les usages photographiques, que vous fassiez de la photo de paysage, de portrait, de sport, de l’animalier ou du studio, de l’architecture ou de la macro.

Choisir un objectif Nikon pour un reflex ou un hybride, la gamme Nikon est la plus grande

choisir un objectif Nikon, vous avez de quoi faire !

Le catalogue Nikkor actuel compte 89 objectifs (octobre 2019). Avec 363 objectifs déclinés en différentes versions, la gamme Nikkor utilisable sur un hybride Nikon Z est une des plus complètes du marché, sinon la plus complète et couvre une des plus larges plage focale du marché, depuis 6 mm avec le Nikkor 6 mm f/2.8 Fisheye jusqu’au 2000 mm du Nikkor 2000 mm f/11 !

La gamme de zooms Nikkor est elle-aussi conséquente, en DX comme en FX, et permet de couvrir tous les besoins depuis 8 mm avec l’AF-S 8-15 mm Fisheye jusqu’à 500 mm avec l’AF-S 200-500 mm.

Comment réduire le coût global de vos objectifs Nikon

Investir dans un appareil photo c’est faire le choix d’un système, ici Nikon, comprenant aussi un ou plusieurs objectifs.

La gamme Nikkor a plusieurs atouts quand il s’agit de penser finances.

Protection de votre investissement

Joints de protection anti-ruissellement et poussière d'un objectif Nikon Nikkor

Protection anti-ruissellement et poussière d’un objectif Nikon Nikkor

En achetant un objectif Nikkor, vous investissez dans une gamme pérenne, dont la qualité de fabrication est parmi les meilleures. La robustesse des optiques, leur protection aux intempéries sont reconnues. Mais leur qualité optique aussi, et surtout.

Les objectifs Nikkor sont conçus de façon à offrir la plus grande qualité d’image possible quel que soit le boîtier sur lequel ils sont utilisés. Si vous disposez, par exemple, d’un zoom Nikkor AF-S récent, vous obtiendrez des résultats à la hauteur de vos attentes sur un hybride Nikon Z (voir le comparatif Nikkor 24-70 mm f/2.8).

De même, en achetant un objectif Nikkor pour le plein format si vous possédez un boîtier APS-C, vous gardez la possibilité d’utiliser ce même objectif sur un futur boîtier plein format, reflex comme hybride, sans surcoût.

Choisir un objectif Nikon est une façon de rentabiliser votre investissement sur le long terme, d’éviter les reventes à perte et de consommer moins sans rien perdre en qualité ni en possibilités photo.

Exemples de réutilisation d’objectifs Nikkor

  • Vous utilisez un reflex DX et souhaitez passer au plein format ? Vos objectifs DX sont utilisables sur un D850 par exemple avec une définition d’image de 20 MP en recadrage DX soit l’équivalent de ce que vous auriez avec un Nikon D500,
  • vous utilisez un reflex plein format et souhaitez passer à l’hybride plein format ? La bague FTZ vous permet de réutiliser vos objectifs,
  • vous utilisez un reflex plein format et souhaitez disposer d’un appareil plus petit et léger pour les voyages et la randonnée ? Vos objectifs sont compatibles sans surcoût avec les hybrides APS-C Nikon Z,
  • vous avez craqué pour un petit hybride d’une marque concurrente mais vous ne voulez pas investir dans un second lot d’objectifs ? Réutilisez vos objectifs Nikon à l’aide d’une bague peu coûteuse,
  • vous possédez un reflex et un hybride Nikon et ne voulez pas doubler votre parc d’objectifs ? Utilisez vos optiques F sur l’hybride avec la bague FTZ,
  • vous possédez deux boîtiers Nikon parce que vous êtes deux photographes à la maison ? Partagez vos objectifs même si les boîtiers sont différents (par exemple APS-C et plein format, reflex et hybride),
  • vous changez souvent de marque de boîtier et ne voulez pas réinvestir dans plusieurs objectifs à chaque fois ? La monture F des optiques Nikkor F autorise leur utilisation sur les autres marques d’appareils photo hybrides à l’aide d’une simple bague (l’inverse n’est pas toujours vrai),
  • vous faites des photos dans des conditions difficiles, poussiéreuses, très humides, sachez que les optiques Nikkor sont conçues pour réduire la pénétration des poussières et de l’humidité, ce qui explique le choix des photographes pros lors des événements comme les JO d’hiver ou les courses dans le désert.

