Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : 2x plus de tout (ou presque) pour un tarif moindre

Nikon annonce les nouveaux Nikon Z 6 et Z 7 série 2,  les mises à jour des deux hybrides plein format initiaux de la marque Z 6 et Z 7 apparus en 2018. Cette mise à jour matérielle et logicielle permet à Nikon d’optimiser la présentation, l’ergonomie et, surtout, les performances de ses hybrides.

Voici ce qu’apportent les Nikon Z 6 e Z 7 série 2 et pourquoi cela peut être important pour vous.

Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : 2x plus de tout (ou presque) pour un tarif moindre

Précommander le Z 6II et le Z 7II chez Miss Numerique

Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : l’hybride plein format , un virage, deux réactions

Un virage

Fin août 2018, les pré-annonces de l’été laissent place à un lancement officiel en grandes pompes, depuis Tokyo. J’ai la chance d’assister depuis le Japon au lancement mondial des nouveaux Nikon Z 6 et Z 7,  et de visiter l’usine de Sendai qui a déjà commencé à produire le Z 7, le tout premier hybride plein format Nikon. Il sera suivi peu après du Nikon Z 6, qui deviendra vite le fer de lance apprécié autant par les photographes que les vidéastes.

Nombreux sont alors les nikonistes sceptiques : qu’est-ce donc que cette nouvelle gamme ? Pourquoi des hybrides alors que les reflex Nikon sont parmi les meilleurs du marché ? Pourquoi un appareil « moins performant » ? Pourquoi un viseur électronique … J’en passe et des pires. J’ai tout lu, tout entendu.

Nikon Z 6 série 2 vu de face

Le Nikon Z 6 série 2 vu de face

Deux ans plus tard les choses ont bien changé.

L’hybride plein format a gagné ses lettres de noblesse,  Sony a été rejoint par Canon, Nikon, Panasonic et Leica.  Fujifilm continue de faire bande à part avec une gamme APS-C digne d’intérêt comme des moyen-formats uniques sur le marché.  Le club des micro 4/3 est en déroute, Olympus étant la première victime d’un segment qui pourrait bien disparaître, concurrencé par les hybrides APS-C. Nikon l’a bien compris qui a lancé en 2019 un Nikon Z 50 très bien perçu par ses utilisateurs.

Le reflex quant à lui cède des parts de marché chaque trimestre depuis janvier 2020, il se vendait en août 55% d’hybrides pour 45% de reflex en France.

Nikon Z 7 série 2 vu de face

Le Nikon Z 7 série 2 vu de face

Oui mais voilà, si Nikon dispose de deux hybrides plein format, les Z 6 et Z 7, ce n’est pas pour autant que tout le monde les achète.

Un seul emplacement pour cartes mémoire ? XQD en plus ? Non merci. Pas de poignée grip avec commandes déportées ? Mais comment est-ce possible ? Un AF pas à la hauteur de celui des reflex ? Je n’en veux pas ! Un hybride que l’on ne peut pas alimenter pendant un tournage vidéo ? Mais comment est-ce possible ?

Nikon a entendu. Je suis bien placé pour le savoir, une des qualités premières des équipes Nikon sur le terrain est d’écouter (et de lire) ce qui se dit sur leurs produits.  Et Nikon a réagi.

Nikon Z 6 série 2 vue de profil

Le Nikon Z6 série 2 avec le zoom NIKKOR Z 24-70 mm f/4.S

Une première réaction

A l’été 2020 arrive le Nikon Z 5, un hybride plein format qui a tout du Z 6 ou presque, et surtout le bon goût de proposer deux emplacements pour cartes mémoire SD.  Le coût total de possession (la SD vaut moins cher que la XQD/CFexpress) diminue de façon conséquente.  Depuis sa sortie, le Nikon Z 5 séduit d’autant plus qu’il est enfin vendu boîtier nu.

Une seconde réaction

Retardée par les effets de la crise sanitaire, voici l’arrivée des Nikon Z 6 et Z 7 série 2. Mais pourquoi pas Z 6s et Z 7s ? Parce que. Les temps changent, Nikon aussi.

Je vous vois venir, vous pensez déjà que Nikon a glissé deux slots SD dans ses Z 6 et Z 7, en a profité pour gonfler le tarif de lancement de quelques centaines d’euros et ça ira bien comme ça …

Sauf que … non.

Ce qui fonctionne sur un Z 5 en entrée de gamme plein format ne peut fonctionner sur les segments supérieurs. Il fallait faire plus. N’oublions pas qu’en face Canon et Sony ne font pas de la figuration. Canon occupe une très belle première place au classement en terme de chiffre d’affaires, et si Nikon tient encore la seconde place à bonne distance de Sony (chiffres d’affaires janvier à août 2020), il n’est pas question de s’endormir sur ses lauriers.

Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : deux fois plus de (presque) tout

Les mises à jour firmware permettent aux constructeurs de proposer des corrections de dysfonctionnements et des nouvelles fonctions. C’est d’autant plus facile à réaliser sur un hybride dont le processeur et l’électronique effectuent la majorité des traitements alors que les reflex comptent plus de modules électroniques spécialisés (un capteur AF dédié par exemple).

Nikon Z 7 série 2 vu de dos

Le Nikon Z 7 Série 2 vu de dos

Nikon a joué le jeu et déjà proposé plusieurs mises à jour des Nikon Z 6 et Z 7, améliorant ainsi le comportement de l’autofocus décrié par les photographes de sport et d’action. Toutefois mettre à jour le firmware ne suffit pas toujours. Il faut savoir proposer aussi des mises à jour hardwares, et c’est bien de cela dont il est question avec les Nikon Z 6 et Z 7 série 2 dotés respectivement de capteurs stabilisés 5 axes de 24,5 et 45,7 Mp. Toutes les caractéristiques étant égales par ailleurs, voici ce qu’apportent ces deux nouveaux hybrides Nikon.

Deux processeurs Expeed 6 pour un autofocus plus véloce

Le processeur d’un hybride Nikon orchestre à peu près tout,  du traitement des images à leur copie sur la carte, en passant par la gestion de l’autofocus. Le processeur Nikon Expeed 6 a fort à faire dans les Z 6 et Z 7,  et s’il s’en sort bien pour les usages les plus courants, il est à la peine lorsqu’il faut assurer la mise au point autofocus en mode rafale à 12 images/seconde tout en gérant les autres opérations.

Nikon a donc pris le parti d’inclure un second processeur Expeed 6 dans les séries 2, ce second processeur est entièrement dédié à la gestion de l’autofocus. Le processeur principal est déchargé des traitements AF, et un processeur aux capacités identiques peut lui s’occuper à 100% d’analyser le signal en provenance du capteur image  pour gérer la mise au point.

Cette répartition des traitements entre deux processeurs, déjà mise en oeuvre sur les Nikon D5 et D6,  devrait permettre une plus grande vélocité de l’autofocus et un seuil de détection plus bas donné pour -4,5 Ev  en mode AF normal et – 6 Ev en mode AF basse lumière avec une optique ouvrant à f/2 (Nikon Z 6 série 2).

Ce processeur dédié permet en outre la mise en œuvre d’un mode de suivi inspiré du suivi 3D des reflex, et du suivi Eye-AF (humains et animaux, avec maintien de la position du collimateur boîtier éteint) dans une zone définie et non uniquement sur l’intégralité du champ visé. Afin de faciliter l’enchaînement des vues, le collimateur AF utilisé pour assurer le suivi revient à sa position initiale dès la fin du suivi.

Autre avantage de ce double processeur, Nikon revendique une réduction importante du temps de passage au noir dans le viseur (OLED Quad VGA à 3.690.000 pixels) lors du déclenchement.

Deux emplacements pour cartes mémoires et un buffer optimisé

Les Nikon Z 6 et Z 7 série 2 disposent de deux emplacements pour cartes mémoire, un CFexpress compatible XQD et un SD UHS II.  Ce double slot occupe le même emplacement que l’unique slot des Z 6 et Z 7, il permet de gérer la répartition des fichiers sur une ou deux cartes comme nous avons l’habitude chez Nikon.

Le double emplacement pour cartes mémoire des Nikon Z 6 et Z 7 série 2

Au passage la capacité du buffer passe de 37 à 124 vues en RAW 12 bits non compressé sur carte Cfexpress (ou 200 JPG).

Deux images par seconde en plus

L’architecture à double processeur permet au Nikon Z 6 série 2 de déclencher à 14 images par seconde avec suivi AF et suivi de l’exposition (12 im/sec. sur le Z 6) et au Nikon Z 7 série 2 de déclencher à 10 images par seconde (9 im/sec. sur le Z 7).

Deux déclencheurs et deux joysticks AF

Nikon Z 6 série 2 vu de face

Le Nikon Z 6 série 2 avec la poignée grip Nikon MB-N11

Elle était réclamée par les aficionados du déclenchement en mode portrait,  la nouvelle poignée grip Nikon MB-N11 permet de doubler le déclencheur et le joystick AF comme c’est le cas avec certains grips pour reflex. Cette poignée peut recevoir une batterie supplémentaire, ce qui double l’autonomie totale. Cette poignée dispose d’un port USB-C qui permet de recharger deux batteries à la suite lorsqu’elle est déconnectée de l’appareil photo.

