Comparatif Nikon D780 vs D850 : lequel choisir ?

Ce comparatif  Nikon D780 vs D850 vous permet de visualiser très vite les différences techniques entre les deux boîtiers plein format de la gamme Nikon reflex, et de décider lequel vous convient le mieux en fonction de vos besoins et de votre budget.

Comme avec tout comparatif, prenez le temps de faire la liste de ce qui vous est indispensable, important ou inutile, puis listez les différents points afin de faire un premier choix. Vous pourrez ensuite consulter les autres sujets sur le Nikon D780 et le Nikon D850 avant de faire votre choix définitif.

Accès direct au tableau de comparaison

Comparatif Nikon D780 vs D850 : lequel choisir ?

Les meilleurs prix pour les Nikon experts chez Miss Numerique

Les meilleurs prix pour les reflex Nikon chez Amazon

Comparatif Nikon D780 vs D850 : deux approches différentes

Les Nikon D780 et D850 sont proches : capteur plein format, ergonomie expert-pro, construction tous temps, même monture F, polyvalence. Et pourtant … ces deux reflex adressent des utilisateurs et des besoins différents, le choix est complexe sans connaître l’historique de la gamme.

Le Nikon D780 apparu début 2020 succède au D750, le reflex polyvalent de la gamme plein format, avec 24 Mp. Cette définition fait du D780 un reflex idéal pour l’amateur qui veut se faire plaisir, souhaite réutiliser des objectifs plus ou moins récents et dont le budget et le coût total de possession sont contrôlés (ce dernier inclut le boîtier, les optiques, les accessoires, l’informatique et les logiciels nécessaires à l’exploitation des photos).

Si c’est la comparaison entre le D750 et le D780 qui vous intéresse, suivez ce lien.

Le Nikon D850, apparu lui en 2017 pour remplacer le D810 et ses 36 Mp, propose une définition extrême de 45 Mp et une ergonomie pro. Cette très haute définition fait de lui le favori des photographes désireux de tirer leurs images en très grand format, ou souhaitant mêler photos en plein format et photos en recadrage DX (par exemple pour la photo animalière). Le D850 délivre des fichiers de 20 Mp en crop DX, ce qui fait de lui l’équivalent d’un D500. De quoi faire d’une pierre deux coups : le plein format et l’APS-C dans un même boitier.

Ceci implique une double contrainte : le D850 est exigeant envers les optiques, mieux vaut préférer les objectifs experts-pros aux zooms d’entrée de gamme ou moyenne gamme qui ne donneront pas les meilleurs résultats. De plus le tarif du D850 est supérieur à celui du D780 qui devrait continuer à baisser alors que le D850 est stabilisé.

Depuis l’arrivée du D780 le débat fait rage chez les nikonistes :

  • le D850 est vu comme superlatif mais pas si éloigné en prix du D780 (en février 2020),
  • le D850 dispose d’un emplacement XQD ou CFexpress et d’un SD alors quel e D780 a deux SD, les cartes XQD/CFexpress sont plus chères que les SD du D780 (ou bien il faut se contenter d’utiliser une seule carte SD sur le D850),
  • le D850 et ses 45 Mp est très exigeant en matière de flou de bougé et d’optiques,
  • le D780 comme le D850 n’offrent pas de flash intégré, seul le D850 est compatible avec une poignée grip optionnelle,
  • le D780 n’est pas aussi exigeant en espace disque et taille de cartes mémoires,
  • le D780 ne fait guère mieux que le D750,
  • etc.

« Entre les deux mon cœur balance » et nombreux sont les photographes amateurs à envisager le D850, plus attirant, bien que ses prestations soient très supérieures à leurs besoins, face à un D780 perçu comme décevant.

Et pourtant, bien que moins démonstratif en apparence, ce D780 dispose des meilleurs composants de la gamme Nikon actuelle, dont le capteur du Nikon Z 6, le processeur Expeed 6, un mode Live View enfin utilisable au quotidien. Il est aussi plus compact et plus léger et n’impose pas forcément des optiques pros.

