Nouveaux Nikon Z 6 et Z 7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques, tarifs et perspectives

Tout vient à point à qui sait attendre. Le nouveau Nikon hybride fait parler de lui depuis plusieurs mois, Nikon nous a dévoilé petit à petit quelques détails d’apparence dont la nouvelle monture pour couper court aux rumeurs. Voici enfin l’annonce officielle et les caractéristiques techniques des deux nouveaux boîtiers Nikon Z 6 et Z 7.

Il s’agit en effet d’une double annonce avec un hybride Nikon Z 7 haute définition et un hybride Nikon Z 6 plus polyvalent, équipés tous les deux de capteurs plein format de 45,7 et 24,5 Mp respectivement.

Note : Cet article sera mis à jour régulièrement avec les informations les plus précises, pensez à le mettre en favoris.

[MàJ 03/09] Ajout de précisions sur les formats de fichiers, l’autofocus, la vidéo et les commandes externes.

[MàJ 27/08] Nikon offre une carte XQD de 64Go pour tout achat d’un Nikon Z 6 ou Z 7, offre valable en Europe jusqu’à décembre (plus d’infos sur le site Nikon).

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

Nikon Z7 avec le zoom Nikon Z 24-70mm f/4 S

Le Nikon Z7 et les kits boîtier – objectifs chez Miss Numerique

Ces Nikon Z 6 et Z 7 hybrides sont les deux premiers représentants d’une nouvelle gamme Nikon Z qui va prendre de l’ampleur et compléter la gamme reflex existante. Celle-ci continuera d’évoluer en parallèle afin de répondre aux différents besoins des photographes et vidéastes.

Pourquoi des Nikon Z 6 et Z 7 hybrides ?

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

Nikon Z 6 et Z 7 : capot supérieur et écran de contrôle droit

Le monde de la photo évolue, les usages évoluent, la technologie progresse. Ce qui n’était guère envisageable il y a une dizaine d’années – un ensemble plein format performant dans un boîtier léger et compact – est désormais possible. Plusieurs constructeurs l’ont bien compris qui proposent des modèles hybrides depuis plusieurs années avec le succès que l’on connaît.

Une question de leadership pour Nikon

comparaison de taille entre les Nikon Z6 et Z7 et le reflex Nikon D850

comparaison de taille entre les Nikon Z 6 et Z 7 et le reflex Nikon D850

Nikon se devait de réagir, de défendre sa position de leader et d’offrir à ses fidèles utilisateurs une offre complète et cohérente permettant d’accéder à la technologie hybride sans miroir tout en offrant une continuité avec l’existant.

La nouvelle monture Z équipant les Nikon Z 6 et Z 7 hybrides permet ainsi de repousser les limites en matière de captation de la lumière tout en offrant, via une bague d’adaptation dédiée Nikon FTZ, la compatibilité avec les optiques Nikon F pour reflex (voir la présentation des optiques Nikon Z et de la bague Nikon FTZ pour hybrides).

Une question de concurrence

Nikon se devait aussi de proposer une offre au moins égale à la concurrence – Sony pour le plein format – sinon supérieure. A voir les fiches techniques ci-dessous, et pour avoir échangé avec les premiers utilisateurs, force est de constater que Nikon a su mettre à profit sa longue expérience : les deux Nikon Z 6 et Z 7 hybrides annoncés ont de quoi inquiéter la concurrence et réjouir les nikonistes qui attendaient le meilleur de leur marque favorite.

Cerise sur le gâteau, le positionnement tarifaire de ces deux boîtiers et – surtout – de la bague d’adaptation – est tout à fait en phase avec la concurrence et devrait garantir à cette nouvelle gamme un succès au moins égal à celui du récent Nikon D850.

Voici les caractéristiques détaillées des Nikon hybrides, quelques compléments d’informations qui ne sont pas dans les communiqués de presse et mon avis sur ces nouveaux modèles en comparaison avec les reflex équivalents et les hybrides concurrents.

Nikon Z 6 et Z 7 hybrides : positionnement

Une vision à long terme

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

Nikon Z 6 et Z 7 : face arrière

Le message de Nikon est clair : la marque investit massivement dans une nouvelle monture et une gamme hybride à la hauteur des attentes du marché pour les prochaines années (plusieurs dizaines).

Cette gamme vient compléter la gamme reflex existante comme à venir. Nikon compte occuper une position dominante sur un marché hybride (ou sans miroir) considéré comme le marché principal pour les prochaines années.

Oubliée la première gamme hybride Nikon One (arrêtée définitivement depuis quelques semaines), Nikon a compris le message : la gamme hybride Nikon Z se doit d’être une des plus performantes. Les deux premiers modèles Nikon Z 6 et Z 7 ont de quoi séduire, tant en matière de caractéristiques techniques que de tarif, c’est très bon signe.

Nouvelle monture Z et des optiques Nikkor S

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

le Nikon Z 7 avec objectif Nikon F 24-70mm f/4

Pourquoi créer une nouvelle monture alors que la monture F historique autorise le plein format ? C’est une question d’optique et de souplesse dans la conception d’objectifs pour des boîtiers dont les exigences diffèrent de celles des reflex.

Avec 55mm de diamètre, la nouvelle monture Nikon Z autorise la conception d’optiques Nikon Z que ne permet pas la monture F. De plus cette dernière a été conçue à une époque où l’autofocus n’existait pas, elle limite les possibilités de couverture du champ tandis que la nouvelle monture autorise une couverture AF bien plus généreuse.

Comparaison des cônes utiles émergents des Nikon reflex à monture F à gauche et des Nikon Z6 et Z7 à monture Z à droite

Comparaison des cônes utiles émergents des Nikon reflex à monture F à gauche et des Nikon Z 6 et Z 7 à monture Z à droite

Les 16mm de tirage mécanique de la monture Z favorisent une captation de lumière bien supérieure à ce que permet la monture F. Le grand diamètre permet aux rayons lumineux d’arriver de façon parfaitement horizontale sur le capteur, ce que ne permet pas la monture F. Le cône utile émergent des Nikon hybrides est le plus grand disponible sur un appareil hybride à ce jour.

Cette caractéristique va permettre à Nikon de proposer des optiques Nikon Z dont les performances, à caractéristiques égales, devraient surpasser celles des optiques pour reflex, surtout en grand-angle. Les optiques de la série Z seront plus compactes que les optiques F, plus lumineuses avec une ouverture maximale qui pourra atteindre des valeurs extrêmes comme celle du Nikon Noct 58mm f/0,95 annoncé.

Ces optiques sont aussi plus silencieuses, les onze contacteurs répartis sur la périphérie de la monture permettent un autofocus plus rapide avec une correction temps réel supérieure à celle de la monture F. Il sera ainsi possible de corriger en temps réel la variation de mise au point induite par l’effet de zoom (« breathing »), de même que la variation de focale liée à la variation de mise au point (« wobbling »). Les contrôles supplémentaires permettent de paramétrer, par exemple, la bague de mise au point des optiques compatibles pour tenir compte de la correction d’exposition ou de l’ouverture.

Bague d’adaptation Nikon FTZ pour les optiques F

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

le Nikon Z 7 avec objectif Nikon F 28mm f/1.4 et bague d’adaptation Nikon FTZ : vue éclatée

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

le Nikon Z 7 avec objectif Nikon F 28mm f/1.4 et bague d’adaptation Nikon FTZ : vue assemblée

Nikon le savait, il n’était pas question que la nouvelle monture Z n’autorise pas le montage des optiques F. Le tirage mécanique très court des hybrides (16mm) exclut un couplage direct, c’est par le biais d’une bague d’adaptation mécanique à contacts électroniques que vont pouvoir être utilisées les optiques F existantes comme à venir.

Cette bague permet aux optiques F (AF-S et AF-P) de tirer profit de l’autofocus des Z 6 et Z 7 et accélère encore la mise au point si j’en crois la première prise en main.

Nikon a aussi eu le bon goût de proposer cette bague à un tarif compétitif, 150 euros dans la version kit. Cette bague pourrait bien devenir l’accessoire indispensable à posséder avec un Nikon Z 6 et Z 7 hybride et être proposée, on peut l’imaginer, par défaut dans un kit boîtier-objectif.

Caractéristiques techniques des Nikon Z 6 et Z 7

Nouveaux capteurs plein format 45 et 24Mp CMOS rétro-éclairés

le capteur du Nikon Z7, version 45,7MP

le capteur du Nikon Z 7, version 45,7MP

Les deux Nikon Z 6 et Z 7 hybrides utilisent des nouveaux capteurs conçus par Nikon de façon à répondre aux problématiques de définition, de sensibilité et d’autofocus propres aux boîtiers hybrides.

En effet, si le système autofocus des reflex fait appel à un module AF dédié indépendant du capteur image, celui des appareils hybrides utilise le capteur image qui doit pouvoir envoyer les informations de mise au point au boîtier.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les deux capteurs de 45,7 et 24,5 Mp ne sont pas ceux des D850 et D750 mais de nouveaux capteurs spécifiques.

Les capteurs des Nikon Z 6 et Z 7 hybrides permettent d’assurer une montée en ISO au niveau de celles des reflex D850 et D750 :

  • de 64 à 25.600 ISO pour le Nikon Z 7,
  • de 100 à 51.200 ISO pour le Nikon Z 6.

Les Nikon hybrides Z 7 et Z 6 offrent plusieurs formats de fichiers dont les formats RAW/NEF avec ou sans compression de 12 et 14 bits et de taille variable (comme sur le D850).

Autofocus à 493 collimateurs

La plage de couverture de l’autofocus d’un reflex est limitée par l’utilisation d’un capteur AF spécifique et par le positionnement du capteur dans la chambre réflexe. Sur les Nikon Z 6 et Z 7 hybrides, grâce à la nouvelle monture, le capteur est positionné à proximité de la monture et l’autofocus peut alors utiliser la quasi totalité du champ image pour assurer la détection de mise au point.

Nikon a conçu un module autofocus hybride faisant appel à la détection de phase et à la détection de contraste avec 493 collimateurs pour le Nikon Z 7 (273 sur le Nikon Z 6). Ce module AF bascule automatiquement entre les deux modes de détection selon les besoins. Il couvre 90% de la visée avec une sensibilité de -4IL.

Cet autofocus utilise les capacités de traitement du processeur Nikon Expeed 6 : la quantité d’informations à traiter en temps réel pour assurer la mise au point est énorme mais tant le débit des bus de données que la puissance de calcul du processeur (420Mpx par seconde) permettent un suivi AF continu à la cadence rafale de 9 images par secondes sur le Nikon Z 7 et 12 images par secondes sur le Nikon Z 6 (23 vues RAW pleine définition en mode compression sans perte 12 bits sur le Nikon Z 7, 35 vues sur le Nikon Z 6).

