L’art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman

L’art du noir et blanc est un nouvel ouvrage de Michael Freeman qui met ainsi à jour son guide du noir et blanc pour la photo numérique paru en 2009.

Plus qu’un simple guide de conversion de vos photos en noir et blanc, il s’agit d’un ouvrage d’initiation au noir et blanc dans lequel l’auteur traite de la tradition propre au noir et blanc et des différents choix créatifs qui s’offrent à vous.

L'art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman

Ce guide au meilleur prix …

L’art du noir et blanc : comment bien convertir une photo numérique couleur en noir et blanc

« Faire du noir et blanc » reste une des activités favorites des photographes amateurs comme plus experts. Le noir et blanc a connu ses heures de gloire avec la photographie argentique, et le développement de la photographie numérique et des logiciels de post-traitement permettent aujourd’hui de produire des images en NB tout aussi intéressantes et créatives qu’avec une pellicule.

Mais une simple conversion en niveau de gris est loin de suffire à donner une belle image en noir et blanc. Tout comme il faut développer un film argentique puis faire son tirage, un acte créatif personnel, il faut traiter un fichier numérique pour obtenir une image en noir et blanc aboutie.

L'art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman

Michael Freeman, que l’on ne présente plus quand il s’agit de parler de guides photos didactiques, a mis à jour son ouvrage sur le noir et blanc (voir une précédente édition) et vous propose une nouvelle édition riche d’informations et – surtout – d’images NB dont certaines ont marqué leur époque (Ansel Adams, Paul Strand, Walker Evans, Don McCullin … pour ne citer que ceux-là).

Ce guide comporte trois parties distinctes dans lesquelles l’auteur :

  • vous initie à la tradition du noir et blanc (il faut comprendre le noir et blanc pour ensuite convertir ses images),
  • vous explique comment convertir une photo couleur en noir et blanc (de la prise de vue au post-traitement logiciel),
  • vous ouvre les portes de la créativité en vous donnant de nombreuses techniques avancées de traitement.

La tradition du noir et blanc

L'art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman

Commençons par le commencement : la photographie est née monochrome et le noir et blanc occupe une place à part dans l’esprit du photographe. Ce premier chapitre vous présente l’histoire du noir et blanc, depuis les origines et Nicéphore Niepce jusqu’à aujourd’hui avec la conversion en NB des fichiers RAW.

Ce nécessaire rappel va vous permettre de comprendre l’esprit dans lequel le photographe qui utilise le noir et blanc se place, quelle est l’histoire tant technique qu’artistique de cette forme particulière de photographie. Et quel savoir-faire vous devez développer pour produire des images abouties.

Je suis convaincu tout comme Michael Freeman que ce n’est qu’en étudiant la photographie et le travail des photographes que nous pouvons développer notre propre démarche, ce premier chapitre vous aide à le faire.

Vous allez découvrir des notions de photographie argentique qui peuvent vous paraître un peu éloignées de la conversion logicielle, mais pourtant elles vous sont indispensables (même si vous ne le savez pas encore !) :

  • quels sont les avantages du film noir et blanc,
  • qu’est-ce que le standard du noir et blanc,
  • le choix du photographe entre couleur et noir et blanc.
Vous allez apprendre pourquoi supprimer la couleur n’est pas aussi simple qu’il y paraît et pourquoi comprendre ce qu’est la longueur d’onde (page 44) va vous permettre de mieux maîtriser le réglage des curseurs de votre logiciel préféré (l’auteur utilise Lightroom pour ses illustrations).

Forme, structure, nuances tonales, volume, texture et interprétation sont aussi au programme de votre apprentissage. Ce chapitre comporte de nombreuses illustrations : photos mais aussi copies d’écran du logiciel et schémas explicatifs.

Cette première partie du guide est indispensable à votre apprentissage, ne la négligez pas pour découvrir le champ immense des possibilités qui s’offrent à vous.

Vous allez comprendre pourquoi convertir une image en noir et blanc ne consiste pas à appliquer un effet tout prêt comme certains logiciels en proposent mais pourquoi il est indispensable d’interpréter ce que vous avez sous les yeux pour produire une image qui vous correspond.

Le monochrome numérique ou comment convertir une photo en noir et blanc

L'art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman

En partant de la description d’un capteur numérique, Michael Freeman vous explique quelles sont les caractéristiques d’un fichier photo et comment vous devez tenir compte de ces paramètres pour obtenir une conversion adéquate.

Qu’il s’agisse de bruit numérique, de profondeur d’échantillonnage ou de dégradés, vous allez très vite comprendre comment « lire » votre négatif numérique et adapter votre flux de travail pour le noir et blanc.

Plusieurs logiciels sont mentionnés parmi lesquels Lightroom, DxO Optics Pro avec son FilmPack ou Silver Efex Pro. Ce sont les outils standards des photographes qui font du noir et blanc mais les notions présentées dans le guide s’appliquent tout aussi bien à d’autres logiciels, il vous faudra simplement faire l’effort de trouver par vous-même les bons curseurs.

