Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Les Français de plus en plus attentifs à leur image sur le web : une étude réalisée pour Nikon France

S1000PJ-side projectionNP

Une enquête européenne réalisée par Nikon révèle un désir de partage instantané de son image.

La photo numérique fait partie de la culture du 21ème Siècle, et ce ne sont pas les nouvelles générations qui vont prétendre le contraire. Lors de la récente conférence de presse organisée par Nikon France, nous avons eu le loisir d’entendre s’exprimer sur le sujet Stéphane Hugon, docteur en sociologie, responsable du Groupe de Recherche sur la Technologie et le Quotidien à Paris V. Selon Stéphane Hugon, une des conclusions de l’enquête est que « l’image apporte quelque chose qui rassemble, dans la construction sociale, dans la construction identitaire ».

L’enquête menée par la société Opinion Matters révèle par ailleurs que les Français veulent de plus en plus contrôler leur image, c’est-à-dire la manière dont ils souhaitent être perçus par les autres, lorsqu’ils prennent des photos et les partagent en ligne. Cette étude montre que 47,2 % des Français prennent en moyenne 25 à 100 photos par mois et qu’ils ne souhaitent plus seulement partager ces clichés dans la sphère privée, mais désirent les diffuser plus rapidement et plus largement.

Stéphanie Dugas, Responsable Marketing chez Nikon France, commente : « Pour la plupart des personnes, se rassembler autour d’un album ou d’un écran d’appareil photo pour visionner des photos n’est plus suffisant : chacun veut partager sa vie, son histoire très largement, de façon spontanée et ‘dans le feu de l’action’. C’est pourquoi Nikon a créé une nouvelle manière de montrer les photos, la « Projectographie ». Ce terme désigne la capacité d’un appareil photo à afficher ses clichés photos et vidéo sur un support de projection improvisé, un mur, une surface claire, pour pouvoir dès la fin de la prise de vue montrer le cliché ou lé vidéo pris. Nikon vient de mettre au point un nouvel appareil photo pour y parvenir : le premier compact au monde doté d’un vidéoprojecteur intégré, le Nikon COOLPIX S1000pj.

Construire son image personnelle

L’enquête portant sur 12 259 personnes dans 12 pays montre que la construction et la protection de notre image sont devenues des éléments déterminants dans le choix de partager nos photos de manière plus large et plus diversifiée. La moitié (46,8 %) des images prises par les Européens et 47 % de celles prises par les Français sont désormais publiées en ligne, et nous choisissons d’être sélectifs sur ce que les photos disent de nous.
Par exemple, plus d’un quart (26,8 %) d’entre nous demande à ses amis de supprimer les photos qui leur déplaisent et même, de façon surprenante, une personne sur dix (6,2 %) tient à approuver chaque image d’elle-même susceptible de se retrouver sur Internet. Et quand il s’agit de contrôler effectivement son image, un cinquième (17,4 %) choisissent de s’en charger eux-mêmes et prennent des autoportraits.

SHugon_photo

Stéphane Hugon : « L’étude Nikon montre bien une forme de maturité dans le comportement de partage et dans la conscience de la puissance symbolique de la photographie. Elle montre que les Européens ont désormais une pratique lucide sur les enjeux du partage en ligne. On remarque également que les gens maîtrisent bien l’adéquation d’une image par rapport au lieu où on la diffuse, comme si chaque image pouvait correspondre à un groupe particulier, territoire relationnel spécifique. »

Une sensibilisation accrue aux enjeux du partage

Les gens semblent se mettre à faire preuve de bon sens en essayant de protéger l’image qu’ils donnent à voir d’eux-mêmes. Un tiers (33,4 %) des Français partagent en ligne uniquement les photos et les vidéos qu’ils ont sélectionnées.

Stéphane Hugon explique : « Les photos que beaucoup d’entre nous prennent, en particulier pour les jeunes générations, ne sont plus rangées dans l’album de photo ou de famille pour n’être sorties qu’en présence de la famille ou d’amis proches. Désormais, une fois qu’elles sont en ligne, nos photos entrent dans un espace semi-public. »

Inspiré par les études montrant que de plus en plus de gens souhaitent partager instantanément leurs photos et par extension une part de leur personnalité, Nikon a inventé la Projectographie et le premier compact au monde avec un  vidéoprojecteur intégré. Le Nikon COOLPIX S1000pj vous permet de partager des images autrement.

Après la vidéo, la « Projectographie » va-t-elle faire son apparition sur les reflex numériques une fois la technologie pérennisée ? La question est posée mais il ne fait nul doute que cet apport pourrait intéresser bon nombre d’utilisateurs de reflex numériques d’entrée de gamme dont l’usage familial est largement répandu.

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Les Français de plus en plus attentifs à leur image sur le web : une étude réalisée pour Nikon France"