Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

A l’occasion de son centième anniversaire, Nikon annonce le nouveau Nikon D850.

Ce reflex riche en pixels vient remplacer le Nikon D810 et répondre aux besoins des photographes désireux de disposer d’un boîtier aux performances ultimes capable de produire des images de très haute définition en photo comme en vidéo.

[dernière MàJ 12/09/2017]

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Le Nikon D850 vu de face 

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Comme ce fut le cas lors de l’annonce du Nikon D5, l’annonce du Nikon D850 s’est faite en deux temps : une pré-annonce en Juillet, sans spécifications, et une annonce en Août avec le détail de la fiche technique.

Et pour ce qui est de la fiche technique autant dire que nous sommes servis ! Il semble que les ingénieurs de Nikon aient – enfin – mis dans le Nikon D850 tout ce qu’ils sont capables de faire, innovations comprises.

Le Nikon D850 est à ce jour le boîtier le plus ultime que Nikon ait produit. Ultime mais polyvalent, le D850 devrait exceller dans les trois domaines que sont :

  • la définition (45,7Mp),
  • la rapidité (9vps),
  • la sensibilité (25.600 ISO).

Les adeptes d’images animées ne seront pas en reste avec la vidéo 4K plein format (une première chez Nikon) et le time-lapse 8K (autre première, voir plus bas).

Quelques fonctions inédites comme le scanner film et le Focus Stacking sont aussi de la partie.

Voici les caractéristiques détaillées du Nikon D850 et des compléments d’informations qui ne sont pas dans la fiche technique mais vous aideront à comprendre l’intérêt de certaines fonctions.

Capteur FX 45,7Mp CMOS rétro-éclairé sans filtre passe-bas

Nikon inaugure un nouveau capteur de 45,7Mp qui fait du D850 le reflex Nikon le plus défini à ce jour. Cette ultra haute définition permet d’afficher un niveau de détail exceptionnel comme le montrent les premières photos officielles.

Si 45,7Mp peuvent faire peur (poids des fichiers, flou de bougé), sachez que Nikon a pensé à tout.

Le D850 dispose de plusieurs formats de fichiers RAW comme JPG et de la possibilité de cadrer en mode DX. Avec près de 200 combinaisons possibles en incluant le RAW+JPG, vous devriez trouver le format qui vous convient :

  • FX
  • DX
  • Crop x1.2
  • 5:4
  • 1:1 (carré)

Ces formats sont disponibles en RAW comme en JPG selon 3 tailles Large, Medium et Small.

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Nikon D850 – formats et tailles de fichiers RAW + JPG

Il ne s’agit pas d’un capteur à taille variable (le changement de définition est logiciel)  mais il est appréciable de pouvoir jouer avec ces formats pour obtenir des poids de fichiers compris entre :

  • 10 et 90 Mo en RAW,
  • 3 et 22 Mo en JPG.

En crop DX vous obtiendrez des images de 19,5Mp soit l’équivalent de ce que délivre le Nikon D500 en pleine définition.

En recadrage vertical – horizontal vous obtiendrez des images de 20Mp soit là-aussi les performances d’un D500. Le tirage A1 (60×85) à 250 dpi est possible.

Ce capteur propose une plage de sensibilité native variant de 64 à 25.600 ISO (12.800 pour le D810). En mode étendu la sensibilité descend à 32 ISO (et facilite l’utilisation des filtres en pose longue par exemple). Elle monte à 102.400 ISO en mode Hi2.

Pour assurer les performances annoncées avec 45,7Mp, Nikon a rendu son D850 capable de gérer un flux de 400Mpixels/sec., le buffer autorise 51 vues RAW pleine définition (28 pour le D810).

Le stockage se fait sur deux slots avec une carte XQD (pour une meilleure performance) et une carte SD avec support de l’UHS2 sur ce second slot.

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Le Nikon D850 vue de profil

Autofocus 153 collimateurs et processeur dédié

Le D850 reprend le module AF 153 collimateurs des Nikon D5 et D500. Comme sur le D5 il fait appel à un processeur dédié pour gérer la mise au point et fonctionne jusqu’à -4IL au centre.

Couplé au processeur d’images Expeed 5 ce module AF permet au D850 d’assurer le point à la cadence de 9 im./sec. en pleine définition avec le grip et la batterie EN-EL18 (7 im./sec. sans).

Un joystick de pilotage des collimateurs AF est présent sur la face arrière du boîtier, ce qui participe à l’ergonomie. Plus besoin de déplacer un doigt vers le pad inférieur.

Le D850 dispose de la calibration AF automatique (comme les D7500 et D5) pour compenser les problèmes de back et front focus inhérents à la haute définition. Cette calibration s’avère plus fiable que celle faite avec un dock puisqu’elle tient compte du couple boîtier-objectif et non de l’objectif seul.

Mesure de lumière et obturateur

Le Nikon D850 reprend la cellule de mesure de lumière du Nikon D5 avec 180.000 pixels. Cette cellule est sensible à -3IL (0IL sur le D810).

Cette performance facilite l’usage en basse lumière de même que le time-lapse et la vidéo.

Le D850 inaugure un nouveau réglage de balance des blancs – Auto WB lumière naturelle – censé mieux prendre en compte les changements ombre / soleil direct / nuages ou éviter les rendus froids en été par exemple. Ce troisième réglage (2 sur le D5) reste à tester avant de savoir ce qu’il va apporter vraiment.

L’obturateur du Nikon D850 est conçu pour limiter les vibrations. Testé sur 200.000 cycles il devrait répondre aux usages pros attendus avec ce boîtier.

Le D850 permet le déclenchement silencieux en mode Live View avec obturation électronique. Si le D5 est limité à 8Mp, le D850 déclenche en pleine définition à 45,7Mp et 6 vps (AE et AF fixes). La définition baisse à 8,6Mp à 30vps (AF et AE fixes). Ce mode intéressera les amateurs de photo astro, de time-lapse, etc.

Vidéo 4K Pleine définition et Time-Lapse 8K

C’est LA fonction que les vidéastes attendaient et Nikon la propose enfin sur le D850. La vidéo 4K est disponible en pleine définition, sans crop, en FX comme en DX.

La vidéo 4K n’est pas lisible sur tous les écrans ? Son intérêt n’est pas que de fournir une image plus définie. C’est aussi – surtout – la possibilité de recadrer l’image vidéo sans perdre en définition pour obtenir une image finale en 1080p.

Nikon place la barre très haut avec un débit de 144Mbps, un mode Full HD Slow Motion 4/5x, le format MOV et MP4, le HDMI 4.2.2 sur 8 bits, le support des hautes sensibilités ISO et le Picture Control neutre (Flat) pour faciliter le post-traitement.

Le D850 dispose d’un atténuateur audio qui limite les bruits indésirables, du mode Focus Peaking en Full HD et d’un stabilisateur électronique.

