Des conseils pour choisir et mieux utiliser votre appareil photo par Jean-Christophe Dichant

Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Bague Nikon FTZ / FTZ 2 et rumeurs : rétablissons la vérité !

De nombreuses rumeurs circulent sur la bague Nikon FTZ et FTZ 2, laissant penser aux utilisateurs que cette bague nuit au bon fonctionnement de leur hybride Nikon lorsqu’il est équipé d’un objectif Nikon pour reflex. Ces rumeurs sont sans fondement, voici ce qu’il en est. Apprenez à distinguer les mythes de la réalité et à optimiser l’utilisation de votre hybride Nikon sans devoir remplacer tous vos objectifs.

Bague Nikon FTZ, fausses rumeurs, compatibilité

Cette bague chez Miss Numerique

Cette bague chez Amazon

Depuis la sortie des premiers Nikon hybrides en 2018, je lis tout et son contraire sur le web et les réseaux sociaux à propos de la bague Nikon FTZ. Rappelons que cette bague permet de coupler un objectif pour reflex Nikon F sur un hybride Nikon Z plein format ou APS-C. J’ai relevé plusieurs fausses informations et je vais les détailler dans cet article qui reprend le contenu de cette vidéo.

Différences entre bague Nikon FTZ et Nikon FTZ 2

Il existe deux versions de bague Nikon FTZ (F to Z), la version 1 et la version 2. La différence principale entre ces deux bagues d’adaptation réside dans leur conception physique et leur ergonomie.

Conception et taille

La première version de la bague d’adaptation Nikon FTZ, présente un design plus grand avec une face inférieure proéminente. Cette partie s’étend en dessous de la bague, pouvant servir de support ou de prise en main supplémentaire. Cependant, cette conception peut gêner l’utilisation de certains trépieds.

Avec la FTZ II, Nikon a supprimé la proéminence inférieure, pour un design plus compact. La bague est moins encombrante et plus compatible avec les trépieds ou accessoires de fixation.

Compatibilité

Les deux bagues offrent la même compatibilité en termes d’objectifs. Elles permettent d’utiliser la majorité des objectifs à monture Nikon F sur les hybrides à monture Z, de même que la plupart des objectifs tiers en monture Nikon F compatibles AF-S ou AF-P. Cependant, les objectifs sans moteur de mise au point intégré (comme les AF-D) ne bénéficient que d’une mise au point manuelle.

J’ai listé plus bas toutes les incompatibilités et limites connues à ce jour avec les objectifs Nikon F pour reflex.

Les fonctionnalités offertes par les deux bagues, comme la transmission des informations EXIF, le support de l’autofocus et de la mesure d’exposition, sont identiques. La différence entre la Nikon FTZ et la FTZ II est donc principalement esthétique et ergonomique.

Bague Nikon FTZ et fausses rumeurs

La bague Nikon FTZ dégrade la qualité d’image

Faux. La bague Nikon FTZ ne dégrade pas la qualité d’image. Elle consiste en un simple couplage mécanique et électronique, ne comporte aucune lentille, elle ne peut donc pas affecter la qualité d’image.

La bague FTZ ralentit l’autofocus

Faux. La bague FTZ ne ralentit pas l’autofocus. Elle sert de liaison entre l’objectif et le boîtier, transmettant les informations électroniques. Si l’autofocus est lent, cela dépend de l’objectif, non de la bague. Certains téléobjectifs Nikon F peuvent prendre plus de temps à parcourir toute la plage de mise au point que les NIKKOR Z équivalents.

La bague FTZ modifie la focale

Faux. La bague ne modifie pas la focale de l’objectif. La focale est propre à l’objectif et ne change pas selon le boîtier et/ou la bague sur lequel il est monté. De plus la bague FTZ ne comporte aucune lentille, elle ne peut pas avoir d’impact sur la focale. Sa longueur permet de compenser la différence de position du capteur dans le boîtier entre reflex et hybride (le tirage mécanique) pour que la focale reste identique.