Comparaison Nikon D780 vs D850 face

Comparatif Nikon D780 vs D850 : les vues de face D780 à gauche, D850 à droite

Je n’ai pas la prétention de vous dire le choix qu’il vous reste à faire, c’est personnel, mais il est clair que les deux modèles vous permettront de faire toutes les photos que vous avez envie ou besoin de faire si vous êtes amateur.

Les pros trouveront eux dans le D850 une plus grande polyvalence qu’ils sauront exploiter en toute connaissance de cause (limites des 45 Mp, optiques pros, stockage).

Les vidéastes se tourneront plus probablement vers la gamme hybride bien que les performances vidéo des deux reflex soient au niveau. La facilité de tournage vidéo reste toutefois plus grande avec les hybrides désormais.

Comparaison Nikon D780 vs D850 dessus

Comparatif Nikon D780 vs D850 : les vues de dessus D780 à gauche, D850 à droite

Vous noterez que je n’ai pas inclus les Nikon Z 6 et Z 7 dans ce comparatif Nikon D780 vs D850, bien qu’ils soient les pendants des D780 et D850 dans la gamme hybride. Opposer reflex et hybride n’a guère de sens tant les philosophies et les usages diffèrent. Le choix de l’un ou de l’autre ne saurait se faire sur la seule liste de critères ci-dessous.

Comparatif Nikon D780 vs D850 : fiches techniques

CaractéristiqueNikon D780Nikon D850
Définition24,5 Mp45,7 Mp
Type de capteurBSI CMOSBSI CMOS
Taille du capteur35.9 x 23.9 mm35.9 x 23.9 mm
Taille des photosites5.93 µ4,35 µ
Filtre passe-basOuiNon
Nettoyage du capteur intégréOuiOui
Taille d’image (px)6.048 x 4.0248.256 x 5.504
Valeur ISO baseISO 100ISO 64
Plage ISO nominaleISO 100 – 51.200ISO 64 – 25.600
Plage ISO étendueISO 50, ISO 102.400 – 204.800ISO 32, ISO 51.200 – 102.400
Processeur d’imageEXPEED 6EXPEED 5
ViseurPentaprismePentaprisme
Couverture du viseur100%, 0.70 x100%, 0.75 x
Flash intégréNonNon
Emplacements cartes2 x SD (UHS-II)1 x XQD, 1 x SD (UHS-II)
Obturateur électronique (silencieux)Oui (silencieux en mode Live View)Oui (silencieux en mode Live View)
Cadence en mode rafale7 vps (viseur optique), 12 vps (Live View avec mode silencieux et RAW 12 bits)7 vps, 9 vps avec poignée MB-D18
Plage de temps de pose1/8.000 à 900 sec.1/8.000 à 30 sec.
Synchro flash1/200 ème de sec.1/250 ème de sec.
Capteur de mesure de lumière180.000 pixels RVB180.000 pixels RVB
Mesure de lumière avec pondération des hautes lumièresOuiOui
Mesure de lumière à pleine ouverture en Live View (mode photo)OuiOui
Mise au point en Live Viewcontraste de phase avec 273 collimateursdétection de contraste
Détection visage / Eye-AF  en Live ViewOuiNon
Module autofocusMulti-CAM 3500FX II avec algorithme amélioré type Nikon D5Multi-CAM 20K
Processeur AF dédiéNonOui
Nombre de collimateurs AF51 dont 15 en croix153 dont 99 en croix
Plage de détection autofocus (à f/2, valeur standardisée)-4 à +19 EV (viseur optique, -6 à +17 EV en Live View)-4 à +20 EV
Ouverture minimale pour la détection AF*jusqu’à f/8 (11 points AF)jusqu’à f/8 (15 points AF)
Modes de mise au pointAutofocus
Manuel
Détection des visages
Suivi AF
Réglage fin de l’AF par micro-ajustement
AF tactile (Live View)
Eye-AF (Live View)
Autofocus
Manuel
Détection des visages
Suivi AF
Réglage fin de l’AF par micro-ajustement
AF tactile (Live View)
Mode vidéoOuiOui
Format de sortie vidéo.MOV, compressé et non compressé.MOV, compressé et non compressé
Durée maximale d’enregistrement par séquence vidéo20 min en 4K30 min en 4K
Définition maximale en vidéo3.840 x 2.160 (4K) @ 30p3.840 x 2.160 (4K) @ 30p
Qualité maximale en vidéo10 bits N-log via sortie HDMI + HDR HLG et time code8 bits via sortie HDMI
Enregistrement audioMicro stéréo intégré, micro stéréo externe optionnelMicro stéréo intégré, micro stéréo externe optionnel
Affichage des hautes lumières en vidéo (Zebra) en Live ViewOuiOui
IntervallomètreOuiOui
TimelapseOuiOui
Nombre d’images en timelapse9.9999.999
Type d’écran arrièreTFT-LCD tactile de 3.2 pouces de diagonale, inclinableTFT-LCD de 3.2 pouces de diagonale, inclinable
Définition de l’écran arrière2.359.000 points2.359.000 points
Support HDROuiOui
Fonction zoom 1 clicOuiOui
Bracketing d’exposition2 à 5 photos par pas de 2 ou 3 Ev
2 à 9 photos par pas de 1/3, 1/2, 2/3 ou 1 EV
2 à 5 photos par pas de 2 ou 3 Ev
2 à 9 photos par pas de 1/3, 1/2, 2/3 ou 1 EV
Bracketing de balance des blancs2 à 9 photos2 à 9 photos
Focus stackingOuiOui
GPS intégréNonNon
Wi-FiOuiOui
BluetoothOui, basse consommationOui
Compatibilité SnapbridgeOuiOui
Poignée gripNonOui, en option
BatterieNikon EN-EL15b Lithium-ionNikon EN-EL15 Lithium-ion
Autonomie de la batterie2.260 vues (norme CIPA)1.840 vues (norme CIPA)
Chargeur de batterieChargeur rapide MH-25a, recharge possible via prise USB boîtier éteintChargeur rapide Nikon MH-25a
Boîtier protégé tous tempsOuiOui
Norme USB3.1 Type C3.0 Micro-B
Poids (Boîtier nu avec batterie et cartes)840 gr.1005 gr.
Dimensions143,5 x 115,5 x 76 mm146 x 124 x 78,5 mm
Tarif (Février 2020)2.499 euros3.099 euros (3.799 euros à sa sortie)

