Nikon Capture NX-D : le renouveau de Capture NX2 sans les U-Points

Nikon annonce le logiciel de gestion et de traitement d’images Nikon Capture NX-D. Ce nouveau logiciel arrive en version beta avant une sortie en version finale à l’été 2014. Il remplacera à terme Nikon Capture NX2. Qu’en est-il de cette nouvelle direction dans le traitement d’images Nikon ? Voici les infos que nous avons pu rassembler lors de la présentation officielle de ces derniers jours.

Nikon Capture NX-D

L’interface de gestion des séries d’images de Nikon Capture NX-D

Nikon propose un ensemble de logiciels dédiés permettant à tout utilisateur d’un appareil de la marque, quel que soit son profil, de gérer et traiter ses images. La gamme comprend 3 offres :

  • Nikon Camera Control permet le pilotage à distance des boîtiers,
  • Nikon View NX2 est un catalogueur et développeur RAW à minima destinés aux photographes débutant dans le traitement d’images,
  • Nikon Capture NX2 est le développeur RAW maison le plus performant.

Capture NX2 est un logiciel dédié au traitement des fichiers NEF Nikon. Rappelons qu’un fichier NEF est un fichier RAW contenant en plus des informations constituant l’image un ensemble d’instructions propres aux boîtiers Nikon et modifiables à posteriori dans les logiciels maison (par exemple l’accentuation).

Capture NX2 possédait un avantage indéniable à sa sortie car le logiciel savait tirer partie des informations propres aux fichiers NEF, alors que la concurrence ne proposait pas cette option. Cet avantage tient toujours actuellement mais la concurrence a fait de gros progrès tandis que Nikon s’est endormi sur ses lauriers.

Résultat, NX2 n’a plus la longueur d’avance qu’il possédait et les généralistes font au moins aussi bien en matière de développement RAW sans avoir besoin d’interpréter les infos propres aux NEF. Les photographes dans leur grande majorité ont basculé vers les offres Adobe, Apple ou Dx0 bien plus généralistes. Lightroom comme ses concurrents directs permet d’ouvrir les RAW de toutes les marques de boîtiers, évitant ainsi de devoir traiter ses fichiers dans des applications séparées.

Par ailleurs NX2 est un développeur mais ne gère pas les séries d’images. Il faut donc traiter vos images unes à unes, ce qui ne convient pas aux photographes devant gérer des séries. Là-aussi ce qui prime c’est l’efficacité et Lightroom est bien plus performant.

Nikon a laissé planer le doute très longtemps sur l’avenir de son logiciel NX2, une version Capture NX3 réclamée par les afficionados de la marque restant à l’état de rumeur depuis plusieurs années. Avec l’annonce de Nikon Capture NX-D, voici donc le retour de Nikon sur la scène du développement RAW.

Qu’est-ce que Nikon Capture NX-D ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, NX-D n’est pas le tant attendu NX3. Nikon a souhaité proposer une approche différente en partant d’un constat simple : les photographes désirent la plupart du temps traiter des séries d’images. Ils n’ont pas envie de passer par View NX2 pour cela puis par NX2 pour traiter une à une leurs images (une des raisons pour lesquelles ils ont choisi Lightroom). NX-D regroupe donc les fonctions de gestion de séries de View NX2 (classement, tri, notations, etc.) avec les fonctions de développement de NX2.

Nikon Capture NX-D

comparaison d’images dans Nikon Capture NX-D

NX-D traite des séries d’images disposées dans les dossiers correspondants de votre ordinateur (Mac ou Windows). A la différence de Lightroom, NX-D ne gère pas de catalogue et n’impose pas d’importer les photos avant de les classer et de les traiter. A contrario NX-D ne sait pas offrir les fonctions de traitements hors ligne que propose Lightroom, un bémol pour ceux qui disposent de nombreux disques externes et ne souhaitent pas les emporter avec eux pour pouvoir montrer leurs images ou les modifier en situation de mobilité.

