Ces travailleurs des temps modernes – Sans-Papiers à Vitry sur Seine, Nicolas Wietrich

Nicolas Wietrich est photographe lorsqu’il n’est pas ébéniste, et la photo qu’il pratique est sans concession, dans la plus pure tradition des photojournalistes du 20ème siècle, en NB, en argentique, au Leica M. Il travaille seul ses images, du développement au tirage, il vit sa pratique photographique comme il vit la vie, engagé, sensible. Le reportage qu’il nous présente ici est un bon exemple de cette sensibilité à fleur de peau et c’est le coup de cœur de la rédaction en ce début d’année 2010.

Nous le laissons présenter son travail :

A l’hôtel des Impôts de Vitry-sur-Seine campent depuis 2 mois des travailleurs sans-papiers syndicalisés et déterminés à faire connaitre au plus grand nombre de personnes leur détresse et leur revendication.
J’ai passé la veille de Noël en leur compagnie tôt le matin à leur réveil en les suivant au cours de la journée afin d’essayer de vous présenter un reportage sur ces hommes venus pour la plupart de la région du Kayes au Mali. Cette région est riche en minéraux (or, diamant, bauxite) mais elle pousse ses hommes à immigrer chez nous et à travailler pour pas grand-chose dans les conditions que nous savons. Ils m’ont fait part de leur souffrance liée à l’exil et aussi de la nécessité pour eux de travailler ici pour financer l’économie là-bas au Royaume de Khasso.

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Campement de fortune sous l’hôtel des impôts

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Préparation du petit déjeuner

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Solidarité

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Indifférence

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Certains rentrent du boulot …

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Décision prise en groupe pour la suite de leur lutte

Ces hommes fiers et forts ont quitté leur terre natale poussés par ce que l’on nomme ici froidement la mondialisation et ils subissent ce que j’ose nommer un esclavage moderne sans pitié. Je leur rends hommage pour l’aide précieuse qu’ils donnent au développement de notre riche économie et de nos belles cités …

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

travailleurs sans-papiers vitry sur seine

Merci à Lahsana et Alfouseyni et à Amadou Hampaté Bâ pour son enfant Peul.

Amadou Hampaté Bâ avait dit ou écrit, lorsqu’un vieillard meurt c’est une bibliothèque qui brule. Grand défenseur de la tradition oral à la mémoire exceptionnelle.

Nicolas Wietrich

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


23 Commentaires sur "Ces travailleurs des temps modernes – Sans-Papiers à Vitry sur Seine, Nicolas Wietrich"

  1. Bonjour,

    Vos photos nous ont touché.
    Nous faisons partie d’un collectif de soutien aux sans-papiers et avons le projet d’organiser une expo photo pour sensibiliser à ce sujet. La date n’est pas encore fixée.
    Seriez-vous intéressé d’y présenter votre travail ?
    Nous vous laissons notre adresse e-mail: xxx

    A bientôt,
    Catherine & luc

  2. Merci à toi Jean-Lou pour ces liens et ces sons.

  3. No one is illegal (personne n’est illégal) :
    http://www.noii.org.uk/

    Pour mieux comprendre : interview d’un des sans-papiers grévistes de Vitry. Il nous parle de l’Afrique, de l’exil, de la vie de sans-papiers en Europe, et de leur lutte :
    http://fa-ivry.forlogaj.net/?article1/tidiane-a-radio-libertaire

  4. pas le temps d’épiloguer et surtout pas envie de vous faire part de mes expériences.
    Par contre vous avez gagné un point GODWIN

  5. Bonjour tonton Christobal…

    J’aime beaucoup votre naïveté ou plutôt votre méconnaissance du contexte du moyen orient…quand vous estimez que les « nationaux » comme vous dites ne devraient pas fuir leur pays et participer à l’essor économique de celui-ci…
    Autrement dit…vous les considérez comme des déserteurs…???
    Et bien heureusement que certains ont pris conscience du danger de se retrouver enrolés de force dans l’armée des Talibans…ça en fera toujours moins pour tirer sur nos soldats français…!!!!!!!!
    On devrait même les accueillir à bras ouverts…!!!