Obturateur et mesure de lumière

Les Nikon Z 6 et Z 7 disposent d’une obturateur testé sur 200.000 cycles qui autorise des temps de pose compris entre 1/8000ème de sec. et 30 secondes.

Le module de mesure de lumière utilise le capteur image des Z 6 et Z 7 et reste sensible jusqu’à -3IL.

Un viseur électronique inédit

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

le bloc optique servant à assurer la visée électronique des Nikon Z 6 et Z 7

La particularité d’un appareil photo hybride ou sans miroir est de mettre en œuvre un viseur électronique. Décriée sur les premiers modèles d’hybrides et sur les bridges qui utilisent des écrans peu définis et peu réactifs, la visée électronique des meilleurs hybrides atteint désormais un niveau de performance qui les rend utilisables dans toutes les situations de prise de vue, sans effet de latence.

La visée électronique permet de voir dans le viseur l’image qui va être faite en temps réel, de corriger – toujours en temps réel – l’exposition et les paramètres de prise de vue (par exemple la profondeur de champ ou le rendu via les Picture Control).

Cette visée permet aussi de voir la photo prise sans quitter l’œil du viseur puisque ce dernier fait office d’écran complémentaire à l’écran principal du boîtier. Ce sont autant d’avantages que ne permettent pas les reflex équipés de la seule visée optique.

la visée électronique paramétrable des Nikon Z6 et Z7

la visée électronique paramétrable des Nikon Z 6 et Z 7 avec affichage des points AF

Nikon a conçu un viseur inédit pour ses hybrides, couvrant 100% du champ image, afin de proposer la meilleure expérience possible en matière de visée électronique. Si vous êtes habitué au grand videur optique Nikon vous ne serez pas déçu, la visée électronique est large et très confortable à l’usage,

Le grossissement est de 0,8x environ et pour l’avoir constaté sur les modèles de présérie, le revêtement nanocristal et fluorine des lentilles équipant ce viseur ainsi que la fréquence de 60 images/secondes pour son rafraîchissement assurent une belle qualité de visée avec une définition d’image étonnante.

Stabilisation dans le boîtier

Le système de stabilisation dans le boîtier des Nikon Z6 et Z7

Le système de stabilisation dans le boîtier des Nikon Z 6 et Z 7

Les reflex Nikon utilisent un système de stabilisation optique intégré aux objectifs. Avec les Nikon Z 6 et Z 7 hybrides, c’est le boîtier qui assure la stabilisation sur cinq axes, même avec les optiques non VR (par exemple celles des reflex non stabilisées). Le gain apporté par cette stabilisation annoncé par Nikon est de 5 stops.

Lors de l’utilisation d’optiques Nikon F stabilisées (VR), les deux stabilisations se complètent pour proposer des performances encore supérieures.

Ecran arrière tactile et nouvelle ergonomie des commandes

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

l’écran arrière inclinable et tactile des Nikon Z 6 et Z 7

L’écran arrière des Nikon hybrides est tactile et inclinable. Avec une définition de 2,1Mpx il présente une diagonale écran de 3,2 pouces (environ 8cm).

Les touches de contrôle arrières sont déportées sur le côté droit des Nikon Z 6 et Z 7 de façon à laisser de la place à l’écran à gauche, ces commandes ne sont par contre pas rétro-éclairées. Plusieurs commandes sont accessibles via les touches tactiles sur l’écran, ce qui compense l’absence des boutons à gauche.

L’écran LCD supérieur affiche les principales informations de prise de vue et les réglages du boîtier. Cet afficheur est conçu spécifiquement pour les Nikon Z 6 et Z 7, tout en reprenant la présentation visuelle des reflex de la marque.

Le dessus de l’appareil comporte à sa gauche une molette de choix du mode d’exposition et permet d’enregistrer 3 jeux de paramètres de prise de vue personnalisés. A droite un petit écran de rappel des informations de prise de vue fait son apparition tandis qu’une molette à usage multifonctions permet de modifier bon nombre des réglages du boîtier.

Vidéo 4K pleine définition et time lapse 8K

Bien que Nikon ait introduit la vidéo sur le Nikon D90 et créé ainsi un nouveau marché pour les vidéastes qui ont depuis adopté cette technologie, Nikon n’est pas considéré comme leader sur ce marché.

Avec les Z 6 et Z 7, Nikon veut combler son retard en proposant des caractéristiques à la hauteur des attentes des utilisateurs professionnels. Ainsi les Nikon hybrides proposent :

  • la vidéo 4K UHD avec profil N-Log (plage dynamique de 12 Il avec profil Nikon Log),
  • la vidéo Full HD à 120p en DX,
  • le time-lapse 8K,
  • le lissage d’exposition,
  • une sortie HDMI 4.2.2 10 bits (8 bits uniquement avec enregistrement interne sur carte),
  • une fonction de stabilisation eVR,
  • le focus peaking, le zebra et la fonction time code.

La griffe flash au format standard permet l’utilisation d’un micro externe.

Les deux boîtiers disposent d’une entrée micro stéréo et d’une sortie casque.

Cartes mémoires

Emplacement rpou carte mémoire XQD ou CF Express sur les Nikon Z6 et Z7

Emplacement pour carte mémoire XQD ou CF Express sur les Nikon Z 6 et Z 7

Les Nikon hybrides disposent d’un seul emplacement pour carte mémoire au format XQD, compatible CF Express. C’est le critère qui dérange sur des boîtiers considérés comme experts-pros. Tout le monde n’utilise pas deux emplacements mémoire pour sauvegarder ses photos en temps réel, mais disposer de deux cartes en mode débordement est un confort appréciable lors des longues séances de prises de vues.

Nikon justifie ce choix d’un seul emplacement par la performance attendue des cartes (le flux de données à stocker est important et dense) et la finesse de la poignée droite. Cette disposition permet de laisser de la place aux grandes batteries des Nikon reflex (Nikon EN-EL15b, celle du Nikon D850) qui assurent une autonomie de 650 vues en reportage classique (330 vues pour le Z 7 et 310 vues pour le Z 6 selon les normes CIPA, près de 700 vues selon mes premiers tests). La compatibilité avec les batteries existantes est un plus que les nikonistes apprécieront.

Un grip optionnel est prévu, il sera présenté ultérieurement et permettra de loger d’autres batteries pour une plus grande autonomie. Ce grip ne comportera pas de déclencheur ni de boutons de fonctions.

Il n’en reste pas moins que ce choix d’un emplacement unique pour la carte mémoire et d’un format XQD encore marginal en attendant l’arrivée des cartes CF Express a de quoi surprendre. Un second slot (même au format SD) aurait comblé les utilisateurs et évité de faire de l’ombre à ces nouveaux modèles comme c’est le cas pour le reflex Nikon D7500.

Connectivité

Les Nikon Z 6 et Z 7 hybrides disposent d’un module WiFi + Bluetooth intégré qui permet de connecter le boîtier à l’application pour smartphones SnapBridge, comme à un ordinateur. Le module WiFi (5Ghz) évite le recours systématique au module WiFi additionnel Nikon WT-7 comme sur les reflex.

Il est possible de transférer les fichiers natifs JPG et RAW sur l’ordinateur, de même que les fichiers vidéos. La liaison sans fil peut se faire en mode point à point ou routeur. Les fonctions de contrôle à distance du boîtier sont bien évidemment assurées. Les Nikon Z 6 et Z 7 sont compatibles avec le module WiFi Nikon WT-7 A/B/C .

Les deux boîtiers proposent une prise USB C permettant la recharge de la batterie EN-EL15b, une entrée micro stéréo et sortie casque pour la vidéo, une sortie HDMI type D ainsi qu’une une prise permettant d’utiliser un déclencheur à fil.

Dimensions

Les dimensions des Nikon Z 6 et Z 7 sont de 134 x 100,5 x 78,5 mm et ils pèsent 675 grammes, soit une compacité et un poids sans commune mesure avec les reflex équivalents.

Construction et protection tous temps

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

Nikon Z 6 et Z 7 : construction en alliage de magnésium

Comme les reflex Nikon, les nouveaux hybrides Nikon Z 6 et Z 7 sont construits en alliage de magnésium afin de coupler robustesse et légèreté. Les deux modèles sont annoncé comme « tous temps », ce qui est le cas aussi des trois objectifs annoncés simultanément.

Nikon Z6 et Z7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques et perspectives

Nikon  Z 6 / Z 7 avec le flash Nikon SB-5000

La griffe porte-flash est au format standard et permet l’utilisation des différents flashs de la marque comme des marques compatibles.

Tarifs et disponibilité

C’est le critère décisif que certains attendaient pour savoir s’il fallait passer à la concurrence ou rester chez Nikon.

Les nikonistes peuvent être rassurés, Nikon a pris la décision de caler le tarif de ses hybrides sur ceux de la concurrence. Le Nikon Z 6, modèle polyvalent, est lui plus accessible que le Nikon Z 7 si vous ne cherchez pas la très haute définition.

De plus les kits proposés dès le lancement permettent de disposer du zoom Nikon Z 24-70mm f/4 S pour un tarif tout à fait raisonnable, c’est aussi le cas de la bague d’adaptation Nikon FTZ pour optiques F.

Tarif Nikon Z 7 (TTC recommandé France)

  • Nikon Z 7 boîtier nu : 3699 euros
  • Nikon Z 7 en kit avec bague d’adaptation Nikon FTZ : 3849 euros
  • Nikon Z 7 en kit avec Nikon Z 24-70mm f/4 S : 4299 euros
  • Nikon Z 7 en kit avec Nikon Z 24-70mm f/4 S et bague d’adaptation Nikon FTZ : 4449 euros

Tarif Nikon Z 6 (TTC recommandé France)

  • Nikon Z 6 boîtier nu : 2299 euros
  • Nikon Z 6 en kit avec bague d’adaptation Nikon FTZ : 2449 euros
  • Nikon Z 6 en kit avec Nikon Z 24-70mm f/4 S : 2899 euros
  • Nikon Z 6 en kit avec Nikon Z 24-70mm f/4 S et bague d’adaptation Nikon FTZ : 3049 euros

Optiques Nikon S pour Nikon Z 6 et Z 7 (TTC recommandé France)

  • Nikon Z 24-70mm f/4 S : 1099 euros
  • Nikon Z 35mm f/1.8 S : 949 euros
  • Nikon Z 50mm f/1.8 S : 679 euros
  • bague d’adaptation Nikon FTZ  pour optiques F : 299 euros

Les Nikon Z 6 et Z 7 seront disponibles chez les revendeurs d’ici quelques semaines, une mise sur le marché très rapide en raison des attentes du marché et d’un secteur très compétitif.