Un mode vidéo complet

Nikon Z 6 série 2 avec cage Smallrig et moniteur Blackmagick

Le Nikon Z 6 série 2 avec cage SmallRig et moniteur Blackmagick

La vidéo gagne un mode d’enregistrement en 4K à 60p sur le Nikon Z 7 série 2 (également disponible en février 2021 pour le Nikon Z 6 série 2 avec mise à jour firmware). L’enregistrement se fait en 4 :2 :2 10 bits avec ProRes Raw et HLG sur enregistreur externe et en 8 bits interne sans crop avec une durée maximale de 30 minutes. Le suivi de l’œil devient possible en vidéo en mode Auto et Wide L.

Le sens de variation de la bague de mise au point  peut être inversé pour satisfaire les utilisateurs qui le réclamaient.

Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : mais aussi …

Les Nikon Z 6 et Z 7 série 2 gagnent quelques vues d’autonomie selon les tests Cipa toujours très mal adaptés aux hybrides (320 vues par charge contre 310), la réalité étant plutôt de 700 à 800 vues selon les usages.

Le mode Economie d’énergie disponible sur le Nikon Z 5 permet de gagner de l’autonomie d’autant plus que la batterie Nikon EN-EL15c est plus performante (la compatibilité avec les versions précédentes de la EN-EL15 est assurée).

La recharge en continu boîtier allumé depuis la prise USB type C est possible (boîtier éteint uniquement sur les Z 6 et Z 7).

Nikon Z 6 série 2 vu de dos avec écran inclinable

L’écran inclinable et tactile des Nikon Z 6 et Z 7 série 2

L’écran tactile inclinable n’est toujours pas orientable, dommage pour les vidéastes adeptes du face caméra, ils devront se rabattre sur Snapbridge en mode retour caméra. Notez toutefois que lorsque l’écran est incliné, le viseur électronique s’éteint automatiquement pour éviter l’extinction de l’écran lorsqu’un doigt passe près du capteur du viseur.

La plage de sensibilité des capteurs identiques à ceux des Nikon Z 6 et Z 7 ne varie pas, elle reste de 64 à 25.600 ISO pour le Nikon Z 7 série 2 et de 100 à 51.200 ISO pour le Nikon Z 6 série 2.

La plage de variation du temps de pose est modifiée pour autoriser des poses longues jusqu’à 900 secondes, l’obturateur mécanique autorise toujours le 1/8000 ème de seconde.

Télécommande radio Nikon WR-T10 + WR-11a pour Nikon

La télécommande radio Nikon WR-11

Une nouvelle télécommande radio sans fil WR-R11b permet de déclencher à distance et de synchroniser les vues sur plusieurs boîtiers reliés au boîtier principal. Cet émetteur-récepteur peut être utilisé pour contrôler un flash externe, par exemple le Nikon SB-5000, dans les systèmes évolués de flash asservi sans fil.

Notez aussi que, comme sur d’autres Nikon compatibles, la mise à jour du firmware peut désormais se faire depuis l’application Snapbridge, vous évitant la manipulation des cartes et fichiers de mise à jour.

La construction et la protection tous temps des Nikon Z 6 et Z 7 série 2
sont les mêmes que celles du reflex Nikon D850

Tarifs et disponibilités des Nikon Z 6 et Z 7 série 2

Le Nikon Z 6 série 2 sera disponible dès le 5 novembre 2020 au tarif public boîtier nu de 2.199 euros (2.299 euros pour le Z 6 à sa sortie en 2018).

Le Nikon Z 7 série 2 sera disponible dès le 10 décembre 2020 au tarif public boîtier nu de 3.399 euros (3.699 euros pour le Z 7 à sa sortie en 2018).

Notez que Nikon propose une offre de reprise de 200 euros de votre ancien matériel appliquée dès le début des ventes et jusqu’au 10 janvier chez les revendeurs participants (voir conditions sur le site Nikon) pour tout achat d’un Nikon Z 6 ou Z 7 série 2.

Nikon a donc décidé de ne pas jouer la surenchère tarifaire, une décision plutôt judicieuse qui devrait permettre aux Nikon Z 6 et Z 7 série 2 de trouver rapidement leur place sur le marché des hybrides plein format.

Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : un bon choix ?

Nikon a tenu compte des retours utilisateurs pour proposer des versions plus abouties de ses deux hybrides plein format historiques. Les principaux reproches sont corrigés, les performances AF devraient être supérieures, la qualité d’image est inchangée et le tarif ne subit pas l’inflation attendue.

Vu sous cet angle, les Nikon Z 6 et Z 7 série 2 ont tout pour séduire les photographes désireux de passer à l’hybride. Les plus exigeants devraient trouver matière à discuter encore, toute caractéristique technique pouvant être critiquée, les autres devraient trouver dans ces deux déclinaisons de quoi satisfaire leurs besoins.

Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : que faire si l’on a déjà un Z 6 ou Z 7 ?

Si le budget n’est pas un problème pour vous, passer aux séries 2 vous permettra de disposer d’un AF plus véloce, de réutiliser vos cartes SD, voire d’adapter un grip. Les optiques et accessoires déjà achetés sont compatibles, vous n’avez plus qu’à trouver une offre de reprise intéressante ou un client pour votre boîtier d’occasion qui n’aura pas perdu encore trop de valeur.

Si vous faites des photos qui ne demandent pas un suivi AF plus véloce comme le paysage, le portrait, la photo de rue, la photo nature, passer aux séries 2 ne vous apportera pas grand-chose.

Si vous faites de la pose longue, le temps de pose maximum de 900 secondes pourra vous aider.

Si vous faites des photos d’action, de sport, d’animaux rapides ou d’oiseaux en vol, les séries 2 vous permettront de profiter d’un AF plus réactif.

Si vous faites de la vidéo, l’AF en vidéo des séries 2 sera un avantage dans certains, cas, la 4K à 60p sans recadrage sur le Z 7 série 2 vous permettra des ralentis créatifs (attention au crop prévu sur le Z 6 série 2 en 4K 60p), le double emplacement pour cartes vous permettra de stocker plus de rushs.

Nikon Z 6 série 2 vs Nikon Z 5 : la différence de 700 euros se justifie-t-elle ?

Oui si vous faites de la photo de sport ou d’action ou des photos d’oiseaux en vol, ces situations nécessitant un AF très véloce.

Oui aussi si vous êtes vidéaste, que vous ne voulez pas de crop 4K x1.7, que la 4K à 60p vous intéresse pour mieux gérer les ralentis, que l’AF en vidéo vous tente et que pouvoir alimenter le boîtier en continu via la prise USB est un prérequis pour vous.

Oui encore si pouvoir déclencher à 14 images par seconde vous importe (4,5 vps sur le Z 5).

Oui toujours si vous êtes fan des poignées grip avec contrôles déportés.

Oui enfin si vous faites souvent des photos en basse lumière et que vous souhaitez une détection la plus sensible et précise possible.

Dans tous les autres cas, le Nikon Z 5 est une belle alternative qui vous permettra d’économiser quelques centaines d’euros judicieusement investis, pourquoi pas, dans une optique NIKKOR Z.

Source : Nikon

Précommander le Z 6II et le Z 7II chez Miss Numerique

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


157 Commentaires sur "Nikon Z 6 et Z 7 série 2 : 2x plus de tout (ou presque) pour un tarif moindre"

  1. Bonsoir j ai encore jnd question desolee et si je vous ennuie laisser tomber 🙂mais il y a deja jne mise a jour pour le nikon Z6II et je suis dur mac quand je telecharge le dossier de MAJ je n arrive pas a l ouvrir pourquoi ?? Merci et j ai ete agreablement surprise par le logiciel de retouche nikon qui est pas si mal fait et me permet de retoucher les raw en attendant la mAJ de LR
    Bonne soiree et merci

    • Hello,
      Il faut mettre le fichier sur une carte mémoire puis lancer une mise à jour du firmware depuis le menu du Z6. La procédure est décrite en détail sur la page de téléchargement du Firmware. Le transfert sur la carte mémoire doit se faire sur un lecteur de carte mémoire.
      J’ai fait cette procédure sur le Z50 et le Z6 mais pas sur un Z6II.

    • Bonjour, je ne sais pas si ça peut aider, mais avec mac souvent quand je telecharge un programme et je double clic , le programme ne peut pas etre lancé pour des « raisons de parametrage de securité », mais si on fait un clic droit (sur l application ou a partir de l explorateur(?)) et on choisit « ouvrir ça fonctionne (astuce trouvée sur le web), bonne chance. Taiwanaute

  2. Une question sur le crop possible sur le z7 II : passer de 45 MP à 19, est-ce à dire qu’un 200 mm par exemple se comporte comme un 400 ?