Valeur de revente

Votre choix d’objectifs initial va évoluer avec les années. Nouveaux besoins, nouvelles envies, nouvelles pratiques, il n’est pas rare de changer d’objectif même quand on est amateur. C’est encore plus vrai si vous débutez car on ne fait pas toujours les choix les plus pertinents au départ.

vue en coup d'un objectif nikon Nikkor

les différents composants d’un objectif Nikon Nikkor

Les objectifs Nikkor, parce que la gamme a cette réputation depuis des années, conservent une valeur de revente supérieure à celle des marques compatibles concurrentes. Il n’est pas rare de voir des annonces pour des objectifs Nikkor d’occasion qui ont plusieurs années et dont le tarif ne baisse pas beaucoup face au tarif neuf. C’est le cas des téléobjectifs par exemple, dont le tarif reste élevé en occasion plusieurs années après un achat neuf.

Certains objectifs Nikkor de l’époque argentique ont encore une belle réputation et leur côte ne faiblit pas, quand elle ne remonte pas (par exemple les Micro-Nikkor).

Certains objectifs Nikkor mythiques conservent une valeur de revente élevée très longtemps (par exemple le Nikkor 50 mm f/1.2 AIS).

Sans aller jusqu’à parler de placement financier, sachez que l’argent mis dans une optique Nikkor ne fond pas toujours aussi vite que neige au soleil.

Pour aller plus loin

Les éléments cités dans cet article vous permettent d’avoir une bonne idée de l’attrait qu’a la gamme d’objectifs Nikkor chez les photographes amateurs comme professionnels.

D’autres marques ont une belle réputation aussi, mais la gamme Nikkor est probablement celle qui couvre le plus de possibilités, qui comporte le plus de modèles, et qui offre les meilleures garanties de compatibilité, de pérennité et de revente.

Choisir un objectif Nikon n’est pas un acte anodin, c’est un investissement à faire en toute connaissance de cause. Les arguments présentés ici sont complétés par ceux présentés dans le second article de ce dossier sur la gamme Nikkor, à venir sous peu.

En savoir plus sur la gamme d’objectifs Nikon Nikkor sur le site Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


6 Commentaires sur "Pourquoi choisir un objectif Nikon Nikkor ?"

  1. Le service Nikon est très réactif : bravo !

  2. Je vous remercie d’avoir pris contact avec le service technique Nikon concernant l’évolution de l’objectif Nikkor 16-80mm.

    Je vous confirme que cet objectif est arrivé sur le marché durant le deuxième semestre de l’année 2015 en remplacement du 16-85mm et que celui-ci n’a reçu aucune évolution depuis sa sortie, qui justifierait de rechercher le modèle le plus récent.

    Le numéro de série de cet objectif, pour votre information commence à la valeur 200001 et il semblerait en date la valeur la plus élevée soit 285469.

    En espérant avoir apporté une réponse satisfaisante à votre question, je me tiens à votre disposition pour tout complément d’information.
    Cordialement,

  3. Très bon article qui met les choses au clair.

    J’aurais une question :
    On sais que les fabricants d’appareils mettent à jour les logiciels des boîtiers de même que certaines pièces ou fonctions mécaniques.

    Qu’en est-il des objectifs ?
    Des bug ou imperfections sont-elles corrigées dans le temps ?
    Les logiciels internes aux objectifs sont-ils améliorés d’une année sur l’autre ?
    Si oui, comment savoir ?

    merci de vos lumières