* avec les objectifs dont l’ouverture maximale est égale à f/8 ou plus lumineuse, le télémètre électronique prend en charge 11 points AF.

Comparaison Nikon D780 vs D850 dos

Comparatif Nikon D780 vs D850 : les vues de dos D780 à gauche, D850 à droite

Nikon D780 vs D850 : quelques différences significatives

Parmi les nombreuses caractéristiques techniques mentionnées dans le tableau ci-dessus, toutes n’ont pas la même importance au quotidien. Certaines vont vous permettre de faire des photos dans de meilleures conditions, d’autres vous faciliteront la vie en vidéo, d’autres encore ne feront aucune différence.

Capteur et sensibilité

Une des principales différences entre le Nikon D780 et le D850, c’est le capteur et sa définition : 24 Mp pour le D780, 45 Mp pour le D850. Le D780 hérite du capteur du Nikon Z 6 dont la montée en ISO est supérieure à celle du D850 (et à celle du D750 avant), les photosites de plus petite taille font leur effet. La valeur nominale basse théorique est à l’avantage du D850 (64 ISO vs. 100) mais la différence ne sera pas sensible en pratique.

En sensibilité pure, c’est le D780 qui l’emporte avec 3.299 ISO contre 2.660 ISO, il s’agit des valeurs permettant de générer des images sans bruit visible (DxO Mark sur la base du capteur du Z 6 pour le D780).

Ce qu’il faut considérer avec un capteur, plus que sa montée en ISO maximale, c’est sa dynamique, ou sa capacité à rendre des images avec une palette la plus étendue possible de tons non saturés entre les basses et les hautes lumières. Le D850 encaisse un peu mieux en théorie avec 14,8 bits contre 14,3 pour le D780 (base capteur Z 6), plus la valeur est élevée, plus la plage dynamique est élevée. En pratique, là-aussi la différence ne sera que très peu sensible.

Autofocus

Sur le Nikon D780, vous retrouvez le module AF à 51 points du D750 et des générations précédentes de reflex experts, amélioré toutefois au niveau de l’algorithme puisque Nikon lui a intégré un sous-ensemble venant du D5.