Nikon Capture NX-D

traitements par lots dans Nikon Capture NX-D

Différences entre Nikon Capture NX2 et Nikon Capture NX-D

NX-D offre des fonctions de gestion, de classement, de tri, d’annotation et de traitement par lot que ne propose pas NX2. Vous souhaitez appliquer un réglage dynamique à une série d’images, NX-D sait le faire quand NX2 ne le sait pas. Vous voulez sélectionner vos meilleures images dans une série avant de les traiter avec précision, NX-D sait le faire quand NX2 ne le sait pas et impose le recours à View NX2. Le résultat est un logiciel plus complet, mieux intégré et plus rapide à utiliser.

Nikon Capture NX-D

retouche d’images dans Nikon Capture NX-D

La différence majeure entre NX2 et NX-D est l’absence des fonctions de traitement local propres à NX2 dans la nouvelle version NX-D. Nikon a en effet retiré le module d’origine Nik Software qui permet de disposer d’outils de retouche locale (la fameuse palette d’outils U-Point). La marque ne s’exprime pas sur le retrait de cette technologie mais Nik Software ayant été racheté par Google en septembre 2012, il est assez logique de penser que le contrat liant Nikon à Nik Software n’a pas été reconduit.

En compensation, Nikon propose Capture NX-D gratuitement, qu’il s’agisse de la version beta disponible actuellement comme des versions définitives qui feront leur apparition en juillet 2014. Nikon s’aligne en cela sur ses concurrents directs puisque Canon propose gratuitement son logiciel DPP.

Nikon Capture NX-D

retouche d’images dans Nikon Capture NX-D

Que penser de Nikon Capture NX-D ?

Nikon a le bon goût de remettre à niveau son offre logicielle en proposant un ensemble intégré qui se rapproche des produits dédiés concurrents (par ex. Canon DPP) ou généralistes (par ex. Lightroom). La version beta que nous avons vu fonctionner semble bien plus rapide que les précédentes versions NX2, l’intégration est bien pensée entre la gestion des séries et le module de développement.

Pour autant, l’absence de la technologie U-Point est un frein pour les photographes qui appréciaient ce module de traitement local. Ces derniers ne trouveront pas l’équivalent dans NX-D et devront utiliser un autre logiciel pour arriver au même résultat. Lightroom est le standard actuel et dispose d’outils de retouche locale qui n’ont pas grand-chose à envier à NX2, gageons que ce sera la cible de nombreux utilisateurs de NX2 ne souhaitant pas passer à NX-D.

Que devient Capture NX2 ?

Nikon arrêtera le développement des nouvelles versions de NX2 dès la sortie de la version stabilisée de NX-D à l’été 2014. NX2 continuera à fonctionner bien évidemment mais ne sera plus mis à jour, ce qui ne laisse pas beaucoup d’avenir au logiciel s’il ne sait supporter les nouveaux formats RAW des nouveaux boîtiers ni les évolutions des systèmes d’exploitation comme Windows 9 à venir.

A terme, c’est donc l’arrêt définitif de Nikon Capture NX2 dont il est question sans remplacement à fonctionnalités égales par NX-D. Nous ne saurions que vous engager à ne pas investir dans NX2 désormais et à lui préférer NX-D (version beta disponible pour Mac et Windows) ou un logiciel plus standard comme Adobe Lightroom, Apple Aperture ou DxO.

Télécharger les versions d’essai de Nikon Capture NX-D

Source : Nikon

QUESTION : Que pensez-vous de cette version Capture NX-D ? Allez-vous la tester ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


45 Commentaires sur "Nikon Capture NX-D : le renouveau de Capture NX2 sans les U-Points"

  1. Perso je trouve qu’ NX D n’est ni sympa ni convivial à utiliser, de plus ça fait vraiment fouillis au niveau des réglages !
    DxO PpticsPro fait beaucoup mieux et je le trouve beaucoup plus logique dans son flux de travail.
    Je viens de m’offrir un D750 et j’ai lu pas mal d’avis sur le logiciel à employer dorénavant. J’hésite entre Lightroom et DxO avec un sérieux faible pour ce dernier, et pour ce qui est des U-points j’ai une ancienne version de Viveza avec Photoshop qui fait ça très bien ! Nik Software a fait quand même d’excellents produits ! Mais ce qui revient à dire que pour l’utiliser ça me fait un total de 3 logiciels à ouvrir pour une simple image…
    Quelquefois je regrette la simplicité et la spontanéïté de l’agrandisseur et des cuvettes, on était beaucoup plus « près » de l’image… 😉

