Sigma 18-35mm F1,8 DC HSM : premier zoom à ouverture f/1.8 constante

Sigma a récemment annoncé le zoom Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM qui devient le premier zoom au monde à proposer une ouverture maximale de f/1.8 constante. Ce nouveau Sigma est destiné aux boîtiers à capteur APS-C. Revue de détail de ce qui pourrait bien annoncer le début d’une nouvelle ère, celle des zooms de très grande ouverture.

Sigma 18-35mm F1,8 DC HSM : premier zoom à ouverture f/1.8 constante

Nous sommes habitués à voir les marques nous proposer depuis plusieurs années des zooms de plus en plus qualitatifs. Si les focales fixes n’ont pas perdu de leur intérêt pour autant, il faut bien reconnaître que pouvoir utiliser une focale variable lors d’une séance de prise de vue présente quelques avantages indéniables.

A ce jour, les meilleurs zooms experts et pros proposent une ouverture de f/2.8, soit constante soit variable (par exemple le Nikon AF-S NIKKOR 18-35mm f/3.5-4.5G ED. Les f/2.8 constants sont très performants mais onéreux, les f/4 constants sont plus accessibles et guère moins performants, les f/2.8-4 sont monnaie courantes.

Sigma capitalise sur son savoir-faire et ses modèles à grande ouverture (voir le Sigma 35mm f/1.4) et vient d’annoncer ce qui n’est ni plus ni moins que le premier zoom au monde à mettre tout le monde d’accord ! L’ouverture est fixée à f/1.8, elle est constante tout au long de la plage de focale 18-35mm et la construction est du meilleur niveau. Seul regret pour les possesseurs de boîtiers plein format, ce zoom s’adresse aux capteurs APS-C uniquement. Gageons néanmoins que Sigma sache adresser une demande qui ne devrait pas tarder à s’amplifier et propose une déclinaison f/1.8 de ses modèles Plein Format.

La plage de focale du Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM correspond à un 27mm – 52.5 mm au format 24 x 36 mm.

Visée lumineuse et profondeur de champ plus faible

Le Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM permet de disposer d’une visée lumineuse qui facilite la mise au point et la composition de l’image. L’autre avantage indéniable de cette grande ouverture est de permettre une plus faible profondeur de champ, c’est un critère particulièrement important avec le format APS qui augmente la PdC par rapport aux capteurs Plein Format.

Construction et technologie avancées

Sigma a su résoudre la plupart des problèmes engendrées par les grandes ouvertures. En effet, un zoom de grande ouverture comme f/1.8 apporte son lot de complexité technique. Les distorsions sont plus importantes, aberration chromatique et astigmatisme sphérique, courbure de champ. Ce sont des points majeurs qu’il fallait traiter. Sigma annonce avoir utilisé une lentille asphérique moulée de grande taille et incorpore un verre SLD (Special Low Distorsion).

Mise au point et zooming internes

Le Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM dispose de mécanismes de zooming et de mise au point internes. Ceci permet d’éviter le changement de longueur de l’objectif lors de la mise au point ou lors de la variation de la focale. Au passage, la lentille frontale ne subit pas de rotation, ceci facilite l’utilisation de filtres (polarisant par exemple).

Flare et images fantômes sous contrôle

Le Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM dispose d’une formule optique qui minimise le flare et les images fantômes. Selon la marque, le revêtement Super-Multi Layer utilisé permet de réduire ces défauts pour donner des images nettes avec un fort contraste quelles que soient les conditions de lumière. Ce zoom dispose également d’un parasoleil en corolle, fourni avec l’objectif, qui assure une protection supplémentaire contre le flare et les lumières diffuses.

Sigma 18-35mm F1,8 DC HSM : premier zoom à ouverture f/1.8 constante

Caractéristiques principales du Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM en monture Sigma

  • Motorisation HSM (Hyper Sonic Motor) avec retouche permanente du point
  • Baïonnette en laiton chromé avec surfaçage spécial de renfort pour une meilleure résistance dans la durée
  • Formule optique : 17 lentilles en 12 groupes
  • Ouverture minimale : F16
  • Diamètre de filtre : ø72mm
  • Angle de champ (SD1) : 76.5°-44.2°
  • Distance minimale de mise au point: 28cm
  • Dimensions (Diamètre x Longueur): 78mm x 121mm
  • Diaphragme: 9 Lames (Circulaire)
  • Rapport de reproduction maximal : 1:4.3

Voici une optique qui devrait faire parler d’elle dans les mois à venir et bousculer un peu le marché des zooms pros et experts. C’est également un signe fort de la part de Sigma envers les utilisateurs de boîtiers au format DX, et une belle façon de montrer que la marque continue à innover et à soutenir un standard APS-C dont l’avenir peut paraître incertain en gamme expert pro.

Le tarif et la disponibilité du Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM ne sont pas encore connus au moment où nous écrivons ces lignes.

Nous sommes maintenant curieux de voir comment les autres fabricants vont réagir, et s’ils vont emboiter le pas à Sigma. Une chose est certaine, le marché de l’optique vient de subir un choc et c’est de bon augure pour l’avenir.

Source : Sigma

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "Sigma 18-35mm F1,8 DC HSM : premier zoom à ouverture f/1.8 constante"

  1. Zoom très intéressant Ça devient un trans-standard pour les DX et avec cette ouverture, ça ne risque pas de sortir des boîtiers très souvent. Gamme de focale parfaite pour les voyages, les reportages, les paysages. Vont ils sortir un frère de 35-70, qui serait parfait pour les portraits et les images de voyage qui demandent un petit telé?

  2. Effectivement il y a une petite erreur lorsque vous annoncez que la profondeur de champs est plus importante grâce à cette grande ouverture !

  3. euh … « L’autre avantage indéniable de cette grande ouverture est de permettre une plus grande profondeur de champ ». Je pensais que la PDC à 1.8 était plus petite qu’à 5.6, je me trompe ?