Tamron 16-300 mm F/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO pour boîtiers APS-C

Tamron annonce l’arrivée prochaine du Tamron 16-300 mm f/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO, le zoom dont la plage focale atteint un record avec un ratio de x18.8. Ce méga-zoom est réservé aux boîtiers à capteurs APS-C sur lesquels il correspond à un (improbable) 24-450mm !

Tamron 16-300 mm F/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO pour boîtiers APS-C

Annoncé conjointement au nouveau Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD compatible lui avec les boîtiers Plein Format, ce nouveau 16-300 mm f/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO est conçu pour les seuls modèles APS-C (DX chez Nikon).

Son incroyable plage focale devrait séduire les fans de zooms extrêmes qui trouvaient les limites du précédent 18-270mm et ne se satisfont pas du Sigma 18-250mm ! Le ratio x18,8 est un record et ce zoom vous propose, sans changer d’optique, de voir large comme un 24 et serré comme un 450 !

Formule optique

Le Tamron 16-300 mm f/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO embarque 16 éléments en 12 groupes. Dans le lot, Tamron a placé trois éléments asphériques en verre moulé, deux éléments en verre LD à faible dispersion et un élément en verre UXR à indice de réfraction très élevé. Si ces caractéristiques peuvent paraître bien techniques pour le commun des mortels, Tamron souligne l’importance de la formule optique pour assurer une parfaite compensation des aberrations optiques. C’est le moins que l’on puisse faire avec une telle amplitude.

Tout comme le 28-300mm, ce 16-300mm est revêtu intérieurement d’un traitement visant à diminuer les réflexions sur les surfaces optiques. Le but premier et de limiter les effets parasites comme le flare et d’améliorer le piqué final de l’image.

Une grande compacité pour une grande plage focale

L’enjeu est d’importance : avec une telle plage focale l’encombrement de l’optique doit être limité sans quoi il devient vite inutilisable au quotidien. Tamron revendique une technologie optique spécifique couplée à une conception mécanique étudiée pour permettre la variation du zoom sans trop jouer sur la longueur totale de l’optique et son diamètre.

La distance de mise au point minimale est fixée à 0,39m et le rapport de grossissement maximum est de 1:2,9. Les fans de macro pourront exercer leur art en jouant avec la focale tout en pouvant s’approcher suffisamment de leur sujet.

Motorisation piezo et stabilisation d’image

La motorisation Tamron PZD (pour Piezo Drive) autorise une mise au point ultrasonique précise et rapide. Selon la marque ce type de motorisation bénéficie au mode Live View du boîtier en autorisant une meilleure détection des contrastes et moins de saccades. A tester.

Le Tamron 16-300 mm f/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO autorise la mise au point manuelle continue, qu fait son apparition alors qu’elle n’était pas disponible sur les précédentes version du méga-zoom DX Tamron.

Le système de stabilisation d’image Tamron VC est de la partie. Il s’avère indispensable avec les longues focales et une ouverture de f/6.3. Ce système vous permet de photographier à main levée en utilisant des vitesses courantes. Il faudra tenir compte néanmoins de la focale utilisée et du coefficient multiplicateur DX et ne pas descendre trop bas en vitesse, le système VC ne saurait compenser aux vitesses trop lentes.

Design sobre et finition tous temps

Tamron met à nouveau en œuvre sur ce 16-300mm le design cher à la marque désormais avec la collerette de couleur argent-tungstène, et deux bagues au revêtement caoutchouté pour une meilleure prise en main.

La finition anti-humidité de l’optique devrait vous permettre de voyager sereins, sans toutefois considérer qu’il s’agit d’une tropicalisation extrême.

Le Tamron 16-300 mm f/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO sera disponible à l’été 2014 sans que la marque ne communique encore le tarif public.

Source : Tamron

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


7 Commentaires sur "Tamron 16-300 mm F/3.5-6.3 Di II VC PZD MACRO pour boîtiers APS-C"

  1. Bonjour, enfin l’ objectif de mes rêves depuis le temps que j’ attender ce jour Merci Tamron , partir avec un seul et unique objectif lors des sortis ou en vacances , vivement sa sortie et pourquoi Nikon ne la pas fait avant ?…

  2. 18-300 chez Nikon équivaut à 27-300 et non pas 35, et là ça devient d’un coup beaucoup moins … énorme ! Faut pas dire n’importe quoi …

    • Oui. désolé j’ai été un peu vite en besogne. Mais l’erreur est humaine apparemment : 18-300 chez Nikon, équivaut a 27-450 et non pas 300. Faut pas dire n’importe quoi, n’est ce pas ? 🙂 Sortit de ça, entre un 24mm et un 28mm il reste une différence importante et appréciable. Surtout sur APS-C.

      • il y a la manière de dire les choses, et c’est important

        • On attend des tests avec impatience…..mais personnellement, je ne m’attend pas à un miracle bien que le nouveau 150-600 paraisse excellent

          • Pourquoi tant de scepticisme ! Il n’y a pas si longtemps on imaginait même pas un un range supérieur à 18/70 aujourd’hui reconnu pour certaine marque comme étant de très bonne qualité.

  3. La plage focale est nettement plus intéressante que celle du Nikon 18-300mm: avoir un 24mm au lieu d’un 35mm en début de zoom, c’est énorme. Sa compacité est elle aussi intéressante pour une optique de voyage. Reste a connaitre le prix et les performances de ce nouveau venu.