Konica Minolta arrête la photo !

C’est la semaine ! Après l’annonce récente du retrait de Nikon du marché argentique (ou presque), c’est Konica-Minolta qui annonce à son tour son retrait de la photo. Il s’agit d’un retrait global puisque c’est de toute la photo dont il s’agit, argentique comme numérique.

Konica Minolta arrête la photo !

Une page se tourne donc, et nul doute que d’autres acteurs du marché vont faire le même style d’annonce dans les jours ou semaines qui viennent. Il est tout de même un peu triste de voir disparaître ainsi des marques historiques, qui ont marqué l’histoire de la photo, mais gardons espoir : il y a toujours des chambres grands formats, des boîtiers moyen-format et des occasions à foison. Reste à savoir pendant combien de temps nos fabricants de films préférés vont continuer à produire …

Source : Konica Minolta

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


2 Commentaires sur "Konica Minolta arrête la photo !"

  1. L’arrêt de Minolta n’est pas vraiment surprenant, c’est en fait un changement de main. Depuis les accords avec Sony il était évident que cela se passerait ainsi. Il y a longtemps que Sony voulait avoir du Reflex dans sa gamme. Le choix était entre Nikon, partenaire privilégié pendant quelques années et Minolta, Canon étant indépendant,et les autres trop faibles. Il n’est pas sur que le choix de Minolta comme fournisseur de la techno reflex pour Sony soit une bonne chose pour nous. Cela assure au Minoltiste une quasi certitude qu’il y aura encore demain des Minolta même si ils ont changés de nom.. Pour Nikon il en va tout autrement, le choix de rester au « petit » capteur, même s’il a certains avantages représente un gros risque pour Nikon. L’acheteur basique ne choisi son appareil qu’en fonction du nombre de pixels. Et la les capteurs 24×36 prennent l’avantage. On aura beau dire et faire, si Nikon ne vient pas au 24×36, Nikon est mort !!! Je viens de commander un objectif NIKON 10,5 mm AF DX G F2.8 sans aucune illusion quant a sa durée d’utilisation. Qui va fournir des capteurs 24×36 a Nikon ? Peut être Canon, peut etre Sony, mais dans tous les cas pas sur que nous ayons quelque chose a y gagner. Ceux qui fabriquent les capteurs les connaissent mieux que les clients. J’aurais été plus rassuré si Sony avait choisi Nikon à la place de Minolta. J’espère me tromper, car comme beaucoup d’entre vous j’ai pas mal de matériels Nikon, et en plus les caisson de plongée ne sont pas adaptable.. Pour cela je ne passerais pas au D200, j’attendrais que Nikon passe au 24×36.. Adieu mon beau 10,5, mais alors on ira vers un vrai avenir pour Nikon…
    En souhaitant vraiment me tromper…
    Bonne année a tous.
    Marc

  2. C’est une honte
    konica minolta et nikon nous lachent ,nous qui les suivions depuis des decennies .
    l’argentique est t’il mort ?non je ne le crois pas et je me battrai jusq’au bout pour ne pas laisser tuer notre passion pour ces chers boitiers qui nous ont ravis des annees durant et qui continuent de nous ravir sans lassements.
    non je ne fermerai pas les yeux et jusq’a mon dernier souffle je soutiendrai l’argentique
    le numerique est la oui le nouveau phenomene de foire est en place mais ne fera t’il pas comme la video 8 et hi8???????????????????????????
    je laisse le soin aux detracteurs de me pulveriser et je le dis tout haut vie la photo vive l’argentique
    pourquoi ne pas creer un collectif pour que vie l’argentique??
    je reparerai ces chers boitiers si chers a mon coeur avec toujours autant d’amour sinon avec rage.
    que vie la belle photo la vraier celle que nous connaissons tous et non retouchee.
    a bon entendeur