Photos ratées ? Réglages trop compliqués ? Déception et frustration ?

Utilisez ma boîte à outils photo pour en finir avec vos problèmes et progresser chaque jour :

Un Français de New-York en Condroz (Belgique)

Le photographe français Philippe Dollo expose actuellement sur le thème du mariage au Centre culturel de Marchin, en Condroz (Belgique).
New-Yorkais d’adoption, cet ami de Marc Vausort (conservateur du Musée de la photographie à Charleroi) n’en a pas moins perdu le goût pour l’ambiance campagnarde et festive.
Cette exposition a lieu dans le cadre de la biennale de photographie en Condroz. Dix autres photographes se partagent l’affiche.

« Et le Bonheur » – biennale de photographie en Condroz
Du samedi 4 août au dimanche 26 août 2007 (expositions ouvertes le samedi et le dimanche de 11h à 19h)
Entrée gratuite

Adresse :
Centre culturel de Marchin
Place de Grand-Marchin, B-4570 Marchin

Renseignements :
www.centreculturelmarchin.be/bonheur.php

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN

About the Author

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


3 Commentaires sur "Un Français de New-York en Condroz (Belgique)"

  1. Bonjour,
    je vous conseille de poster votre requète dans notre forum.
    http://forum.nikonpassion.com

  2. Bonjour,

    Je me permets de vous écrire car j’ai besoin de votre aide… Pensez vous pouvoir m’aider ?

    Je vous explique mon projet :
    Mon frère se marie dans 10 jours (le 1er septembre) et je viens d’avoir une idée fantastique que je ne peux réaliser grâce à l’aide de vous tous. Il rêve de partir faire le tour du monde et j’aimerai le jour de son mariage lui présenter une expo photo : ’Le monde vous attend’.

    Le but est d’avoir des clichés de personnes de pays étrangers dans l’idéal devant un lieu représentatif de votre pays (une maison typique, un monument… ou tout ce dont votre imagination vous dira!) avec une pancarte écrite dans la langue du pays : HEUREUX MARIAGE A OPHELIE ET BENOIT.

    Il ne me reste qu’une dizaine de jours pour réaliser ce projet et j’espère que vous aller pouvoir m’aider…
    Voici l’adresse à laquelle vous pouvez m’envoyer vos photos :

    mariage-ophelieetbenoit@hotmail.fr

    Je vous mettrai en ligne à réception de vos envois pour que vous puissiez visualiser ce magnifique panorama !

    JE VOUS REMERCIE 1000 FOIS POUR VOTRE AIDE
    Anne

  3. 11 photographes, 7 lieux différents…
    Au départ du centre Culturel de Marchin, nous avons fait la ballade…
    Du Centre Culturel je retiendrai surtout les images faites pas Annie Van Gemert (Pays Bas) du bonheur dans les cabines de plages (La Panne) sur le littoral belge !
    Bernard Plossu est présent dans la même pièce (une ancienne salle de classe) mais semble assez écrasé… A côté du Centre Culturel, au Bistro, j’ai découvert l’excellent travail de Dorine Van Ophalvens (encore aux études à l’Institut Saint Luc de Liège), elle promet beaucoup (aïe, des têtes coupées comme dirait… ;-))) Elle a certainement un bel avenir devant elle. A suivre sûrement !
    Quittant le point de départ, nous découvrons le superbe (mais privé) château de Vierset-Barse où se trouvent les images de mariages de Philippe Dollo. Pas trop d’accord avec le texte écrit joint aux images, je trouve ces tirages superbes et surtout les cadrages très originaux. J’ai toujours considéré la photo de mariage de cette façon et cela ne m’étonne donc pas. Très jolis panoramiques en noir et blanc de deux points new-yorkais où on trouve des mariés toutes les heures et tous les jours de l’année : Time Square et la plage en dessous de Manhattan Bridge.
    On arrive ensuite au point 3 qui se trouve dans un ancien garage devenu … une chapelle à « Pont de Bonne ». Ici Jim Sumkay nous livre son journal quotidien au travers d’un … projecteur vidéo. Dommage, les images tirées auraient été encore plus belles qu’elles ne le sont déjà.
    A Saint Fontaine, il faut passer un gué pour arriver dans une maison privée où passe en boucle et en vidéo, un court métrage assez ancien de Bernard Ducoufflé sur une chanson de Bourvil : « Le petit bal perdu ».
    De nouveau sur la route nous arrivons à la Chapelle de Tahier. Grosse déception, non pas devant la qualité des images de Thomas Chable mais bien devant la façon de les présenter.
    Des images de 15cm par 15 cm dans de tout petits cadres présentées sans éclairage, pratiquement impossible à déguster comme elles auraient du l’être. Peut être est-ce un choix délibéré Il manquant aussi l’image présentée dans « le Soir »? Qu’est elle devenue ?
    La chapelle derrière nous nous arrivons ensuite au château d’Hodoumont où sont présentées sur un ancien abreuvoir (les images flottent sur l’eau) les images d’une jeune américaine Linda Troeller. Endroit magique s’il en est un dans le coin. Juste à côté, en surplomb de l’abreuvoir, dans la clairière de la Source Bleue les images du belge François Goffin. Présentation impeccable, les images le sont un peu moins.
    Dans l’étable de Tharoul, une immense image de Willy Ronis (+/- 5 mètres sur 4 !!) « Le nu provençal » pend au mur d’une grange, prêt du Musée de la Photograhie à Charleroi..
    Sur une table des tirages d’images en couleurs de Jean-Marc Chappa, très grands agrandissements d’images (?) faites au téléphone portable… Pas très bien saisi le rapport avec le titre général de l’expo… je me pose encore des questions…

    La boucle de 35 kilomètres est bouclée en 4 heures.
    Une superbe ballade dans la campagne condruzienne qui se terminera samedi et dimanche prochain le 26 août. Jusqu’à la Biennale numéro 4.
    Un bien beau projet pour le WE prochain. Toutes les expos sont « entrée gratuite »

    Quelques images de cette ballade…
    http://www.jacobel.net/pages/GX100/etlebonheur/