  3. Bonsoir Jean Christophe j ai un petit problème Lightroom je l ai en abonnement lit les fichiers Jpeg du nikon Z6II mais pas les raw sais tu si il y a quelquechose s faire ??? Merci beaucoup bonne soirée

    • Il faut attendre la mise à jour des logiciels quand un nouveau boîtier arrive. C’est le cas avec les Z séries 2. Lightroom sera mis à jour prochainement sans que je n’ai la date encore.

    • Il faut attendre la mise a jour lightroom. En attendant il faut les convertirs en tiff.

      • Tiff n’est pas forcément un bon choix pour la compatibilité future, ou alors ne supprimez surtout pas les RAW et utilisez le Tiff en dépannage si ça presse.

        • En quoi cela pose un problème compatibilité futur? En tout cas pour moi c est juste le temps d attendre la mise a jour lightroom

          • Matt irwin le fait sur lightroom en modifiant les exif. Chaine en anglais a voir sur YouTube. Je ne met pas de lien, je ne suit pas sur que ce soit autorisé ici

          • Ce qui est une idée assez farfelue car elle consiste à modifier un original, ce qu’il ne faudrait jamais faire sous peine de voir son intégrité remise en cause. Et à demander à un logiciel d’interpréter le RAW d’un boîtier en le faisant passer pour celui d’un autre boîtier. Sans compter le temps nécessaire à modifier les EXIF de tous les fichiers.

        • Farfelue ?
          1 / cela repond a la question en attente d’une mise a jour
          2/ Moi je ne travaille jamais sur mes originaux, c’est pour cela que les copies existent
          3/ j’espère que vous avez regardé la video avant de commentez.
          4/ pour le boîtier il passe de Z6 a Z6ii…. Apparemment sans soucis notables, ce qui est plutôt logique vu que c’est le même capteur et la même base de processeur

      • merci ,je vais regarder les tiff si c est trop long la MAJ de LR

  4. Voilà je viens de faire le pas j attends mon Z6II et 27/70 2,8 (pour ne pas prendre un 35 et 50 en fixes) alors merci Jean Christophe pour tous les essais sur j ai pu lire maintenant il n y a plus qu a !!! Comme j ai un 105 et un 50 sur mon 7100 pour l instant je vais déjà essayer tout ça et que vive Nikon

  5. Avec le débordement, le grip fait vraiment rajout-ure. Une comparaison avec les Canon R5 et R6 et Sony équivalent, serait la bienvenue. Sur le papier les nouveaux Nikon sont encore un peu à la traine.

  6. Hello
    Pour nous les anciens,je pense que Nikon Passion n’est plus fait pour nous,et c’est bien dommage….
    Nikon Passion n’en n’a plus que pour tout ce qui est  »Z »
    Et…je n’ai aucun regrets,mon D850 et toutes mes optiques qui vont avec me rend heureux pour longtemps encore….

    • Donnez-moi une actualité reflex et je la commente. Peut-être faut-il envoyer votre commentaire à Nikon plus qu’à Nikon Passion.

    • Je suis aussi un ancien. Oui mais le D850 est le top des reflexes, donc rien à regretter. Ce qui n’est pas le cas des Z, loin d’être le top. Modèles déjà remanier sans toujours être au niveau de la concurrence. Ce que je voudrais savoir, c’est si il existe une bague permettant d’adapter les objectifs Nikon sur les Canon R5 et R6, car mon passage au mirroless ne se fera surement pas chez Nikon. Je ne vais pas encore attendre des années pour avoir un boîtier aboutit.

      • Je crains que vous ne deviez tout racheter (chez Canon).
        Pensez-vous Nikon si naïf (gentil) au point de dépenser des Millions de $$ en R&D pour un nouveau système et vous faciliter une transition à la concurrence ?
        On parle de business là.

      • Qu’entends tu par le fait que Nikon doit sortir un boitier abouti?
        S’agit il de l’ergonomie? la vidéo? la qualité d’image? l’autofocus? la solidité du boitier? la qualité et le choix d’optique?

        Tu critiques le fait que Nikon sorte une nouvelle version des Z6 et Z7 alors que Canon a fait avec l’EOS R.
        On a le droit de ne pas aimer un produit mais le seul argument que tu avances est incohérent.

        Ton commentaire ressemble aux commentaires que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux de la part de gens qui n’ont pas vraiment essayés les appareils Nikon ou de la part de youtubers qui veulent faire du buz et des titres pute à clic.

        • Regardez seulement les caractéristiques des R5 et R6 et comparez les avec les Z6 et Z7II qui sont les derniers sortie. La messe est dite.
          Ça fait cinquante ans que j’utilise du Nikon avec les attentes les déboires et les satisfactions qui ont été les miens. J’ai 76 ans et plus la patience d’attendre un boîtier finalisé.
          Mais si vous avez un argument en faveur des Z, je suis preneur.

          • Quelles caractéristiques des Canon hybrides sont-elles supérieures à celles des Nikon hybrides ? Qu’est-ce qui peut faire croire que Canon a comblé son retard sur les autres marques en matière de plage dynamique ? Pour moi, l’important, c’est de pouvoir monter en iso en gardant la qualité d’image, de disposer d’une grand plage dynamique et de pouvoir capter correctement des sujets en mouvement. Pour ce dernier point, le décalage temporel d’affichage des viseurs électroniques est un désavantage et une bonne réactivité de l’autofocus un atout. Là, il est très difficile d’avoir les chiffres comparatifs entre les marques.

          • DPreview a bien résumé la situation lors de la comparaison du Z6II avec ses principaux concurrents:
             » it’s only really the Canon EOS R6 that pushes beyond what the Z6 II offers, and the R6 is a significantly more expensive camera, and one that – in some respects – struggles to deliver all it promises. »
            Oui tu peux avoir des specs légèrement meilleures pour un prix significativement plus élevées avec le R6 sachant que celui-ci aura de la suchauffe pour les specs vidéo et une diminution de la rapidité de l’AF dès que la batterie passe en dessous de 60%

            Le Z6II a aussi ses points forts :
            – Meilleure rafale en shutter mécanique
            – 24 Millions de pixels
            – EVF plus confortable
            – écran arrière mieux défini
            – Video raw en externe avec les 2 meilleurs formats raw du marché

          • Le gros avantage de notre période est que nous avons tous le choix. Je vous suis tout à fait, si Nikon ne vous satisfait pas, inutile de perdre plus de temps à les critiquer, mieux vaut basculer dès aujourd’hui. L’important est d’avoir ce que l’on apprécie au final.

  7. Bonjour
    J’ai acheté le z7 avec bague et le 24-70 3899€ il y a 2 ans .Donc pour moi 3500 c’est cher pour un appareil dont la commercialisation va être arrêtée .Je pense que vous trouverez des z7 d’occasion avec peu de déclenchementts pour beaucoup moins cher même si vous rajouter le prix d’une bague et d’iuun objectif.
    Cordialement

  8. Bonjour ,Que penser d’une offre de mon photographe sur le Z7 bague et 24/70 à 3500 euro ,,est ce une meilleure idee que de prendre le Z6II ,sachant que je suis beaucoup plus photos que video ! les fichiers plus lourds est ce vraiment un pb ? je charge directement sur LR ensuite les fichiers raw ne sont plus sur l ordi ,et oui il reste le pb des cartes bien plus cheres ,est ce une bonne idée qui m aide ! j hesite !leZ6II à 3000 est malgre tout moins cher ,aurais je vraiment une grande difference de pique ,je n imprime pas tous les jours un poster !!! merci de vos conseils

  9. Bonjour
    Le flou de bougé avec les 45 M de pixels du Z7 n’est pas plus un problème qu’avec le D850 dont je me suis séparé pour acheter le z7(à cause de l’encombrement et du poids ).C’est plus la rapidité de l’autofocus et son accroche sur le sujet qui sont le problème, même si les photos sont souvent nettes alors qu’on pensait le contraire au déclenchement. Le D850 est vraiment supérieur au Z7 pour l’animalier.
    Cordialement

  10. J aurais bien aimé un global shutter pour éviter les deformation de sujet en déplacement rapide, ça viendra… on ne parle pas du shutterschock, y a t il des ameliorations? je reste fidèle au reflex en attendant (Nikon)

  11. OH, OH ! au risque de paraitre pour le fayot de chez « Nikon » je ne vois que des messages de critiques ! OK mais comme le dit si bien Jean Christophe, les autres marques sont là pour vous avec des boîtiers supers performants aucunes hésitations
    changer de crèmerie ! Bon j’ai déjà les oreilles qui siffles. Moi aussi je suis fou de technologie et d’améliorations avec mes boîtiers « Nikon » mais le choix vous restent !

  12. Je vois beaucoup de discutions mais la réalité est que la majorité des gens ne change pas de boîtier chaque année, voir2 ! Et le prix égal ou moins est pour une fois bien venu pour 80% d’entre nous, après je comprends les personnes qui changent chaque année ou pros, exigent de la technique et une refonte complète à chaque sortie de boîtier. Merci Nikon même si c’est du marketing nous ont prends !