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Le Nikon D850 permet l’enregistrement de Time-Lapse 8K et leur recadrage en 4K UHD

Le Time-Lapse 8K est aussi au programme. Si la 8K n’est pas lisible sur les écrans actuels, ce mode permet toutefois d’enregistrer un time-lapse en 8K et de recadrer ensuite en 4K UHD dans ce time-lapse pour générer différentes vues ou simuler un effet travelling à partir d’une même prise.

Traitement RAW par lot dans le boîtier

Le Nikon D850 permet de faire du traitement par lot de fichiers RAW dans le boîtier. Imaginez une série de photos faites pour un time-lapse, que vous souhaitez traiter de la même façon, avec le même Picture Control.

Il est possible de produire les fichiers JPG directement depuis le boîtier au lieu de passer par un logiciel de traitement d’images. Il vous en coutera 25mn pour 1000 fichiers RAW selon Nikon, alors qu’il faut plusieurs heures selon le type d’ordinateur.

Ecran LCD tactile inclinable et commandes

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

L’écran arrière inclinable et tactile du Nikon D850

C’est le standard désormais et le D850 en dispose : l’écran arrière est un modèle tactile inclinable.

Cet écran de 3,2 pouces et 2,4Mp de définition permet, à l’inverse du D5 mais comme le D7500, de naviguer dans les menus en mode tactile. Il reste au D5 la possibilité de l’utiliser avec des gants, ce que ne permet pas la technologie d’écran utilisée pour le D850 (dommage …).

Une touche ISO est disponible à proximité du déclencheur, elle facilite le réglage d’exposition qui n’est plus limité aujourd’hui aux seules valeurs d’ouverture et de temps de pose.

Une touche Fn2 apparaît elle en bas à gauche de la face arrière. C’est une possibilité supplémentaire de personnalisation qui est la bienvenue. Les boutons sont rétro-éclairés.

Construction, flash, viseur et grip

Le boîtier en magnésium est le standard de la marque pour ses modèles pros. La robustesse de cette construction n’est plus à prouver tandis que la protection permet de photographier et filmer par tous les temps.

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Le Nikon D850 ne dispose pas de flash intégré, ce qui contribue à réduire les contraintes mécaniques sur le boîtier pour le rendre plus robuste et étanche. Cette absence ne devrait pas choquer grand-monde puisque le flash intégré n’est quasiment pas utilisé par les photographes sur les boîtiers pros tandis que les vidéastes s’en moquent.

Le D850 est bien évidemment compatible avec le système Nikon CLS et les flashs externes sans fil à commande radio ou infra-rouge.

Le Nikon D850 inaugure un nouveau viseur optique 100% dont le grossissement de 0,75x est le plus important jamais produit par Nikon (0,70x pour le D810, 0,72x pour le D5).

Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques

Le Nikon D850 avec le grip Nikon MB-D18

Le D850 permet l’utilisation d’un grip optionnel MB-D18 plus ergonomique et plus confortable que sur les précédents modèles.

Ce grip autorise des performances accrues (autonomie, rafale) mais il faut pour cela utiliser la batterie EN-EL18 du Nikon D5 et non la batterie EN-EL15 du D850 :

  • 1840 vues sans grip avec batterie EN-EL15,
  • 5140 vues avec grip et EN-EL18,
  • 3680 vues avec grip et EN-EL15,
  • (1200 vues sans grip et 3270 vues avec grip pour le D810).

Mode décalage de mise au point – Focus Stacking

Pour augmenter la profondeur de champ il faut fermer le diaphragme. Ou faire du Focus Stacking.

Cette technique consiste à faire plusieurs images du même sujet en décalant légèrement le plan de mise au point d’une photo à l’autre. Un logiciel dédié permet ensuite de reconstruire l’image finale en utilisant les images intermédiaires.

Nikon D850 : Focus Stacking

Photo classique à gauche – Focus Stacking à droite
Notez la très grande profondeur de champ de la photo de droite

Le Nikon D850 permet d’automatiser la procédure de prise de vue en gérant le décalage de mise au point. Le boîtier peut enregistrer jusqu’à 300 photos avec 300 mises au point différentes.

Le mode décalage de mise au point du D850 est compatible avec les logiciels dédiés :

  • Photoshop CC,
  • Helicon Focus,
  • Combine ZM,
  • Zerene Stacker.

Duplication de films argentiques

Les scanners de films Nikon ne sont plus, vive le Nikon D850 + ES-2 !

Avec une telle définition le capteur du Nikon D850 est capable de traduire les plus fins détails du sujet. Y compris si celui-ci est un négatif argentique.

Nikon D850 scanner film duplication film argentique

Du film à l’image numérique avec le Nikon D850 + ES-2

Nikon ES-2 scanner film adaptateur Nikon D850

Adaptateur scanner film Nikon ES-2

Nikon a implémenté une fonction scanner film dans le D850 : avec un objectif macro et l’adaptateur Nikon ES-2, vous scannez vos négatifs couleur ou NB à 5800 dpi et récupérez des images directement exploitables sur la carte. Le scan est ultra rapide puisqu’il ne s’agit que de faire des photos, l’adaptateur permet de faire défiler les différentes vues d’une bande de négatif.

Le format de sortie est le JPG « développé » (le négatif couleur est traduit en positif), Nikon ne précise pas si le RAW sera disponible via une mise à jour de firmware.

Connectivité et dimensions

Le Nikon D850 utilise SnapBridge, le système de transmission sans fil des images vers un mobile ou une tablette, avec double implémentation Wifi et Bluetooth.

Pour les transmissions vers un ordinateur, un serveur FTP ou un réseau Ethernet le D850 utilise le module WT-7 avec un débit supérieur à 866 Mbps.

Le Nikon D850 mesure (L x H x P) environ 146 x 124 x 78,5 mm et pèse environ 1005g avec accumulateur et carte mémoire XQD, mais sans bouchon de boîtier. Comptez environ 915g boîtier seul.

Tarifs et disponibilité

Le Nikon D850 est proposé boîtier nu au tarif de 3799 euros TTC.

Le grip MB-D18 est vendu 429 euros sans batterie, il peut contenir des batteries EN-EL15, EN-EL18 ou 6 piles LR6.

Le duplicateur de films ES-2 est vendu 149 euros.

Le Nikon D850 sera disponible chez les revendeurs dès le 7 septembre 2017, une mise sur le marché très rapide en raison du retrait du Nikon D810 et de la demande du marché.

Premier avis sur le Nikon D850

Si le Nikon D850 ne s’appelle pas D820, ce n’est pas pour rien. Ce reflex est plus qu’une simple évolution du modèle précédent, c’est une toute nouvelle proposition de la part de Nikon afin de satisfaire les photographes et vidéastes les plus exigeants.