    Imaginez qu’entre 1933 et 1945 on ait réexpédié en Allemagne tous les juifs allemands qui fuyaient le régime d’Hitler et le nazisme…et bien mon ami…les camps de concentration n’auraient plus suffit pour le génocide mis en place par le
    III ème Rich…
    Bien au contraire…des citoyens français ont risqué leur vie pour en cacher quelques uns et les faire passer en Suisse.
    Oui mon ami…..!!!on les apppelait LES JUSTES !

    Quand au coût des rafles dont je fais allusion et qui effectivement rappellent une certaine époque pas si lointaine…
    je n’ai jamais dit que la solution économique était de les renvoyer chez eux pour faire des économies…!!! Vous me prêtez là des sentiments bien bas!

    Et vous êtes désolé comme beucoup de français qui pensent que dans l’état où on a laissé l’Afrique (Je parle de certains pays d’Europe) c’est la faute à personne…
    Nous sommes tous responsables de l’instabilité économique de l’Afrique…mais voilà…il n’y a pas de pétrole là bas,et après avoir exploité toutes leurs richesses et pressé le citron…nous l’avons jeté…!

    Quand à vos reflexions sur les réactions prochaine du corps électoral,ne soyons pas inquiets…De Gaulle disait « les français sont des veaux »…L’inconstance à rester fidèle à des idées est aujourd’hui chose courante…
    Et puis nos gouvernements sont bien responsables de toute cette manipulation mentale quand on nous gave aujourd’hui de débats sur l’identité nationale…Alors là…oui!!!….je suis inquiet…ça ne peut que créer des fractures…et bien sûr…c’est la porte ouverte à des idées extrémistes…!!!
    On a trouvé les fautifs de tous nos maux…LES MIGRANTS…!!! l’arbre qui cache la forêt…

    On ferait mieux de travailler dur sur les dossiers chomage…santé…et éducation…!!!

  6. « Travail, Famille, Sarkozy… »
    R.I.P. Manu…
    http://www.youtube.com/watch?v=RVnr65lIs4U

  7. ça alors lorsque des « associations » s’opposent à la mise en oeuvre d’une décision de justice et les cas sont fréquents elles ne font pas d’entrave à l’application de la loi ?

    Vous avez votre avis libre à vous j’ai le mien et nous verrons sous peu comment va réagir le corps électoral… ce qui soit dit en passant ne va pas me satisfaire mais je crois que 2002 n’a pas été compris et c’est bien dommage.

    La France mène une guerre on le lui reproche certes mais si les nationaux la faisaient chez eux au lieu de fuir nous ne serions pas obligés d’y aller.

    Je n’ai pas de temps à perdre à répondre point par point mais si vous pensez que la solution est de recevoir en France des gens qui seront sans ressources plutôt que den créer chez eux libre à vous.

    En parenthèse pour ce qui concerne ces pays indépendants depuis maintenant 60 ans je constate qu’ils ne semblent pas avoir trouvé chez eux la stabilité… et je suis désolé de vous faire savoir que je n’y suis pour rien. En matière de pillage économique leurs dirigeants n’ont pas besoin d’aide.

    Pour ce que vous appelez rafles… effectivement il serait plus économique de renvoyer rapido ces personnes en situation irrégulière plutôt que de perdre du temps en procès appels et hébergement en centre de rétention. pour recommencer avec les même le mois suivant.

    Je suis donc d’accord avec vous pour expulser de manière plus rapide.

    ce sera tout pour moi.

  8. Bonjour tonton Christobal…

    Seriez-vous ce personnage de la chanson de Pierre Perret qui….de pesos…et de lingots….avait le cul cousu???
    Non…..sorry…! je plaisante…

    Je tiens seulement à reprendre quelques uns de vos arguments,pour y apporter quelques rectifications…

    Tout d’abord…aucune association ne transgresse aucune loi.Elles sont reconnues après avoir dépossé un statut social (loi 1901)et donc agrées par les autorités.Elles comprènent un président…un trésorier…un secrétaire…etc…

    En ce qui concerne les migrants (comme ceux de Calais que je connais bien…où existe pas mal d’associations qui oeuvrent toute l’année sur le terrain…) sachez qu’aucune ne dispose d’un budget donné par l’état,mais que toutes ne fonctionnent qu’avec des donnateurs privés qui ne coutent donc pas un euro au contribuable…!