  2. Si cela amuse certains de passer des heures à trouver le réglage optimal pour vos images, cela ne regarde que ceux ci effectivement.
    Je répète qu’à ce jour aucun logiciel de post production n’est assez ergonomique pour avoir envie de travailler avec, dont les options de base. Mais on peut bien sûr prendre de haut les remarques de vos confrères journalistes et se la péter, ce qu’ont fait des générations d’informaticiens afin de s’arroger le privilège financier de ce type de lobby. J’ai pour ma part toujours défendu le concept d’accessibilité des logiciels afin de vendre plus et au plus grand nombre. Il serait tellement plus agréable d’avoir une interface d’ergonomie simple et des caches qui amènent à la complexité au fil des recherches et des réglages. Mais je le maintiens qu’aucun logiciel n’est attractif à ce jour et nous attendons beaucoup mieux dans le domaine. Il semble que les fabricants de logiciels sont bien plus attachés aux produits d’amateurs justement, permettant de modifier des images sur le smartphone (donc en Jpeg) et oublient les logiciels des passionnés de belle photo. La quantité amènera les bénéfices.
    Enfin si vous préférez apprendre le chinois, c’est votre choix, pas le mien…

  3. Bonjour, j’essaie de nombreux logiciels puisque j’ai investi dans le fabuleux Nikon D750. Lightroom fait n’importe quoi au niveau de la bibliothèque, on ne sait jamais si on double les images de VIEW NX2 ou non. Je déteste sélectionner mes images avec des notes ou couleurs, pour moi une image est bonne ou pas bonne donc poubelle. Lightroom n’est PAS intuitif mais très fouillis. Adobe photoshop éléments ne passe pas encore sur Yosemite. ACDSee est simple mais n’offre pas le pinceau de correction ! DXO est bien, mais les corrections ne sont pas assez larges et le plein écran est difficile à obtenir pour traiter l’image. NXD est fouillis au niveau des corrections à employer, horrible en rapport avec NX2. Capture One serait pas mal si l’importation des images était plus logique et ouvre les dossiers de votre Laptop directement. Bref, je déconseille actuellement l’achat de tout logiciel de traitement, il sont tous bancals. Pourtant avant avec le Nikon D800 et D7000 je conseillais vivement le post traitement. Mais je crois qu’avec le Nikon D750, le meilleur logiciel est celui du Nikon D750. Tapez en Jpeg et tout va bien… Les informaticiens proposant ces pseudo logiciels de post traitement se moquent des clients, et comme Ken Rockwell, je dirai que si vous êtes obligés de plonger dans le manuel pour des opérations simples, c’est que le logiciel n’est pas bien fait ! Par exemple, en premier on doit pouvoir importer les images sans difficulté de son propre Laptop. Ensuite, pour moi, la possibilité de voir l’image corrigée en plein écran est incontournable. Quels logiciels offrent ces deux possibilité basiques? A Nikon Passion de dire. Webdomi, ici sur Nikon passion.

  4. Je reste personnellement sur NX2. Par voie de conséquence je n’achèterai plus que des appareils reconnus sur NX2. Que Nikon arrête NX2 est une chose, mais qu’ils aient si peu de considération pour leurs clients me sidère quelque peu. Je ne pense pas que des mises à jour de NX2 pour le rendre compatible avec les futurs boîtiers puissent coûter une fortune.

  5. je vis la disparition de NX2 comme une trahison de la part de NIKON: depuis 9 ans maintenant , je développe mes RAWS avec nx1 puis je suis passé à nx2 que j’utilise de façon intuitive et qui me donne entière satisfaction: les u points c’est génial.
    contrairement à ce que je lis ça et la , NX2 tourne rapidement chez moi et il ne me faut pas plus de 2 mns pour transformer un RAW en JPEG tant je trouve ce logiciel intuitif.
    quel est l’intérêt du traitement en série des RAWS quand on n’est pas un pro pris par le temps ? autant prendre directement en JPEG si c’est pour automatiser au lieu de fignoler chaque image.
    j’ai récemment remplacé mon « vieux » d300 part un d800 bien que tenté par le canon 5dIII : un des éléments majeurs qui a fait basculer mon choix a été le fait que je ne voulais pas renoncer à NX2.
    quand je renouvellerai mon boitier plus rien ne me retiendra chez NIKON.