Mon avis sur les Nikon Z 6 et Z 7 après première prise en main

Nikon nous avait surpris avec le lancement du Nikon D500 très apprécié depuis sa sortie. Le Nikon D850 a dépassé toutes les espérances depuis son annonce et se positionne comme le reflex le plus performant de sa catégorie.

Il y a fort à parier que le Nikon Z 7 fasse de même face à une concurrence Sony pourtant très performante, et que le Nikon Z 6 vienne jouer les trouble-fête dans une catégorie plus accessible dans laquelle cohabitent capteurs plein format et capteurs APS-C.

La compatibilité avec les optiques Nikon F est un critère qui permet de rentabiliser l’investissement fait précédemment si vous êtes nikoniste, et qui vous donne accès à un parc occasion conséquent si vous n’êtes pas encore équipé Nikon. Certaines optiques F devraient s’avérer très performantes sur ces hybrides.

Le viseur électronique s’annonce comme un modèle du genre, précis et lumineux, ce qui n’est pas le cas de tous les modèles concurrents.

L’autofocus, le point faible de certains hybrides, a tout pour faire de ces boîtiers des références en matière de mise au point. Le nombre de collimateurs réduit sur le Nikon Z 6, justifié par un mode rafale plus performant, ne modifie pas la couverture. J’aurais toutefois apprécié de disposer des mêmes caractéristiques sur l’ensemble de la gamme, c’est un sujet qui méritera d’être débattu à la suite des premiers tests.

Ces tests, que j’ai déjà planifiés et en partie effectués, me permettront de vous en dire plus sur les Nikon Z 6 et Z 7 qu’il me tarde de comparer à mes références actuelles, reflex comme hybrides.

Source : Nikon

Le Nikon Z7 et les kits boîtier – objectifs chez Miss Numerique

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


215 Commentaires sur "Nouveaux Nikon Z 6 et Z 7 hybrides : positionnement, caractéristiques techniques, tarifs et perspectives"

  1. Bonjour
    Qu’en est-il de l’utilisation du Z7, voire du Z6, sur un pied avec la bague FTZ ?

  2. Quelques questions sans réponse :
    – Pourquoi l’utilisation des carte XQD (rares, chères …)
    – Pourquoi une seule carte ?
    – Pas de GPS ! Peut-on utiliser le GPS existant pour les reflex ?
    – Batteries des reflex D750 réutilisables OK
    – Bague d’adaptation des anciens objectifs chère
    – Peu d’objectifs pour le moment
    On sent la sortie rapide face à la concurrence
    Wait and see

    • Toutes les réponses existent déjà.
      – Pourquoi l’utilisation des carte XQD (rares, chères …) : plus rapides et plus fiables que les SD
      – Pourquoi une seule carte ? Pour la compacité de l’ensemble selon Nikon
      – Pas de GPS ! Peut-on utiliser le GPS existant pour les reflex ? Bien sûr, comme sur un reflex
      – Bague d’adaptation des anciens objectifs chère : 150 euros
      – Peu d’objectifs pour le moment : plus de 300 en comptant les objectifs pour reflex
      On sent la sortie rapide face à la concurrence : ce n’est pas ce que le niveau de précommandes dit.

      • En ce qui concerne le GPS pourquoi ne pas avoir incorporé la puce dans le boitier avec possibilité de l’utiliser ou non ? Comme sur certains compacts ou reflex Canon ?
        Plus de 300 objectifs … oui mais existants avec l’ancienne monture ! Il faut utiliser la bague d’adaptation … le poids du boitier+bague+objectif ancien rend son utilisation contestable mais intéressant malgré tout … il faudra attendre l’arrivée des nouveaux objectif et invertir dans ces nouveaux cailloux.

        • Tout est possible, mais intégrer une puce GPS signifie que le système doit être très fiable, ce qui n’est pas le cas dans les boîtiers. La série D5xxx n’a plus de GPS pour cette raison. De plus ça a un coût qui augment le prix du boîtier alors que le smartphone est très fiable en géolocalisation sans coût additionnel En composants matériels dans le boîtier.
          La bague FTZ ne pèse rien. Nikon ne peut pas arriver le premier jour avec la même gamme Z que la gamme F existante depuis des décennies. Pour un prix très correct la bague permet de réutiliser des centaines d’objectifs, c’est quand même un atout. Et nul besoin d’attendre, ça fonctionne déjà.

          • Bonjour Jean-Christophe,

            Ce qui est dommage c’est qu’apparemment les objectifs Tamron ne marchent pas (cf. le communiqué de Tamron publié hier). J’imagine que Nikon ne s’en préoccupe pas du tout. Mais pour les Nikonistes qui ont des objectifs Tamron, c’est regrettable.

          • Comme lors de toute sortie d’appareil photo il y a des compatibilités avec les autres marques à gérer. Tamron y travaille, ce sera fait.

          • Votre réponse ne me satisfait pas entièrement :
            – GPS sur un compact Panasonic TZ10 (déjà vieux !) fonctionne à merveille. Mon GPS Nikon avec mon D750 fonctionne très bien et en plus tague directement les photos dans le fichier EXIF lisible directement sur mon « vieux » NikonviewNX2. Dans un précédent salon de la photo un « spécialiste » Nikon m’avait objecté que c’était par manque de place sur le D750 à cause du flash !? Sur le Z6 il n’y a pas de flash ! L’excuse du manque de fiabilité d’un GPS interne n’est pas crédible.
            – Concernant l’utilisation de la bague FTZ pour utiliser TOUS les anciens objectif Nikon cela pose un problème de poids :
            Boitier D750 = 750g
            Boitier Z6+bague FTZ = 675+135=810g
            Je me pose la question est-ce utile de passer au Z6 ?
            Pour le reste ses caractéristiques semblent intéressantes

  3. Toujours aussi précis et rigoureux, merci pour ce bon topo.
    Crois tu que cette nouvelle monture d’un diamètre sensiblement plus grand que celui de la valeureuse F soit prévue ou pour le moins autorise d’envisager la possibilité ultérieure d’un capteur plus grand dans un boîtier différent bien sur?

  4. Il m‘est venu un autre point en tête durant les phases s‘endormissement méditatives 😉
    Peut-être y portez vous attentions lors de vos tests: le viseur électronique (avec illumination active contrairement à un reflex) n‘est-il pas problématique pour les yeux après disons 1 journée entière de photographie (meeting aérien,…).

    • Personnellement, j’utilise un GFX 50 en studio, donc viseur électronique (je pense de même type que le Z7). Aucun problème sur une après midi de shooting. Pour avoir essayé le viseur du Z7 ce week-end dans la boutique du moyen format, celui-ci m’a paru encore mieux que celui du GFX (mais bon ressenti rapide). Maintenant pour des photos aériennes je ne sais pas si il y a une plus grande fatique occulaire.

  5. Bonsoir Jean-Christophe,
    Je vois que vous êtes submergé de questions sur les Z6 et Z7, je me permets de vous reposer celle posée il y a quelques jours concernant la carte mémoire 64Go qui serait offerte jusqu’à décembre. Est ce confirmé, je ne trouve pas l’info sur le site Nikon? Les revendeurs qui proposent de prendre des pré-commandes n’en parlent pas non plus…
    Cordialement
    Frédéric

  6. Bonjour Jean-Christophe,
    Est-il possible de choisir la Zone Image comme sur mon D750?
    Bonne continuation.
    Daniel

  7. Bonjour, « vieux Nikoniste », je suis équipé d’un D750, et de plusieurs objectifs. L’ensemble me donne entièrement satisfaction. le poids du D750 et de 750G et celui du Z 6 de 675G, et les dimensions des deux appareils sont , à quelques « pétouilles » prêtes, quasiment identiques. Si l’on fait abstraction de la visée réflexe, dont je suis un fervent adepte, ma question est simple: qu’elle est le véritable avantage d’un changement? Merci de vos réponses argumentées pour me convaincre.

    • Les différences de valeur sur une fiche technique ne représentent pas forcément la réalité. La prise et tenue en main des Z sont très différentes de celles des reflex. L’écart de taille et poids se ressent très nettement. L’avantage d’un changement ? Les avantages de l’hybride cités dans l’article, si cela vous tente.

  8. Bonjour Jean-Christophe
    Merci avant tout pour ce travail précis et complet.
    Je souhaiterais avoir une petite précision concernant l’utilisation du flash. Le fonctionnement de la partie flash du boîtier est-il totalement identique au fonctionnement sur un D5 ou un D850 car j’utilise des flashs Profoto A1 et s’il diffère, il me faudra attendre la mise à jour firewire de Profoto ( ce qui peut être long)
    Merci d’avance pour ta réponse
    Cordialement

  9. Sympa le descriptif des Z6-Z7
    Où peut on trouver l.offre de mémoire 64 Go , à quel endroit sur le site Nikon pour l.achat d’un Z6/7 ?
    Bonne continuation

  10. Bonjour Christophe,

    Est-ce que tu penses que le Fujifilm xt-3 est un sérieux concurrent pour le Z6 : deux emplacements pour la carte mémoire, 30 images par secondes (avec un recadrage il est vrai) avec tout l’autofocus, meilleure mémoire tampon, meilleure autonomie, 4k 60 images par seconde, le prix (1.500 euros), etc. Le seul véritable avantage du Z6 est la stabilisation. Mais à part ça…

  11. Bonjour et bravo
    Les Z7 et Z6 ont-ils un autofocus sur l’œil comme chez Sony ?
    L’autonomie est-elle suffisante ?

  12. Bonjour et merci pour l’article.
    2 questions:
    -Je ne comprends pas le surpoids des objectifs à focal fixe pour les Z par rapport aux équivalents des reflex, qu’est-ce qui le justifie? L’un des but de l’hybride est le gain de poids.
    -Est-il prévu par Nikon la sortie d’une version en APS-C

  13. Bonjour et merci pour cette présentation.
    Est-il possible comme avec Olympus d’enregistrer des photos avant déclenchement sur appui faible de la mise au point?
    Par exemple lors d’un éclair, si on déclenche après réaction plus ou moins rapide, peu de chances d’avoir la foudre sur sa photo, mais avec Olympus, j’ai testé leur système de préenregistrement, c’est cool.
    Il existe une application pour smartphone qui fait le même boulot.
    Merci pour votre réponse et meilleures salutations.
    Marco

  14. Très bien que l’on ai envie ou pas d’acheter ces boîtiers, il est toujours intéressant d’avoir des informations sur les progrès de la firme NIKON.
    Nikon s’est réveillé avec le D500 & le D850, maintenant c’est un nouveau monde avec les D7 & D6 les nouvelle montures et comme l’habitude chez Nikon les anciens objectifs sont compatibles grâce à l’adaptateur , voir les essais prochains.
    Les nouvelles sont très intéressantes car elles bouleversent beaucoup de choses
    Diamètre de fixation largement supérieure je pense que je ne suis pas le seul à attendre avec impatience les premiers essais.

