Comment faire un livre photo : 7 conseils pour bien démarrer

Vous aimeriez profiter de vos photos autrement qu’en les regardant sur un écran ? Vous n’avez plus envie de classer des tirages dans des albums en plastique ? Vous voulez une jolie présentation pour vos carnets de voyages et souvenirs familiaux ? Faites un livre photo !

Comment faire un livre photo

article sponsorisé

Le meilleur moyen d’archiver vos photos sans prendre le risque de les voir disparaître à jamais dans un crash de disque dur, c’est de faire des tirages papier. L’archivage « physique » est en effet un excellent complément à l’archivage « électronique ».

Par contre, si vous gardez quelques centaines de photos à l’occasion de vos vacances, plus quelques autres centaines pour illustrer les événements familiaux de l’année, vous ne savez plus quoi faire de tous ces tirages.

À l’époque de la photographie argentique, vous n’aviez d’autre choix que de les glisser dans des feuillets plastifiés pour en faire des albums souvenirs. Avec le numérique, toutes ces photos restent sagement sur votre ordinateur et ont bien du mal à en ressortir la plupart du temps.

Il existe pourtant un moyen simple de donner une seconde vie à vos photos, de les mettre en valeur et de les transmettre aux générations futures (sur vos disques durs, par contre …). Les labos photo ont la réponse, ils vous proposent presque tous de faire un livre photo.

Salon de la Photo

Si vous avez parcouru les allées du récent Salon de la Photo de Paris, vous avez probablement remarqué ces dizaines de stands proposant des livres photos : du livre souvenir tout simple au modèle pro prêt à commercialiser, il y en avait pour tous les goûts.

Pour faire un livre photo qui vous plaise, il y a quelques critères à respecter. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec le responsable du stand Saal Digital qui a bien voulu répondre à nos questions. Voici ce qu’il faut savoir pour faire un livre photo que vous aurez plaisir à montrer !

1. Qualité du papier

Le critère principal qui va définir le rendu de votre livre, c’est la qualité du papier. Tout comme pour un simple tirage, vous avez le choix du grammage (qui détermine la tenue en main du papier) et de la finition. Entre mat et brillant, j’ai une préférence pour le mat qui permet d’éviter les traces de doigts sur les photos.

Demandez au labo s’il propose des échantillons de papier, c’est une bonne façon de vous rendre compte par vous-même. Les plus beaux livres photo sont développés sur du véritable papier photo de qualité professionnelle, c’est un peu plus onéreux mais la différence est étonnante !

2. Format du livre photo

Comment faire un livre photo : 7 conseils pour bien démarrer

double page sur format carré

Du paysage au portrait en passant par le carré et le format à l’italienne, vous avez le choix ! Choisissez le format en fonction du sujet. S’il s’agit d’un événement familial particulier (mariage par exemple), un format classique et plus intemporel convient mieux. S’il s’agit d’une compétition sportive un format plus dynamique comme le carré peut être plus adapté.

Pensez à choisir un format unique si vous envisagez de multiplier les livres à thème : un même format pour chacun de vos voyages, c’est plus cohérent.

3. Type de couverture

La couverture, c’est l’autre élément clé du livre. Tous les labos ne proposent pas le même choix, soyez attentif à ce critère car la couverture, c’est ce que l’on voit en premier lorsque vous montrez votre livre photo.

Une couverture souple convient particulièrement bien pour un livre d’anniversaire ou pour offrir un souvenir aux invités d’un mariage. Une couverture rigide fait plus classique, mais plus pro aussi.

4. L’ouverture du livre

Comment faire un livre photo : 7 conseils pour bien démarrer

ouverture à plat

Pour être agréable à consulter, un livre photo doit pouvoir s’ouvrir à plat. C’est particulièrement important si vous placez des photos en double page : la pliure centrale vous empêche de mettre en valeur la photo.

5. Le logo du labo

Comment faire un livre photo

Couverture et premières pages sans logo

En imposant un logo publicitaire sur la couverture (première ou dernière page), certains labos proposent des tarifs plus attractifs. Regardez bien où se situe ce logo et sa taille, il serait dommage de gâcher l’aspect de votre livre (ça fait moins « pro ») pour économiser quelques euros. Et puis c’est « votre » livre, pas celui du labo !

6. La création du livre photo

Une fois choisis tous les éléments de votre livre, il faut bien le créer et le mettre en page.

Première option : utiliser le logiciel gratuit du labo

Comment faire un livre photo : 7 conseils pour bien démarrer

Exemple de logiciel labo spécialisé

C’est la solution de facilité car vous n’avez pas besoin de connaissances particulières, et le logiciel est conçu pour s’adapter aux critères du labo. Vérifiez toutefois que le logiciel est disponible pour votre ordinateur, certains ne fonctionnent qu’avec Windows par exemple au détriment du Mac.

Privilégiez les logiciels qui permettent de faire la mise en page en local sur votre ordinateur. C’est plus rapide et simple que de devoir attendre le téléchargement de chaque photo sur le site du labo. Vous pourrez travailler sans être connecté et éviterez également les problèmes de transfert si votre accès web est un peu capricieux.

Certains logiciels vous permettent d’agrémenter votre mise en page d’illustrations, de filtres, de légendes. N’en abusez pas mais pour un carnet de voyage par exemple, il peut être sympa de compléter les photos avec quelques motifs et légendes bien choisis.

Pour finaliser votre livre, il vous suffit d’enregistrer le projet via le logiciel puis de le transférer au labo en suivant les indications fournies. Les meilleurs labos vous permettent de mémoriser ce projet pour pouvoir commander un second exemplaire du livre sans devoir tout refaire.