  6. Bon sang mais …..ou sont les IPTC ??????
    Un logiciel de traitement de photos en 2014 qui ne gere pas les iptc ??? et qui doit gerer un D4s ????? Non mais t’es une fille et t’as pas de shampoing ????

  7. Thierry Leridant | 2 mars 2014 à 3 h 27 min | Répondre

    Sans les upoint, je ne vois pas l’interêt du nouveau logiciel nikon. Comme plein d’autres, je me fous des traitement par lot autrement que pour la balance des blancs et NX2 permettait déjà cela.

  8. Pourriez-vous m’expliquer ce que vous voulez dire dans ce paragraphe ?

    « A contrario NX-D ne sait pas offrir les fonctions de -traitements hors
    ligne- que propose Lightroom, ………………….les modifier en situation de
    mobilité »

    • LR gère un catalogue dans lequel on trouve les imagettes et les critères de développement. Il est alors possible de prendre ce catalogue sur un ordinateur portable et de travailler ses images sans avoir à trasnporter en plus un disque dur externe contenant les fichiers RAW.
      Au retour tout se synchronise automatiquement.
      Pour ceux qui ont cet usage ‘mobilité’ c’est assez pratique. Ou pour montrer des images à un client par exemple.

      • Voici une démarche commerciale (vendre le Brevet des U-point) qui est
        lamentable…. et nous proposer le NX-D comme une avancée, c’est nous
        prendre pour de C… Tout l’interet du RAW spécifique à NIkon est battu
        en brèche… nous n’avons plus qu’a rejoindre le groupe Canon… amis
        les modérateurs je poste ce petit texte sur ma page FB… n’hésitez pas à
        me censurer ce qui me donnera raison ! 🙂

        • Il ne faut pas inverser les rôles 🙂 Nikon n’a pas vendu le brevet des U-Points.
          La technologie U-Points appartient à Nik Software qui n’a rien à voir avec Nikon mais qui a été rachetée par Google. Et Google possède désormais une techno qu’il est libre de revendre en embarqué ou pas.
          Rendons à César …

  9. Si dans la nouvelle version de capture nx il n’y a pas de technologie U-point J’abandonnerai le logiciel…Trop rétro..

  10. Nikon se saborde, il faut allez de l’avent mais cette marque recule. Un réel + même payant serais mieux q’un très grand moins gratuit.

  11. Pour color efx pro il faut récupérer les fichiers dans c:/users/nom de l’utilisateur

  12. Bonjour

    NX-D fonctionne avec les plugins de gogol nik. C’est un peu plus long.

  13. Oui j’ai testé… C’est une première version, mais quand même c’est pas génial…
    Les étiquettes de couleur et les étoiles positionnées dans nx2 ou view nx ne sont pas reconnues et on n’accède pas non plus aux différents champs (description, titre, mot clefs) qui sont positionnés dans les nefs.
    Pas de compatibilité, donc…

    La présence de fichiers Side-car est bon dommage. C’était si pratique de tout embarquer dans le nef ! Je ne comprends pas cette décision ! Je n’ai jamais eu de problème pour revenir à la version initiale et le nef peut comporter plusieurs versions. Que des avantages !

    Le manque d’outils de correction locale est une faiblesse énorme ! Cela invite réellement à regarder ailleurs.
    Mais pour l’instant je vais continuer avec nx2 et view nx en espérant qu’une future version de Mac osx ne rende pas obsolètes les versions actuelles. Peut-être que d’ici là un plugin astucieux sera disponible sur capture nx-d
    Je croise les doigts !

  14. L’intérêt de CNX2 c’est les U-point et la retouche locale, alors que NX-D est un simple relooking avec des fonctions en moins. C’est une sorte de rétro pédalage dans un nouvel emballage. Mon usage premier après avoir pris des photos est de développer des RAW pas de les trier.

  15. Si si, capture NX2 permet de faire du traitement par lot, heureusement !
    On traite une image à son goût puis il suffit d’en copier les réglages pour les appliquer aux images que l’on souhaite dans un même répertoire.