  15. Ce Nikon Z6 ressemble étrangement au vénérable Samsung NX 500 que j’ai en ma possession et abandonnés par la dite marque… Y aurait-il eu transfert de technologie qui fait résurgence en mode amélioré?

  16. « Après 3 jours de tests du 24-70mm sur le Z7, je peux affirmer que l’ouverture f/4 me donne les mêmes résultats en luminosité/exposition/flou que mon 24-70 f/2.8 »

    Après tout ce que j’ai pu lire depuis l’annonce de ces nouveaux hybrides, ces résultats m’intéressent particulièrement: car comme le soulignaient certains commentaires, entre la promesse d’objectifs à grande ouverture et l’annonce de ceux à venir (hormis le 58mm)…
    Du coup si le 24-70/4 donne les mêmes résultats de bokeh que le 24-70/2,8, le concept devient particulièrement intéressant. Serait-ce dû au faible tirage??? Je veux bien en connaître les raisons, peut être dans un futur article.

    Une autre question me taraude: quid de la fatigue visuelle?
    Car même si un effort particulier a été consenti par Nikon en ce sens en diminuant notamment le contraste, ne ressent-on pas une fatigue similaire à celle rencontrée devant un écran d’ordinateur?

  17. Bonjour M. Dichant.
    Tout d’abord félicitations pour votre travail de grande qualité et de haute tenue technique.
    Au sujet de ces nouveaux Z6/Z7:
    Qu’en est-il de cet obturateur mécanique ?? il est totalement absent sur les autres hybrides genre Fuji….Comment peut-on viser « électroniquement » via le capteur si un obturateur est fermé devant ce dernier ?
    Autre point non explicité: l’augmentation de l’angle d’ouverture du cône de lumière éclairant le capteur devrait, en tout rigueur, nécessiter un réseau de microlentilles pour homogénéiser l’éclairement comme sur les Leica M numériques….
    Peut-être en savez-vous plus sur ces points évoqués.
    Bien cordialement.

    • Il y a bien un obturateur mécanique sur les boîtiers d’autres marques, sans quoi ça ne fonctionnerait pas de la même façon. Il est manœuvré lors du déclenchement.
      Quant au trajet des rayons vers le capteur nul besoin de micro lentilles puisque ce trajet est horizontal sur tout le champ grâce à cette nouvelle monture.

  18. Bonjour Jean Christophe
    Je fais référence à ta newsletter de ce matin. Je serais effectivement très intérssé par un article sur la différence d’usage entre réflex et hybrides, que tu évoques en écrivant que l’hybride permet des usages que ne permet pas le réflex.
    Merci
    Yann

  19. Je n’ai pas encore compris l’intérêt de ces 2 boitiers, le poids? les nouveaux objectifs sont lourds et volumineux plus que certains anciens,et les anciens doivent être utilisés avec un adaptateur.Il y a un déséquilibre entre le volume du boitier et celui des objectifs imposants.Donc le gain de poids se réduit à peu de chose. Quel est l’incidence d’un tirage réduit qui fait que les photons arrivent plus en biais sur le capteur dans les angles. Sans parler du viseur électronique qui réduit la capacité des batteries.

    • Passer en hybride n’est pas juste une question de poids (quoique un Z7 et un 24-70 font environ 1kg en moins vs mon D850 et 24-70).
      Le Z7 a une très bonne prise en mains, avec un viseur tres agréable qui permet une visée de l’exposition en temps réel, avec des points d’autofocus sur l’ensemble du champ. Les optiques Z tiennent tout de même dans une main avec une qualité optique jusque là vu que chez les Zeiss haut de gamme

    • Monsieur,
      Si vous voulez réduire le poids et l’encombrement ce que je peux comprendre puisque c’est aussi ce que je recherche, il vous faudra passer au format APS-C avec des optiques DX. Par contre si vous voulez un hybride Nikon avec une gamme d’optique Z spécialement formulé pour l’APS-C, je pense qu’il vous faudra encore attendre un certain temps ou alors il vous faudra choisir un Fujifilm XT2 par exemple ou similaire.

  20. Et la concurrence arrive (Canon et Panasonic), ça va devenir interessant !
    http://flip.it/npjnXu

  21. Bonjour JC
    Article passionnant comme d’habitude,
    Une question : Je suis actuellement équipé d’un D610 et de trois optiques SIGMA (35 1,4 Art – 24-105 Art et 105 Macro)
    J’imagine que l’utilisation de ces 3 optiques avec l’adaptateur FTZ ne pose aucun problème ?
    Merci d’avance. Cordialement Marc.

  22. Les hybrides sont-ils comme les réflex sujets aux back et front focus ?
    Si oui la série Z est-elle équipée d’un système de correction ?
    Merci

  23. Ça y est ils sont en vente des maintenant sur AMAZON

    ben oui , AMAZON EST PLUS RAPIDE QUE LES AUTRES ……

    QUOI????? PAS POSSIBLE ????
    SI SI ALLEZ VOIR : les films de protection de l’écran arrière sont déjà en vente
    Ils sont quand même fort ces Chinois , ils sortent et mettent a la vente des produits pour des appareils dont on ne sait pas encore la date de sortie et si ils sortiront un jour….
    Si c’est pas de la réactivité ça !!!
    Fred

  24. J’ai eu le plaisir de tenir en main une z7 aujourd’hui. Très positivement surpris par le viseur, le poids, la maniabilité et l’AF. Que tous les pessimistes se rassurent, sans erreurs de productions, (malheureusement trop souvent le cas dans le passé récent) ce seront d’excellents appareils!

  25. Bonjour Jean-Christophe,

    J’ai vu une vidéo sur YouTube : le « blackout » est quand même substantiel. Et l’autofocus pas si rapide que cela…

    Au prix du Z7… Mon D850 me semble plus réactif.

    Le lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=IoTk02U0JeU&t=12s

    • Jean-Christophe,

      Il est difficile cependant d’avoir un avis très clair. Je n’ai eu que des réflex. Je ne sais donc pas si la visée électronique d’un Sony a7r3 ou d’un Fujifilm XH1 est meilleure.

      Qu’en penses-tu ?

      • Je ne peux que comparer avec les Fuji que je connais très bien. La visée des Z est plus généreuse, je n’ai pas constaté de problème de rafraîchissement lors de la prise en main. Mais je n’ai eu qu’un jour pour me faire une idée. A suivre …

    • Avec quel firmware ? Modèle de présérie ou de série ?

      • La personne qui a fait la vidéo n’évoque pas la question du logiciel.

        • Ce qui signifie que l’on ne sait pas de quoi elle parle. Sans cette précision cela n’a aucun intérêt. Le firmware fait toute la différence sur les hybrides de toutes marques.

          • Je suis étonné qu’un logiciel ne soit pas prêt un mois avant la sortie d’un appareil photo important pour Nikon. C’est normal ?

          • Il est prêt mais sur les modèles de présérie il peut ne pas avoir été mis à jour dans sa dernière version. Il faut donc demander à celui qui teste de préciser quelle version il a utilisé sans quoi on ne peut tirer de conclusion.

          • Bonjour Jean-Christophe,

            Quel est l’intérêt pour Nikon de faire tester par la presse spécialisée des modèles de présérie dans la mesure où ces modèles là seront forcément moins performants que le « vrai » modèle ?

          • Parfois il faut arbitrer entre ne rien dévoiler et montrer quelque chose. Je ne suis pas dans les petits papiers de Nikon pour expliquer ceci mais je pense qu’ils ont voulu bien faire et que certains en ont profité pour amplifier certains aspects afin de faire du buzz sur l’instant. Attendons donc les premiers tests sérieux pour nous faire une idée plus réaliste. La tendance des derniers jours est d’ailleurs très différente de celle des premiers.

  26. Bonsoir Jean-Chistophe,

    Merci pour présentation du Z, top comme dab !

    Es ce que le Z à un filtre passe-bas ?

    Cordialement

    Eric

  27. Merci pour votre compte-rendu. Qu’elle est l’ezperience avec un zoom télé 100-500mm ?
    Comment le Z7/6 manie -t-il le stabiliser optique?

  28. Bonjour Jean-Christophe et merci beaucoup pour cet article.
    Je possède un D7000 depuis 6 ans et j’étais sur le point de craquer pour un D750 + 28-300 (pour sa polyvalence) + 16-35 et voilà que le Z6 vient chambouler mon projet en donnant un coup de vieux au D750 (je me demandais d’ailleurs s’il ne fallait pas attendre son éventuel successeur après 4 ou 5 ans de loyaux services).
    J’ai hâte de lire le compte-rendu détaillé de vos tests (c’est pour quand?)
    Que penseriez vous du Z6 + bague FTZ + 28-300 pour démarrer, en attendant le 14-30 F4 en 2019?
    A quoi sert le bouton situé à gauche du « prisme » avec une icône qui ressemble à un écran? Est-ce l’accès aux réglages de l’autofocus (que je ne vois pas ailleurs)?
    Enfin je ne trouve nulle part sur le site Nikon l’information sur la carte mémoire offerte, est-ce valable si je pré-commande le Z6 sur un site marchand?
    Salutations
    Frédéric

    • Le Z 6 n’est pas encore dispo, courant novembre au mieux pour les premiers test je pense.