Face à une offre hybride qui ne cesse de progresser, Nikon positionne son D850 comme le reflex ultime du moment  capable de tout faire – ou presque.

Plus performant qu’un D810, plus accessible qu’un D5, plus pro qu’un D750, le D850 renforce l’offre Nikon à un prix tout à fait compétitif face à la concurrence (Canon 5D Mark IV et Sony A9 par exemple).

Ce reflex devrait toutefois s’avérer exigeant :

  • envers les objectifs (Nikon recommande les AF-S récents),
  • envers les utilisateurs (il faudra maîtriser les nombreuses fonctions et le flou de bougé).

Mais si vous savez gérer ces paramètres il devrait être le meilleur choix de sa catégorie.

Les premiers tests nous diront ce qu’il en est des performances réelles et des contraintes imposées par la très haute définition. Les résultats obtenus avec les récents D500 et D7500 en DX et D5 en FX laissent présager le meilleur.

Nikon a manifestement retrouvé sa capacité à innover et cela fait plaisir à voir !

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


90 Commentaires sur "Nikon D850 : présentation et caractéristiques techniques"

  1. super tres comprénssible et bien détaille ce sera mon prochain achat 850 fx par contre es ce que tous les objectifs pourrons se mettre dessus meme ceux ou la bague est demande par temps de pluie craint il l humidité je ne te parle pas de lui faire prendre un bain ou de le rincer combien pèse t il avec le grip batterie a l intérieur merci

  2. Bonjour,
    Je viens de casser le petit cochon: je me suis offert le D850 !
    J’ai 2 petites questions:
    1/ Quelle différence y a t’il entre les batteries EN-EL 18a et EN-EL 18b préconisée sur le D850 grippé ?
    2/ Où se trouve la fonction de focus peaking (surbrillance de la zone de MAP) dans les menus ?
    J’ai parcouru tout le mode d’emploi sans trouver . J’ai bien vu le focus stacking, mais c’est tout !
    Merci d’avance, et tous mes voeux . Féfé.

  3. Bonjour
    je viens de recevoir mon D850 en remplacement mon D810, un monstre
    j’essaie de le faire fonctionné mon flash D5000 en déporté mais je n’y arrive pas, j’ai cru voir brièvement sur un tuto qu’il fallait le faire avec le WR10 mais impossible d’avoir plus de précision
    est il possible d’avoir des info sur le sujet
    Merci

  4. Bonjour,
    est-ce que le grip du D800 est compatible avec le boîtier D850
    A ton avis faut-il attendre quelques mois et acheter le D850E ????

  5. Bonjour,
    est-ce que le grip du D800 est compatible avec le boîtier D850

  6. bonjour ,
    étant en attente de livraison du D850 , je voulais savoir si une batteries première génération EN-EL 15 li-ion01 était acceptée . sachant qu’il y a eu une deuxième génération de batterie pour le D500 : EN-EL 15 li-ion20 …et maintenant une troisième avec la EN-EL 15a .
    merci par avance de votre réponse ………..

  7. Bonjour.
    Je voudrais savoir quel type de quadrillage est intégré au viseur pour la composition parce que sur le 610 trois lignes horizontales et verticales, je n’ai toujours pas compris l’intérêt ( à moins que je n’ai pas trouvé une fonction qui pourrait moduler ce quadrillage).
    Merci de votre réponse par avance.

    • bonjour
      je me pose la meme question, je viens d acquérir hier le d850, et je cherche si et ou on peut insérer dans le viseur un quadrillage 1/3 – 2/3 , bien pratique tout de meme. On trouve un quadrillage dans le menu régale perso / d. prise de vue / affichage / d9. quadrillage dans le viseur, mais pas de 1/3 – 2/3 , si quelque un sait alors je suis preneur :), MERCI !

  8. J’ai débuté avec un instamatic puis, je suis passé au Minolta amateur. J’ai acheté ensuite un premier Nikon argentique. Quelques années après, j’ai acheté un Nikon D3000. En 2016, j’ai acheté un Nikon D90 d’occasion avec un objectif 18/250 Sigma et un Grand Angle Tamrom 11/18.
    L’an dernier au salon de la Photo, je rêvais de le Nikon 7200. Cette année, c’est le D850.
    Il est vrai, que lorsque l’on a conduit une DS Citroën, on ne rachète pas une 4CV Renault.
    C’est seulement le prix qui peut freiner un tel investissement pour un amateur.

    Titice

  9. Et bien pour la première fois j’hésite. Mon premier reflex était un nikon F et je suis resté fidèle à Nikon depuis. Mais là j’avoue que le fuji GFX 50 me fait de l’oeil. Je fait du studio et des shooting extérieurs. Pour le street view, j’utilise un leica m262
    Il faudra que je teste le d850 j’ai un peu peur du flou de bougé.
    Mais bon, je vais prendre mon temps pour essayer (pas de pré-commande cette fois) 🙂

  10. Bonjour Jean-Christophe.
    Je souhaiterai acquérir ce boîtier, actuellement je possède un D750 associé à un 28×70 2,8 et 80×200 2,8 ancienne génération, donc identique à l’équipement de Laurent.
    Quel serait votre conseil pour les optiques adaptés à ce nouveau Nikon D850 ?

  11. Bonjour LAURENT,
    J’ai aussi ces 2 zooms et j’utilise un D800.
    je pense que cela ne devrait pas poser de problème.
    Cependant je te conseille avant achat (c’est ce que je fais sans problème)
    – De les prendre avec toi ainsi qu’une carte mémoire,
    – De les tester en magasin (FNAC ou autre)
    – De vérifier sur ton PC les prises de vues

  12. TRES ENVIE DE SE D850 POUR NE PAS FAIRE TROP MONTER LA FACTURE AU DEBUT JE POSSEDE UN 28/70 ET UN 80/200 TOUS LES 2 A 2/8
    PENSEZ VOUS QUE CELA FONCTIONNERA
    QUE ME CONSEILLERAI VOUS COMME OPTIQUE. MERCI DE VOTRE REPONSE

  13. Je regrette 2 choses:
    – le FLASH intégré qui permettait un rééquilibrage de la lumière dans certain cas (photo d’un visage avec un sombrero …)
    – Qu’il n y ait toujours pas de GPS intégré pour un appareil de ce prix ce qui faciliterai les tris de photos à étranger (je voyage beaucoup et prends près de 3000 photos dans des lieus très divers)

  14. Bonjour,
    Merci pour tous ces détails techniques expliqués de façon très compréhensible.
    Petit problème au sujet du nouveau D850 pour moi (petit amateur passionné de photo nature). Le prix, qui ne rentre vraiment pas dans le cadre de mon budget.
    Mais vu la fiche technique et pour le peu que je connaisse, il est certain que c’est un vrai bijoux et un bête de course pour les photographes exigeants.
    Pour moi ce sera donc plutôt le D7200, le D7500 ou au mieux le D500.