    • Nous avons reformulé dans l’article. NX2 permet en effet d’appliquer à postériori un même réglage à plusieurs images. Il ne permet par contre pas de développer en simultané et en dynamique, comme le fait Lightroom, plusieurs images. Comme quoi la formulation est complexe 😉

  16. J’utilise CNX2 (après CNx 1ère version) depuis plus de 2 ans. J’avais testé Lightroom et Aperture, mais CNX2 couplé avec ViewNX me satisfait toujours pleinement. Il suffit de les utiliser et quand on les connaît, on se rend compte que le classement est aussi possible sur VNX2, seule la recherche par mot-clé est nulle car impossible.
    Le traitement par lot est déjà dans le menu de CNX2 !
    Et surtout, abandonner les U-Points est une hérésie car c’est imbattable. Je crois donc que je vais installer mon bon vieux CNX2 sur un autre PC, et tant pis pour les mises à jour (je suis à la dernière version 2.4.6 gratuitement depuis l’achat du premier CNX2).
    Alors pas de CaptureNX2-bashing, svp. Ailleurs, l’herbe n’est pas tjrs plus verte.
    Je vais quand même essayer le nouveau NX-D bien sûr. Pas critiquer avant d’essayer !

    • Nous avons apporté une précision pour ce qui est du traitement par lot de NX2 qui diffère de ce que l’on trouve dans d’autres logiciels comme Lightroom et s’avère moins rapide pour celui qui est pressé.

      Il ne s’agit pas de NX2-bashing, mais quoi que l’on dise ou fasse, NX2 ne sera plus mis à jour dès cet été donc plus de support des nouveaux boîtiers ni des nouvelles versions Windows/Mac et impossibilité de l’utiliser à moyen terme.

      • Vous parlez maintenant de « réglages dynamiques », vous entendez quoi par là ?

        Sinon, je trouve que Nikon se trompe de cible. Je pense que les utilisateurs de CNX n’était justement pas des fanatique du traitement par lot, même si cela peut rendre des services, car de toutes façons, le concept même de U-point impliquait un traitement par image, même si des réglages de base pouvait être commun à plusieurs images (et pour ça, coller un « set » sur des NEF marchait à priori pas trop mal).

        • Réglage dynamique = sélectionner une série d’images et appliquer en temps réel un même réglage (avec retour arrière possible) à chacune des images de la série. Pas nécessairement un ensemble de réglages comme avec NX2.

          • Je n’ai pas forcément vu cette possibilité dans Lightroom dont l’ergonomie ne me parle pas il faut dire.

            Cela dit, dans NX2, ce n’est pas forcément un ensemble de réglage, cela peut juste être un réglage qu’on applique par copier coller, mais effectivement, pour revenir en arrière, ce n’est pas possible.

            Cependant, je ne voyais pas Capture NX comme un logiciel de flux de travail, comme un outil de traitement de RAW « à l’unité », donc plus « artistique » de traitement en masse. C’est donc dommage que le côté flux de travail ait pris le dessus sur l’incroyable intuitivité de CNX2, parce que pour ce qui est des fonctionnalités de traitement d’images, CNX-D est une grande déception.

  17. Quand je pense que l’année dernière j’ai exprès acheté le logiciel NX2, et cette année il y aura un nouveau sur le marché…….GRRRRRRRRRR c’est rageant…….en plus qu’il n’y aura plus de mise à jour de NX2……….ça fout les boules

    • Qu’il y ait une nouvelle version une fois par an n’est pas choquant, c’est le cas de tous les logiciels. C’est l’absence de mise à jour qui est gênante puisque c’est l’impossibilité à terme d’utiliser NX2.