    Autre point…ce ne sont pas les associations qui créent un appel d’air,sur l’Europe occidentale,de gens venant du Moyen Orient ou d’Afrique,mais seulement le contexte politico-social-économique de ces pays, qui oblige une population à fuir devant des régimes de terreur…!
    Exemple…la Somalie…l’Erythrée…le Darfour…l’Iran…l’Irac…l’Afghanistan…où d’ailleurs la France mène une guerre….!
    et hélas…bien d’autres pays…
    Posons nous seulement la question…Pourquoi quitter son pays si on y vit heureux???

    Quand aux associations qui parasiteraient l’éventuelle action d’autres intervenents…? là je ne comprends pas!!!
    Les pouvoirs public sont bien trop contents et à la fois rassurés et sécurisés,que des associations canalisent toute cette population…les nourrisse…les soigne…les habille…et je peux vous dire que concernant Calais….c’est avec les moyens du bord…

    Vous semblez penser que ces hommes risquent de prendre le travail des Français……….? Faux !!!!!!!
    Ils n’ont qu’un seul but,gagner l’Angleterre,la Suède,la Norvège,le Danemark…voir le Canada pour s’y installer…
    (voir le film Welcome de Philippe Lioret sorti en mars 2009)

    Enfin vous insister à plusieurs reprises concernant l’utilisation de l’argent de la communauté…

    Savez-vous ce que coûte le déplacement d’une compagnie de CRS de 500 hommes venant de Lille ou de Paris pour aller à Calais casser du migrant…?

    Savez-vous ce que coûte l’organisation de charter pour expulser ces gens dans leur pays…de façon d’ailleurs tout à fait illégale…?(Les accords de Genève n’étant pas respectés!!!)
    Et en ce point…nous avons un ministre qui est un pro!!!

    Savez-vous ce que coûte toutes les arrestations que j’appellerai raffleet toutes les journée en centre de rétention…?

    Je vous assure que toutes ces dépenses pourraient soulager grandement la misère de tous…

    Le problème est depuis longtemps politique,et tant qu’une table ronde à l’échelle européenne n’aura pas eu lieu,nous serons là sur le terrain…!!!

    Enfin,sans vouloir terminer sur une note pessimiste,sachez que des experts de renommé mondiale comme le proffesseur Albert Jacquard estiment à 1 milliard d’individus le flux migratoir dans les 30 ans à venir..
    Nous n’en sommes donc qu’au début de ce grand flux,et les causes,comme moi vous devez les connaître:
    Régimes politiques totalitaires…changements climatiques entrainant des famines…impossibilité de pratiquer aucune culture…sécheresses…plus d’élevage…et enfin la disparition de certaines régions d’Asie du sud-est suite à la montée des mers…!
    Prévisions peu réjouissantes me direz vous…
    Bien sûr,l’Europe occidentale reste pour ces pays un ELDORADO…nul besoin d’attirer personne…voyez-vous,l’instinct de survie que possède chaque homme le pousse toujours à trouver des solutions…
    C’est peut-être ce point commun que nous portons en chacun de nous,qui nous inscrit nominativement comme citoyen de la Terre.

  9. Je vois surtout que certains n’ont pas saisis le sens de la photographie humaniste, et si quelque uns sont nés du bon coté du capitalisme je leur rapellent que la situation de ces hommes est bien souvent due au politiques passées et actuelles des grandes nations européenes.

    Avant de parler de papiers parlons déjà de respect de la condition humaine.

    En tout cas félicitations à Nicolas qui aura su provoquer le débat par son reportage.

  10. J’ai oublié dans la série « j’accuse » certaines de ces associations qui par leurs actions font croire à des pauvres gens qu’il suffit de venir en Europe pour vivre heureux de participer au développement du travail au noir qui appauvri notre pays.
    J’accuse ces associations d’aider à des entreprisesz qui sont en infraction avec nos lois en pratiquant le travail au noir de les aider en mettant sur le marché des clandestins à qui ces mêmes associations font miroiter « des papaiers » en règle dans un futur plus ou moins proche.