      • Bonjour Jean-Christophe,
        il y a deux questions auxquelles je n’ai pas trouvé de réponse:
        – comment accède t on aux options de l’autofocus?
        – où trouve t on le détail de la promo sur la carte mémoire?
        Par ailleurs vous avez écrit das votre article: « La visée électronique permet de voir dans le viseur l’image qui va être faite en temps réel, de corriger – toujours en temps réel – l’exposition et les paramètres de prise de vue (par exemple la profondeur de champ ou le rendu via les Picture Control). »
        J’ai besoin d’un petit cours de rattrapage, la dernière fois que j’ai utilisé un viseur électronique c’était sur un Minolta Dimage A2 du début du siècle dans lequel on ne voyait pas grand chose.
        En vous lisant, je comprends que le viseur des Z6 et Z7 ne se contente pas de transcrire ce qui arrive sur le capteur à travers l’objectif (comme avec une visée reflex standard) mais qu’en plus il permet de « voir d’avance » ce que sera la photo en fonction des réglages que l’on fait (vous citez l’impact du Picture control visible en temps réel). C’est bien çà? Si oui, pouvez vous être plus précis sur les paramètres pris en compte par ce « pré-calcul » de la photo? Pourra-t-on par exemple s’apercevoir avant de déclencher qu’on est resté sur un mauvais réglage de la balance des blancs ou que la photo est mal exposée parce qu’on a oublié d’annuler un réglage de compensation? Et pour la profondeur de champ que vous citez également, c’est une fonction qui existe déjà sur nos vieux reflex en fermant physiquement le diaphragme avec un résultat pas toujours évident à voir. Sur les Z6/Z7 est ce aussi le résultat d’un calcul (même si j’ai du mal à concevoir comment c’est possible) avec une plage de netteté élargie en fonction du diaphragme choisi? Si tout cela n’est pas de la science fiction la supériorité de l’hybride sur le reflex est clairement établie. Merci pour vos lumières sur le sujet
        Frédéric

      • Comment accède t on aux options de l’autofocus?
        comme sur un reflex, menu et touche AF

        Où trouve t on le détail de la promo sur la carte mémoire?
        ce sera sur le site Nikon bientôt pour ce que j’en sais

  29. Dommage l’unique emplacement de carte et la carte spéciale , dommage aussi qu’ils soient aussi laids

  30. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Sauf erreur de ma part je ne trouve aucune information concernant la présence ou non du filtre basse-bas sur le capteur des Z7 et Z6 !
    Qu’en est-il réellement ?
    Ce serait vraiment dommage de « dégrader » l’image sur des boîtiers de ce niveau de gamme alors que Nikon a supprimé ce filtre sur ses réflex APSC de début de gamme …
    Cordialement.

    • Pas de filtre passe-bas pour le Z7 (évidemment), mais il y en a un pour le Z6. Dommage ! Dans le D500, il n’y en a pas et c’est pourtant aussi un appareil photo pour le sport.

      Difficile de comprendre pourquoi Nikon a fait ce choix. Pour moi, c’est un recul.

      Le filtre passe-bas ne sert à rien…

  31. Une bonne nouvelle que Nikon raccroche les wagons. Espérons que le Z7 sera à la hauteur. Je me demande ce qu’il donnera en studio. Sur le papier cela semble être bon surtout avec beaucoup de collimateurs J’espère qu’il marchera vite avec Elinchrom et Profoto.
    A priori cela ne devrait pas poser de problème/

  32. Bonjour.
    Il n’est nulle part fait mention d’une prise syncro-flash, comment ferons nous en studio pour déclancher les générateurs? je suis prêt à faire l’investssement Z7 mais cette question est pour moi essentielle.
    Merci.

  33. Bonjour à tous,

    Nous avons eu ces derniers jours beaucoup d’informations concernant les caractéristiques techniques des deux premiers hybrides de Nikon.

    Je reste toutefois sur ma faim à propos de ce que Nikon a prévu à propos de l’élimination des poussières pouvant se déposer sur le capteur…

  34. Merci pour les précisions concernant les Nikon Hybrides. En attendant les hybrides DX, quel boîtier choisir dans le cas de photos principalement de type « animaliers », le Z7 ou Z6 ? Il faut toujours recadrer, avantage au Z7 et de plus avec le FX on perd le facteur de focale de 1,5.
    Mais les téléobjectifs sont peu lumineux, avantage au Z6, idem pour les rafales.

  35. Merci de ces précisions, toujours aussi réactif et efficace jean christophe.

  36. Ancien Nikoniste de longue date, j’utilise maintenant un X100T et pour le sport j’envisage d’acheter un Fuji XT2 ou XT3. Quand je lis les commentaires, j’ai parfois l’impression que peu de personnes ont déjà utilisé un hybride. Les avantages ne tiennent pas qu’au poids. Avoir une visée qui indique le résultat final en temps réel est d’un confort qui n’existe pas sur les reflex optique. Evaluer le rendu d’un film, l’exposition et la balance des blancs est un des premiers avantages d’un hybride mais il y en a d’autres. A vous de les découvrir ! Si tout le monde se met à l’hybride, c’est qu’il y a une raison.
    Bonne découverte !

    • Bonne analyse, on lit beaucoup de commentaires négatifs ces jours-ci de gens n’ayant pas encore compris l’intérêt réel de la visée électronique et de l’hybride.

    • Il fallait le préciser, rien à voir avec un viseur optique !

    • J’utilise un GFX50s donc avec un viseur électronique. Le gros avantage est de pouvoir faire la mise au point n’importe ou sur la photo sans devoir recadrer après la mise au point. Du coup la mise au point est très précise. Bien sur le viseur électronique apporte un peu de lenteur mais en studio c’est plus que confortable. Bon, pas adapté pour la photo de sport mais sur le Z7 c’est à voir. J’utilise aussi un leica m262, la visée télémétrique est un autre monde 🙂 L’autofocus, c’est toi 🙂 Une autre façon de travailler…

  37. Bonjour,

    Certains se plaignent que le viseur électronique soit seulement de 60 images par seconde et non de 100 images par seconde comme pour les appareils hybrides de Fujifilm.

    Est-ce que c’est gênant ?

    Certains ont relevé qu’ils y avaient des « blackout ». Est-ce que c’est vrai ?

  38. Merci de ta réponse j’ai chois le 610 parce que c’est un plein format et que tu cite un poid jamais atteint par un reflex équivalent. Je pense que Nikon serait capable de faire un reflex équivalent à un poid identique sans le flash, sans le deuxième emplacement de carte. Le choix d’un hybride ne dépend pour moi pas avec une comparaison au reflex. Le choix de Nikon et je pense de Canon est dû au succès des A7 de Sony. Dans la pratique (j’ai l’occasion grâce au animations et formations pour adultes put me familiariser avec les A7) un hybride Z7 n’arrivera pas à la cheville d’un850 ou d’un Canon 5D Mark4. C’est une autre technologie.On t’a posé la question de la lettre Z si j’etais responsable chez Nikon :répondre à Sony qui a pris la première lettre de l’alphabet

  39. Concernant le poid le z6 et 7 pèsent 85g de moins qu’un 610. Ils seront plus lourds avec l’adaptateur 135g. Pour moi la personne qui choisit de passer sur le z 6 ou 7 doit aussi s’équiper des nouveaux objectifs pour profiter de la technologie des boîtiers. L’ adaptateur modifie automatiquement la prise de vue. Celle ci peut être favorable……

  40. Bonjour,

    Je reviens sur les problèmes de l’autofocus du Z7 qui ont pu être relevés par la presse spécialisée.

    Certains disent maintenant qu’en fait il s’agirait d’un problème de logiciel qui n’est pas encore définitif. A ce sujet, il est même avancé l’idée que le logiciel du Z7 serait loin de sa version finale et que peut-être la sortie du Z7 pourrait même être retardée de plusieurs semaines. Si cette hypothèse se révèle être vraie, le Z7 pourrait sortir fin novembre comme le Z6.

    En d’autres termes, Nikon se serait rendue prisonnière de la date du 23 août : il fallait absolument que le Z7 puisse être utilisée par la presse à cette date là, alors que le logiciel de l’appareil n’était pas du tout prêt. Bref, l’équipe marketing de Nikon a pris le dessus sur les ingénieurs de l’entreprise et ces derniers n’ont pas pu suivre… Cela doit chauffer en interne…

    A cet égard, il est tout à fait surprenant que Nikon ait permis à ceux qui ont utilisé le Z7 de publier en ligne des photos prises avec l’appareil, alors que le logiciel n’était pas du tout finalisé !

    • Et pendant ce temps-là je faisais des photos de samouraïs en pleine action avec le Z7 et elles étaient nettes … attention à ce que vous lisez ces jours-ci, il y a tout et n’importe quoi

      • Et comment marche l’autofocus en vidéo ? Est-il aussi bon que celui de Canon ?

      • L’autofocus en vidéo était véritablement la talon d’Achille des appareils photos de Nikon, me semble-t-il. Même le D850 n’était pas satisfaisant sur ce point.

        Si le Z7 parvient à faire aussi bien que Canon dans ce domaine, ce serait en quelque sorte une révolution !

  41. Merci Jean-Christophe pour cette présentation, mais pourquoi Nikon a-t-il nommé ces nouveaux boîtiers Z6 et Z7, est-ce pour succéder aux boîtiers de la série D, le dernier étant le D5 ?…
    Va-t-on vers la fin des reflex pro avec monture F ?… Vu l’allègement des boîtiers et des objectifs, j’attends les résultats de vos tests avec grande impatience !…

  42. Il me semble avoir lu que seul les objectifs G pourraient bénéficier de l’autofocus avec la baque d’adaptation. Si cela est vrai, ce sera très limitatif. Qu’en est-il exactement?

  43. Bonjour de l’Espagne
    Ancien « nikoniste » comme on dit ici, en Espagne, j’ai du changer pour cause de santé (trop de poids pour mon cœur) a M 4/3, mais j’aime bien suivre les nouveautés de chez Nikon. . . Question:
    Crois-tu que ces prix sont valables pour des amateurs? C’est réellement indispensable tous ces mégapixels pour des photos à voir sur internet ou bien pour présenter à un concours? Il y à beaucoup de monde qui fait des copies de plus d’un mettre? Sont elles réservés pour des professionnels. . . ? Bientôt des boîtiers à 6000€!

  44. NOWICKI jean-Michel | 26 août 2018 à 19 h 29 min | Répondre

    Merci Jean-Christophe pour ces informatisions déjà très complètes
    Passablement encombrant tout de même cet hybride voir trop et pas donné;
    La bague d’adaptation n’arrange pas les choses.Je trouve qu’il ressemble trop à un reflexe

  45. Merci pour la rapidité de vos commentaires et détails sur ces deux appareils. J’étais tellement impatient ! J’attends avec plaisir (oui, patienter fait partie de l’enthousiasme relatif à la découverte de ces nouveaux appareils) vos essais…. Dommage qu’on ne puisse pas les faire ensemble ! 😉

  46. Merci Jean-Christophe pour toutes ces informations.
    Question peut-être naïve : pourra-t-on utiliser des filtres comme sur les reflex? Le principe même des hybrides n’empêche-t-il pas de visionner l’effet d’un filtre avant de déclencher?
    À par le silence du déclenchement, la réduction du poids et la compacité, quels sont les avantages constatés de l’hybride par rapport au reflex? Il semble que ce dernier garde un léger avantage lorsqu’il s’agit de réagir instantanément.
    Pour le dire autrement, pour quels usages l’hybride sera-t-il un meilleur choix et pour quels autres le reflex garde-t-il l’avantage?
    Au plaisir de lire la suite.