Deuxième option : utiliser un logiciel photo spécialisé

Comment faire un livre photo : 7 conseils pour bien démarrer

Module Livre de Lightroom 5

Si vous utilisez déjà un logiciel photo spécialisé comme Lightroom ou Photoshop, et que vous vous sentez suffisamment à l’aise avec, vous pouvez préparer votre mise en page dans ce logiciel puis générer un fichier prêt à imprimer. Le module « Livre » de Lightroom est particulièrement efficace et simple à utiliser. Les labos sérieux acceptent ce type de format, généralement PDF.

7. La réactivité

Vous avez fini votre mise en page et vous êtes impatient de voir le résultat ? Assurez-vous que le labo est suffisamment réactif pour vous livrer rapidement. C’est un critère particulièrement important si vous devez livrer le livre photo à l’occasion d’un mariage par exemple. Les plus rapides, comme Saal Digital que nous avons interrogé [lien], peuvent produire votre livre en 24h (hors délais de livraison) !

En conclusion

Avec le tirage d’exposition, le livre photo reste le format par excellence pour mettre en valeur vos meilleures photos. Concevoir un livre photo n’a jamais été aussi facile depuis que les labos proposent des offres pléthoriques et des logiciels simples à utiliser.

Pour vous permettre de vous lancer, certains labos vous proposent des offres attractives. C’est le cas de Saal Digital rencontré au Salon et qui vous fait bénéficier par la même occasion d’un bon de 20 euros avec le code SALONpa00.

QUESTION : quel est le problème principal que vous rencontrez pour faire un livre photo ? Laissez un commentaire et parlons-en !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre reflex et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


14 Commentaires sur "Comment faire un livre photo : 7 conseils pour bien démarrer"

  1. Parfait ,mais comment fait-on avec les photos papier datant d’avant le numérique , existe-t-il un moyen de les « numériser »?

  2. Bonjour,
    Pour ceux qui n’auraient pas le temps de réaliser par
    eux-même un livre ou qui ont besoin d’un coup de pouce, Votre Histoire
    http://votrehistoire.eu/ est une très bonne solution.

  3. Bonjour,
    J’utilise MATISSEO. C’est parfait tant au plan du papier, de la fidélité des couleurs, de la reliure et du transport. je conseille le livre « rubis »; un peu cher mais au top

  4. bonjour, je réalise mes livres photos avec BLURB. Le problème principal que je peux rencontrer est la « découpe », une photo pleine page peut parfois être rognée… c’est désagréable lorsqu’on a choisi un cadrage (ou recadrage) au mm.

  5. Bonjour
    J’aimerais bien numériser ma photothèque de dias et faire des livres par voyage par exemple. Cependant tous les scanners qui sont proposés outre leur prix demandent un temps de manipulation important. Auriez vous des adresses de labo à recommander ? Chaque montage dia en fondue enchaîné était composé de 250/300 dias (Fuji Velvia pour la plus part)
    Merci

    • Il y a plusieurs labos en ligne ou en région parisienne par exemple qui font ça, mais vu le nombre de dias, autant investir dans un scanner à plat suffisant et pas très cher. C’est bien plus rentable 🙂

    • La solution s’appelle REPRODIA … tu dois connaître ça. En fait, tu
      fais une photo de ta diapo. Et tu te retrouves avec un fichier
      numerique. Imbattable en terme de rapidité de traitement, manipulation.
      Reste à trouver un reprodia, ça devrait pas être trop compliqué. Voilà!

  6. Bonjour,
    Cela fait des années que j’utilise le prestataire Bellapix (maintenant Photobox).
    Sur tous mes livres que j’ai fait (chaque livre à environ 100 à 120 pages), je n’ai qu’une seule fois un écart entre les couleurs de mon écran (il est calibré régulièrement) et le résultat papier. Un mail et mon livre a été réédité et expédié gratuitement.
    J’utilise Lightroom pour préparer le livre, ensuite export au format JPG.
    Le logiciel du prestataire ne fonctionne qu’en ligne (dommage), donc transfert des photos dans des albums, puis création du livre avec différentes mise en page proposées.
    Je prépare le livre et j’attends une promotion pour le faire éditer.
    L’évolution vers un logiciel qui fonctionnerait en local sur Mac serait bienvenue.
    Bernard

    • Bonsoir,
      J’ai un Mac et j’utilise LR5 pour le post-traitement de mes photos et la préparation de celles qui feront partie de l’album.
      Pour la creation de ce dernier, je viens d’utiliser à deux reprises le logiciel d’Elka Color que j’ai téléchargé sur mon Mac. J’ai terminé deux livres d’environ 100 pages (+/- 350 photos), sur papier brillant en format carré 30×30.
      Je suis très satisfait du résultat final mais aussi du logiciel qui est très dynamique (malgré le poids de mes fichiers : j’ai un D800…), qui est très simple d’utilisation et qui, surtout, travaille sans que mes photos ne se promènent sur le web, Dieu, ou Allah, ou boudah savent où!
      Je travaillais avant avec PhotoBox aussi et je ne regrette pas du tout d’avoir changé.
      Voilà, voilà…

  7. Je n’ai pas beaucoup d’expérience pour l’élaboration d’un livre..je vais donc tester les sites indiqués .
    Mais dans la plupart de vos vidéo ou cours vous parlez de lightroom . C’est une application payante . La somme demandée est légèrement supérieure à 12 € par mois et si j’ai bien compris autant de temps que dure l’utilisation du logiciel . Avez vous des informations supplémentaires à ce sujet
    Merci

  8. Bonjour
    personnellement j’ai fait plusieurs livres avec l’appli de Camara (Laboratoire Fugi) ces livres s’ouvre en pleine page sans limite centrale.
    J’en suis très satisfait.
    J’ai fait aussi des tirages Dibon alu chez Saal de superbe qualité.
    Je recommande ces deux labos.
    Yves