  15. Tout vient à point pour qui sait attendre! Depuis le temps que j’attendais, Nikon s’est ENFIN décidé à sortir sa nouvelle « bête »! J’ai hâte de l’avoir en mains pour le tester . De nouvelles expériences en perspectives! De nouveaux bonheurs de faire de la photo et d’en apprécier les résultats!

  16. Il est quand même étonnant que l’on trouve le même matériel quasi 20% moins cher en Suisse. Pourquoi cela et n’est-ce pas la preuve que les prix nikon sont trop chers ???

    • C’est surtout la preuve que les taxes ne sont pas les mêmes partout en Europe (et dans le monde) pour les entreprises. De plus chaque pays est libre d’avoir sa politique commerciale.

    • C’est vrai que la TVA n’est que de 8% en Suisse, mais l’écart sur les prix HT doit quand même être de l’ordre de 300 euros, (à la louche: de tête)… Autrement dit, le tarif TTC suisse est à quelques euros près équivalent au tarif HT français! C’est d’autant plus incompréhensible (choquant?) que le pouvoir d’achat de nos voisins helvétiques est bien plus élevé que le nôtre! Mais bon, c’est la vie… :/

  17. COUTISSE Jean-Marie | 29 août 2017 à 10 h 55 min | Répondre

    Quoique étant totalement incompétent je lis ( sans rien pouvoir comprendre ni mémoriser) avec beaucoup d’attention les échanges de messages des spécialistes de la photographie.Bravo et Merci d’utiliser les mails pour correspondre en silence.
    Je crois que je vais me mettre à aimer le matériel photo dont les PHOTOGRAPHES sont les utilisateurs.

  18. Merci à Alex et à Pierre pour le débat qui prouve l’importance de parler du comportement des objectifs avec un nouveau boîtier.
    Pour ma part, je vais encore attendre un peu, surtout que sigma va sortir de nouveaux objectifs en 24 – 70 et en 70 – 200 mm cette année.
    Quand j’ai acheté mon nikon d810, j’ai vraiment râlé, car 2 – 3 mois plus tard, le d750 sortait et je pense qu’il m’aurait suffit, car, je fais surtout de la photo de sport, mais dans un style assez particulier, à savoir que je fais dans le portrait de sportifs dans leurs mouvements, en peinture, on appelle cela le style expressionnisme et j’essaie de le retranscrire en photo, tout en donnant aussi une photo souvenir.
    Pour savoir acheter le nouveau matériel, je devrai vendre l’ancien, donc cette fois-ci, je vais apprendre la patience, car, pour le moment, il y a beaucoup de sorties et je vais bien étudier tout ça.
    Dans mon style photographique, j’ai donc besoin de faire ressortir les traits du visage, donc de la clarté, de la précision, de la netteté et avec du boker, etc… Il me faut donc du matériel performant et comme je ne suis pas riche et que cette activité rapporte bien plus de dépenses que de profits, je n’ai pas intérêt à me tromper dans mes futurs choix. A la lecture du descriptif du d850, je pense qu’il sera très intéressant pour moi, bien que je suis déjà satisfait du d810, maintenant je n’ai plus qu’à faire le bon choix pour mes 2 objectifs.
    Encore merci pour votre attention et avec toute ma sympathie,
    Dominique.

    • Le nouveau 24-70 de Sigma est déjà sorti, selon les premiers tests il est bon mais pas vraiment meilleur que les autres, le nouveau Tamron G2 semble plus prometteur.
      Si vous pensez que le D750 aurait pu suffire, attendre son remplaçant serait peut-être judicieux, il en devrait pas être long à sortir (début de l’an prochain, à priori).

      • Dominique Verheye | 29 août 2017 à 0 h 56 min | Répondre

        Oui, c’est ce que je compte bien faire, ne plus me précipiter, ce sont de très lourds investissements et je n’ai plus envie de changer tous les 3 ans.
        Le matériel s’améliorera toujours et des nouveautés tous les ans qui vous donnent le tournis

        • Bonjour, je crois que Jean-marie Sepulchre teste cjaque nouveau boitier avec un tres grand nombre d objectifs de la marque ou compatibles. Som guide devrait vous aider a faire votre choix une fois paru.

  19. Bonjour et grand merci pour cette étude.
    Je suis impatient que l’on compare ce nikon d850 avec le d810 et le d5.
    Aussi, on dit toujours que les objectifs sont aussi important que le boîtier, si pas plus. Donc, je serai prêt à changer mon d810 pour ce nouveau, mais pas avant d’être certain du comportement des objectifs.
    Maintenant, ma grande question est quels objectifs pour ce bijou, surtout en 24 – 70 mm et en 70 – 200 mm afin qu »ils soient à la hauteur de l’efficacité du boîtier.
    Je possède le tamron 24 – 70 f2.8 et le nikon 70 – 200 f4, avec un d850, est-ce que je vais perdre en qualité, surtout pour le nikon f4 ???
    Avec ce d850, serait-il temps de changer ce dernier pour le nouveau tamron 70 – 200 G2 ou le tout dernier nikon dans cette catégorie, mais je pense un peu trop cher.
    Encore merci et félicitations pour votre travail.
    Dominique.

    • Bonjour Dominique,
      le 70-200 f/4 de Nikon est de très haut niveau, le 24-70 de Tamron m’inquiéterait plus sur D850. Néanmoins, entre 36 et 46MP, je doute que la différence de comportement des objectifs soient aussi visible que vous ne le craignez.
      Si vous êtes prêt à changer pour le D850, pourquoi ne pas attendre de l’avoir et constater par vous-même ce que vos objectifs donneront, ça ne vous empêchera pas de les changer par la suite si vous ne les estimez plus à la hauteur. Personnellement, j’en doute 😉 .

      • « le 24-70 de Tamron m’inquiéterait plus sur D850 »
        Très amusant! Forcément, dans l’esprit de quelques fanatiques béats, un Nikkor quel qu’il soit est toujours nettement meilleur que la concurrence… Il est temps d’ouvrir les yeux Alex: le 70-200 F/4 reste un très bon objectif mais il est quand même très loin d’un tamron G2 F/2.8 (et même sensiblement en dessous du G1), tout en étant aussi cher! Dominique, votre Tamron 24-70 est largement au niveau même si c’est un ancien modèle: pour rappel, les tests de la presse spécialisée le placent à égalité du dernier Nikkor 24-70 et AU DESSUS de l’ancien VR II . Idéalement, certes, les deux nouveaux Tamron (24-70 G2 et 70-200 G2) compléteraient parfaitement un D850 pour le prix d’un seul objectif Nikon… Mais vos deux « cailloux » actuels doivent permettre déjà de bien en profiter: pour ma part j’ai les deux Tamron en ancien modèle sur un D800 et ça ne m’inquiéterait pas du tout de les passer sur un D850! Il y a juste le tarif du D850 que je trouve franchement abusif…

        • En fait c’est l’inverse que je voulais dire: « l’ancien 24-70 Tamron est quasiment à égalité avec le Nikon VR II mais au dessus du nouveau modèle Nikon, lequel est jugé moins bon que l’ancien (contrairement au nouveau Nikon 70-200 qui est, heureusement, meilleur que l’ancien VRII mais hors de prix).