La bague FTZ génère un flou de bougé

Faux. La bague FTZ n’induit aucun flou de bougé. C’est un système sans jeu mécanique. Tout flou de bougé potentiel est lié à des facteurs externes à la bague (le photographe et le temps de pose par exemple) mais en aucun cas à la bague elle-même.

La bague FTZ ralentit le mode rafale

Faux. La bague FTZ ne peut pas réduire le taux de déclenchement en mode rafale car la transmission électronique et le couplage mécanique sont sans incidence sur ce mode. La bague FTZ communique avec un objectif Nikon F plus vite qu’un reflex, la performance ne peut en aucun cas être dégradée.

Déclenchement sur un Nikon Z

Faux. La bague FTZ ne ralentit pas le déclenchement. Le seul ralentissement à noter est un délai ponctuel  de l’ordre d’1,5 seconde à l’allumage du boîtier, correspondant à l’initialisation du dialogue entre objectif et boîtier.

Cette bague chez Miss Numerique

Cette bague chez Amazon

Incompatibilité des objectifs et spécifications de la bague Nikon FTZ

Note : la bague FTZ/FTZ 2 comprend une électronique pilotée par un processeur, donc un firmware. Pensez à faire les mises à jour de ce firmware lorsque Nikon les publie afin d’assurer la compatibilité la plus grande.

Objectifs AF-S, AF-I et AF-P

Ces objectifs récents offrent une expérience optimale avec la bague Nikon FTZ. Ils garantissent une mise au point automatique rapide, des corrections de distorsion et un contrôle total des données EXIF et de l’exposition.

Toutefois, les corrections de distorsion ne sont pas toujours complètes, et une certaine distorsion peut subsister, comme avec le 28-300mm VR. Le diaphragme s’ouvre et se ferme automatiquement pour chaque prise de vue, restant ouvert pour une mise au point précise.

Objectifs DX APS-C

La bague FTZ permet de monter un objectif pour reflex APS-C sur un hybride Nikon Z DX, comme le Z 50. La monture Z est alors compatible avec la monture F des objectifs Nikon APS-C.

Sur les appareils Nikon Z, un recadrage DX est appliqué automatiquement, et l’image DX remplit intégralement le viseur. Les objectifs DX récents, y compris les séries AF-S et AF-P, sont parfaitement fonctionnels, tandis que les anciens modèles DX nécessitent une mise au point manuelle.

Objectifs AF-D

Les objectifs AF-D ne bénéficient pas de la mise au point automatique avec la bague FTZ, en raison de l’absence de moteur intégré dans le boîtier. Le diaphragme reste fixe à l’ouverture de prise de vue, ce qui peut rendre la mise au point manuelle moins précise. Cependant, ces objectifs conservent une communication EXIF complète et un contrôle de l’exposition.

Objectifs AF

Sans moteur de mise au point automatique dans la bague FTZ ni dans le boîtier, les objectifs AF ne supportent pas l’autofocus. Cependant, ils maintiennent une communication EXIF complète et un contrôle d’exposition.

Les objectifs AI-P, similaires aux anciens objectifs AF, fonctionnent en mise au point manuelle avec une communication et un contrôle d’exposition complets.

Objectifs AI, AI-S & Series E

Pour ces objectifs la bague FTZ ne gère pas l’ouverture automatique du diaphragme, limitant ainsi leur fonctionnalité en termes de données EXIF et d’aide à la mise au point.

Pour les objectifs à monture F manuelle (non-AI), si vous pouvez monter en toute sécurité un ancien objectif pré-AI, il fonctionne de la même manière que les objectifs manuels AI convertis, AI, AI-S & Series E.

Téléconvertisseurs Nikon F

Les téléconvertisseurs, notamment le TC-20E et ses versions ultérieures, sont compatibles avec la bague. C’est une amélioration significative par rapport aux reflex numériques, où la mise au point automatique ne fonctionnait qu’avec le capteur central.

Bague FTZ Nikon : en conclusion

Ne croyez pas tout ce qui circule sur les réseaux sociaux à propos de la bague Nikon FTZ. Beaucoup d’informations sont fausses. Pour plus de détails, consultez le site Nikon.

