16 conseils pour mieux pratiquer la Photo de Rue

Faire des photos de rue est une activité que vous êtes nombreux à apprécier. Mais dans la pratique il n’est pas toujours aisé de photographier les gens dans la rue car vous n’osez pas ou vous ne savez pas trop comment vous y prendre.

16 conseils pour mieux pratiquer la Photo de Rue

Le courant Street Photography, initié au siècle dernier par de nombreux photographes passés à la postérité n’en finit plus d’attirer de nouveaux adeptes. Cette pratique photo ne nécessite pas d’investissement matériel particulier, elle ne demande qu’un peu de temps et de savoir-faire.

Voici une série de règles extraites du livre de Gildas Lepetit-Castel ‘Les secrets de la photo de rue‘. Vous allez voir qu’en suivant ces conseils vous serez immédiatement capables de donner un nouvel élan à votre pratique de la photo de rue, ou de vous lancer tout simplement.

1- Gardez toujours l’œil ouvert

Quand vous sortez faire des photos de rue, ne pensez pas que les meilleures images vont vous faire signe pour vous dire ‘eh oh, je suis là !!‘.

Vous devez regarder, ne pas penser à autre chose, anticiper, suivre ce qui se passe autour de vous pour avoir une chance de saisir les occasions de bonnes photos.

2- Restez curieux et attentifs

Quand vous faites des photos de rue, vous ne faites pas vos courses.

Intéressez-vous à ce qui se passe autour de vous, observez les vitrines, les gens, les lieux. Devinez quelles sont les situations intéressantes qui peuvent se produire quand un personnage quelconque s’approche d’un sujet quelconque. Et soyez prêt à déclencher au bon moment.

3- Ne partez pas sans votre appareil photo

C’est trivial mais sans appareil, pas de photo !

Si vous êtes comme moi, vous savez que c’est toujours quand vous n’avez pas d’appareil que quelque chose d’intéressant se passe. Alors ayez toujours un appareil dans la poche, le sac, utilisez votre smartphone si’il est suffisamment performant en photo.

4- Ne mettez jamais en scène votre photographie

Une photo de rue qui fonctionne est une photo spontanée.

Une bonne photo de rue est souvent un instant de vie capturé à l’improviste, un moment unique. Une photo mise en scène c’est autre chose, même si elle est faite dans la rue ! Ne cherchez pas à construire une photo, construisez plutôt une démarche personnelle.

5- Respectez la dignité de ceux que vous photographiez

Trop de photos de rue représentent des personnes en souffrance qui n’ont pas besoin d’être ainsi mises en avant.

Il y a d’autres photos à faire si le reportage social vous intéresse, mais un cliché à la va-vite d’un sans-abri ou d’un réfugié n’est pas nécessairement une photo de rue. Je cite Gildas Lepetit-Castel ‘l’humour oui, la dérision non’.

6- Le matériel ne fera pas de vous un photographe, seul compte votre regard

Un nouveau boîtier ou un autre objectif ne vous feront pas faire de meilleures photos de rue.

Si vos photos ne sont pas bonnes, c’est uniquement parce que vous n’avez pas le bon regard. Cette règle se vérifie pour la photographie en général mais pour la Street Photography en particulier.

Arpentez les rues, observez et utilisez ce que vous avez déjà. Vous adapterez votre matériel à votre pratique quand vous maîtriserez mieux le sujet et que vous saurez définir les limites matérielles qui vous freinent.

7- Regardez toujours derrière vous

Observez l’environnement dans lequel vous évoluez, il se passe aussi des choses derrière vous !

Rien ne vous interdit de vous retourner pour faire une photo. Certaines scènes ne sont visibles que sous un angle particulier, et c’est en vous retournant que ça fonctionne. Soyez attentif et mobile, tournez la tête, bougez, mais …

8- Ne retournez pas sur vos pas

Si vous avez manqué quelque chose et que vous revenez sur vos pas, la photo ne sera pas spontanée.

La photo de rue est un parcours personnel, une suite de situations et de regards qui donnent lieu à des images bonnes et moins bonnes. En retournant sur vos pas,  vous cassez le rythme, vous forcez votre esprit à revenir en arrière et une telle interruption n’est jamais une bonne chose.

9- Ne gardez que les images qui vous semblent essentielles

Toutes vos photos ne sont pas remarquables. Il y en a même très peu, une ou deux par séance peut-être.

Triez, prenez du temps pour observer la série, revenez sur vos choix plusieurs fois et sélectionnez uniquement les images les plus fortes. Interrogez vos proches, sortez du contexte de la prise de vue et posez-vous la question: cette image fonctionne-t-elle si le spectateur ne sait pas pourquoi je l’ai prise ?

10- Regardez des livres

Observer le travail des photographes de rue connus n’est pas copier.

Fouillez les rayons des bibliothèques municipales et faite la liste des photographes de rue qui vous plaisent. Cherchez des auteurs sur les sites de partage de photos, les réseaux sociaux. Et éduquez votre regard. Il n’y a aucune honte à regarder ce que font les autres avant de trouver votre style bien à vous.

11- Prenez un carnet et des notes

Vous ne pourrez pas vous rappeler de tous les détails importants après une séance.

Ayez toujours avec vous de quoi noter les lieux, le nom des rues, le jour et l’heure pour revenir si le sujet le mérite. Notez les habitudes locales, les idées de photo. Et relisez vos notes !

12- Ayez toujours des cartes de visite

Répondez aux sollicitations si l’on vous demande qui vous êtes et ce que vous faites.