  13. Si quelqu’un a un « truc » pour empêcher le joystick du Z7 de se dérégler en frottant sur ma veste, je lui offre le double de son poids en remerciements…

  14. Jerome Kevers-Pascalis | 19 octobre 2020 à 15 h 12 min | Répondre

    Bonjour Jean-Christophe,
    Encore merci pour ce beau travail et tous ces avis éclairés.
    J’ai très envie de basculé vers un Z7II mais avoue être un peu déçu des évolutions assez limitées.
    J’ai aujourd’hui un D850, appareil exceptionnel à mon sens, mais je veux faire le pas vers de l’hybride pour de multiples raisons, dont l’encombrement.
    Puis-je attendre à minima la même dextérité et qualité (photo) de ce nouveau Z7II ? Notamment, l’autofocus (ce qui m’inquiète particulièrement sur un hybride au regard de la visée écran du D850!) ?
    En utilisant le convertisseur FTZ, conserve-t-on réellement la même qualité avec des optiques en montures F ?
    Penses-tu qu’un tel changement ait du sens?

    Merci et encore bravo pour ton site !

  15. Bonjour,

    Trois petites questions ciblées :
    – Quelles sont les différences de performance entre l’autofocus du Z6 II et celles du D5 ?
    – Est-ce que la télécommande WR-R10 reste compatible avec le Z6 II ?
    – Est-ce que les télécommandes Air Profoto et X2T Godox restent compatibles avec le Z6 II ?

    Merci pour votre retour !
    David

  16. Le Nikon Z 6 série 2 ou le Z7-2 avec la poignée grip Nikon MB-N11 semblent disposer d’une semelle différente des Z6 -Z7 voire Z5 compatibles eux avec la poignéee porte-batterie MB-N10 et il serait donc impossible(source Nikon France) d’utiliser la poignée MB-N11 avec les boitiers Z6-Z7 et Z5.
    A toutes fins utiles pour ceux qui souhaitaient une « vraie » poignée permettant les cadrages vertical avec toutes les fonctions du boitier. Quand il seront disponibles, il conviendra de vérifier sur les semelles des Nikon Z6-2 et Z7-2 l’éventuel ajout de contacts faisant défaut sur les semelles des boitiers Z6, Z7, et Z5
    Affaire à suivre donc

    • Sur les Z6/7II les contacts de la poignée sont à l’intérieur du compartiment de la batterie. Il n’y a pas de contacts sur la semelle.

      • Merci de me préciser vos sources pour l’instant à ma connaissance ces boitiers ne sont pas disponibles et Nikon ne m’a pas précisé de détails sur cette incompatibilité. Mon interrogation vient du fait que si les contacts sont à l’intérieur du compartiment de batterie, pourquoi la poignée grip MB-N11 ne s’adapterait t’elle pas car le porte batterie MB-N10 lui s’adapte sur les contacts d’alimentation de la batterie. J’ai simplement pensé que Nikon reviendrait aux solutions de contacts de grip de ces autres boitiers qui sont sous la semelle. Merci de m’apporter vos précisions

        • La nouvelle poignée à des contacts supplémentaire (18 au total), chose que n’offre pas le grip MB-N10. Celà dit, ce dernier peut être utiliser sur les nouveaux Z6/7II
          Vous pouvez entre autre regarder la vidéo sur la chaîne Youtube de Ricci Talks : Nikon Z 6ii & Z 7ii First Look. Whats New and Different.
          On voit clairement les contact à la minute 12:30

  17. Bonjour
    Je précise ma pensée .Le Z6 était présenté comme plus pertinent pour faire de l’animalier
    J’ai un Z7 depuis bientôt deux ans et je me proposais d’acheter un Z6 en deuxième boîtier pour cet usag
    Mon problème est donc vendre le Z7 et acheter le Z7II s’il a fait des progrès dans la photographie d’oiseaux ou le garder et acheter un Z6II
    Cordialement

  18. Nikon nous donne depuis des années du matériel magnifique ! Auto, PC ex…
    Il y aura toujours des gens pour dire, « pas assez, manque ça, c’est la fin de Nikon »
    Les photographes pro & amateurs ne se laisse pas endormir pas les ragots du net et+
    Travail sur la base des boîtiers z6 & z7 existants et économies de recherche et pour les clients un prix moindre avec de la technologie en + fidèle à la marque, pas idiot !

  19. J’attendais beaucoup plus en matière de vidéo de ce Z6II. S’il est vrai que les photographes seront plus que satisfaits, les vidéastes eux restent sur leur faim ! Quand on lit/écoute les critiques mondiales (je maîtrise plusieurs langues) c’est la consternation et une profonde déception à ce sujet, et je ne parle pas de youtubers en mal de clics, sinon d’adeptes de la marque tout comme moi !

    Il manque beaucoup de choses à ce Z6II en matière de vidéo. A commencer par, ce qui pour moi du moins m’aurait fait acheter ce boitier (j’ai un Z6 en plus d’un D750), a savoir : pouvoir enregistrer de la vidéo sans limite de temps ! A croire que chez Nikon Japon on ne sait pas que la fameuse taxe européenne sur les appareils photo enregistrant des vidéos de plus de 30 minutes a été suprimée depuis quelque temps déjà ! Le nouveau Lumix S5 le fait ! C’est pourtant très utile quand on enregistre des concerts ou de longs interviews (ce que je fais). Et que dire du 10 bits 4:2:2 en interne… Canon, Sony, Lumix (Panasonic), tous le propose dans leur nouveau boitier, pas Nikon… Résultat des courses : Nikon qui aurait pu s’aligner sur ses rivaux en matière de vidéo, se retrouve encore une fois à la ramasse !

    C’est clair que pour celles et ceux qui on déjà un Z6 et souhaitaient investir dans son successeur, et bien ils ne le feront sans doute pas et achèteront soit un deuxième Z6, dont le prix devrait encore baisser, soit attendront la troisième version du Z6. C’est quand même bien dommage Nikon !

    Alors, j’aurai préféré payer un peu plus cher ce nouveau boitier (le Z6II pour ceux qui n’aurait pas suivi), mais avoir un appareil répondant aux exigences professionnelles en matière d’enregistrement vidéo ! Vivement le Z6III !

    • La vidéo fait toujours débat.
      Un vidéaste pro me disait récemment que le 10 bits 4:2:2 en interne n’était pas intéressant pour lui car pour livrer rapidement, il génère des fichiers trop lourds.
      Les canonistes se plaignent des problèmes de chauffe du boîtier dans ce mode, qui le rend inutilisable.
      Au final, qui a raison ? Nikon livre des boîtiers peut-être moins performants en vidéo, mais utilisables. La concurrence propose ce que Nikon ne propose pas. Chacun peut trouver son bonheur, les bagues feront le reste.

      • Bonjour Jean Christophe,
        Peut on envisager en vidéo l’enregistrement illimité. À priori on peut penser que c’est une question de logitiel et qu’à priori donc Nikon devrait être capable de débloquer cette limitation…
        En est-il ainsi ? Et si oui, pourquoi Nikon ne le fait pas ?

    • Pour moi c’est plutot une chose si les constructeurs n’ont pas tous exactement la même offre. Le Z6ii permet aux gens qui veulent un meilleur AF de ne pas avoir à payer pour des fonctionnalité videos avancées qu’ils n’utiliseront pas. D’autant plus que le 10 bits reste possible chez Nikon si on prend un enregistreur Atomos.

      Vu la taille des fichiers 10bits 4K et la puissance informatique requise pour faire du montage videos sur ce format je serai curieux de savoir le pourcentage d’utilisateurs des R6/R5 qui utilisent souvent l’enregistrement 10bits ou raw offert par ces boitiers. C’est un peu différent pour le S5 et le A7Siii qui visent un public plus orienté vidéo que photo.

      • Nikon nous disait qu’ils allaient prendre la vidéo très au sérieux. Alors oui, le Z6 a été une vrai révolution pour les nikonistes ! Cela dit, deux ans ont passé et la concurrence propose des boitiers bien plus attractifs en matière de vidéo.
        Certes, on ne va pas tourner tous nos projets audiovisuels en 4K60p sans crop et en 10 bits 4:2:2 en interne (buzz buzz comme dirait le gourou Thom Hogan), mais il vaut mieux avoir de la « réserve sous le capot » que de se voir limiter par un boitier pas franchement « future proof » en la matière…
        Faudra-t-il attendre un Z8 (le Z9 devant être la bête pour reporters sportifs) pour avoir l’équivalent d’un Canon R5 ou plus « humblement » d’un Panasonic S5 ? Ou faudra-t-il attendre 2 ans de plus pour avoir un Z6III enfin à la hauteur de ses rivaux en matière de vidéo ?
        C’est là la question que se posent de nombreux vidéastes possédant un Z6 (comme moi) et qui espéraient trouver dans le successeur du Z6 un boitier franchement amélioré. Résultat : Nikon nous offre un meilleur AF, ce qui est bienvenu, et du 4K60p même pas disponible avant quelques mois et pire encore croppé à 1,5x. Faut quand même reconnaître qu’il ne se sont pas trop cassé la tête !
        Donc pas vraiment intéressant pour les vidéastes ce nouveau Z6II, sauf naturellement pour les nikonistes qui n’étaient pas encore passé au mirrorless (du fait principalement du « slot » unique pour certain et du manque de « grip » fonctionnel pour d’autre) ! Et c’est bien la stratégie de Nikon avec ces deux nouveaux boitiers. Car ceux qui ne sont pas nikonistes et veulent un outil pro pour faire de la vidéo iront voir ailleurs !