Cette bague chez Miss Numerique

Cette bague chez Amazon

Cet article vous a aidé ?

Recevez ma boîte à outils photo pour progresser en photo même si vous n'avez que 5 minutes par jour.

La recevoir maintenant

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique. En raison de trop nombreux spams les commentaires comportant un lien sont modérés.


*


30 Commentaires sur "Bague Nikon FTZ / FTZ 2 et rumeurs : rétablissons la vérité !"

  1. Bonsoir,
    Bravo pour cet article qui répond à mes attentes,je vais pouvoir passer au Z6III
    tout en conservant mes objo Nikkor FX & DX F2.8
    Tons site et une référence pour les nikonistes
    Bonne soirée
    Patrick

  2. Bonjour,
    Article très intéressant. Pourriez vous SVP éclairer un point, concernant les anciens objectifs AI/AI-S, à MAP manuelle, et sans contacts électrique, qui sont donnés compatible (mesure et modes A/M). Vous écrivez « Pour ces objectifs la bague FTZ ne gère pas l’ouverture automatique du diaphragme ». Pourriez vous expliciter cette phrase? Cela veut il dire que la visée ne se fait pas à pleine ouverture, mais à la valeur réelle du diaphragme, avec les inconvénients induits? D’ailleurs, il me semble que la monture Z ne dispose pas de la commande mécanique du diaphragme, sur le coté, et donc la bague FTZ non plus, a fortiori.
    Et pourtant, dans la documentation Nikon de la bague FTZ, il est écrit que les modes A et P sont « compatibles » avec ces objectifs (AI/AI-S et E).
    Dans ce cas, le choix de l’ouverture se fait sur l’objectif ou sur le boitier? Sur un objectif sans contact, il me semble qu’il ne peut se faire que sur le boitier, non?

    Merci de votre retour.

    Cordialement

  3. J’utilise le Z9 avec le 500 FL, le 180/400 TC FL et le 500 PF, avec ou sans multiplicateur et bien entendu, la bague ZII.
    Et le fonctionnement est parfait y compris avec le multi.

  4. Trés bonne mise au point.

    Le système de bague FTZ est une vraie réussite permettant d’utiliser parfaitement sans aucune pénalité de qualité image et de réactivité les optiques F exceptionelles au rendu inégalé en Z pour le moment … au prix de l’occasion. Un « must have » pour les amoureux des plus beaux rendus : des meilleurs F ( 200mm F2 …!) ou bien du meilleur combo en rapport poids /qualité/maniabilité de tout Nikon 500pf+TC 1.4
    La FTZ permet de cumuler le meilleur de tout Nikon F et Z. What else ?

  5. Pour information voici ce que dit Ken Rockwell (qui est un des experts qui adore Nikon mais reste très cash outre atlantique) sur ces adaptateurs :

    « The sad reality is that the longer-term Nikon shooter you are, the less you will want the FTZ or FTZ II because less and less works with older lenses. The FTZ and FTZ II are really only for people with recent lenses. It does not do Nikon’s great legacy proud, but for most normal people with lenses introduced less than ten years old all should work great. Just don’t fall for Nikon’s deceptive marketing implying that older lenses work well — they don’t. »
    « In fact, with the announcemert of the FTZ II Nikon admitted that it only works properly with 90 lens models — but Nikon has made about 360 F-mount lens models. Thus the FTZ and FTZ II only have about a 25% sucess rate ».
    Je pense que ça illustre bien ta discussion avec un autre lecteur un peu remonté contre cet adaptateur : il marche très bien … mais à 100% que sur 25% des objectifs… pour une marque qui nous avait habitués à faire de la compatibilité ascendante avec le maintient de la monture F sur près de 60 ans ça fait un peu mal…