    • Je ne vois pas de contre-indication aux filtres. Pour les usages je ferai des sujets dédiés sans tarder, il y a beaucoup à dire en particulier pour les amateurs.

      • Merci pour cette réponse !
        Je me suis peut-être mal exprimé, mais je ne vois pas comment on pourrait voir l’effet d’un filtre avant de déclencher puisque la visée d’un hybride ne passe pas à travers le filtre, ou sinon je n’ai rien compris.

  47. C’est nouveau appareil sont destinés à qui ?

  48. Merci pour cette très bonne description..
    En fait je suis déçu par le choix de nikon pour cet hybride. Cela reste un appareil lourd et encombrant. Il y a un petit mieux mais la différence n.est pas énorme surtout quand il faut ajouter la bague d adaptation. Hors les acheteurs qui se tournent vers les hybrides recherchent des appareils légers et qui ne prennent pas de place lors des voyages..
    Nikon va du coup se concurrencer lui même.
    Fuji Panasonic et Olympus doivent etre rassurés.
    Cela va être un superbe appareil mais au prix fort et qui reste imposant et lourd.
    A quand un petit hybride expert de grande qualité chez Nikon ?

    • Il y a plusieurs types d’utilisateurs pour les hybrides et tout le monde ne cherche pas un appareil petit et léger.
      Ceci dit pour avoir testé le Z7 + 24-70mm f/4 pendant 3 jours je peux dire que poids et taille n’ont rien à voir avec un reflex équivalent, il tient dans la main.

  49. Je suis ravis de découvrir se qui sera un jour un boitier que je m’offrirais car il offre pls de possibilité en objectif, et le fait d’avoir un plein format avec le viseur électronique me parais intéressent.
    Mais pour le moment trop cher pour mes finance.

  50. C’est vrai que mettre autant d’argent dans un boîtier qui n’a qu’un emplacement de carte mémoire, et de plus un type de carte aujourd’hui encore très coûteux… Vraiment dommage que le 24-70 proposé n’ouvre qu’à f/4, on peut supposer que les gens qui sont prêts à investir dans un boîtier haut de gamme sont des gens qui ont besoin d’un objectif lumineux. Perso, je fais de la photo de spectacle et évidemment l’intérêt de l’hybride serait le silence, dont je rêve depuis que je suis nikoniste ( Cf les casseroles D3 puis D4 que j’adore à part cela). Alors attendre un an pour le 70-200 annoncé à f/2.8 ( et à quel prix??)? En attendant acheter une bague à près de 300 euros, ça va faire reculer un certain nombre de photographes, et la proposer « en kit » à 150 euros c’est juste ridicule puisque précisément ceux qui auront acheté les nouveaux objectifs en même temps que le boîtier seront ceux qui n’auront pas besoin de bague. Nikon aurait dû ( devrait) proposer la bague seule à très bas prix, ça aurait boosté les ventes de boîtier pour ceux qui ont toutes les bonnes raisons de garder leurs objectifs à monture F.

    • Il faut comprendre que cette nouvelle monture a des conséquences sur la conception des optiques, ce n’est pas neutre. Après 3 jours de tests du 24-70mm sur le Z7, je peux affirmer que l’ouverture f/4 me donne les mêmes résultats en luminosité/exposition/flou que mon 24-70 f/2.8, je montrerai des photos bientôt.

  51. Bonjour, Merci beaucoup pour toutes ces informations Monsieur Jean-Christophe.
    Je me pose une question relative à la seule carte mémoire. Le fait de pouvoir sauver les photos en WIFI ne serait-il pas suffisant ? On a donc deux sauvegardes. Quand à la batterie, rien ne s’oppose à en posséder une deuxième dans l’attente d’autre autre plus performante.

  52. Très bonne présenttion mais pour 3700 € pas de slot double carte, pas de flash d’appoint. Boof…. Pas d’intérêt pour moi à ce prix.

  53. Et ben si pour vous les tarifs sont pas cher je reste pantois combien gagnez vous par mois? Je suis retraité et mal traité par Macron, je suis Nikonistes depuis bientôt 50 ans argentique puis numérique, mais là quitte a changer d’objectif je vais changer de marque et prendre un FUJI excellent et beaucoup moins cher!!!

  54. Merci Jean Christophe pour ce petit résumé clair et précis. Personnellement je ne suis pas très intéressé par les hybrides ( ancien de l’argentique je ne me fais pas au viseur électronique et le gain de poids me fait rigoler) mais la mauvaise nouvelle pour moi c’est que les Z6 et Z7 ne possèdent pas deux slots et que de ce fait cela va sans doute faire reculer pas mal de Nikonistes pour basculer sur ces hybrides. De ce fait le marché de l’occasion sur les D850 et D500 ne va pas s’effondrer tout de suite ce qui ne m’arrange pas du tout niveau financier !! C’est bien vu de la part de Nikon mais je vais devoir attendre quelques mois pour faire une bonne affaire !!

  55. Jean-Paul BOURLARD | 26 août 2018 à 10 h 26 min | Répondre

    Bonjour Jean-Christophe,
    Bel article, comme d’habitude. Ayant actuellement le souhait d’acquisition d’un nouvel ensemble boitier/zoom pour changer de gamme; à ce jour je me pose la question du choix entre un reflex D850 (particulièrement attrayant) ou un boitier Z7; sachant qu’aujourd’hui je dispose d’un boitier Canon amateur qui ne me permet pas de vidéo; il me faut partir de zéro. Mon type de photos concerne le portrait, les expos de modélisme, mariages, architecture. Merci de me transmettre votre avis. Cordialement.

    • Pour mes usages je me pose la question du remplacement du D750 par le Z6, je ne repartirai pas sur une reflex, c’est quasiment acquis.

      • « Pour mes usages je me pose la question du remplacement du D750 par le Z6, je ne repartirai pas sur une reflex, c’est quasiment acquis. »
        Merci pour cette révélation et franchise!
        Impatient d’en savoir davantage… et de dresser la liste des arguments / champs d’utilisation / caractéristiques boitiers / objectifs / bague d’adaptation

  56. Incroyable pas de 2eme slot c’est rédhibitoire pour moi, je suis photographe de mariage je souhaite avoir une sauvegarde. Même si le risque est faible, je ne m’imagine pas expliquer à mes clients que j’ai eu un problème de cartes et que j’ai perdu leurs photos, je garde mes D850.

  57. Enfin une bonne réaction de Nikon! Après le raté total du « One » avec des divagations incompréhensibles et irréalistes. Cette fois le chemin engagé va certainement permettre à Nikon de se repositionner sur le marché et se refaire une meilleures santé! Il était grand temps!

  58. Bonjour et merci pour cette publication du dossier de presse de Nikon.
    cdlt

  59. Merci Jean Christophe pour cette présentation très complète de ces nouveautés Nikon
    Attendons vos essais, le rodage et l’expertise des pros pour investir car c’est des tarifs qui correspondent bien à un investissement important pour nous les amateurs
    Le numérique hybride, l’avenir ? certes mais hâtons nous lentement puisque nos braves réflex nous satisfont amplement hormis le poids bien sur.

  60. Bonjour,
    Bravo pour votre article, qui présente de manière très claire et complète ces nouveaux boîtiers et optiques correspondantes.
    Avez-vous également des informations concernant la possibilité de géo-localiser les photos, et des réponses concernant certaines critiques faites aux hybrides telles que :
    • surchauffe du capteur en mode vidéo.
    • risque de « salir » le capteur lors du changement d’objectif.
    Merci par avance.
    Bien cordialement.
    Xavier

    • Géolocalisation via SnapBridge.
      La surchauffe est une chauffe plus qu’une surchauffe, comme sur tous les autres hybrides, rien de neuf sur ce plan (et rien de pire non plus).
      Le capteur se nettoie mieux que sur les reflex car il est plus proche et qu’il n’y a pas de miroir empêchant le nettoyage, et de toutes façons un capteur se salie toujours à terme, ce pourrait donc être préférable ainsi.

  61. Après lecture rapide de l’article, je ne trouve pas que ces nouveaux appareils vaillent la volée de bois vert vue sur les forums…
    Il y a déjà pas mal d’année, on avait reproché à Nikon de ne pas avoir changé sa monture comme Canon lors du passage à l’autofocus. Une monture plus grosse est je pense un gage de compatibilité pour l’avenir… Sans compter le plus des points de contacts (bien que les informations passent par bus).
    Pour le seul format de carte, oui c’est dommage de ne pas avoir prévu deux slots.
    Par contre, je me pose une question. Le GPS n’est pas intégré directement dans l’appareil ?

  62. Bonjour Jean-Christophe,

    Ils sont très intéressant mais ils restent très cher par rapport aux autres boîtiers Nikon.

    Ensuite il faut acheter un accessoire et d’aures Zooms pour ces appareils.

    Je crois qu’il faut mieux garder son matériel et d’investir dans des objectifs.

    À part bien sûr ceux qui recherche un boîtier plus performant que ceux qu’ils ont actuellement.

    Dommage que d’autres marques d’hybrides n’acceptent pas les objectifs Nikkor.

    Cordialement

  63. Ulmann Jean-Pierre | 26 août 2018 à 8 h 04 min | Répondre

    Merci pour la présentation des hybrides et bravo pour votre travail.

  64. Malgré une lecture assez complète des articles publiés sur différents médias, y compris NP (merci Jean-Christophe de cette description et avis) je n’arrive pas à trouver la réponse à une question qui trotte !
    Le Z7 est très flexible au niveau diemsion des photos en raw, taille L, M, S, en FF comme le D850, format 4/5, 1/1, et DX.
    Mais en DX (APSC), le viseur montre-t-il l’image DX en pein champ comme un D500, ou une image type FF avec un cadre grisé comme les D850, D810, D5, . . .
    Merci

  65. Je viens d’assister ce matin à la présentation, avec prise en main, des nouveaux hybrides Z6 et Z7 (espace Nikon de Paris). Le point fort me semble être la qualité du viseur où toute la maîtrise de Nikon fait merveille. Pour le reste la qualité Nikon est au rendez-vous. Compte tenu des capacités des cartes XQD et des CF Express à venir, pour moi, le Pb des doubles cartes ne se pose pas (d’autant qu’actuellement sur mon D500 j’ai rarement débordé). Quant aux choix techniques ils semblent prometteurs. A suivre…
    J’attends avec impatience les tests de Jean-Christophe.
    A oui, un scoop, Nikon va offrir une carte XQD pour les achats effectués d’ici Noël !

