Nikon SB-5000, flash radiocommandé à refroidissement embarqué

Nikon annonce le nouveau flash Nikon SB-5000, le premier flash radiocommandé de la marque disposant également d’un système de refroidissement embarqué.

Nikon SB-5000, flash radiocommandé à refroidissement embarqué

Le flash Nikon SB-5000 accompagne la sortie des nouveaux Nikon D5 et Nikon D500 à l’occasion du CES 2016.

Les flashs Nikon traditionnels sont utilisables à distance à l’aide du mode Nikon CLS – Creative Light System. Ce principe de pilotage permet de commander un ou plusieurs flashs et de les déclencher simultanément à l’aide du flash intégré du boîtier – en mode contrôleur – ou de l’accessoire Nikon SU-800.

Ce système est limité par la portée de la transmission optique et les obstacles qui peuvent se trouver entre l’élément de commande et les flashs.

Nikon SB-5000 : Transmission radio

Le flash Nikon SB-5000 lève les obstacles liés à la transmission optique en mettant en oeuvre une transmission par ondes radio. Il lui faut pour cela être piloté par le boîtier (et non plus le flash intégré ou le SU-800) à l’aide du menu ou d’un ordinateur équipé du logiciel Camera Control 2.

L’accessoire optionnel Nikon WR-10 autorise ce même type de commande sur les boîtiers pourvus d’une prise 10 broches.

Le SB-5000 peut de même piloter jusqu’à 18 flashs esclaves (en 6 groupes) par le même système radio. La distance maximale de travail est de 30m entre flash maître et flash esclave. Le SB-5000 peut également être piloté par le précédent système à transmission optique dans une combinaison d’anciens et de nouveaux flashs.

Nikon SB-5000, flash radiocommandé à refroidissement embarqué

Nikon SB-5000 : refroidissement intégré

Le SB-5000 dispose de son propre système de refroidissement comportant une plaque métallique pour capter la chaleur des éclairs et un ventilateur intégré. La dissipation thermique est plus grande qu’avec les précédents modèles, le SB-5000 peut ainsi prendre 120 photos en rafale à pleine puissance (intervalle de 5 sec.) ou 84 photos (intervalle de 3 sec.) sans surchauffer.

Nikon SB-5000 : nombre-guide et ergonomie

Le SB-5000 offre un nombre-guide de 34,5 et une couverture de focale comprise entre 24 et 200mm en FX. Le diffuseur grand-angle intégré permet d’atteindre 14mm.

La conception du SB-5000 fait de ce flash un modèle compact et léger (420 gr.). La tête du flash s’incline de 7° vers le bas, de 90° vers le haut. Elle peut pivoter de 180° vers la gauche et la droite.

Le SB-5000 est livré avec son diffuseur intégré ainsi qu’une carte de diffusion de lumière et un dôme. Des filtres couleur sont disponibles en option.

Nikon SB-5000 : tarif et disponibilité

Le flash Nikon SB-5000 est disponible dès Mars 2016 au tarif public de 659 euros TTC.

Source : Nikon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


8 Commentaires sur "Nikon SB-5000, flash radiocommandé à refroidissement embarqué"

  1. et bien moi je l’ai acheté j’en suis très content, très puissant et surtout les piles ne chauffent pas, donc pas de risque de feu; mais je suis le premier à dire qu’il faut faire beaucoup de tests avant de pouvoir l’utiliser convenablement.

  2. Bonjour,
    On m’a donné un flash SB800 et j’ai un D500. Si le flash est sur l’apn, tout fonctionne bien. Parcontre, je n’arrive pas à le faire fonctionner en déporter.
    Faut-il un transmetteur, si oui, lequel?
    Le D500 est assez récent, et j’ai l’impression que concernant les flashs les infos datent d’avant la sortie du D500 et du coup en dehors du SB5000 qui est pour un peu cher je ne trouve pas grand chose et je ne fais pas trop confiance aux produits soi-disant compatible.
    Merci pour votre aide

  3. le « refroidissement » avec ventilo existe deja bien longtemps sur la METZ 50MZ5 …

  4. 660 € le flash, 2 300 € le D500, on suppose 3 500 € le successeur du D810… ça devient n’importe quoi là… -_-

    • J’ai l’impression que comme sur les optiques, Nikon se focalise sur le haut de gamme pour laisser le moyen de gamme aux compatibles. Mais à ce prix là, il faudra qu’ils me montrent comment leur flash à 659€ est tellement supérieur aux concurrents…

  5. je sens que mon SB900 va encore faire l’affaire de nombreuses années 😉

  6. Boudiou ! 659€ seulement pour un flash. Vous m’en mettrez une caisse !