  6. Cet exposé est dans l’ensemble vrai, mais deux points sont à prendre avec des pincettes :
    -Compatibilité des objectifs tiers (sigma/tamron) : Les gammes actuelles compatibles avec les docks (gamme art, contemporary et sports chez sigma par exemple) fonctionnent sans problème. Par contre pour les objectifs plus anciens, c’est un peu sketchy. Une grande partie de la gamme EX chez sigma perd l’autofocus et la stabilisation. Notamment le 120-300 2.8 EX HSM OS, qui est une optique récente (sorti en 2011), avec moteur AF et stabilisation. L’autofocus et la stab sont irrémédiablement perdus avec la bague FTZ. Il en va de même pour beaucoup d’objectifs sigma pour APSC.
    -La bague ne change pas les performance optiques :
    Les tolérances de fabrication utilisées sont extrêmement fines, mais font quand même légèrement varier le tirage mécanique de la monture (plus ou moins suivant l’exemplaire de la bague et son état), de quelques micromètres. Pour 90% des objectifs, décaler le plan image de ces quelques micromètres n’a pas d’impact notable. Par contre, sur certains ultra grands angles (en dessous de 20mm), ce décalage de quelques micromètres a un impact extrêmement néfaste, en effet, les ultra grands angles induisent une courbure de champ très élevé (au lieu d’être un plan, la zone de mise au point est une section de sphère), qui est corrigée optiquement (par la formule de l’objo), mais cette correction n’est efficace que si le tirage mécanique de la monture est parfaitement respecté (46,500 mm), sur ces objectifs, la bague FTZ provoquera une baisse de piqué dans les coins quand la mise au point et faite au centre (et inversement). Une photo d’un objet plat ne sera donc pas nette sur toute sa largeur.
    Bien entendu l’apparition et l’intensité de ce phénomène dépendent de l’objectif (modèle, exemplaire, état), et de la bague (exemplaire, état).
    Un exemple extrême de ce phénomène est visible dans la vidéo de Christopher Frost sur le test de l’objectif sigma 14mm 1.8 Art.

  7. Il est par contre vrai que nikon aurait pu – j en ai rêvé Sony l a fait avec sa La-ea5 – faire une bague avec moteur intégré compatible avec les objectifs afd. J ai un 105 f2 dc et un 80-200 afd Que j aurais bien utilisés sur mon z7. La bague Sony coûte environ 250€ et est beaucoup plus sophistiquée qu une ftz ou ftz2. À ce propos, pourquoi nikon n a pas prévu dès sa sortie une bague ftz avec le support de pied démontable (comme le fait viltrox sur ces adaptateurs type metabones) ce qui répond aux deux problématique avec ou sans pied… Nikon préfère nous vendre les 2 bagues pour 500€ les deux et c est un peu du foutage de gueule quand même. Il faut que la marque jaune se méfie : elle a frôlé la faillite en ratant le virage de l hybride, elle a commencé à remonter la pente avec les excellents z8 et z9 , il faut vraiment qu elle soigne ses clients avec une politique tarifaire honnête et pas Sonyiesque.

    • Je crains qu’une bague avec moteur ne génère trop de vibrations au niveau de la monture pour remuer les lentilles de ces objectifs, ce qui n’irait pas dans le sens du capteur stabilisé des Nikon Z.

      • Sony l a fait… a voir dans la pratique mais si la stab du capteur commence qu une fois que la mise au point est faite… plus de pb au moins en AFS (single). A mon avis ca vaudrait le coup d ‘essayer et la Nikon pourrait se vanter d avoir une bague vraiment compatible avec les objectifs AF :). Le pb d ‘apres c ‘est que la ftz coutant deja un prix exhorbitant celle ci couterait un prix 2 fois exhorbitant :))

  8. Bien d accord avec toi cette bague -bien que chère pour un bout de métal sans optique et avec des contacts électriques ce qui n est quand même pas un concept d ingénierie sophistiqué… – est purement métallique. Je pense que les commentaires viennent peut être d une comparaison entre les objectifs afs + bague et les nouveaux objectif z qui ont 10 ans de moins.