        • Oui le z6 ii apporte peu d’ameliorations video ce qui est un avantage pour certains (prix contenu) et un inconvenient pour d’autres. Pour aller plus loin dans les fonctions videos des boitiers nikon il faudra attendre la nouvelle generation de processeurs qui devrait arriver en 2021. Toutes les marques fonctionnent de cette facon, c’est pour ca que Sony a servi son codec 4k 30fps 8 bits pendant 5 ans ou que canon a servi de la 4k 30 fps cropee pendant tres longtemps.
          Je pense que associé a un atomos ninja 5 le z6 I ou II offre des specs videos qui restent tres bonnes et je ne suis pas certains que tous les gens qui veulent un outil pro acheteront des boitiers a plus de 4000 euros.

          • Oui, c’est certain que le moniteur enregistreur Ninja V permet de combler les lacunes du Z6. En tournage pro c’est clair que l’on va l’utiliser si l’on veut obtenir le meilleur de ce boitier. Mais c’est tout de même dommage qu’il ne puisse pas faire « mieux » en interne pour les situations où on n’aurait justemant pas de Ninja V sous la main… je pense en vacances ou en week-end par exemple, où l’on a pas forcemment envie de se trimballer avec un moniteur ! Alors je veux bien laisser au Ninja faire des enregistrement plus poussés (ex. ProRes Raw, All Intra) mais au moins qu’on puisse enregistrer en 10 bits 4:2:2 ou en N-Log en interne, ne serait-ce que pour un temps plus limité… (des fois que ça chaufferait un peu trop sous le capot !).
            Mais pour moi, le plus rédibitoire c’est la limitation d’enregistrement à 30 minutes. Nikon n’a aucune excuse à ce sujet ! Plus rien de l’empêche de le proposer tant sur les Z comme sur les Z II. Visiblement ils ne savent pas que la taxe européenne sur les boitiers photo enregistrant plus de 30 minutes de vidéo a été supprimée, et/ou qu’ils n’ont jamais enregistrer de concerts ! Oui je sais… le moniteur externe comble cette lacune ! sauf que vous n’allez pas brancher un moniteur sur chaque caméra quand vous en avez plusieurs !

  20. Pour moi simple amateur trés peu de différences pratiques entre le Z5 et les Z6/7 , et partant du principe qu’un appareil photo sert surtout à faire de la photo ; je ne voie pas pour moi l’utilité du 4K .Si je doit changer je me contenterais du Z5 ; mais j’hésite vue que m’étant équipé de 3 boitiers de la série 1 et de plusieurs objectifs ; l’aventure s’est terminée en « eau de boudin », d’ou mon extrème méfiance envers NIKON…

  21. Peut-on espérer un Nikon Z50 II avec capteur stabilisé ? Accompagné du futur Z 600mm…

  22. Bonjour,
    je pense que Nikon a effectivement rectifier le tir sans trop exagérer sur le prix mais que dans la gamme le z6 est le plus inintéressant pour passer au 24×36.
    Quand je lis les commentaires concernant le nombre d’emplacement de carte mémoire, une question me vient à l’esprit : Comment faisait-on du temps de l’argentique ?

    • Inintéressant le Z 6 ? Pas certain.

    • Je dirais plutôt comment faisaient les photographes de mariages avec 1 slot de carte CF ??
      Je persiste à dire que c’est un comportement et une attente induits par la faible qualité des cartes SD.
      Il y a qu’à voir les contacts.
      Ça a été fait pour être bon marché. Et ça l’est.

      • J’ai vu un photographe de mariage planter son mariage parce que son appareil argentique ne fonctionnait plus. Et pourtant, l’argentique …
        Les XQD et CFexpress sont plus fiables que les SD mais le risque zéro n’existe pas en électronique. Je comprends ceux qui s’en inquiètent, sans être préocuppé moi-même n’ayant jamais ce besoin.

      • Comment faisaient jadis ceux qui utilisaient la lampe à pétrole ? Ils arrivaient à s’éclairer, mais mal, et se bousillaient les yeux plus vite qu’aujourd’hui. En photo, avec un slot, on touche du bois et on prie à chaque reportage de mariage pour que tout se passe bien. Autre temps, autres moeurs : la miniaturisation et la technologie permettent aujourd’hui de doubler les slots et de sécuriser des prestations de reportage qui, par nature, ne peuvent se reproduire à l’identique. Et la clientèle a aussi changé, souvent moins tolérante : un mariage planté, c’est tout de suite un procès sur le dos (ce qu’on peut comprendre, mais qui hélas ne ramènera pas les images). Alors certes, le public intéressé est limité à quelques pros, mais si Nikon veut les convaincre de basculer en Z, il ne peut faire l’impasse sur ce point.

    • Je voulais dire intéressant il y a un « in » de trop. Le z6 me semble être le plus intéressant pour passer au 24×36.

  23. Bonjour Jean-Christophe,
    Merci beaucoup pour cette présentation.
    J’ai un D750 et un Z6 et hésite entre un D850 et un Z7II. Penses-tu que le suivi 3D sera aussi performant sur le Z7 que sur le D850 stp ?
    Merci de ton avis

    • Ne sachant pas pour quoi faire et n’ayant pu tester les séries 2 encore, je ne peux pas répondre. Que ferait pour toi un Z 7 II que ne fait pas le Z 6 ?

      • Je trouve le suivi 3D du D750 extrêmement performant, beaucoup plus que le suivi sur le Z6.
        Désirant un 45 MP, la question que je me pose est : le suivi sera t-il aussi performant sur le Z7 II qu’il l’est sur le D750 ou serai-je obligé de me rabattre sur un D850 pour cela ?
        Merci beaucoup par avance pour ta réponse

  24. Bonjour et merci pour cette présentation je trouve dérisoire cette reprise de l’ancien appareil pour 200 euros c’est même pas 10% de réduction. Que vont-il faire de l’ancien appareil ? pourquoi ne pas laisser le boitier au client avec une réduction de 200 euros pour l’achat du série 2, sur le plan commercial ce serait excellent car j’ai l’impression que beaucoup de clients possédant un Z6 ou Z7 comme moi l’ont en travers.
    Cordialement

    • 200 euros de reprise ne veut pas dire « on vous le rachète 200 euros », il faut prendre un peu de recul …

      Pourquoi l’avoir « en travers » puisque le choix a été fait en toute connaissance de cause, Nikon n’a rien caché.

      • En Suisse, Nikon avait proposé un coffret pour essayer l’appareil.
        J’en avais profité et acheté en connaissance de cause.
        Le réputation de Nikon et le super travail de Jean-Christophe ont fait le reste 😉

  25. Bonjour Jean-Cristophe et merci pour tout ce travail. Ces informations sont très intéressantes et rendent ces nouveaux appareils très tentants. Il manque toutefois trois informations. 1° Nikon fournit-il un GPS adaptable directement sur ces nouveaux appareils série Z? 2° Nikon a-t-il donné le temps de décalage dû à la production de l’image électronique à la visée? 3° Nikon a-t-il donné les chiffres comparatifs de la vitesse de l’autofocus entre ses reflex et ses hybrides.

    • Les GPS embarqués ne sont ne sont pas assez pertinents, les marques déportent cela vers leurs applications mobiles, c’est Snapbridge chez Nikon.

      Le temps de décalage est minime, ne pratique je n’en constate pas mais il faut essayer pour se rendre compte.

      Les marques ne communiquent pas de comparaisons entre reflex et hybrides.

      • Merci pour cette réponse. Les solutions GPS indiquées ne me conviennent pas 1° Le snapbridge ne fonctionne qu’avec les fichiers jpg. 2° J’ai essayé l’application Gps4Cam avec mon smartphone, elle fonctionne une fois sur deux et avec une très mauvaise précision. Il faut donc que Nikon sache que si je passe à l’hybride, ce sera chez une autre marque. Sa politique envers la géolocalisation est déplorable.

        • SnapBridge fonctionne sur tous les formats, pas uniquement le JPG.
          Si cela ne suffit pas, il suffit de se procurer un module GPS en accessoire, toutes les marques sont dans la même situation. Sinon il faut faire des photos à l’iPhone, c’est encore le plus simple pour la géolocalisation.