          • C’est bien de parler sans savoir, Pierre. Pour info, j’ai eu les 24-70 et 70-200 G1, et ai aujourd’hui le 70-200 G2 en Tamron et les 24 f/1.4 et 50 f/1.4 art de Sigma que je préfère aux Nikkor équivalents 😉 .
            Si vous aviez également ouvert les yeux, Pierre, j’ai parlé du 70-200 f/4G par rapport au 24-70 G1, non pas de n’importe quel Nikkor face à son concurrent (personnellement je ne pense pas qu’un 24-70 soit concurrent d’un 70-200). Or, dans ce cas précis, j’estime qu’un 24-70 G1 est « moins » performant qu’un 70-200 f/4G (et ce n’est pas la faute de Tamron mais des transtandards, je n’aurais pas dit la même chose si j’avais comparé le 24-70 G1 aux 24-70 Nikkor…d’ailleurs, je ne sais pas dans quelle presse spécialisée vous avez lu ça « le placent à égalité du dernier Nikkor 24-70 et AU DESSUS de l’ancien VR II » mais il n’y pas d’ancien VR II en 24-70 chez Nikon, vous confondez 24-70 et 70-200).

          • Ce que j’ai dit n’était pas très clair mais j’ai également un peu de mal à vous comprendre: on s’y perd un peu avec tous ces numéros et ces signes… 🙂 Je me suis surtout planté parce j’avais oublié que l’ancien 24-70 Nikon n’était pas stabilisé: il n’y a donc pas de VR II mais juste un VR… Au temps pour moi! Il reste que ce 24-70 VR est décevant, malgré son tarif stratosphérique, et que si j’en crois les tests de la presse spécialisée il est moins bon que le Tamron G1. Un exemple entre autres: « Impossible de ne pas comparer les résultats de ce nouveau 24-70 mm avec ceux du Tamron, stabilisé également et qui nous avait fait fort impression au moment de son test. Pour l’occasion nous l’avons testé également sur un D810. Pas de doute, quelque soit la configuration, le Tamron globalement mieux »…
            Le 70-200 Nikon dernier modèle est par contre tout à fait excellent… Mais il est au prix de la « couplette » Tamron G2…

          • Pierre, le dernier Nikon est surtout décevant à cause de son prix stratosphérique, plus que malgré 😉 . Au prix de l’ancien ou légèrement plus (pas 900€), ce serait déjà un peu moins décevant. Le prix du nouveau 70-200 est aussi stratosphérique mais un peu moins décevant par ses performances comme le 105 f/1.4 et 28 f/1.4.
            Pour le commentaire en-dessous, il ne faut pas oublier la concurrence, le prix du D850 parait beaucoup moins abusif comparé aux derniers Canon quand on voit ce qu’il propose. Le Pentax K-1 semble une aubaine en comparaison…si on ne tient pas compte des objectifs Pentax comme les 15-30/24-70/70-200 qui sont les Tamron G1 qu’on trouve en Canon et Nikon mais à 33% moins cher.
            Pour le D7500, je pense qu’au-delà du tarif c’est carrément le boitier qui n’a pas d’intérêt à mon sens, ni un remplaçant du D7200 et trop cher pour ne pas inciter à rajouter un peu et prendre un D500, je pense d’ailleurs que c’est une petite astuce de Nikon pour inciter à l’achat de D500 😉 .

      • Finalement Alex, nous sommes presque d’accord à 100%… 🙂
        En particulier pour le positionnement hasardeux du D7500 et la hausse de tarifs qui ne s’accompagne pas d’une hausse équivalente de performances.
        De toutes façons, pour le D850, même trop cher, il se vendra! Et c’est vrai que la concurrence en boîtier n’est pas meilleur marché, ce qui n’est pas le cas pour les optiques! C’est d’ailleurs aussi peut-être parce que Nikon a de plus en plus de mal à vendre ses objectifs que ses boîtiers sont de plus en plus chers…

        • Pour les objectifs, Sigma et Tamron avec leurs derniers objectifs font une rude concurrence pour tous les constructeurs. Autrement, le prix des optiques Sony sont aussi assez élevés et les dernières de Canon (genre 11-24 f/4 ou 35 f/1.4 II) également limite abusifs. Globalement j’ai l’impression que les gros constructeurs continuent de se faire concurrence entre eux et ne tiennent toujours pas compte des productions indépendantes de bien meilleure qualité aujourd’hui.

  20. Comment ne pas en avoir envie ?????

  21. Bonjour Jean-Christophe,
    Très belle présentation d’un très beau et très performant joujou. Bien sûr des éternels grincheux toujours insatisfaits nous démontrerons qu’il lui manque ceci ou qu’il a cela en trop! Bof laissons les parler, « les chiens aboient, la caravane passe »!
    Nikon, en tant que grand du matériel photo a mis la barre haut.
    Jean-Christophe je suis toujours avec intérêt tes rubriques enrichissantes, car modeste amateur. Aussi, je profite de ce message pour la question suivante:
    Comment utiliser, exploiter et tirer le meilleur parti de l’histogramme? Pourrais-tu nous proposer un tuto avec des exemples sur le sujet, pour éclairer ma lanterne?
    D’avance mes plus vifs remerciements et mes cordiales salutations Nikoniste,
    Maurice.

  22. Merci, Jean-Christophe, pour ces informations très intéressantes. Pour une fois, je suis impressionné par le produit que vient de sortir Nikon. La qualité d’image à 6400 ISO sera toutefois à vérifier. Y a-t-il beaucoup de lissage ou non ? Car plus la densité de pixels est importante, plus le bruit a de chances d’apparaître toutes choses égales par ailleurs, sauf si le capteur comporte des avancées technologiques significatives…
    Juste une petite question : les diapositives seront-elles éligibles au scanner film ?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.

  23. Bonjour
    Des performances techniques alléchantes ! Des possibilités nombreuses! Un prix… vertigineux pour certaines bourses si on l’accompagne du grip! Mais justement pour ce prix où est le GPS?

  24. Baranowski Dominique | 27 août 2017 à 14 h 54 min | Répondre

    Bonjour Jean Francois,connais tu le poids du D850?
    Est t’il possible d’y adapter l’objectif Fx 28-300 sans perte importante de qualite pour les photos?
    Merci de ta reponse et ton professionalisme.
    Cdlt.
    Dominique.

