Profession Iconographe – le guide pratique

« Profession Iconographe » est un ouvrage de Aurélie Lacouchie, Souâd Mechta, Elisabeth Sourdillat paru aux éditions Eyrolles.

Ce guide pratique, dans la lignée de celui d’Eric Delamarre « Photographe indépendant » détaille tout ce qu’il faut savoir du métier d’iconographe, qu’il s’agisse de la recherche d’images et illustrations, de l’avenir de la profession, des formes d’exercice en indépendant ou en salarié.

couverture du livre "Profession iconographe, le guide pratique"

Qu’est-ce qu’un iconographe ?

Citons les auteurs du livre qui définissent l’iconographe comme un spécialiste de l’image, un professionnel dont le métier est de chercher des images fixes ou animées, mais pas seulement. Il fait le lien entre les producteurs et les diffuseurs d’images dans des secteurs variés (presse, édition, publicité, communication, Web…). Qu’on le nomme chercheur d’images, rédacteur photo, acheteur d’art, documentaliste audiovisuel…, sa mission va bien au-delà de la recherche et de la production d’images.

Présentation des auteurs

L’ouvrage est coécrit par trois professionnelles de terrain. Aurélie Lacouchie est secrétaire de l’Association nationale des iconographes (ANI) et responsable de photothèque. Souâd Mechta est photographe, iconographe, et intervenante dans différentes écoles. Elisabeth Sourdillat est iconographe pour la presse et l’édition, et enseigne le droit des images et l’iconographie à l’université de Nantes.

Les facettes du métier d’iconographe

La première partie de ce guide présente à peu près tout ce qu’il faut savoir sur le métier : comment chercher des images, comment les gérer, comment gérer les droits. Véritable guide pratique du métier d’iconographe, cette première partie répondra aux questions que vous pouvez vous poser sur l’activité de l’iconographe au quotidien.

Nous avons particulièrement apprécié le soin apporté à la mise en évidence de ce qui peut sembler un détail parfois mais ne l’est pas toujours. Exemple avec la notion de « libre de droits » ou la fameuse mention « DR ».

Cette première partie devrait d’ailleurs être lue par les photographes et créateurs qui proposent leurs images. Comprendre le métier de ceux qui les recherchent ne peut que leur être bénéfique.

Les mutations du métier d’iconographe

L’arrivée de la photo numérique dans le monde de l’image a bouleversé les habitudes. La diffusion de ces mêmes images via les réseaux et banques d’images apporte son lot de problématiques que l’iconographe se doit de prendre en considération.

L’iconographe doit également aujourd’hui prendre en considération les images mises à disposition par les amateurs. Qu’il s’agisse de banques d’images spécialisées ou de sites de partage, comment procéder, quelles règles se fixer, quelles précautions prendre.

Cette seconde partie de l’ouvrage s’adresse à celles et ceux qui envisagent de faire de ce métier le leur, de même qu’à ceux qui le font déjà et souhaitent comprendre les nouveaux enjeux liés à l’image numérique et à l’omni-présence d’internet. De nombreux exemples concrets viennent illustrer l’ouvrage, ainsi que le recueil de témoignages d’iconographes en poste qui nous présentent leur vision du métier.

Devenir iconographe professionnel

Voici une troisième partie qui intéressera les candidats au métier d’iconographe. Si les auteurs s’accordent à dire que « n’importe qui ne peut pas embrasser la profession d’iconographe« , il suffit de parcourir cette partie de l’ouvrage pour  voir plus clair et réaliser si vous êtes fait pour cela ou non.

Description du profil de l’iconographe, formations, compétences requises, vous trouverez ici de précieuses informations. Ce n’est pas pour autant la partie la plus détaillée du livre, vous pourrez la compléter à l’aide des nombreuses références fournies vers les sites spécialisés.

L’iconographe salarié

Les iconographes salariés existent et les auteurs en ont trouvé ! Même si les salariés ne représentent pas la majeure partie de la profession, vous trouverez dans cette quatrième partie les réponses à de nombreuses questions : types de contrats, droits et devoirs, salaires, protections sociales, etc.

Vous relèverez au passage que l’iconographe salarié, en France, est assimilé à un journaliste et qu’à ce titre il dispose des mêmes droits que ses confrères comme celui de demander une carte de presse.

L’iconographe indépendant

« Si vous n’êtes pas salariés, comment allez-vous vous faire payer pour un travail ?« . L’iconographe indépendant doit gérer, en sus de son activité au quotidien, la relation avec les différents organismes sociaux, la commercialisation de ses prestations, la compatibilité associée, les déclarations diverses et variées.

Après un premier chapitre sur les formes juridiques pour lesquelles vous pouvez opter, les auteurs présentent différents éléments pratiques comme la fiscalité, la TVA, les régimes sociaux, les cotisations, le régime de l’auto-entrepreneur. Autre sujet abordé, la facturation et l’évaluation de vos coûts pour mieux fixer vos tarifs de ventes de prestations.

En conclusion

Voici un ouvrage qui répondra à la plupart des questions que vous pouvez vous poser sur le métier d’iconographe. Avec une présentation sobre, sans illustration (un comble pour des iconographes !), les auteurs abordent l’essentiel et le découpage de l’ouvrage en différentes thématiques facilite la lecture de ce qui est un guide pratique pertinent au final. Nous aurions apprécié tout au plus une maquette un peu plus colorée pour une lecture plus agréable d’un ouvrage technique. L’essentiel reste le contenu et sur ce plan l’iconographe en herbe comme l’iconographe expérimenté y trouveront ce qu’ils sont venus chercher.

Parcourez deux extraits du livre pour vous faire une idée du contenu :

Extrait chapitre 2 : Le rôle de l’iconographe : rechercher des images et au-delà
(131.3 Ko)

Extrait chapitre 3 : Autour des images : les coûts, le suivi administratif et les droits
(174.7 Ko)

Retrouvez « Profession iconographe, le guide pratique » chez Amazon au tarif public de 26 euros.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Profession Iconographe – le guide pratique"