Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD pour boîtiers Plein Format Nikon, Canon et Sony

Tamron annonce son nouveau méga-zoom Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD, une optique compatible avec les boîtiers Plein Format Nikon et également disponible en montures Canon et Sony. Ce nouvel objectif sera disponible à l’été 2014.

Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD pour boîtiers Plein Format Nikon, Canon et Sony

Les méga-zooms n’ont pas remplacé les focales fixes et les zooms plus modestes dans le cœur des passionnés de photographie. Jugés bien souvent trop encombrants et pas suffisamment performants, ils n’en restent pas moins un choix pertinent quand il s’agit de voyager léger. Et il est vrai que si vous cumulez poids et encombrement dans le sac d’un 28mm, d’un 35, d’un 50, d’un 85 et d’un 180 (par exemple), il n’y a pas … photo (!).

L’autre intérêt de ces objectifs à tout faire est de vous éviter de changer d’optique à tout moment. Et au passage de laisser rentrer dans la chambre reflex quelques poussières que vous retrouverez sur vos images.

Afin de conquérir les plus récalcitrants, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour proposer des méga-zooms toujours plus performants. C’est une prouesse technique car arriver à proposer une formule optique qui donne de très bons résultats à toutes les focales est un vrai challenge. Nikon s’en est plutôt bien sorti avec son Nikkor AF-S Nikkor 28-300mm f/3.5-5.6G ED VR dont le niveau de performance est reconnu par les meilleurs photographes.

Tamron se lance dans l’aventure et annonce donc le développement en cours et la disponibilité à l’été 2014 d’une nouvelle version de son 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD. Cette optique est compatible avec les boîtiers plein format (FX chez Nikon) et les boîtiers DX. Sur un Nikon DX ce 28-300 équivaudra à un 42-450mm f/3.5-5.6 !

Formule optique du Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD

Le 28-300 Tamron dispose d’une formule optique à 19 éléments en 15 groupes dont quatre éléments en verre LD (à faible dispersion) et trois éléments asphériques en verre moulé. Selon la marque, cette formule optique est calculée pour alléger l’objectif et la rendre plus compacte.

Le diaphragme à 7 lames est un modèle circulaire qui devrait autoriser d’agréables flous d’arrière-plan, particulièrement aux plus longues focales. L’ouverture minimale est variable de f/22 à f/40 selon la focale.

Autofocus PZD

Le système autofocus de ce Tamron 28-300 fait appel à une mécanique constituée de nombreuses cames internes censées occuper moins de place autour des éléments optiques que sur les précédentes versions. Le zoom est plus compact et l’autofocus met en œuvre la motorisation PZD (Piezo Drive) chère à la marque, une motorisation ultra-sonique comme la propose la plupart des opticiens actuellement.

Ce Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD dispose du mode VC (Vibration Compensation), une quasi-obligation avec une telle plage de focale et une telle ouverture qui supposent des vitesses d’obturations basses et donc un risque élevé de flou de bougé. Le système VC Tamron permet de gagner en vitesse sans que la marque ne précise de combien de valeurs pour autant. Seule la version pour montures Sony ne dispose pas du VC puisque les boîtiers Sony utilisent une stabilisation interne.

Design et ergonomie

Le Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD se voit appliquer un revêtement BBAR (Broad Band Anti Reflection !) qui a pour effet de réduire les réflexions sur les surfaces optiques internes. Ce revêtement permet aussi de diminuer les effets parasites comme le flare et d’améliorer le piqué de l’optique.

Le design de l’optique est sobre et élégant à la fois. Ici pas de filet coloré mais une bague couleur argent-tungstène signature de la marque et de fines gravures blanches pour les inscriptions portées sur le fût.

Les bagues de zoom et de mise au point manuelle comportent un revêtement caoutchouc censé assurer une meilleure prise en main. La bague de zoom semble suffisamment large pour assurer une bonne manipulation en situation quand celle de mise au point nous paraît un peu étroite pour être parfaitement utilisable.

L’interrupteur AF/MF placé sur le fût permet de basculer du mode autofocus au mode de mise au point manuelle. L’interrupteur situé juste dessous permet lui de désactiver le système anti-vibrations.

Le Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD dispose d’un système de verrouillage proche de la bague de zoom, lui évitant ainsi de se déployer lors du transport.

Ce méga-zoom dispose d’une construction anti-humidité, elle évite à cette dernière de pénétrer dans l’optique si vous êtes en milieu humide. La marque ne précise pas pour autant si elle utilise ou non un joint torique sur la monture.

Le Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD sera disponible à l’été 2014, Tamron n’a pas communiqué sur le tarif public de l’optique.

Source : Tamron

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD pour boîtiers Plein Format Nikon, Canon et Sony"