Une fois que vous aurez fait ce travail préalable, vous passerez à la conversion noir et blanc :

  • le traitement de base (luminosité, contraste),
  • les tonalités, les filtres,
  • les teintes.

Le travail sur les teintes est particulièrement bien détaillé, il est vrai qu’il a son importance pour traduire « la profondeur et l’ambiance, la végétation et les tons chair » selon les différents types de peau.

Saviez-vous que la conversion noir et blanc suppose que vous soyez capable de traiter les couleurs contrastées et les couleurs proches ? Découvrez-le page 122 et suivantes.

En parcourant ce second chapitre vous allez faire le tour des différents outils qui s’offrent à vous et comprendre quand et comment les utiliser. Ne vous attendez pas à des recettes toutes prêtes, ce n’est pas l’esprit du noir et blanc. Mais apprenez plutôt à traduire vos envies en images NB, c’est vraiment l’esprit du livre.

Les choix créatifs en noir et blanc

L'art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman

Produire des images en noir et blanc ne consiste pas uniquement à convertir vos photos couleur en images monochromes. Pour reprendre les mots de l’auteur il vous faut « penser en noir et blanc ».

Réussir en monochrome exige d’être capable de savoir à l’avance ce qui fonctionne sans couleur

J’ai particulièrement apprécié ce troisième chapitre car il vous montre pourquoi le noir et blanc est une approche spécifique, pourquoi il ne suffit pas de faire une photo pour faire une image noir et blanc. Et pourquoi – surtout – le noir et blanc ne peut pas sauver une mauvaise image couleur.

Vous allez ici découvrir ce qui « fait » la photographie noir et blanc :

  • la plage des luminosités avec des images d’Ansel Adams et des Weston,
  • la gamme étendue des gris avec des images de Paul Strand,
  • comment traiter les tons moyens et les contrastes forts et faibles,
  • les ombres et les ténèbres avec les images de Bill Brandt et Don McCullin,
  • les techniques du low key et du high key,
  • le zone system en numérique (d’après les travaux d’Ansel Adams),
  • le HDR en noir et blanc (le beau HDR qui permet de traduire une plage dynamique étendue).

Michael Freeman termine par deux sujets plus accessoires que sont les traitements anciens et le développement d’un film noir et blanc. Accessoires car il n’est pas question ici de photographie numérique. Mais le tour d’horizon que nous propose Freeman est ainsi complet. Et vous donner l’envie de vous essayer au noir et blanc argentique n’est pas une si mauvaise idée (voir le guide argentique) !

Mon avis sur l’Art du Noir et Blanc 2nde édition

Si vous envisagez de développer vos compétences en traitement numérique noir et blanc ce guide est LE guide à parcourir. Michael Freeman propose un apprentissage complet, de la prise de vue au post-traitement. Il ne traite toutefois pas des problématiques d’impression, ce qui pourrait faire l’objet d’un quatrième chapitre loin d’être inutile.

Le guide est riche d’illustrations aidant à la compréhension, les copies d’écran en particulier. Les photos présentées vous permettent de comprendre ce qui est expliqué dans le texte, leur qualité participe au plaisir de parcourir l’ouvrage.

La qualité d’impression de ce guide est fidèle à ce que l’éditeur nous a habitué à proposer, belle qualité de papier, reliure facilitant l’ouverture en double page, restitution fidèle des images. Le tarif de 24 euros reste modéré si vous tenez compte de la qualité de l’ensemble et de la richesse des informations présentées. L’adaptation française ne souffre d’aucune critique et je ne peux que vous recommander l’investissement.

Ce guide au meilleur prix …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


5 Commentaires sur "L’art du noir et blanc, un guide et des tutoriels par Michael Freeman"

  1. Je tiens à vous remercier pour ce travail que vous faites car il y a à peu près 1 ans que je vous ai connu vous avez ère jusqu’à aujourd’hui de très bon conseils sur le matériel et sur la prise de vue, car j était plus tôt photos Argentine et j ai eu beaucoup de mal à me faire au numérique

  2. Une très belle idée pour parfaire ma technique de bébé. Merci beaucoup. Très bon dimanche et à dans quelques jours sur le stand.

  3. L article etait tellement interessant que je me suis depecher d acheter le livre , à moi d en faire bon usage,

  4. Bonjour,
    Je possède déjà la version initiale « Le guide du N & B pour la photo numérique » publiée en 2009 chez Pearson (ISBN : 978-2-7440-9282-4) et qui comprenait, lui, une section 4 « Tirage et affichage ».
    Une mise à jour ou l’on perd tout un chapitre au passage, je trouve cela plutôt étrange…
    Quoiqu’il en soit je me pose la question de l’utilité d’acquérir le second opus lorsqu’on possède le premier ? d’autant que j’ai constaté dans la présentation ci-dessus la présence des mêmes photos, mise en page différemment.
    Mon propos n’est pas de dénigrer le travail de M.F. qui reste un pédagogue hors paire et dont je possède par ailleurs plusieurs autres ouvrages, mais de me faire une idée si j’achète ou pas cette « mise à jour » ?
    Merci d’avance de me donner ton opinion Christophe voire celle de tes lecteurs qui auraient franchi la pas.