    • François Tisseront | 15 janvier 2024 à 19 h 09 min | Répondre

      Bonjour. Il semble que la bague adaptatrice ne comporte pas que « des contacts électriques » : elle comporte un ou plusieurs circuits électroniques internes. Il y a d’ailleurs côté boitier 11 contacts électriques et côté objectif 8 contacts seulement, puisque les objectifs monture F se contentent de ces 8 contacts. Entre l’entrée et la sortie, il y a de l’électronique. La preuve en est (si une preuve est nécessaire) qu’il existe un firmware à mettre à jour…pour la bague ! Certains soucis de compatibilité peuvent venir d’un firmware non mis à jour alors que celui du boitier (et/ou celui des objectifs) l’a été (voir la procédure précise de mise à jour des firmwares sur le support Nikon).

      • Ok il y a pe un peu d intelligence (la différence du nombre de contacts peut etre simplement due a des fonctionnalités non encore implémentées dans le boitier donc pas une preuve pour moi) par contre le FW a l air d aller dans votre sens… mais sauf erreur de ma part je ne vois pas de prise usb pour cette maj ni de reference a une eventuelle mise a jour dans le mode d ’emploi… peut etre est ce uniquement geré par le boitier. Dans tous les cas meme s il y a un chip a l interieur ca ne peut pas justifier un prix pareil qui devrait etre entre 100 et 150 euros grand max a mon sens.

  9. Désolé mais c’est limite de la propagande que vous faite car il est faux de dire que la plupart des objectifs à monture F avec moteur intégré fonctionnent avec la bague FTZ. Ce n’est en rien une légende qu’une partie importante du parc optique actuel ne fonctionnent pas à 100% avec les bagues FTZ, je parle des objectifs tiers.

    Près de 70% des mes objectifs en monture F à moteur intégré ne fonctionnent pas niveau autofocus avec la bague FTZ. Je parle bien sûr des objectifs tiers mais c’est ce qui m’a fait revendre mon hybride Nikon pour repartir sur du Reflex. Et je ne parle pas d’objectif qui ont 30 ans ou de bas de gamme… Quelques petits exemples :

    Tamron Macro 90mm
    Sigma 500 F4,5 DG (Objectif à 4/5000 euros)
    Sigma 120-300 DG HSM F2,8 (Objectif à 3000€)
    Tamron 24-70 F2,8
    Sigma 70-200 DG F2,8

    Nous avions déjà échangé sur ce sujet mais vous semblez ne pas vouloir prendre en compte cette réalité. Il n’y a aucun mythe sur l’incompatibilité des objectifs tiers avec les hybrides Nikon (alors qu’ils fonctionnent parfaitement sur les reflex Nikon récents). Et ce n’est pas avec plaisir que j’ai revendu mon Z6 que j’adorai pour partir sur un D850 !

    A cause de cela, c’est bien compliqué pour moi de basculer sur de l’hybride Nikon. J’aimerai passé sur le Zf mais je n’ai pas les moyens de faire la bascule au niveau des objectifs.

    Si vous ne croyez pas les vrais utilisateurs d’objectifs tiers, je vous invite volontiers à essayer mes objectifs avec la bague FTZ pour vous en rendre compte par vous même.

    Le pire étant que c’est certainement voulu par Nikon et que mes objectifs fonctionnent avec une bague spécifique sur Fuji… un comble !

    • Vous avez raison.
      Tous les objectifs dont je parle, qui datent d’avant la génération AF-S, ne fonctionnent pas en autofocus. Nikon l’a toujours dit.

      Un objectif de plus de 30 ans , Nikon ou tiers, n’est ni AF ni AF-S. La bague ne les motorise pas. Ce que Nikon a toujours dit.

      A vouloir faire fonctionner ce qui n’est pas prévu pour, on en arrive à parler de propagande,,. c’est plus simple.

      La bonne nouvelle c’est que les utilisateurs d’hybrides peuvent tous les utiliser mais pour cela il faut faire quelques efforts.