    • Un événement vécu comme un désastre peut être la plus grande chance de votre vie… Vous ne pratiquez pas CNX2 depuis longtemps et vous verrez qu’un artiste exigeant a besoin des Upoints et c’est un grand progrès dans le traitement des images, comme le maquillage que l’on faisait au labo argentique. Donc gardez bien votre CNX2 car il n’y a rien qui m’agace plus que ces régressions essentiellement liées à des droits et magouilles financières sur notre dos. Je ne félicite pas du tout les producteurs de logiciels de traitement qui se moquent (à raison?) des clients qui pensent jouer au petit professeur de photo en attribuant des étoiles aux photos (ou une note) le traitement en série est certes utile mais jamais ergonomique; il me semble pourtant que CNX2 offrait cette possibilité avec un tutoriel réalisé en vidéo.
      Lightroom est surement la panacée mais une rente à payer mensuellement. Nikon a fait ainsi un cadeau magistral à la concurrence avec ce NXD que je n’ai absolument pas envie d’essayer. Je garde mes Upoints, je ne fais pas de la photo industrielle ! Des logiciels annexes comme ACDSee verront aussi des clients arriver, ce logiciel est ergonomique mais offre quelques incompatibilités. Bref, Nikon est mal parti, sur une voie de garage de traitement d’image, si l’on en croit les articles de presse qui peuvent aussi se tromper. Donc vous avez fait une très bonne affaire en achetant in extrémis CaptureNX2 avec ses Upoints. Des logiciels très évolutifs prendront peut être le relais comme le compact DXO , c’est un tank de postprod. Il lui manque la créativité. Notre époque manque de créativité partagée. La logique voudra qu’avec cette nouvelle édition Nikon, le photographe travaille son image à la prise de vue essentiellement pour n’avoir rien à corriger ensuite, à part un peu de contraste et de définition, ou balance des blancs (tiens j’ai oublié le cours en ligne sur la balance des blancs) Ce serait donc une stratégie pour conserver une place professionnelle aux photographes. Je me bats depuis si longtemps pour la simplification des logiciels qui doivent échelonner les tâches qu’ils proposent. CNX2 est très bien pour cela. Imaginez une voiture dont le démarreur serait caché dans le moteur et que vous deviez faire trois manipulations pour démarrer? Je défends depuis des années l’ergonomie des logiciels, qui devrait amener des ventes à un plus grand public et une plus grande consommation …Mais il faut croire que la logique commerciale de notre époque est tout d’abord protectionniste, il ne faut pas mettre les outils de professionnels à disposition du grand public, sinon ces professionnels craignent le chômage. Il a déjà bien avancé avec les nouveaux réseaux de distribution des images (agences) dont certaines ont fermé leurs portes. Les smartphones y sont pour quelque chose…
      On ne peut donc qu’être tristes de voir cette régression, sauf que, ce que vous vivez au présent comme le plus grand malheur, peut s’avérer la chance de votre vie… (comme en amour) …

      • Vous avez bien énoncé ce grand malheur qui atteint les Nikonistes. Apparemment Nikon ne se rend pas compte des soucis que son choix engendre et de surcroît reste sourd aux appels pressants ou critiques de sa clientèle. Qui peut se permettre cela sans conséquences ? Certaines marques d’automobiles ont eu cette politique de dénis et aujourd’hui elles sont disparues ou rachetées pour ternir sans gloire.

  18. Ne fonctionne pas sous Windows 7 64 Bits Français. Ne reconnait pas la connexion Internet via Freebox

    • Les U-Points ne son pas inclus dans NX-D, pas d’autres infos de la part de Nikon à ce jour.

      • c est quand meme etrange et vraiment regrettable de supprimer le point fort de NX2…reste une solution radicale..aller voir ailleurs et pourtant je suis « Nikon » depuis 1975 !

        • Effectivement, souhaitant renouveler mon matériel prochainement, je regardais plus vers Nikon que vers d’autres marques, en partie à cause du fait que CNX2 ne traitait que les RAW Nikon.

          Du coup, je crois que le choix d’un nouveau boitier sera un peu plus ouvert maintenant qu’ils ont tiré un trait sur Capture NX.

          • Je partage intégralement les critiques générales émises.
            Je puis comprendre que pour un pro, le travail par lots puisse n’être pas ce qu’il a de mieux par rapport à la concurrence citée.

            Pour le reste je suis scandalisé par la décision de Nikon.. Après les problèmes d’un certain D600, voici l’annonce pure et simple que d’ici quelque temps tout ce que vous avez appris sur NX2 deviendra obsolette.