  11. Si maintenant il faut jouer à ZOLA allons y :
    Moi j’accuse des associations de faire le malheur de ces gens en leur faisant croire qu’ils trouveront le bonheur dans des pays qui n’ont plus les moyens de les recevoir convenablement..
    J’accuse ces associations et de n’avoir que pour seul but que d’ajouter un peu plus de problèmes à notre pays qui en a déjà pas mal.
    J’accuse ces associations de faire les généreux avec l’argent de la communauté.
    J’accuse certaines de ces associations de transgresser les lois de notre pays en voulant se donner le beau rôle.
    J’accuse ces associations de parasiter l’aide qu’il est possible de fournir en s’agitant et en défendant tout et n’importe quoi et de se faire de la pub à bon compte.
    J’accuse les professionnel du bénévolat de faire n’importe quoi avec notre fric

    et il y a d’autres j’accuse en réserve… ça ne coûte pas cher et ça fait cultivé…

    Un bénévole d’une association qui en a plein le dos de constater que que maintenant le bénévolat et l’humanitaire faisant appel à la générosité et à la sensibilité publiques deviennent un business pas toujours au bénéfice des grandes causes avouées…

  12. J’accuse la France d’être responsable par l’époque de son colonialisme de toute cette situation…
    J’accuse le peuple français de très mal recevoir tous ces migrants qui croyaient trouver une terre d’asile…
    J’accuse toute la répression policière dont ils sont injustement victimes…
    J’accuse nos tribunaux d’appliquer encore aujourd’hui le délit de solidarité…
    J’accuse notre pays d’avoir su tirer des profits des continents dont sont issus ces gens…
    J’accuse tous les politiques quel qu’ils soient de ne pas avoir le courage de débattre du problème autour d’une table…
    J’accuse notre nation de ne pas respecter les droits de l’homme…et les accords internationnaux…
    Et enfin…j’accuse quelques pauvres imbéciles dont j’ai pu lire la prose quelques lignes plus haut,et qui se permettent de porter des jugements…le cul bien assis dans leur fauteuil…!!!

    Un bénévole d’une association…

    *Merci à Nicolas Wietrich pour ces merveilleux témoignages.

  13. Sans papier traduit en bon français veut dire personne étrangère séjournant en France irrégulièrement qui se fout de nos lois…

    Curieusement les travailleurs « sans papier » deviennent lorsqu’ils en ont des « chômeurs victimes de discrimination à l’emploi. » et comme tels défavorisés à qui il faut donner des aides.

  14. Curieusement ils ont du travail lorsqu’ils sont « sans papier » et chômeurs lorsqu’ils sont en règle…

    Sans papier veut dire clandestin en situation irrégulière que se moque des lois française.

  15. Je suis de l’avis de KEN LAMIO ci-dessus… Et d’ailleurs pourquoi l’expression ‘sans-papiers’ ? …commes si ces gens revendiquaient légitimement des documents que l’Etat leur refuse abusivement ? L’expression ‘sans-papiers’ utilisée ensuite par tous étant à l’origine une dénomination inventée par les associations de défense alors que le terme précis devrait être ‘résident illégal’.

    Que des employeurs malhonnêtes ou des trafiquants d’êtres humains tirent un profit financier de l’exploitation de ces personnes est un délit grave qui devrait être mieux poursuivi et si des dysfonctionnements existent par lesquels des personnes se trouvent exercer un emploi déclaré tout en restant dans une situation d’illégalité en tant que résident il y a de quoi se poser des question à propos de la bonne gestion, du suivi sérieux et du contrôle des dossiers par les diverses administrations…

    Du point de vue de ton reportage photo, tu ne décolle pas assez tes sujets du fond dans l’ensemble, tu devrais aussi cadrer plus serré pour ne pas noyer ton sujet dans le contexte non nécessaire à l’idée qu’exprime ton image. Au contraire, sur la photo n°5 en cadrant verticalement, tu as coupé une banderole qui comportait sûrement un texte intéressant pour ta photo qui aurait été bien meilleure si tu t’étais déplacé vers ta gauche et cadré à l’horizontale. Pense également à travailler sur des focales plus courtes en reportage, cela améliore le dynamisme des prises de vue.