          • Pour ma part avec la connexion SnapBridge sur iPhone 6S les coordonnées GPS sont transmises sur les RAW mais il n’y a pas de transfert de fichier RAW
            Cela fonctionne parfaitement avec mon D500
            Attention au batteries !

          • Merci pour la réponse. La géolocalisation ne fonctionne pas sur mon système mais je ne sais pas d’où vient le problème. L’ennui de SnapBridge, c’est qu’il n’y a pas de diagnostic, impossible de connaître l’origine du problème (mon smartphone? le signal GPS manquant?). Le D6 de Nikon avec GPS intégré coûte 7.000 euros. Pour moins de 2.000 euros, je peux avoir un Pentax K1 Mark II aussi un plein format avec GPS et même stabilisation du capteur. Bonne soirée.

  26. Bonjour. Belle présentation de ces deux appareils très attendus. Nikon semble retrouver un peu de bon sens et on ne peut que s’en réjouir. Il faudra attendre des test pour savoir si l’autofocus est amélioré ce qui pour moi était un point faible. En attendant on ne peut que souhaiter à Nikon de retrouver une place de leader, mais il lui reste a se pencher sur les optiques Z et a ouvrir la porte aux opticiens indépendants pour faire de nous des Nikonistes heureux.

    • Qu’apporteraient les opticiens indépendants ? C’est un débat intéressant.

      • Bonjour Alain et Jean-Christophe,

        Les opticiens indépendants pourrais fournir des optiques non prévus dans la roadmap NIKON , comme un 70-180 F2.8 TAMRON totalement au hasard 😉.
        Selon moi , cela ne ferais pas doublon avec le 70-200 F.8 Nikon qui lui est pour les Professionnels ayant besoin d’un outil très résistant à l’usage (Les zooms « extensibles », le sont certainement moins : poussières , chocs , mécanique)

        • Je ne vois pas l’intérêt de sortir un 70-180 quand il existe un 70-200, surtout si le tarif est proche. Et ce sera le cas car les opticiens devront amortir des coûts de développement importants, le tarif de la licence Nikon et la mise en place commerciale. L’intérêt ne serait donc pas le tarif.

          • Prix conseillé du Tamron :1499€ (source : les numeriques) / Nikkor :2799€ , pour moi ce ne sont pas des tarifs proches.

  27. Bon, ça me donne pas envie de remplacer mon D800 par autre chose qu’un D850…

  28. Bonjour Jean Christophe.
    Tout d’abord merci pour cette très belle présentation ainsi que la comparaison entre la série 1 et 2.
    Peut-on imaginer que Nikon sortirait un adaptateur pour pouvoir utiliser les cartes SD dans les Nikon Z première série?
    Bonne journée

    • Non, le gain financier escompté serait nul et de plus les performances ne sont pas les mêmes, cela n’aurait que peu d’intérêt.

    • Perso, je ne pense pas que cela vaille la peine. Les XQD et CFexpress sont plus robustes et mieux conçues. Physiquement, thermiquement et électroniquement.
      Je n’attends pas les défauts des SD.
      Achetez donc 2 CFexpress une fois pour toute.

  29. bonjour, merci pour cet éclairage sur les nouveaux nikon 2.
    photographe animalier d500 j’aimerais passer à l’hybride, quid d’un hybride APS-C à venir?
    la possibilité d’un z7 II en cropant en fx est elle pertinente?

    • L’hybride APS-C existe déjà, il s’appelle Nikon Z 50.

      Le crop 20 Mp depuis un Z 7 II est une autre option en effet.

      • Y a-t’il une différence de qualité entre croper à 20 MP et utiliser une focale 2 fois plus longue sans croper (si elle existe bien sûr) ?
        Merci par avance de ta réponse

        • bonjour,
          j’utilise un 600mm f4 Nikon je ne peux pas aller plus loin en focale même avec un *1.4 mais mon désir est de rester le plus loin possible de la faune pour éviter le dérangement.
          cordialement.

      • re: je connais le Z 50 mais je parle d’un appareil expert APS-C qui serait le digne successeur du D500.
        apparament Nikon ne communique pas sur ce sujet alors attendre ou sauter le pas et aller sur le Z 7 II.
        Je sais que vous n’avez pas la réponse mais c’est mon questionnement,y aller ou attendre..
        merci pour votre boulot.
        Cordialement

  30. Bonjour,
    Il sera intéressant de savoir si le Z6 est toujours plus réactif pour l’animalier que le Z7 ou si la différence a été comblée.
    Cordialement

  31. oui ça fait réfléchir.
    Bien sur avec la bague on peut utiliser le parc d’objectifs F que l’on a déjà mais du coup la qualité est elle au niveau? Si je change un D750 pour un Z6 avec la bague, vais je voir la différence sur mes images? La réponse est certainement évidente pour certains, un peu moins pour moi.
    Merci JC pour ces articles de fond.

    • Passer d’un reflex D 750 à un Hybride Z(50-5-6-7-6-2-7-2) peut paraître à certains un peu aventureux….On a effectivement pas bien (à mon avis) -je ne parle pas de Nikon Passion – expliqué ce que ces hybrides apportaient de nouveau par rapport aux reflex dont les intérêts et avantages sont largement connus. Une plus grande compacité, donc réduction d’encombrement et de poids, et des objectifs moins onéreux car plus compacts eux-aussi compte tenu des baïonnettes à « ras du capteur » ou presque, ce qui au final ne compromettaient bien sûr en aucun cas, ni la qualité des optiques, ni surtout celle de l’image réalisée….C’est bien sûr la encore une affaire de feeling, de goûts et de choix…Mais les gros plus de la visée électronique permettant de voir ce que le capteur enregistre, la maniabilité de ces appareils, et leur encombrement réduit(en principe) permettent au photographe utilisateur de ne pas être dérouté quand il passe d’un reflex à un hybride. C’est en tout cas mon point de vue, étant passé assez récemment à l’hybride(Z50) par rapport à un D500 reflex très élaboré de la gamme reflex Aps-C Nikon, sans que mes images en soient aucunement affectées au niveau de la qualité

    • La qualité d’une optique F n’est pas dégradée par la bague FTZ.
      Ces optiques sont dans l’ensemble moins performantes que les optiques Z, et donc passer sur du Z apporte un gain. Mais en aucun cas la bague n’apporte une baisse de qualité d’image.

  32. Juste encore une petite question technique peut etre enfantine mais je ne sais pas tout ! pourrais je mettre directement la carte SD dans l ordinateur pour vider les photos dans LR sans passer par un decodeur ou autre systeme ?? Merci

    • oui, aucun soucis

    • A la condition que votre version de Lightroom supporte les fichiers de ces boîtiers, ce qui suppose qu’il s‘agit de Lightroom Classic.

      • oui j ai bien LR classic en abonnement ,merci quant a moi c est sur je fais le pas vers le Z6II ,la video ne m ‘intéresse pas trop ou du moins je n y connais rien peut etre un jour Jean Christophe feras tu un petit cours pour les nuls avec ce boitier je ne sais pas ou commencer !! mais suis plus interessée par la photo j ai deja un hybride G9 lumix que j aime bcp, mais utilise aussi un nikon 7100 pour macro ou autre et n ai jamais eu de pb avec l autofocus alors le Z6 ne pourra que faire mieux ,stabilisé aussi c est un plus ! j ai hésite avec le 780 pour garder mes optiques sans bague mais non stabilisé et suis tellement habituée a cette stabilisation sur le G9 qui permet des photos de nuit sans pied ! bref un grand merci encore pour cette comparaison et pour tous les articles que tu nous produits ,bon dimanche

      • Lightroom Mobile permet aussi le téléchargement des NEF.
        Je fais ceci avec mon Z50

  33. Bonjour,
    J’ai acheté le Z6 en mars dernier, je ne peux pas changer d’appareil tous les six mois ?
    Je l’ai un peu en travers ! Nikon devrait proposer des échanges standard !
    Cordialement, Jacques.

    • Pourquoi changer tous les 6 mois ? Le Z 6 ne fonctionne pas moins bien depuis l’annonce du Z 6 série 2.

    • Sans doute mais j’ai vendu mon D7500 pour acheter le Z6, si on m’avait dit qu’il allait y avoir une version Z6 2 j’aurais pu attendre un peu.
      J’étais en stage en septembre à Nikon Plazza et pas un mot la dessus !
      Bon tout ça n’est pas très grave mais je pense que l’on pourrait améliorer la communication.