            Le problème de NX2 est que tout simplement pour l’avoir remarqué la plupart des gens ne s’en servent pas correctement pour finaliser un image ARTISTIQUE et TECHNIQUE digne des meilleurs logiciels actuels..
            Nikon a trop voulu conserver le savoir de ce logiciel. Résultat, beaucoup se sont dirigés sur les CS et lightroom qui ne font pas mieux !!!

            Il ne manquait à ce NX2 qu’un système de redressement des perspectives (genre de l’utilisation des règles sur les CS), et un tampon su style CS5.

            Quant à View NX, à titre personnel je m’en sers très peu, ce n’est qu’un catalogueur comme bien d’autres.

            Nikoniste depuis près de 50 ans, me voici bien consterné, et la question se pose de savoir s’il ne faut pas changer totalement son fusil d’épaule…

            Avec le D600, Nikon a perdu sa notoriété, pourtant bien établi de boîtiers solides, avec un suivi pro (Voir un 58mm Noct F1,2 manuel qui se positionne encore après tant d’années parfaitement sur un D800E), et avec cette annonce une incompréhension totale pour un suivi artistique.
            De toute ma considération.

          • Faudrait d’abord pouvoir ouvrir un fichier du D4S !

          • Mon workflow c’est un catalogueur « Imatch 5  » et Capture NX2, Un super logiciel de cataloguage si ce n’est le meilleur et un super développeur RAW.
            Au lieu de celà les éditeurs Adobe, Nikon etc veulent tout mettre dans le même panier. Un logiciel qui fait du soit disant cataloguage et du soit disant traitement d’image.
            Seul les développeur indépendant comme Photools (Imatch) ou Idimage (Photo suprême) conçoivent des logiciels digne de ce nom pour un coût 10 fois inférieur au soit disant super éditeurs du marché. Je suis certain qu’un éditeur indépendant qui concevrai un développeur RAW ferai un malheur sur les fonctionnalités d’un tel logiciel.
            A bon entendeur…

          • Une question à un nikoniste de la première heure:puisque vous ne vous servez pas de View Nx, qu’utilisez-vous comme catalogueur?Peut-on passer une photo cataloguée sous Lightroom dans capture Nx 2 pour la traiter et inversement ou perd-on tout traitement réalisé sous CNX2?le U-point c’est parfait pour certaines photos
            C’est quand même dommage de changer de boîtier pour une autre marque à cause d’un programme de traitement d’image.Finalement, le plus important c’est la qualité du boîtier et des objectifs(ainsi que l’oeil du photographe) qui font une bonne image et non pas un catalogueur ou un programme de traitement.

          • Le fichier nef (raw) n’est pas modifié par l’un ou l’autre des programmes. Chaque programme associe une configuration de traitement de l’image au fichier raw d’origine de manière différente. CNX 2 l’intègre directement dans le fichier nef alors que Lightroom se sert d’un catalogue pour archiver ses configurations. Il est donc tout à fait possible d’ouvrir un fichier nef dans CNX2 ou LR sans toucher aux réglages de chacun. Par contre, la version « développée » d’un fichier nef dans CNX2 ne pourra être visionnée que dans celui-ci. Une fois ouvert, il suffit de l’enregistrer dans les formats jpeg ou tiff pour être visible dans les autres programmes. La version « développée » d’un fichier nef dans LR ne sera pas visible dans CNX2 ou View NX2 mais le fichier d’origine oui. Il est donc possible de traiter une même image dans CNX2 et LR puisque le traitement « non destructif » n’a aucune action sur le fichier d’origine.

            En conclusion, changer de marque d’appareil photo, au vu de l’investissement conséquent que cela implique est complétement stupide et correspond plus à une démarche de grande déception vis à vis de la marque.

        • Ho déception!!! pour moi qui fait de la photo comme pour ma peinture CaptureNX2 était ce qui me convenait le mieux pour travailler au plus fin en toute créativité.
          Je viens de tester CaptureNX-D rien à dire à part que c’est nul, je ne vois pas du tout ce que Nikon cherche en agissant ainsi et vient de retomber tout en bas de l’échelle.
          Donc fini les u points çà c’est déjà trop, et toute la palette d’outils de CNX2 disparue,( retouches sélectives, auto correcteur, recadrage sélectif, cumul des versions sur le même raw) et ainsi de suite.
          Il aurait était plus simple d’apporter des améliorations sur ViewNX et redynamiser CNX2, que de vouloir se mettre au niveau de la concurrence, qui dans l’affaire va être largement gagnante.
          Nikon pour moi c’est fini, je suis profondément triste; mais je vais me retourner chez Adobe qui avec Lightroom écoute les photographes et valorise leur produit.
          Avec CNX-D Nikon « logiciel » c’est du bas de gamme, un vulgaire produit gratuit, comme il y en à tant.
          Je vais continuer mon deuil de ce cher CNX2.
          Merci Nikon de cette invitation à aller voir ailleurs!!!!!