Le D850 dispose lui de l’excellent module à 153 collimateurs, il s’impose en visée reflex.

Live View

C’est le point fort du Nikon D780, celui qui fait la différence avec le D850, tant en photo qu’en vidéo. Chacun y trouvera des avantages et des inconvénients, le Live View n’est guère utilisable dans plein de situations comme les concerts, le sport, les spectacles vivants. Pour ces situations là, le D780 ne se démarque pas du D850.

Par contre, si vous faites de la photo de rue, du reportage, de la macro, la réactivité de ce mode est bien plus grande sur le D780 qu’elle ne l’est sur le D850. L’autofocus est très réactif, la visée à hauteur de poitrine ou bras tendus réellement performante.

Vidéo

Bien que le mode vidéo ne soit plus le point fort des reflex depuis que les hybrides plein format ont pris le dessus, ces deux reflex proposent des performances plus qu’honorables avec la vidéo 4K et de nombreux réglages et modes d’images.

Les hybrides restent les champions du tournage vidéo, grâce :

  • à leur monture Nikon Z qui permet de nombreuses combinaisons boîtier-objectif (grâce aux bagues comme Techart ou Metabones),
  • à leur silence de fonctionnement et de mise au point (l’AF et les optiques reflex sont plus bruyantes),
  • à l’intégration de fonctions indispensables aux vidéastes comme l’utilisation de LUT, l’usage du format Prores RAW ou la facilité d’intégration au stabilisateur (type Ronin) du fait de la compacité du boîtier.

Le Nikon D780 a le bon gout d’offrir un mode 4K et une sortie 10 bits N-Log sur la prise HDMI ainsi qu’une LUT 3D N-Log) quand le D850 limite à 8 bits, mais cela ne suffira pas pour convaincre les vidéastes ayant des besoins professionnels (voir le kit vidéo pro pour Nikon Z 6).

Accessoires

Sujet de discorde entre les nikonistes et la marque, l’adaptation d’une poignée grip sur le Nikon D780 n’est pas possible, de même que celui-ci ne dispose pas du petit flash intégré dont disposait le D750.

Oubliez donc la poignée et le flash si vous faites le choix du D780, vous vous consolerez avec le double emplacement de cartes SD, hérité du D750 et qui vous évite l’acquisition de cartes XQD ou CFexpress bien plus coûteuses sur le D850. Celui-ci ne dispose pas non plus du flash intégré mais autorise l’ajout d’une poignée grip optionnelle.

Le tarif

Le D780 vient d’arriver et le D850 a déjà trois ans. Son tarif revu à la baisse depuis sa sortie est désormais stabilisé, tandis que celui du D780 va probablement baisser dans les mois à venir. 

Ceci dit vous vous moquez des dates de sortie lorsque vous comparez les prix, ce qui fait que le D850 est plus proche du D780 qu’il ne l’aurait été à sa sortie, comptez 600 euros de plus pour vous procurer le D850 (tarifs février 2020).

Pensez à tenir compte des contraintes supplémentaires du D850 pour calculer le coût total de possession : cartes XQD, optiques pros, informatique capable de gérer des fichiers de 45 Mp, stockage, …

Si vous souhaitez passer au plein format aujourd’hui, que vous n’aimez pas l’hybride, que vous cherchez un boîtier polyvalent, que les 45 Mp du D850 vous font peur, alors choisir le D780 est la meilleure option. Il n’a aucune raison de ne pas connaître la même durée de vie que le D750, ne devrait pas être remplacé de sitôt, de quoi envisager l’avenir sereinement.

Si vous souhaitez disposer de la plus haute définition possible pour faire des tirages très grands formats, que vous souhaitez pouvoir recadrer en DX tout en gardant une bonne définition et que vous avez le budget global, le D850 peut s’avérer un meilleur choix (20 Mp en DX contre 10 MP sur le D780).

En savoir plus sur le Nikon D780 et sur le Nikon D850 sur le site Nikon.