    Voilà,

  16. Photos bouleversantes, non seulement parce qu’elles sont techniquement très belles, mais parce qu’elles manifestent tellement de dignité et de beauté intérieure chez ces hommes, nos frères !
    Merci

  17. Promener son Leica M, courageusement ou pas, ici ou là-bas a bien souvent été préjudiciable à l’intérêt général mais l’intérêt général profite à qui au juste? Allons, il est ici question d’Hommes et pas de marchandises, la paperasses et les frontières ont été inventé que pour mieux contrôler les flux. Autrement dit, laissons donc passer les flux financiers et économiques mais pas les flux de populations pauvres: schizophrénie libérale ou cynisme capitaliste? Et l’argument des employeurs ne tient pas pour la bonne et simple raison que ces employeurs sont les plus grandes fortunes de ce pays et ne seront donc pas inquiétés et continueront à embaucher des hommes et des femmes venus de pays pauvres (pauvres pourquoi d’ailleurs?) pour un salaire de misère afin de désaimanter nos universités par exemple. Rien n’a changé sous le soleil mais j’aime sa lumière tout de même…

  18. Sans papiers est un euphémisme pour décrire des personnes dans l’illégalité du point de vue des lois sur l’immigration de la République Française. Que ces personnes sans-papiers soient honteusement exploitées dans de nombreuses occasions est difficile à contester et totalement condamnable; notamment au niveau des employeurs. Que ces personnes exigent un passe-droit d’immigration sous le prétexte qu’elles ont réussi à rester en France hors-la-loi sans se faire prendre est difficile à admettre: c’est un peu comme un conducteur qui aurait droit à son permis de conduire si il n’a pas été contrôlé par la police pendant x-temps. Je suis surpris que l’Administration Française qui est capable de vous trouver si vous avez dépassé la vitesse limite en voiture, ne soit pas en mesure de vérifier les fichiers des employeurs de sans-papiers ou de leurs prestataires sociaux afin d’identifier les illégaux et mettre fin à ces situations préjudiciables à l’intérêt général.
    Ceci dit les photos sont class et bravo au photographe qui promène son Leica M – à l’ancienne (20ème siècle SVP) – au milieu de la banlieue du 94. Bravo, bravo ! Quel courage ! Quel engagement. Chapeau l’artiste. On aimerait connaître le nom des personnes photographiées et savoir si elles ont donné leur autorisation écrite pour figurer sur ce site.
    Ken

  19. Il nous manque particulièrement aujourd’hui Albert Camus et d’autres aussi…
    Merci à vous tous et s’indigner c’est déjà un bon début pour poser un regard différent sur ce monde…

  20. magnifique reportage beaucoup d’émotions dans ces regards… bravo d’avoir su les capter avec autant de vérité.

  21. PAPILLON VILLECOMTE | 4 janvier 2010 à 9 h 55 min | Répondre

    C’est impressionnant et bouleversant !!!!!!!!!!! Je suis indignée d’être « française habitant le pays des droits de l’homme »

    Ces travailleurs ne sont pas responsbles, ce sont leurs employeurs, qui doivent être condamnés…

    Ces travailleurs sans voix sans toit mais avec une réalité sociale puisque participant à l’effort de la nation (cotisations de toutes réglementations obligatoires) ont ils possibilité d’ester en une action prud’hommale comme tout citoyen travailleur en France lorsque l’employeur ne respecte pas le cote du travail et les conventions collectives ?

    Que faire ? qui peut me repondre ?

    soit ici, soit sur mon e_mail : APV63840@gmail.com

  22. magnifique travail, bravo Nicolas.
    Ce reportage révèle une fois de plus l’hypocrisie de nos société modernes dites civilisées et qui on la mémoire bien trop courte.
    A bientot

  23. Merci pour ces images.
    géraldine
    Vitry Sur Seine