  25. Bonjour Jean Christophe.
    Merci pour toutes ses informations toujours très intéressantes et pertinentes.
    Je suis passé il y a un an du D7000 au D500. Je fais beaucoup de photo animalière et je trouve mon équipement très peformants. Je suis retraité avec des moyens modestes. Je sors tout les jours avec mon 200-500 Nikkor que j’aime beaucoup. Je suis très satisfait de travailler en format DX et au vu du prix des nouveaux FX (D850), je ne suis pas prêt de changer. Encore merci pour ton travail.

  26. Certains ne voudraient, semble-t-il, que des commentaires plats, lisses, dithyrambiques… ça ferait pas avancer les choses ça

    • Bonjour Kwai,

      Le problème c’est que ce sont toujours des critiques péremptoires du genre c’est trop cher…comme si Nikon allait sortir un FF pro à 500€! Ou encore c’est trop lourd…après que les mêmes aient critiqué le D750 pour sa construction trop légère! Ou encore qu’il faut des objectifs au top…à quel moment on a conseillé de mettre des culs de bouteille sur un appareil photo?! Ou toujours que c’est trop de pixels…comme si c’était surprenant que Nikon en mettrait plus que sur le D810.
      Bref, une tonne de critiques inutiles et toujours relayés par ceux qui n’ont aucune intention de l’acheter, que ce soit à cause des moyens, des besoins ou plus souvent les 2. Donc en quoi ça fait avancer les choses de critiquer un produit dont on n’a ni les moyens ni les besoins?

      • Alex, franchement, c’est votre avis qui est péremptoire et même quelque peu insultant pour ceux qui « n’auraient ni les moyens ni le besoin » d’acheter ce D850… Il se trouve que j’ai actuellement deux boîtiers Nikon (D800 et D500) et que j’ai acheté pas moins de six boîtiers Nikon différents (neufs) rien que dans les cinq dernières années, plus une bonne demi-douzaine d’objectifs de la marque dans le même temps. Et que j’ai actuellement 9 objectifs récents dans mes sacs photos (2 Nikon, 1 Samyang et 6 Tamron), soit environ pour 11000 euros de matos, plus les accessoires… Je suis auteur photographe, donc semi-pro puisque je vends sans doute un peu plus de photos que ne le font la majeure partie des clients Nikon… Il me semble donc que j’ai le droit de dire haut et fort que je trouve les tarifs de Nikon de plus en plus abusifs: chacun est libre de donner son opinion, et de dépenser -ou non- son argent quand il a l’impression de se faire « plumer », me semble-t-il!

        • Pierre, je pense au contraire que tout votre matos devrait vous avoir fait prendre conscience qu’un D850 tout neuf en-dessous d’une certaine somme était improbable. Etonnamment j’ai évoqué 4 exemples de critiques et c’est la seule qui vous fait réagir. Et oui mon avis est péremptoire, puisqu’il est évident! Et je ne vois rien d’insultant à dire que ceux qui n’ont pas + de 3000€ à mettre dans un boitier et n’ont pas besoin de 46MP FF haut de gamme n’ont pas de raison de s’intéresser à un D850, ça me parait évident aussi!
          Pour vous citer « chacun est libre de donner son opinion »… 😉

          • Alex je ne m’attendais pas évidemment à ce qu’il soit au prix du D810, mais quand je vois qu’il sort à 3160 euros en Suisse je me dis qu’il y avait sûrement moyen de faire moins cher… Et il n’y a rien d’insultant non plus à dire que Nikon met la barre de plus en plus haut en terme de prix du matériel (sans doute pour compenser une baisse des ventes?), et que l’augmentation du tarif n’est pas justifiée par une avancée technologique considérable… Il reste que tout le monde est d’accord pour dire que le D850 est un super boîtier et qu’il se vendra sûrement bien, même à ce prix là. J’ai plus de doutes concernant le D7500: là je pense que Nikon se plante totalement en positionnement qualité/prix, mais c’est l’avenir qui le dira! Je constate aussi qu’il y a très peu de clients Nikon qui partagent mon opinion concernant la hausse abusive des tarifs: c’est dommage et ça ne va pas arranger les choses… Le client est roi, comme on dit, et je trouve que le client Nikon se laisse un peu trop facilement plumer depuis quelques années: il est vrai que la photo est une passion et que, du coup, cette passion l’emporte parfois sur la raison! Mais ce n’est que mon opinion! 😉

          • 3160 euros : prix de lancement, si j’ai bien compris

  27. Bonjour Jean-Christophe, merci pour cet article très détaillé et complet. Je suis passé du d7000 au d500 avec beaucoup de bonheur et Nikon nous sort un nouveau boîtier de rêve! !!! 😊
    Une fiche technique à rallonge, des nouvelles fonctions très pratique dans la vraie vie comme le scanner, le focus staking, les combinaisons L, M, S enraw et jpeg…..et la liste est encore longue!!!! 🙄
    Son prix est élevé mais pas plus que ceux de la conçurence. Les pros qui en ont l’usage sortiront la CB et beaucoup d’amateurs aussi…..et ceux qui ne sont jamais content de rien vont continuer à râler. 😏

    • De mon point de vue lorsque Nikon nous sort un super boîtier il faut le dire, meme si il n’est pas dans notre budget, comme on le fait lorsqu’il se plante comme avec les poussières du d600!!!!
      Personne ne jette la pierre à Mercedes, Apple, et autres lorsque ils sortent leurs produits phares qui ne sont pas accessibles à toutes les bourses.
      A chacun trouver son bonheur dans la gamme FF de Nikon neuf ou d’occasion avec les d610, d750, df, d810, d5 voir les d700, d4(s), d3(s), d800(e) …et pour le GPS snapbridge géolocalise avec votre smartphone. 😐
      Ne pouvant m’offrir le nouveau d850 je lorgne vers un d800e ou D810 si mon budget le permet pour completer mon d500 et je laisse le nouveau flagship aux plus fortunés!!! CQFD