      • J’ai écrit de moins de 30 ans :), notamment en 2018 date de sortie des hybrides

        Les objectifs dont je vous parle ne sont pas plus vieux que la génération des AF/AFS. Voici les dates associées

        Tamron Macro 90mm (Commercialisé en 1997)
        Sigma 500 F4,5 DG (Commercialisé en 2006/7, le mien date de 2012)
        Sigma 120-300 DG HSM F2,8 (Commercialisé en 2002)
        Tamron 24-70 F2,8 (Pas trouvé la date)
        Sigma 70-200 DG F2,8 (2002?)

        Donc la majorité avaient moins de 20 ans alors que mes anciens Nikon, notamment un AFS 600 de 1996, bien plus vieux, fonctionnent sans soucis…

        « A vouloir faire fonctionner ce qui n’est pas prévu pour, on en arrive à parler de propagande,,. c’est plus simple. »
        Je ne suis pas en accord avec cela, c’est un souhait de Nikon au moment de la création de la bague FTZ de mettre une limitation aux objectifs tiers et à ses anciens objectifs type série D. Ils pouvaient très bien faire fonctionner les séries D, Sony l’a fait avec sa bague d’adaptation.

        Ils pouvaient aussi garder la compatibilité avec les objectifs tiers un peu âgé (genre 2000-2010) puisque ces derniers fonctionnent parfaitement avec D850/D5, comme quoi… Le pire étant, je me répète, que ces objectifs fonctionnent avec une bague sur un boitier Fuji, donc avec des protocoles de communications complètement différents.

        Cette précision me semble importante car à l’époque, j’ai cru les sites comme les vôtres et la communication Nikon, j’ai acheté en toute confiance me disant que je renoncerais à la série D mais que je garderai tous les autres parfaitement fonctionnels. J’ai perdu pas mal d’argent dans la manœuvre à devoir revendre mon Z6. Si cela avait été clairement annoncé, je n’aurai pas fait la bascule, c’est tout.

        J »espère toujours qu’un jour, un fabriquant tiers, probablement chinois, sorte enfin une bague non limitante avec une motorisation intégrée pour faire tourner le série D

        • « Si cela avait été clairement annoncé, je n’aurai pas fait la bascule, c’est tout. »

          C’est bien pour cela que j’indique dans l’article, comme dans les autres depuis l’été 2018 ce que Nikon a clairement dit sans JAMAIS le cacher : la bague FTZ ne permet PAS l’autofocus si l’objectif n’est ni AF-S ni AF-P ni compatible AF-S/AF-P.

          Difficile de faire plus clair quand on se donne la peine de lire.

          • Je vais arrêter là mes échanges, ça ne servira à rien car vous n’êtes pas impartial, dommage.

            Vous écrivez ceci « Elles permettent d’utiliser la majorité des objectifs à monture Nikon F sur les hybrides à monture Z, de même que la plupart des objectifs tiers en monture Nikon F compatibles AF-S ou AF-P » puis dans la réponse à mon commentaire, vous faites une pirouette pour dire que Nikon n’a jamais vendu la compatibilité autre que les AFS… J’écris clairement un fait : c’est des sornettes, une grosse partie du parc tiers n’est plus compatible, c’est tout.
            Contrairement à vous, je n’ai pas de lien avec Nikon et ne suis qu’un simple consommateur, mon but est uniquement de ne pas laisser sous entendre que les défauts de compatibilité sont marginaux mais qu’ils sont bel et bien une réalité.

            Je ne veux pas rentrer dans le débat de savoir si c’est normal ou même correct que Nikon est fait cela, j’ai mon idée et vous avez la vôtre mais il est important de ne pas écrire ce genre de chose car derrière il y a des passionnés qui payent leur matériel et qui peuvent vite déchanter.

          • Si vous persistez à confondre compatibilité d’usage et compatibilité de l’autofocus, mieux vaut en rester là en effet.
            « la majorité des objectifs à monture Nikon F sur les hybrides à monture Z », oui, je confirme.
            Sans rancune.