  34. Décidément, Nikon ne finit pas de surprendre. Apres la sortie somme toute récente du très réussi Nikon Z 50 pour la gamme Aps-C, puis presque dans la foulée, le Nikon Z 5 , positionné a tort selon mon point de vue comme » entrée de gamme », c’est le tour des Nikon Z6-2 et Z7-2 qui je le pense combleront d’aise, ceux qui regrettaient l’absence par exemple, d’une  » vraie » poignée grip, ou un double slot SD. Il semble donc que Nikon tient compte des remarq ues de ses utilisateurs, en étant particulièrement réactif , logique commerciale obligé, face a la concurrence de Canon et Sony. Neanmoins, quand on suit depuis longtemps, l’évolution des produits de la marque, on reste bien dans l’esprit et la tradition de Nikon, cette marque mythique qui en a fait rêver plus d’un, amateur comme professionnel, ainsi que des cinéastes comme Antonioni avec Blow Up .Une marque comme celle ci, ne peut donc que soulever enthousiasme et passion.

    • Et quelques aigris aussi, c’est la tendance du moment poussée par les réseaux sociaux.

      • Ne pas confondre aigris et consommateurs éclairés et hors du troupeau… a bon entendeur.. S’extasier d’une sortie d’un appareil qui ne fait que gommer les défauts volontaires de jeunesse, comment dire…

        • Il faudrait donc critiquer ces nouveaux modèles ?
          Une chose est pourtant bien simple : ils nous conviennent, on peut les acheter, ils ne nous conviennent pas, on peut changer de marque. J’ai donc du mal à comprendre ces réactions aigries (je confirme) alors qu’il y a des possibilités multiples.

        • Bonjour Pigeon ,
          Des defauts volontaires,
          de quoi parlez vous ?
          Que les choix techniques du z6 soient volontaires :oui, mais que ce soient des défauts, ca c’est vôtre opinion.
          L’objectif de nikon est de vendre le meilleur compromis Technique /prix possible à l’instant T.
          Si Nikon avait une boule de cristal, le Z6 serait sorti directement en version II.
          Est il aurait inondé le marché.

  35. Tarif moindre c’est vite dit: c’est 100 euros de moins sur le tarif du Z6 quand il est sorti, mais personne ou presque n’en a acheté à ce prix… Le Z6 II vaut en pratique 350 euros de plus que le Z6, soit +17%… Ceci dit c’est un bon produit, dans la mesure où il corrige le tir sur les nombreuses lacunes du Z6, mais il est trop cher et on peut douter du coup qu’il soit la bouée de sauvetage dont Nikon a urgemment besoin… Pour le Z7 II c’est pire: c’est quasiment le même boîtier mis à part le capteur, mais il faut moitié plus cher…

  36. Évolutions logiques et bienvenues, en attendant les Z8/Z9 qui à mon avis vont suivre la démarche Sony : gros capteur 60 millions pixels et viseur 9 millions pixels pour l’un, capteur plus « raisonnable » avec cadences ultra rapides et sans trou noir plus vidéo au top pour l’autre. Mais il faut d’abord étoffer le parc optique, sinon les pros qui sont encore dans l’expectative pour les hybrides vont encore passer leur tour.

  37. Bonjour,
    A mon sens, Le Z6 II comble bien des lacunes du Z6 premier du nom et en offre beaucoup pour le tarif. Est-il vraiment utilisable pour la photo d’action. Personnellement je trouve l’AF du Z6 plutôt réactif et c’est plutôt « le black out » c’est à dire un voile noir entre chaque photo qui rend l’utilisation en rafale carrément pénible. Le problème semble en partie corrigé… La gamme gagne en cohérence avec un Z5 intéressant et un Z6 II doté de caractéristiques assez complètes pour un prix compétitif. Toutefois ceux qui attendent un rival au R5 ou à l’alpha 9 restent sur leur fin. Une attente longue, beaucoup trop longue… Le Z9 proposera des caractéristiques haut de gamme en photo et potentiellement en vidéo mais probablement à un tarif très élevé. Perso je n’y trouve pas mon compte. Trop juste en photo d’action trop juste en vidéo. La perspective de revenir dans le giron de Nikon s’éloigne pour moi et c’est bien dommage.

    • Il y aura toujours ceux qui comparent, attendent, réfléchissent et ne font rien au final. Et ceux qui évaluent leurs vrais besoins, décident et passent à l’action.
      Ce n’est pas nouveau.
      La bonne nouvelle c’est que les adorateurs des autres marques disent la même chose … des autres marques.

  38. Superbe très réactif comme toujours bravo ! Bien sûr je l attendais, hâte de voir les premiers essais mais sur il sera au pied de l arbre de noël le Z6 j ai toujours peur de la lourdeur des fichiers du Z7 , et puis je ne suis qu amateur mais ravie de changer mon 7100 pour ce boîtier 😄😄

  39. 2 ans. Il aura fallu 2 ans pour que Nikon corrige enfin ses hybrides et propose aux professionnels un boîtier décent. Nous avons été nombreux à nous plaindre des graves lacunes de la version 1. Je me souviens encore des ricanements de certains lorsqu’on osait dire que le port de carte unique était scandaleux. Nikon se justifiait lamentablement en prétextant que le boîtier aurait été moins compact, que la fiabilité des XQD suffisait largement à justifier cette absence de second port… Bref, tout ça n’était que du baratin marketing. J’arrête ma rancoeur pour me réjouir aujourd’hui de pouvoir enfin acquérir un boîtier qui me permettra, je l’espère, de palier les perpétuels problèmes de calage d’AF et de précision des mises au point avec mes boîtiers reflex. Il s’en est fallu de peu, Sony me faisait de l’oeil, mais la médiocrité de ses viseurs m’a fait patienter. Reste la montée en ISO : sur ce point, Nikon continue de brider ses hybrides pour des raisons marketing. Dommage.

    • comment ça, brider les boitiers ? Source ?

      pour moi c’est juste que le capteur n’est pas plus performant, c’est tout…

      • Ils savent faire sur D5/D6 ; qu’attendent-ils sur les hybrides ? Au moins sur le Z6 ; sur Z7, c’est plus compliqué. Là encore, ce n’est que pure stratégie commerciale, le temps de rentabiliser le haut de gamme reflex. Ensuite, seulement, ils sortiront un Z9 à très haute sensibilité. Pour l’instant, avec 51200 ISO maxi (soit 6400 en usage réel, pour conserver une qualité exploitable, en utilisant le meilleur « dérawtiseur » du marché – DXO Photolab), ça reste trop peu pour un usage professionnel de type reportage de nuit.

    • Nikon prend depuis bien trop longtemps ses clients et ses ex clients pour des cons, ils sortent volontairement des boitiers bridés et/ou pas aboutis pour revendre les mises à jour 2 ans après.

      Genre ils ont eu besoin des retours des utilisateurs pour savoir qu’un photographe pro de mariage avait besoin d’un double slot…

      Ah mais mon pauvre Monsieur, Nikon n’avait pas la place de le faire disaient les derniers fanatiques … Ah bon? Pourquoi ils y arrivent tous les autres : Sony, Canon et Fuji???

      La sanction est dans les chiffres de ventes… A eux de rebondir.

      • Bonjour,

        Je ne suis pas certain que Nikon se moque de ses clients. Je crois que la réalité est plus compliquée. Ils doivent s’occuper de deux gammes avec ses contradictions à gérer. Ne pas décevoir les clients fidèles équipés en reflex et promouvoir cette nouvelle gamme Z hybride. Ils ont pris des options contestables avec le XQD et le slot unique, l’impasse sur le déclencheur vertical. Mais au final la qualité des images ne déçoit pas ! Il fallait qu’ils fassent vite pour ne pas être trop à la traine vis à vis de la concurrence. Ils ne faut pas croire que le monde est tout rose en face. J’ai un alpha 9 ( en plus de mon Z6) et il y a aussi bien des choses à redire sur un boitier qui avait un prix de lancement bien plus élevé.

      • Nikon est une entreprise d’ingénieurs, ce n’est pas fait pour vendre, c’est pour la beauté de la chose technique.

  40. Bonjour,

    Je ne trouve nulle part les conditions pour profiter des 200€ pour le rachat du materiel.
    Ou peut on trouver cette info

  41. Belle evolution qui mettent enfin ces boitier au niveau des attentes !
    Petite déception quand même sur les capteurs, qui malgré le baratin marketing, n’évolue pas tellement en montée en ISO.
    pour la gamme optique Z, les prix restent prohibitifs, et la compacité annoncée au lancement de cette monture n’est pas au rdv. on reste avec des gros blocs de verre, alors qu’on attendait aussi quelques pancakes.

  42. Voila qui devient intéressant : double slot , un buffer décent, une rafale encore meilleure, un vrai grip, reste à voir la qualité de l’autofocus sur le terrain pour traquer les oiseaux en vol et les actions rapides mais un double processeur ça doit aider !
    D’ici un an je pourrai bien craquer d’autant qu’un 600 mm serait annoncé.

  43. Merci pour l’article Jean-Christophe. Cela détaille bien les nouveautés. De plus avec le guide comparatif avec le Z5. Par contre, tu n’en fais avec le Z6 pour ce qui est de changer pour la série II si l’on possède la série I. Mais cela doit prouver qu’il n’est pas nécessaire de faire le gap.
    Toi qui est bien renseigné, aurais-tu des indications sur la sortie prochaine ou pas du 105mm macro? 🙂

  44. Ces mises à jours semblent plus prometteuses que celles anticipées. Reste qu’on est loin d’avoir un « double de tout », en gros on va attendre un double slot et une prise grip qui n’est en rien une évolution, c’est juste une bourde de la première version qu’ils vont faire payer aujourd’hui.