  28. Et voilà c’est reparti, Nikon sort un super boitier, qui fait, semble il l’unanimité chez les testeurs,et bien NON , c’est pas encore assez : il lui manque le flash, ils n’ont pas mis le bon lecteur de carte, les piles ne sont pas les mêmes que celle de mon vieux boîtier d’il y a 20ans , pas assez de millions de pixels, trop de millions de pixels, les prix sont fous…. C’est vraiment lassant . Moi j’ai quelques questions à vous suggérer pour remettre les choses claires.
    Dans le désordre bien sûr mais répondez à chacune d’entre elles svp
    Les piles n’ont elle pas évoluées en 10 ans? N’ont elle pas plus de capacité ? Les appareils ne sont ils pas BEAUCOUP plus gourmand en énergie qu’avant pour vous autorisez des rafales à 9 images par seconde?
    Le prix d’un iPhone n’est il pas alucinant ? juste pour téléphoner (à oui j’allais oublié LUI il a un GPS)
    Trouvez vous normal de payer une bonne auto familiale entre 35et 40000 €?
    Trouvez vous normal que mes cartouches d’encre de marque HP ont pris 20€ en 1 an sur Amazon ?
    Pourquoi personne ne se plaint de l’augmentation du carburant alors que le prix du baril de bruit est au plus à 40€14 au moment où j’écris alors que notre bon litre de gasoil se porte si bien?
    Alors arrêtez de vous plaindre, il s’agit ici d’un appareil haut de gamme avec des performances haut de gamme qui ne sera pas entre toutes les mains c’est certain, mais il le semble que la pub de Nikon pour ce modèle n’est pas JE SUIS L’APPAREIL POUR TOUS LES PHOTOGRAPHES ! ils innovent et vont très loin ici. oui c’est pas donné, mais pas rapport à quoi? Au futur Sony a 7000€ je me marre. Alors essayez juste d’étudier les avantages technique , rêvez en longtemps et peut être un jour vous pourrez vous l’offrir, et là au moment d’ouvrir la boîte en carton chez vous, vous serez heureux. N’est ce pas là le plus important ?

    • Pour ma part, je ne trouve rien à redire sur les batteries, l’absence de flash et le nombre de pixels: la capacité des batteries est plus que suffisante (sauf si on fait de la vidéo mais ce n’est pas mon cas), j’ai dû utiliser cinq fois en quatre ans le flash intégré de mon D800 et enfin je trouve que 45 Mpx ne sont pas de trop parfois, notamment pour les photos de paysage (sachant que pour le reste on peut utiliser une taille d’image inférieure)…
      Mais pour le tarif je ne suis pas d’accord: ce D850 sera vendu en France au bas mot 500 à 600 euros trop cher… Tout comme le dernier D7500 est vendu en gros 300 ou 400 euros au dessus de ce qu’il devrait être.
      Je remets ce que j’ai écrit plus bas (et que pas grand monde n’a lu sans doute): il faut surtout regarder l’évolution des prix en terme de pourcentage et de pouvoir d’achat: il est évident que l’évolution technique est conséquente entre le D800 et le D850, mais le prix a augmenté de 900 euros, c’est trop! L’évolution technique est comparable sur tous les produits de haute technologie ces dernières années, or leur prix a globalement tendance à baisser de façon continue: voitures, électroménager, téléphonie, TV etc.
      Alors que c’est l’inverse pour le matériel photo haut de gamme, qui devient un marché de niche, c’est vrai. Je me suis amusé à calculer: en 2012, il faillait 391 heures de smic pour s’offrir un D800, et il en faut 506 en 2017 pour acheter un D850: la différence est d’autant plus énorme pour le client Nikon « lambda » (qui n’est généralement pas smicard… ) que le smic a augmenté légèrement plus que le salaire médian dans le même temps!!!

      • Je précise que j’ai aussi un D500, qui est lui aussi un boîtier trop cher mais qui au moins apporte un vrai plus par rapport aux autres DX de la gamme: à tel point que je ne vois pas bien l’intérêt d’acheter un D7500 pour économiser 300 euros. Et par conséquent je vais garder mes deux boîtiers un bon bout de temps…

      • En même temps ces boitiers sont des boitiers professionnels donc un photographe indépendant n’est PAS AU SMIC.
        Ca reviendrait à dire oui mais moi je peux pas me payer une porshe avec mon smic parce que patati patata les prix des pneus ont augmentaient etc…

        Si vous n’avez pas les moyens NE L’ACHETEZ PAS c’est pas plus difficile que cela. Quel smicard peut se permettre de s’acheter un bien de CONFORT pour 3 mois de SMIC NET !!!!

        Visiblement vous n’êtes ni économiste, ni responsable de la production et des vents chez nikon, donc, vous n’êtes pas en mesure de déclarer que ce produit est vendu XXX€ trop cher.

  29. bonjour Jean-Christophe ,
    merci pour ce petit descriptif …Pour ma part c’est « LE » FX que j’attendais , un reflex haut de gamme qui soit polyvalent . je n’ai pas pu attendre le résultat des prochains test qui ne peuvent être que très bons et j’ai donc commandé ( réservé ) ce futur petit bijou ( dont je connais la fiche technique part cœur 🙂 ).
    pour ce qui est du flou de bougé , on c’est comment y remédier depuis la sortie des reflex sur-pixelisés , à nous de faire le job… .

  30. COUTISSE Jean-Marie | 27 août 2017 à 11 h 24 min | Répondre

    Monsieur Jean-Christophe,
    Malgré mon manque de connaissances techniques en appareils photos ; j’ai apprécié votre présentation du NIKON D850 .Parfait semble-t-il mais sans doute inabordable fonancièrement pour les simples amateurs de souvenirs sportifs ( volley et natation) de mes petites filles.

    • C’est un excellent appareil photo professionnel. Autrement dit, il n’a pas été pensé pour les besoins des photographes amateurs. Par exemple, 47 millions de pixels avec un capteur FX, c’est très bien pour un professionnel qui veut imprimer des affiches-photos au format abribus ou 3 x 4 mètres. Un amateur n’a pas besoin d’avoir un APN à 47 millions de pixels. Il y a des réflex amateurs ou experts (semi-pro) qui correspondent davantage à vos besoins.

    • Bonjour Jean-Marie,
      C’est pourquoi il existe des appareils (notamment APS-C) moins onéreux pour les amateurs. Pour des souvenirs sportifs de vos filles, un D750 ou même un D700 d’occasion si vous tenez au FF, ou un D500/D7200 en APS-C sont beaucoup plus abordables.
      Dites-vous qu’il y a 10 ans, l’amateur que vous êtes aurait du déboursé quasiment autant pour un D700 et l’amateur dans 10 ans paiera beaucoup moins cher ce D850 d’occasion pour les mêmes perfs (et pestera contre le prix de son futur successeur) 😉 .

      • COUTISSE Jean-Marie | 28 août 2017 à 3 h 18 min | Répondre

        Bonjour Alex,
        Merci d’avoir lu mon commentaire et d’avoir pris de votre temps pour y apporter des éléments très intéressants pour un éventuel choix d’un boîtier adapté à mes humbles compétences et finances.