          • Je comprends votre positionnement puisque c’est Nikon qui vous anime (vous fait vivre?) mais pour autant, c’est dommage car cela vous amène à jouer un peu trop sur les mots au point de prendre les gens pour des dindons. Si on écrit que c’est compatible, c’est que ça l’est totalement, sinon on parle de compatibilité partielle et c’est cela que je reproche à Nikon, comme à vous même, c’est d’entretenir une sorte de flou sur la compatibilité.
            Quand j’achète une télécommande compatible avec ma télévision, ce n’est pas pour avoir que la moitié des touches qui fonctionnent. Alors oui je peux allumer et l’éteindre, changer le volume mais pas changer les chaînes…  C’est donc qu’elle n’est compatible que partiellement, c’est aussi simple. C’est ce que je dis depuis le départ. 
            « C’est bien pour cela que j’indique dans l’article, comme dans les autres depuis l’été 2018 ce que Nikon a clairement dit sans JAMAIS le cacher : la bague FTZ ne permet PAS l’autofocus si l’objectif n’est ni AF-S ni AF-P ni compatible AF-S/AF-P. » => Ce n’est pourtant pas ce qui a été dit, désolé mais même vous, vous n’écrivez pas cela puisque dans un autre article sur la bague FTZ, vous écriviez ceci :

             » La bague Nikon FTZ assure :
            – le couplage électronique entre l’optique et le boîtier pour autoriser l’autofocus et la mesure de lumière,
            – un fonctionnement avec un objectif pour reflex identique à celui que vous auriez avec un objectif pour hybride. »

            Quand on lit cela, on comprend que TOUS les objectifs à monture F avec motorisation interne pourront être utilisés.  Il n’est, à l’époque, pas question que certains fonctionneront, d’autres non. La communication de Nikon fut la même, ils n’ont pas précisé que seuls leurs objectifs en monture F et moteur intégré fonctionneront d’où le flou malsain qui est entretenu ici ou là. Il est donc impératif de vérifier que ses objectifs de marques tiers soient compatibles sur les sites respectifs et en réalité, on voit qu’il n’y en a pas tant que ça. 
            Et pour finir, j’aimerai bien un jour avoir une explication sur le pourquoi d’un coup, ces objectifs sont devenus incompatibles avec la bague FTZ alors qu’ils fonctionnent parfaitement avec des reflex Nikon, même plus récents comme le D780 et D6. Techniquement, il y a quelque chose qui m’échappe.

            Je répète mais mon but n’est pas de descendre gratuitement votre article ou Nikon mais bien d’ajouter une précision sur la réelle compatibilité des objectifs à monture F avec autofocus intégré. La réalité sur la compatibilité est bien différente au discours des marketeux de chez Nikon, pour s’en convaincre, il suffit d’aller sur les sites des opticiens tiers qui partagent la liste des objectifs compatibles et on est loin d’être sur une couverture totale…

            Bonne continuation

          • « Je vais arrêter là mes échanges »
            Je vois ça 😅

          • Que voulez vous, quand la passion vous anime, vous en savez quelque chose.

            Ce qui est dommage, c’est que par contre, quand je vous amène des arguments en publiant des citations de vos anciens articles, il n’y a plus de son, plus d’image.

            Sans rancune 🙂

          • J’ai parfois d’autres activités que la réponse aux longs commentaires incessants qui tournent en rond.