    Le vrai progrès serait l’autofocus plus réactif avec le buffer augmenté, pour le reste… même capteur, même ibis, même bague FTZ castratrice d’optiques tiers, même autonomie (ou presque avec 3% d’amélioration théorique?), même ergonomie (s’ils pouvaient seulement permettre la correction de l’expo avec la molette), même écran pivotant que sur un seul axe, etc.

    Bref un très bon boitier mais qui ne va pas relancer une gamme qui a bien du mal à faire sa place notamment à cause d’optiques au prix prohibitifs, peu en phase avec le marché en souffrance de la photo. On rappellera que la série Z est un bide complet puisque Nikon sur ce marché est maintenant 4ème, même derrière Olympus qui pourtant n’est pas au mieux de se forme. Pas sûr qu’ils écoutent tant que ça leurs clients….

    • La correction d’exposition est disponible sur la bague, ce que j’utilise au quotidien avec satisfaction.
      Le bide complet permettant à Nikon d’occuper la seconde place du marché, en CA, espérons juste que ces nouveaux boîtiers n’auront pas trop de succès, ils feraient passer la marque en première position.

      • Je ne sais pas où vous avez vos chiffres mais à un moment, le fanatisme doit être à minima étayer par des chiffres et des faits.

        Nikon chute depuis 10 ans chaque année en CA ET en part de marché, c’est important de parler de part de marché puisque le marché de la photo est en souffrance, prendre juste le CA ne serait pas juste pour Nikon. Donc en part de marché, ils sont passés de la première place à la seconde puis à la troisième cette année (sur base de chiffre 2019) se faisant dépassé par Sony. Pour information, Canon clôture 2019 avec 45,4% des parts de marché (+2,4%), Sony 20,2% (+0,9%), Nikon 18,6% (-1,6%) Source : https://digicame-info.com/2020/08/2019454.html

        Sur le marché exclusivement hybride, ils sont pas loin d’être dernier, donc oui c’est un bide dans le sens où une marque aussi prestigieuse et puissante que Nikon se retrouve derrière Canon, Sony, Fujifilm et même derrière Olympus avec ses 4/3… Pour information, voici les chiffres officiels : Sony 1,65 Millions d’hybrides vendus), Canon 940 000, Fuji 500 000, Olympus 330 000 et Nikon…. 280 000… Il n’y a pas à dire, c’est un véritable succès !
        Source : https://digicame-info.com/2020/09/post-1379.html

        Ce n’est pas la première fois que j’expose ici les chiffres. Le but n’est pas de descendre Nikon qui a su faire d’excellents produits et qui sait toujours le faire, mais dire qu’ils sont à l’écoute des clients, je crois qu’il n’y a rien de plus incertain. Ils savent ce qu’ils font, quand ils sortent un Z6 et Z7 sans double slot et sans prise grip, ils savent pertinemment qu’ils vont essuyer des critiques et ne pas satisfaire les pro, notamment de mariage. Quand ils sortent la monture Z, soit disant pour augmenter la qualité, ils savent ce qu’ils font : obliger les photographes à renouveler le parc d’optique car la qualité n’a pas augmentée fondamentalement, pire dans les tests en laboratoire, les objectifs Nikon qui sont les plus performants reste des objectif à monture F, soit disant bridé par le diamètre… Quand ils décident de brider l’utilisation des optiques tiers, ils savent très bien ce qu’ils font.

        Ce qu’ils semblent moins maitrisé, c’est ce le degré d’acceptation et de passion des photographes et preuve en est que ça, ils ne savent pas du tout sinon ils ne chuteraient pas année après année en terme de part de marché.

        Bonne continuation

        • Vous n’êtes pas uniquement « lucide », vous êtes aussi doué en Japonais, si je m’en réfère aux liens que vous donnez …

          • christian BERNARD | 19 octobre 2020 à 10 h 19 min |

            Merci à Gil et au lien qu’il nous fournit.
            Effectivement, des chiffres doivent être interprétés, et correctement interprétés, pour avoir du sens…

          • M. Bernard, le lien mentionné conforte votre position, c’est tout. Il n’amène aucun chiffre contredisant mes propos, c’est simplement un N-ième interprétation possible du marché.

            Concernant les liens que je donne, il est vrai que j’ai un module automatique sur mon explorateur qui traduit en anglais et/ou en français. Désolé si ça ne s’affiche pas chez vous, vous pouvez copier/coller le lien dans google traduction pour avoir accès à l’article et aux chiffres.

            Un peu de mémoire fera du bien, il y a une décennie à peine, Nikon était numéro 1 ou numéro 2 au coude à coude, si maintenant pour vous, dire que vendre 2 voir 3 fois moins de boitier que Canon est signe de la bonne santé de la marque et de bons choix marketing, libre à vous mais vous avez compris que je ne partage pas cette analyse.

            Pour moi, la sortie de ses deux « nouveaux » hybrides ne constitue pas une réelle avancée, on gomme ici simplement les défauts de la première version, défauts que je qualifie de volontaire (ils n’ont pas découvert qu’un photographe, notamment de mariage, utilisait un double slot ou un grip…)

            Si vous, vous êtes heureux de devoir repasser par la case commerce pour racheter enfin un boitier abouti, libre à vous. Mais ne vous trompez pas, je ne dénigre pas gratuitement Nikon et j’affirme pour l’avoir eu que le Z6 est un excellent boitier, qui m’a offert de belles photos et m’a donné satisfaction. Ce n’est pas pour autant que je vais rester béa devant une mise à jour mineure…

        • Bravo pour ce discours franc et étayé, que je partage pleinement. Et merci pour votre réponse, plus haut, Jean-Christophe ayant visiblement estimé que ma réponse à Reedsmith ne valait pas la peine d’être publiée. Aurais-je enfreint les règles de bonne conduite ? Elle me semblait pourtant honnête, argumentée et constructive.

        • J’ai codé un générateur de chiffres aléatoires, c’est ce que j’utilise au quotidien, c’est hyper pratique.

          • Bonjour Christian , Jean-Christophe et aux Autres,
            Pour ceux que cela intéressent , un article en anglais qui reprend et EXPLIQUE les chiffres de vente de 2019 https://taipeigeek.blogspot.com/2020/09/nikons-growing-mirrorless-share-is-a-success.html
            Pour moi , c’est un peu plus sérieux que le « M. Lucidité » écris.

          • Désolé pour la grammaire aléatoire …c’est dimanche!

          • Je vais répondre concernant le lien que vous donnez. Il s’agit d’un lien qui commente les chiffres du marché de la photo et qui a tout simplement une autre interprétation que la mienne. L’auteur a tout à fait le droit d’interpréter différemment les chiffres de ventes et il lui appartient d’en tirer sa conclusion.

            Je n’ai exposé ici que mon avis, qui n’est pas la vérité absolue mais que mon interprétation de la place actuelle d’une grande marque comme Nikon dans le marché en souffrance de la photo.

            L’auteur de l’article explique que la 5ème place de Nikon dans le marché du miroirless est un succès, compte tenu de leur arrivée tardive sur le marché.

            C’est un point de vue, ce n’est simplement pas le mien car personnellement j’estime qu’une grande marque comme Nikon, qui jouait il y a moins de 10 ans la tête des ventes en se disputant le titre de premier fabriquant mondial d’appareil photo numérique n’est pas à sa place en étant cinquième sur le marché des hybrides (et donc dernier des « grands ») et qu’il me semble évident qu’il y a eu un manque d’anticipation et de lecture du marché.

            D’ailleurs l’auteur semble partisan Nikon puisqu’il semble justifier cette cinquième place par le fait que Sony et Fuji produisent des hybrides depuis longtemps contrairement à Nikon. Alors je veux bien mais comment expliquer la 2nd place de Canon, qui n’est pas parti en même temps qu’eux et qui vend quelque chose comme 3 fois plus d’hybrides que Nikon ?

            Quand au premier tableau sur les chiffres de vente total, ce n’est pas les données officielles qui ont été publiées par les différents sites de la photo, reste donc à savoir lesquelles sont authentiques. En tout cas, il est certain que Nikon ne cesse perdre chaque année des parts de marchés, et ça vous pouvez tourner ça dans tous les sens, c’est un fait et c’est dommageable car c’est une marque de rêve, qui a fait des produits fabuleux par le passé et sa position actuelle n’est pas souhaitable.

  45. J’espère que ces boitiers qui s’annoncent très prometteurs sur le papier permettront à Nikon de reprendre des parts de marché. Bravo pour l’effort niveau tarif. Ce n’est jamais bon pour le consommateur et pour les photographes quand un marché se ressert en voyant des acteurs historiques s’affaiblir.