    • Bonjour,

      Le débat vif concernant le double emplacement pour les cartes mémoires se justifie surtout par le fait que ce double emplacement permet de faire une sauvegarde instantanée de ces photos. Grâce au double emplacement, si les photos sont téléchargées sur chaque carte et dans l’hypothèse où l’une des cartes ne fonctionne plus, les photos prises sont sauvegardées dans l’autre carte.

      • J’avoue préférer deux slots mais pas pour des raisons de sauvegarde, uniquement de débordement. Je ne sais pas combien de photographes font de la sauvegarde d’ailleurs, je ne suis pas certain que ce soit une majorité des utilisateurs.

        • Effectivement je pense aussi que ce n’est pas la majorité des utilisateurs cependant cela risque quand même de faire perdre des acheteurs potentiels comme moi.

  66. Jean christophe

    J ai cru comprendre que l on ne choisi plus si l on veux etre en S ou en C au niveau de L Af cela veux t il dire que c est en autommatique ?
    La gestion du bruit est elle à la hauteur?
    Comme il n y a plus le bouton comme avec les Reflex

  67. Bonjour,

    Les critiques sur ces nouveaux appareils sont très sévères si on écoute les chaînes YouTube américaines. A ce sujet, Tony Northrup recommande d’attendre la version définitive de ces appareils. Mais à ce stade, selon lui, ces dernièrs seraient au niveau du Fujifilm XT-1 et du Sony a7R2. C’est tout de même inquiétant…

    Évidemment, l’unique emplacement pour la carte mémoire est unanimement critiquée.

    L’absence de « eye AF » est aussi regretté.

    Le nombre d’images prises à 9 images par secondes est faible. En tout cas, rien avoir avec le D850. Bref, ces appareils ne sont pas faits pour la photo sportive ou animalière.

    L’autofocus en basse lumière ne semble pas performant. Si c’est vrai, c’est un problème…

    L’autofocus en vidéo ne semble pas aussi performant que dans les Canon et les Sony. Mais bon on pouvait s’y attendre. Ce sera toujours mieux que dans le D850.

    Bref, beaucoup de défauts dans ces appareils… Espérons que la version définitive soit meilleure !

    Lot de consolation : pour la batterie, cela semble meilleur que 310 photos (apparemment plus de 500 photos, voire 1.000 photos) et ce n’est pas 10 à 15 minutes de vidéo mais 85 minutes. Ouf !

    • Je lis beaucoup de critiques de la part de gens qui ne l’ont pas eu en mains encore. Je préfère m’en tenir à ce que je ressens en l’utilisant ces jours-ci. Et le bilan est tout autre.

      • Bonjour Christophe,

        Tony Northrup et Jared Polin (qui dirigent les deux grosses chaînes YouTube sur la photo) sont allés à un événement organisé par Nikon à New York. Ils ont donc effectivement pris des photos avec le Z7. Et quand tu les écoutes, en particulier Tony Northrup dans sa dernière vidéo, le bilan est très mitigé, voire négatif. Ce qui est vraiment inquiétant, c’est l’autofocus en photo en basse lumière qui apparemment ne marche pas très bien dans le modèle de pré-production. Bien sûr, si on va écouter les ambassadeurs de Nikon (je les écoutés hier sur la chaîne YouTube de BNH Photos), ces boîtiers sont fantastiques et tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais tout de même je fais plus confiance à une personne comme Tony Northrup qui semble plutôt impartial pour me forger un jugement, et ce d’autant plus que Tony Northrup est actuellement plutôt nikoniste et à ce sujet recommande vivement le D850 et le D500. Idem pour Jared Polin qui est même un véritable fanboy de Nikon.

        Bref, j’étais très enthousiaste sur le Z7 au départ. Mais maintenant je vais scruter attentivement tous les tests (y compris le tien qui j’espère sera le plus objectif possible) avant de me décider.

        C’est vraiment dommage que Nikon se soit mis dans cette situation, surtout avec l’emplacement unique pour la carte mémoire. Franchement, sur ce dernier point, ils ont fait vraiment une grosse erreur…

    • Dès qu’un boîtier est annoncé, il est souvent descendu en flèche avant même que l’on puisse croiser les avis de ceux qui ont eu la chance de pouvoir les tester.
      Je me souviens du Xpro 2. Avant même sa sortie, il a été littéralement flingué. Résultat, je suis resté plusieurs années avec sa version 1 et je ne viens d’investir dans ce merveilleux boîtier version 2 que… La semaine dernière (excellente occasion soit dit en passant).
      De toute façon, il est toujours préférable d’attendre quelques mois après la sortie d’un nouveau boîtiers avant de l’acquérir, afin que les pressés ou les fortunés (voire les deux à la fois) essuient les plâtres.

    • @Guillaume, il n’y a pas de version de firmware Europe et US, mais une seule, en 1.0 actuellement.

  68. Bonjour Jean-Christophe,
    Merci pour cette première analyse déjà bien complète.
    Je suis tenté comme alternative à mon (bon vieux) D700.
    En cherchant également à voyager plus léger.
    T° d’utilisation de 0 à 40°C = risque en conditions Hivernales?

  69. Merci pour ce retour d’info.

    Il n’est malheureusement pas fait mention d’une éventuelle obturation électronique (éventuellement au 32000ème de seconde) comme proposée par la concurrence. Obturation électronique annihilant donc la joyeuseté qu’est le bruit de l’obturateur + mirroir.
    D’ailleurs comment ce nouveau jouet se comporte au niveau des décibels??

    A par le coup marquetting de sortir d’abord des optiques 1,8 et f4 qui valent la peau de cette partie du corps sur laquelle on s’assoie (vivement que sigma se penche sur la question), le constat à l’air d’être plutôt sympathique.

    • Il y a bien une obturation électronique. Je vais mettre l’article à jour dès mon retour du Japon avec toutes les infos que je récupère et après les premiers tests terrain aujourd’hui.

    • Bonjour,

      C’est vrai que le nouveau 50 mm est très cher. Mais, s’agissant des autres objectifs, les prix sont assez classiques… Et d’ailleurs, si on achète le 24-70 mm avec le Z7, on obtient une réduction significative sur l’objectif.

  70. 2 bêtes de courses mais concurrent direct des D750 et D850
    Des Z3000, Z5000, Z7000 en APSC ?
    Quel avenir sur les gammes reflex classiques ? Que dit Nikon si ils disent quelques choses ?

  71. Et bien : (
    il va y avoir de l’optique d occasion 100 000 000 millions je crois.
    Et quelle décote, ça me rappelle les boîtiers argentique devenu des presse-papier …

    Un PC-E fonctionne avec un Z ?
    que devient un 80mm f1,8 avec l’adaptateur un 80mm f5,6 ?

  72. Merci beaucoup pour cet article complet, objectif et précis pour ces 2 nouveaux arrivants, … est-ce la fin programmée du Reflex ???
    Bien à vous
    J-M Forlani

  73. @ FRED. Je ne vois pas l’intérêt qu’un pro peut avoir à posséder un appareil sans miroir qui fait seulement 300 grammes de moins que son D850, surtout que quand on est en activité , mariage, reportage,sport,ou bébêtes ,ce n’est pas le poids qui doit fatiguer ou alors..Le résultat des ventes dans quelques mois nous dira la vérité sur ce sujet; Les coolpix c’est du hors sujet.

    • Il y a plusieurs arguments en faveur de l’hybride, chez les pros aussi (et surtout), ce n’est pas qu’une question de poids. Je prévois de répondre à ces questions dans les prochains jours pour vous aider à bien comprendre les différentes problématiques.

    • Cher chris, le poid n’a que peu d’importance dans la chose, je vois un GROS AVANTAGE pour les photographes de mariage : c’est le silence a l’église avec un curé récalcitrant au bruit et il y en a …. Et pour le Coolpix c’était de l’humour au vu de ton commentaire ! Dans le cas où tu cherche quelque chose de petit et de discret…..
      Fred

  74. Pourquoi?…
    J’attendais avec curiosité le descriptifs des nouveaux hybrides Nikon.
    Si les Z6 & 7 ont des fiches techniques assez impressionnantes et bourrées d’excellentes nouvelles, je reste très surpris par certains manques ou par des choix marketo/techniques surprenants!
    Si Nikon vise vraiment (???) les pros, pourquoi avoir fait le choix d’un simple slot et XQD (Marché actuellement tenu par … SONY!) ? Quel pro ira prendre le risque de faire un mariage ou un reportage sportif « blanc » pour cause de carte défectueuse? Je sais , c’est rare mais pas inimaginable y compris avec les XQD.
    Même chose pour l’autonomie ridicule annoncée avec une EN-EL15 même en version « b ». Nous allons vite voir fleurir les ceintures porte-batteries pour compléter le boîtier et son grip. Merci à nos amis chinois de prévoir dès maintenant des grips « no name » à double batterie! Avec 3 batteries on s’approchera d’uen autonomie correcte… D’ailleurs, 675gr. + un grip et une ou 2 batteries supplémentaires, ça fait quel poids à porter au total?
    Je vois par contre un net avantage à tout ça; Certains geeks fortunés, de ceux qui n’imaginent pas sortir sans le dernier appareil autour du cou, et les Nikonistes qui aspirent à porter moins lourd vont rapidement céder leurs D850 au profit d’un Z7. Excellent pour le marché de l’occasion!
    Je suis plus ou moins convaincu, avec des réserves sur le viseur, que l’hybride est l’avenir mais les choix des fabricants me laissent parfois sans voix quand ils vont à l’encontre de ce que les utilisateurs experts et les pros réclament en permanence.
    L’avenir seul a la réponse…
    Bon shoots en reflex ou en hybride

    • Même si j’avoue préférer deux slots, n’oublions pas que le D700 n’en avait qu’un et que nombre de pros l’ont utilisé aussi.
      Quant à l’autonomie, pour mon premier test en conditions terrain, 505 photos et encore 28% de batterie. Attention aux chiffres théoriques, ils ne reflètent pas toujours la réalité.