  31. Dans l’article je lis: « Si 45,7Mp peuvent faire peur (poids des fichiers, flou de bougé), sachez que Nikon a pensé à tout. »
    Concernant le flou de bougé, je n’ai pas compris, Nikon a pensé à quoi?
    Le choix du format n’influe pas sur la taille des pixels (responsable à priori de l’augmentation du risque de flou de bougé)
    Peut être simplement pouvoir monté facilement en iso et augmenter la vitesse d’obturation? Si c’est ce à quoi a pensé Nikon, rien de neuf…
    Sinon superbe appareil et enfin le déclenchement 100% silencieux
    Je vais économiser et peut-être à la retraite, si j’en ai une, je pourrai m »en payer un… d’occase

    • Même réponse que ci-dessous.Il me faudrait développer le flou de bougé, c’est un raccourci un peu rapide pour dire que le moindre mouvement est nuisible avec la haute définition, d’autant plus en basse vitesse. Le flou de bougé est une source possible de flou mais il y en a d’autres. Il faudra donc être très vigilant et ne pas descendre trop bas en vitesse.

      • Nikon y a déjà pensé avec le D810: obturateur revu pour être moins violent (et en bonus moins bruyant) avec fonction obturateur électronique pour le 1er rideau. Donc oui, il y a des solutions pour réduire le flou de bougé dès la conception.
        En revanche attention, le déclenchement silencieux c’est en liveview.

    • Pour une taille de tirage donné et une même exigence de netteté, il n’ a pas plus de risque de flou de bougé avec un D850 qu’avec par exemple un D700. Seulement, le cercle de confusion contient plus de pixels, donc si on affiche l’image à la taille des pixels, on détectera plus facilement un bougé. Un tuto en parlait assez largement : https://www.nikonpassion.com/tutoriel-photo-12-comment-faire-photo-nette-avec-sujet-en-mouvement/

  32. Merci Jean-Christophe pour cette présentation, excellente synthèse de ce nouveau D850 (Baby D5 ?),.
    Sans aucun doute mon futur boîtier.
    Question : la fonction scanner de film est-elle dotée d’un correcteur de rayures ?

  33. superberbe mais juste une question : peut-on adapter l’adaptateur scanner

    nikon ES 2 au D 810

    merci beaucoup

  34. Dommage qu’il n’ait pas de flash intégré. Je pense qu’à l’avenir les progrès des capteurs limiteront l’usage du flash au débouchage des ombres. C’est pourquoi, en passant de l’APS au plein format, j’ai dû abandonner CANON pour NIKON. Et voila que NIKON fait la même erreur. Je garderai mon D810 encore longtemps …
    Cordialement / PG

    • Aucun pro n’utilise le flash intégré, moins de 10% des utilisateurs au final. Mieux vaut proposer un viseur plus généreux, une construction plus robuste qu’un accessoire quasiment inutile sur un tel boîtier.
      Le D750 en a un par contre .

  35. Bonsoir JC,

    J’ai 2 questions si tu peux m’éclairer:

    1- J’ai des objectifs Nikon que j’utilisent avec mon D700 (14-24, 24-70, 70-200 2.8 et 60 2.8.). Mise à part le prix délirant du D850, est ce que ce nouveau boitier permettra l’utilisation optimale de ces objectifs?

    2- Tu parle du flou de bougé! Pourrais-tu développer un peu plus?

    Merci!

    • Les objectifs Nikon AF-S sont compatibles sans problème.
      Il me faudrait développer le flou de bougé, c’est un raccourci un peu rapide pour dire que le moindre mouvement est nuisible avec la haute définition, d’autant plus en basse vitesse. Le flou de bougé est une source possible de flou mais il y en a d’autres. Il faudra donc être très vigilant et ne pas descendre trop bas en vitesse.

      • Rafic, Nikon utilise la même monture F depuis les années 50, tant que ce sera le cas leurs objectifs seront compatibles et chaque nouveau boitier sera toujours capable d’utiliser les objectifs de la même manière ou presque.
        Pour le flou de bougé, le moindre mouvement a toujours été nuisible, c’est juste qu’avec les hautes définitions on peut cropper plus pour le voir ^^.

  36. Personne n’a l’air de se plaindre de l’augmentation vertigineuse des tarifs chez Nikon: le D850 vaut 900 euros de plus qu’un D800 à sa sortie (si mes souvenirs sont bons) et 600 euros de plus qu’un D810…
    J’aimerais bien que mon salaire ait suivi la même courbe depuis 2012: en faisant un effort, j’ai pu m’offrir à l’époque un D800, mais là franchement c’est trop cher!!! Et puis, quand on voit à quel tarif il est proposé ailleurs (3150 euros en Suisse par exemple), il y a de quoi se poser des questions!

    • il me semble que le prix du D800 était de 2899 euros ; celui du D800E de 3200 et le D810 était à 3199… et ce dernier a pas baissé de plus de cinquante Euros depuis sont lancement ( je ne parle pas de marché gris ou noir , mais des boutique comme digit p.. ou autres bien connues ) .
      600 Euros de plus que les deux derniers et 900 de plus que le D800 avec beaucoup plus d’améliorations quand même ….si c’est comme pour le D810 , il ne faudra pas s’attendre à une énorme baisse comme certains le pense d’ici trois quatre mois …

      • Cédric je ne pense pas que le tarif du D850 baissera de façon significative d’ici à deux ou trois ans, non… Sinon, il faut surtout regarder l’évolution des prix en terme de pourcentage et de pouvoir d’achat: il est évident que l’évolution technique est conséquente entre le D800 et le D850, mais c’est pareil sur tous les produits de haute technologie ces dernières années, or leur prix a globalement tendance à baisser alors que c’est l’inverse pour le matériel photo haut de gamme (qui devient un marché de niche, c’est vrai). Je me suis amusé à calculer: en 2012, il faillait 391 heures de smic pour s’offrir un D800, et il en faut 506 en 2017 pour acheter un D850: la différence est d’autant plus énorme pour le client Nikon « lambda » (qui n’est généralement pas smicard… ) que le smic a augmenté légèrement plus que le salaire médian dans le même temps!!!

  37. Manque le socket pour les cartes Compact Flash, j’espère qu’il y aura cette option ou une modification possible en atelier…

    • Le format Compact Flash est en fin de vie. Aucun intérêt et performances moindres.

      • Après vérification chez Lexar il y a bien du CF qui met une sacré tôle au xqd (Nikon seul utilisateur de ce format pas donné curieux aussi…), 3600x contre 2933x et c’est pareil chez chez Sandisk… certes en CFast à place du PATA pas si mort que ça, alors oui j’espère que comme pour un modèle plus haut de gamme… il y aura cette possibilité

  38. Voila une fiche technique bien alléchante. Il y a à peu près tout ce dont je désirais, bien que j’aurais aimé 50MP mais les 46Mp permettent déjà de bons recadrage. J’avais sauté le pas du D810 et ce D850 me fait vraiment de l’œil.
    Petite question: les cartes mémoires du D800 sont elles compatibles avec le D850?

  39. Très impressionnant !
    Sans doute le meilleur reflex de sa génération…
    Nikon frappe fort.
    Je me demande ce qui reste au D5 ??