Illustrations comparatives : camerasize

Les meilleurs prix pour les Nikon D780 et D750 chez Miss Numerique

Les meilleurs prix pour les reflex Nikon chez Amazon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


11 Commentaires sur "Comparatif Nikon D780 vs D850 : lequel choisir ?"

  1. Bijan RAISSI DEHCORDI | 3 juin 2020 à 11 h 28 min | Répondre

    Je suis dans la gamme Nikon depuis 1972. Bien que j’utilisais par fois des boitiers Canon, mais depuis les appareilles numérique je n’utilise que les Nikon et évidemment aucune déception. actuellement je travail avec un Nikon 800 et j’attend voir si le 850 aura le GPS.

  2. franchement je suis dans la gamme Nikon depuis 2009 je vous assure que chez Nikon pas de déception

  3. Stéphane Cousson | 3 mai 2020 à 10 h 13 min | Répondre

    « Ceci implique une double contrainte : le D850 est exigeant envers les optiques, mieux vaut préférer les objectifs experts-pros aux zooms d’entrée de gamme ou moyenne gamme qui ne donneront pas les meilleurs résultats. De plus le tarif du D850 est supérieur à celui du D780 qui devrait continuer à baisser alors que le D850 est stabilisé. » Stabilisé ? n’est ce pas plutôt Tropicalisé !

    L’écran du D850 est aussi tactile si je ne raconte pas de bêtise.

    En tout cas article super intéressant, merci encore Jean-Christophe.

  4. Jean-Claude Mazur | 3 mai 2020 à 10 h 00 min | Répondre

    Jean-Christophe bonjour,
    Super comparaison (D780 vs D850) qui peut, soit orienter l’achat en fonction de ses besoins (si tant est que nous sachions ce que nous voulons… à moins d’avoir un historique de photographe conséquent), soir conforter pour celui qui a déjà un D850, comme moi.
    Ma question concerne le grip pour le D850. Quel est l’argument, ou les arguments qui me feraient faire un choix entre le JUPIO à 130 € et 70€ de batterie, et le Nikon à 499€ plus environ 200€ de batterie si je veux l’utiliser dans son maximum de possibilités.
    Merci pour votre réponse.
    Bonne semaine, et… gardez-vous bien,
    Jean-Claude,

  5. Bonjour et encore bravo pour vos articles et comparaisons.
    Pour le D850, la version 6 de Lightroom (non mise à jour ne reconnait pas les RAW (NEF); obligé à chaque fois d’utiliser un convertisseur de dossier NEF (pour Nikon) en DNG (adobe DNG Convertisseur). C’est pénible.

  6. Bonjour
    Dans ce comparatif très fourni, il manque une ou deux spécifications du D850 . Les RAW(NEF) sont paramètrables en 45M ou en 24M. On n’a pas forcément besoin Tous les jours des 45 M . Et aussi à la visée on peut paramétrer 2/3; 1/1, aps….
    bonne journée à Tous

  7. Attention l’ergonomie n’est pas la même comme dit dans les premières lignes, pas du tout la même et ça peut changer totalement l’expérience utilisateur que l’on peut avoir avec ces deux boîtiers fantastiques. Si le D850 a bien, lui, « l’ergonomie pro », c’est à dire le fameux trèfle qui permet vraiment d’accéder immédiatement aux réglages primordiaux (comme sur les D4, D5, D800/810, D700, D300 ou D500), le D780 comme son prédécesseur à la même ergonomie qu’un D7500, dite « expert » avec une molette de modes à la place du trèfle, et ça change tout car tout le reste des boutons est différent par ricochet.

    Je ne suis pas en train de dire que l’ergonomie pro est mieux que l’ergonomie expert, c’est une affaire de goût, mais perso je m’étais acheté un D7100 que j’ai vite revendu pour un D300 ! Le 7100 était vraiment plus performant, moderne, sensible, (bien que je ne le trouvais pas assez nerveux), mais alors son ergonomie ne me convenait pas du tout, régler les iso, la balance des blancs, le mode manuel, nécessitait des combinaisons de touches au dos de l’appareil alors que tout était bien plus simple et naturel sur le D300 grâce à son ergonomie trèfle. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’en évoluant je me suis tourné vers un D800 d’occasion (au Japon) sans même regarder les D750 posés sur la même étagère.