  10. François Tisseront | 9 janvier 2024 à 8 h 44 min | Répondre

    Bonjour,
    Heureux possesseur d’un tout nouveau Nikon Zf, muni d’une bague FTZ2 (je n’ai pas pour l’instant d’optiques Z), je suis entièrement d’accord avec l’ensemble de l’exposé de Jean-Christophe. Quand on comprend bien le rôle de la bague et ce qu’elle contient, ce n’est d’ailleurs que de la pure logique technique.
    Je rencontre par contre un problème de compatibilité complètement aberrant (à mon sens) entre le boitier Zf et mes objectifs Nikkor AF-S 20mm, 35mm et 50mm. Le problème a été soumis au support Nikon, qui a remonté ça au Japon, et…personne n’a pas réussi à comprendre d’où vient ce problème !
    Ces objectifs comportent un commutateur M/A-M permettant de débrayer facilement l’autofocus quand on le souhaite. En photo de paysage (surtout) j’utilise régulièrement cette possibilité lorsque l’objectif est monté sur mon réflex D610.
    Surprise n°1 : lorsque je monte ces objectifs sur le boitier Zf (via la bague FTZ2), le commutateur M/A-M devient inopérant, ce qui est incompréhensible : l’autofocus fonctionne toujours alors que le commutateur est sur M. Incroyable. Pour débrayer l’AF il faut que j’aille dans le menu rapide, ce qui est moins rapide que d’actionner un commutateur…
    Surprise n°2 : depuis que ces objectifs ont été monté sur le boitier Zf et que ce qui précède a été constaté, il se passe désormais la même chose lorsqu’ils sont montés sur le boitier réflex D610 ! C’est hallucinant : l’autofocus fonctionne toujours alors que le commutateur est sur M. Certes, sur le D610, le commutateur du boitier AF/M situé sous le bouton de déverrouillage de l’objectif permet aussi de débrayer manuellement l’AF, mais tout de même, c’est quoi ce « miracle » ?
    Quelqu’un a-t-il rencontré ce problème ? Et quelqu’un a-t-il une explication ?

    • C’est en effet curieux car je n’ai aucun autre retour à ce jour, depuis l’arrivée de la bague FTZ en 2018. Je l’utilise aussi, passant en mise au point manuel avec une touche Fn, que je trouve bien plus rapide que la manoeuvre d’un commutateur. Je n’ai toutefois pas constaté de changement avec mes AF-S. A suivre donc.

  11. Bonjour,
    Tout à fait d’accord, la bague FTZ ne pose aucun problème…
    L’intérêt est de pouvoir utiliser des objectifs AFS « anciens » en les achetant d’occasion. Comme ceux-ci sont boudés par beaucoup de photographes qui ne jurent que par le remplacement total de leur parc optique (certains Youtubeur et photographes même pro, l’encourageant par toutes sortes de fausses informations).
    En occasion, il faut toutefois aller voir sur site de la marque convoitée pour vérifier que l’objectif soit bien compatible 100% avec les Z et qu’il ne subsiste pas de limitations.
    https://www.tamron.eu/fr-FR/centre-d-assistance/compatibilite
    https://www.sigma-photo.fr/content/274-mise-a-jour-compatibilite-des-objectifs-sigma-avec-les-boitiers-nikon-z

    Pour la bague FTZII elle est indispensable avec l’utilisation d’une poignée grip. La FTZ ayant une proéminence gênante …

    @lui-même
    Je n’ai pas remarqué de différences de vitesse d’autofocus entre Z7 et D800.
    Bien sûr, n’ayant plus le D800, c’est subjectif.
    Par contre, la mise au point est plus précise c’est indéniable. Beaucoup moins de déchets (pas de micro-ajustements), ça fonctionne bien tout le temps.
    Je pense aussi qu’il faut arrêter de prendre « comptant » tous les tests Youtube qui n’ont qu’une seule vocation, vous faire ajouter un code « créateur » sur un site de vente pour faire rentrer du cash.
    Mieux vaut se re-concentrer sur l’acte de photographier, utiliser son matériel et apprendre à faire avec ses limites…
    C’est rarement en changeant de matériel que l’on améliore considérablement la qualité de ses clichés…
    Dernièrement, je regardais une vidéo de Nath Sakura qui expliquait comment elle avait fait une photographie de nuit en une seule exposition. Pour moi, c’était impossible !
    Seulement, il a « suffi » de cacher la zone ne devant pas être surexposée puis l’exposer correctement en fin de pose.
    Ni plus, ni moins que la technique du masquage sous l’agrandisseur…

  12. Concernant l’autofocus, j’ai plusieurs personnes faire des comparatifs chronométrés sur Youtube, et l’AF est bien deux fois plus lent. Seul le Z9 n’est pas concerné, de souvenir.