      • Pour moi l’arrêt de Capture NX2 est inadmissible. Je ressens, la chose, comme une trahison de la part de Nikon qui laisse tomber un bel outil (U-points…). Pour moi Capture c’est du fondamental; il me permet de traiter mes photos – corrections locales et générales – et je souhaitais fortement son évolution, voir quelques unes de propositions ci-dessous.
        Je me sens poussé dehors.
        De plus j’ai organisé mon travail photo avec ViewNX2 d’un coté pour la sélection, le classement… et de l’autre le traitement avec Capture NX2… voila qu’il va falloir que je réorganise totalement mon travail, passer à un logiciel autre que NX-D… et comment retrouver et relire le travail fait? C’est du n’importe quoi!.

        Réponse Nikon sur mes propositions en 2012:
        Bonjour
        Monsieur A,

        Merci pour votre mail et vos suggestions que nous faisons
        monter aux services appropriés.

        Peut être que ces dernières seront
        considérées dans nos prochains logiciels.

        Cordialement

        LD
        Support Technique Nikon France
        http://www.europe-nikon.com/support
        S A
        13/12/2012 | 11:40
        Bonjour,

        Je n’ai toujours pas de réponse…

        Comme suite à mes questions posées ces dernières années concernant l’amélioration de Capture NX2..
        1) Celui-ci est trop lent pour les opérations de traitement par lots.
        2) Les gros fichiers photos (30 à 40 MO), après interventions et apports de graphismes notamment, sont difficile à enregistrer (un mieux peut-être)…
        3) Un outil efficace pour redresse les perspectives
        4) Améliorer la compatibilité de Capture NX2 avec les tablettes graphiques WACOM.
        5) Pouvoir imprimer une seule image, à partir de plusieurs photos assemblées, au choix, cotes à cotes dans l’éditeur.
        6) Pouvoir utiliser différents profils de papier pour l’impression
        7) Pouvoir inverser la sélection d’une zone (de+ à -)…
        8) Pourquoi ne pas permettre de faire des copier coller de zones dans l’image avec lissage des bords.
        9) Amélioration possible de la gomme pour des
        zones plus grosses.
        Dans le “Nikon Passion New” je n’entends pas parler de
        “Capture NX2”…
        Souhaitez vous vraiment faire avancer votre logiciel ou
        abandonnez-vous la partie au seul profit de Photoshop?

        DES AMÉLIORATIONS PRÉVUES EN 2013?

        Dans l’attente d’avoir
        enfin une réponse positive et complète, bien cordialement,
        SA

    • Je crains fort que NX-D se comporte comme NX2 lorsque ce dernier ouvre une image avec des étapes ColorEfex : en les ignorant purement et simplement.

    • Dans la FAQ il est précisé que le chargement pour affichage était envisagé à des fins de support. Mais ça semble tout.

  19. Il me semble que cette nouvelle est plutôt réjouissante. La gamme de logiciels Nikon était plutôt mal placée. View NX2 était bien inférieur au logiciel Canon; et Capture NX2 bien en retrait par rapport à Lightroom. Il était en effet surprenant que pour un logiciel payant dédié Nikon, on ne trouve pas la correction des objectifs de toute la gamme Nikon, ce qui aurait été un atout considérable. Nikon était même en retrait par rapport aux logiciels généraliste. La nouvelle version NX aura au moins le mérite d’aligner le niveau du logiciel gratuit à celui de la concurrence.

    • Euh… les quelques objectifs Nikon que je possède sont visiblement connus par NX2 au niveau de la fonctionnalité de correction géométriques. Pouvez vous citer des objectifs non corrigés ?