  75. Salut Jean Christophe, encore bravo pour ton reportage complet sitôt sorti l’information tant attendu. Tout dans tes propos est très clair comme d’habitude. Et surtout Complet . J’ai cependant quelques petites questions ou remarques…. Tu dis avoir déjà commencé le test? Comment est-ce possible ? L’aurai tu vu avant Aujourd’hui ? Sans rien nous dire ? C’est pas sympa ça 😁… Tu ne nous parle pas du tout du Gros bouton rotatif arrière ? Il sert a quoi ? Juste de molette rotative qui a les mêmes fonctions que sur nos vieux Tracassin, soit juste une molette arrière ? C’est pas un peu gros pour une seule fonction ? Comme il ‘n’y a rien d’écrit dessus…. ( Suis-je le seul à m’inquiéter de sa fonction ? Cela ne va pas m’empêcher de dormir non plus)
    Après beaucoup ont dit que les 45M de pixels du D850 sont de trop ….( Je ne suis pas d’accord avec cette vision) alors quel va être l’intérêt pour l’image finale d’avoir été faites par un boîtier avec une monture plus large? Es-ce que cela ne va joué que sur la dynamique du rendu ? ( Moins de chose à traiter en post production ? ) Je ne vais pas trop te charger en questions pour que tu puisse m’y répondre
    Merci a toi
    Bye
    Fred

  76. Pour de l ‘animalier je partirai sur un Z6 pour la rafale reste l’Af va t il suivre???
    ayant un D850 je ne suis pas à plaindre ,reste que si le D6 arrivent en monture Z l’a ca va être chaud j’ai 15 optiques ,j ai pas envie de mettre la bague pour pouvoir m ‘en servir trop de problème de contact électrique qui risque de s’abimer ils sorte une 500 avec la lentille miracle un 600 en monture F serai de bonne aloies

    • Salut Greg, je ne vois pas l’intérêt pour toi de passer au Z6 ? Quel serait ton intérêt ? Passer de 45 M de pixels a 24??? Si ce n’est que pour la rafale , tu ferais mieux de te prendre un D500 .
      Le D850 integre déjà en son sein unD500 avec la rafale en un peu moins qui peux éventuellement te gêner pour les bestioles que tu photographie….
      Il faudrait vraiment qu’il n’y ai un Monde d’amélioration entre l’AF des nouveaux avec le D850 pour que l’opération soit a étudier pour toi.( Je n’exclus pas ici ton envie de te faire plaisir et qui est la première des priorités !!! Sinon la vie ne vaut pas grand chose)
      J’ai moi même la bête… Et je ne vois rien dans les specs qui me ferait regretté mon achat…( Heureusement tu vas me dire : oui ouffff)
      Pour ce qui est de la bague d’adaptation ne t’inquiètes pas sur ce point : si ils ont sorti cet excroissance ce n’est pas pour qu’elle disfonctione a la première sortie photo. C’est je trouve TRES MASSIF et tant mieux pour la durabilité et la robustesse de la chose . Les contacts ne sont pas fragiles car de tres bonne qualité chez tous les constructeurs et ne sont que très rarement l’objet de panne ( je ne parle pas d’une chute qui peut toujours être fatale , mais ce n’est pas les contacts qui lâchent , c’est la chute la responsable du désastre ( mon dieu quel horreur : j’en ai froid dans le dos ) tu n’usera ni le boîtier ni les objectifs ni la bague en l’utilisant correctement .
      Bonnes photos
      Fred

      • Merci Fred de ton argument mais avec un reflexion que j ai fait sur le poste des objectifs car ai aussi beaucoup d objectifs et comme le 24 70 G , 85 mm 1,8 et 50 mm1,4 je recuperais de la stabilisation grace au 5 axe ce qui peu ouvrir la voie et se faire plaisir (je l accorde ) vers un monde futur ver les mirrorless qui je pense seront l avenir qui s ecrit à partir de maintenant

        • Alors là Greg, si c’est pour te faire plaisir, il ne faut pas hésiter une seule seconde et je te comprends parfaitement. Il faut profiter de la vie et de ces petits plaisirs quand on peut. Après il est trop tard. Pour ce qui est de la stabilisation sur 5 axes , c’est très bien vu ( a condition que ça marche réellement bien… Ça les tests nous le dirons) je n’y avais pas pensé.😀
          Après , le problème c’est que l’avenir est devant nous et que nous n’en connaissons pas grands choses à part qu’il aura inéluctablement une fin pour nous ( je suis très optimiste moi ce matin….!!!)
          Enjoy
          Fred

  77. Rien de très discret,et pire avec la bague d’adaptation.

  78. Bonjour,

    C’est absolument incompréhensible que Nikon ait choisi de mettre un seul emplacement pour la carte mèmoire dans ses nouveaux Z6 et Z7, alors que Sony et Fujifilm offrent ce deuxième emplacement dans leurs hybrides, ce qui permet de sauvegarder les photos lors de la prise de vue! A cet égard, peu de professionnels devraient utiliser ces appareils photos car en cas de dysfonctionnement dans la carte mémoire, ils risquent de perdre tout leur travail. Sur ce point, Nikon est vertement critiquée sur les chaînes YouTube américaines (par exemple, Tony Northrup, Jared Polin et Theoria Apophasis, ce dernier étant très très sévère sur les Z6 et Z7). Dommage… Car sinon les Z6 et Z7 apparaissent vraiment complets.

    • Salut,
      Ils nous font le même coup que pour le D7500 tout simplement parce qu’ils ne vendraient plus de D500 et avec ces 2 Z… Ils ne vendraient plus de D850 . Ils ne sont pas trop concon chez nicon…. Ils ont dépensé une fortune pour le D500 et le D850 qui sont les plus merveilleux boîtiers jamais construit par leurs usines… C’est pas pour les flinguer aussi vite.
      L’avantage de Nikon, c’est qu’ils font durer leurs boîtiers un bon paquet d’années ce qui est bon pour nous pour l’obsolescence, le prix de l’occasion qui ne s’effondre pas trop vite… Ce n’est pas le cas de Sony qui ne vont pas faire du durable en sortant très vite de nouveaux modèles.
      Le problème de nous sortir de nouvelles bêtes de course tous les 6mois c’est qu’on ne pourra pas suivre financièrement pour la plupart d’entre nous ( il y a des exceptions partout) de plus il faut un certain temps pour les connaître ….
      Après , il faut voir si l’intérêt des acheteurs va être important pour ce genre de produits : perso je n’ai aucun intérêt a passer au mirrorless ! J’aime faire du bruit quand je fais des photos….
      Ces 2 boîtiers doivent trouver leurs utilisateurs : des geeks dans un premier temps après….. nous verrons.
      Mais en tout cas, tu as raison les pros ne vont pas aimer la blague d’un seul slot et c’est très compréhensible.donc les pros achèterons le D850 qui est formidable et peut être pour ceux qui font du mariage un petit Z6 pour l’église pour ne pas faire de bruit….tout en gardant leurs objectifs. Pas mal mon idée ? Non

  79. « Le Nikon D850 a dépassé toutes les espérances depuis son annonce et se positionne comme le reflex le plus performant de sa catégorie.

    Il y a fort à parier que le Nikon Z7 fasse de même face à une concurrence Sony pourtant très performante »

    Arrivé un moment, c’est bien de faire de la pub pour Nikon mais il faut être lucide…

  80. Merci pour toutes ces explications Jean-Christophe.

  81. Sur le site Nikon.fr concernant la bague d’adaptation FTZ, Nikon annonce certaines restrictions mais on ne sait pas lesquelles. Si tu peux avoir quelques infos, merci d’avance.

  82. Bonjour,
    Si je comprends bien concernant les optiques S LINE sans parler des Nikkor Z, les S LINE seront directement équipés de la monture F ?
    C’est un peu flou la communication la dessus, car Nikon parle sur son site de S LINE NIKKOR Z 50mm f/0.95 pour 2019, donc spécialement conçu pour le Z6 et le Z7, mais annonce également l’arrivé de nombreux objectifs S LINE sans mention NIKKOR Z comme un 50mm f/1.2 pour 2020. Donc par simple déduction, du moment que la mention NIKKOR Z n’est pas mentionné, c’est que les objectifs S LINE disposeront de la monture F Non ?

    • Salut Mathieu,
      Non c’est pas clair comme tu le dis, MAIS tous les nouveaux objectifs présentés ce matin pour les années a venir seront avec la nouvelle monture , ça c’est certain. A part le 500mm annoncé également ce matin qui est en monture F
      je vais essayer d’être clair : mais c’est pas facile !!!!
      Les Z6 et z7 auront tous les objectifs annoncés ce matin avec la nouvelle monture Z ( ceux qui sortent cette année et les années suivantes) donc on y retrouve généralement la désignation Z machin chose : logique
      Pour ce qui est de l’objectif tant annoncé partout a f0,95 c’est un objectif d’une gamme largement supérieur à ce qui existe jusqu’à présent….. Dont l’usage sera donc extrêmement limité ( quel intérêt ??? Il va y avoir un champ de netteté ridicule a f0.95 :. Déjà qu’à f.1.8!!!!!on a du mal avoir les 2 yeux nets sur un portrait….) Comme tous les objectifs de haute qualité , sont prix sera a mon avis TOTALEMENT DINGUE et parfaitement inaccessible à nos petites bourses …..le S serait pour SILVER puisqu’à priori fini le bling bling de la bague dorée sur les objectifs Nikon .
      J’espère avoir éclairé ta lanterne . En tout cas ce qui est certain c’est qu’ils n’ont pas annoncé de nouveaux objectifs pour nos vieux réflex pourris…. A voir dans l’avenir si ils nous pondent des nouveautés accessible : il y a des objectifs qui datent un peu et qu’il faudrait mettre au goût du jour pour le D850 !!! Par exemple le 24-120 V2 me ravirai !
      Bonnes photos
      Fred

    • Les Z sont des Z et les F sont des F, c’est très simple. Aucun Z n’a de monture F puisque c’est … un Z.

  83. 3399$ c’est 2938€ ………Nikon France nous la fait à l’envers comme d’habitude encore le coup, franchement nul.. heureusement il y a l’Europe…..

    • Pour la question du tarif nous avons deja les tarifs PRECIS par exemple sur digit photo en précommande , je n’ai pas regardé dans le détail mais les prix de l’article semble tout à fait exact . Ah la parité euro dollars….

    • Les tarifs ne sont jamais fixés par les marques en fonction de la conversion euro/dollar mais par marchés nationaux.

    • Les prix US sont sans TVA. Néanmoins avec le taux de change c’est toujours intéressant (voire même si on peut commander le boitier aux US et faire livrer dans un autre état – par exemple commander chez B&H à New York et se faire livrer dans le Connecticut, on ne paie pas de TVA – mais cela va changer d’ici un an avec la législation qui vient de changer aux US pour permettre à ces états d’exiger une TVA).