Vous allez photographier des gens dans la rue et certains vont vous poser des questions. Laissez-leur une carte de visite avec vos coordonnées et un lien vers votre site web, c’est le meilleur moyen de garder un contact et montrer votre travail.

13- Partagez vos images et soyez ouvert aux critiques

Vous êtes nombreux à ne pas partager suffisamment vos meilleures photos de rue et à penser que toute critique est négative et ne mérite pas d’être postée.

C’est une grave erreur ! Ce n’est qu’en lisant ce que les autres pensent de vos images que vous saurez si vous êtes sur la bonne voie. Montrez, partagez, incitez les autres à vous faire des commentaires, c’est vital !

14- Sourire n’a jamais fait de mal à personne

Un sourire vaut souvent bien mieux qu’un long discours !

Si vous sentez que la situation s’y prête, vous avez le droit de faire un sourire à la personne qui vient d’être photographiée ou à celle qui aurait pu l’être. Donnez aux gens ce que vous attendez qu’ils vous donnent.

15- Utilisez vos pieds plutôt que les longues focales

Tourner une bague de zoom c’est facile, mais se déplacer c’est mieux.

Certaines très bonnes photos de rue ont été faites au téléobjectif, mais la plupart sont faites avec une courte focale. Ce type d’objectif impose que le photographe adapte son cadrage en se déplaçant. Alors bougez.

16- Ne sortez pas sans une bonne paire de chaussures …

Tout ce qui vous déconcentre limite votre pratique photo.

Le mal aux pieds, le sac trop lourd, la sangle de boîtier mal adaptée sont autant de facteurs critiques. Pensez-y avant de sortir et adaptez votre tenue à la situation.

Mais encore …

La pratique de la photo de rue a de nombreux avantages :

  • vous pouvez pratiquer toute l’année
  • vous n’avez pas besoin d’être dans un lieu magique bien précis
  • vous n’avez pas besoin d’un matériel particulier
  • vous pouvez sortir dans la rue quelques minutes comme plusieurs heures
  • ça ne coûte pas grand chose

La photo de rue a ceci de très formateur qu’elle impose de développer des réflexes : l’observation, l’instinct, l’anticipation, la rencontre avec le sujet, etc.

C’est une pratique difficile mais intéressante à bien des points de vue et je ne peux que vous conseiller de vous lancer si vous n’avez jamais osé. Vous allez apprécier !

A vous …

Vous pratiquez la photo de rue et vous avez des conseils à donner ? Vous avez des questions à poser ? Laissez un commentaire !

Découvrir Les secrets de la photo de rue chez Amazon …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


9 Commentaires sur "16 conseils pour mieux pratiquer la Photo de Rue"

  1. Bonjour Jean-Christophe,
    Tout d’abord merci pour ton site et tes excellents artcles et vidéos.
    Je photographie (beaucoup de photo de rue et paysage) depuis une vingtaine d’année dans tous les coins de la planète (de par mon métier, je suis amené à beaucoup voyager). Mais ce n’est que très récemment (1 an) que je me suis plus intéressé à la photo et au matos (auparavant j’utilisais des compacts, des bridges ou des smartphones). Actuellement, j’ai un D5600, un nikon 18-140, un petit flash cobra et un trépied costaud manfrotto. Bref, je tâtonne encore et je commence à maîtriser un peu la composition, l’exposition … (portrait, paysage, poses longues). Mais pour la photo de rue je ne m’y retrouve pas car le matériel ne me semble vraiment pas assez « discret » (je suis un grand timide lol), ayant été habitué au compact ou au smartphone (photo « volées). Penses tu qu’un reflex (même petit comme le d5600) est adapté et, si oui, avec quel type d’objectif (focale fixe 35mm par exemple) ?
    Merci.

    • Le D5600 n’est pas un très gros reflex, par contre le 18-140 est imposant. Ce n’est pas forcément un problème pour la photo de rue, mais si tu veux être plus discret pour être plus à l’aise une entité focale fixe à grande ouverture est préférable. Le Nikon 35mm f/1.8 DX est un bon choix, même si j’ai un penchant pour le 24mm qui cadre comme un 35 sur APS-C. 35mm est la focale idéale en photo de rue (pour moi).

  2. JeanChristophe
    Merci de me dire si tu as le temps, comment je peux superposer deux photos séparées
    l’une sur l’autre pour faire un montage. Je dispose seulement d’un logiciel DXOpro11.
    Est-ce faisable.? je vais bientôt aller dans la rue pour m’exercer à faire des photos que j’aimeraient intéressantes !!!
    Merci pour tous tes tutos et articles . Anne

  3. Bonjour J. CHRISTOPHE
    Merci beaucoup pour tout ces conseils sur la photos de rue

    MARIE

  4. Bonsoir monsieur J.C. Dichant,
    Merci pour cet tuto sur la photo de rue. Le point que vous souligner: « Vous êtes nombreux à ne pas partager suffisamment vos meilleures photos de rue et à penser que toute critique est négative et ne mérite pas d’être postée ». J’ai eu à poster des photos sur divers sites photos afin d’avoir un retour sur les regard des autres, mais j’ai été très déçu car je n’ai pas reçu les critiques que j’attendais mais du simple « j’aime » je « n’aime pas » sans aucune justification. Et pour c’est pour ces raisons que je ne poste plus des photos sur des sites photos. Et je ne les proposent pas au grand connaisseurs car ils ont bien choses à faire qu’à critiquer des photos tout le temps. Bien sûr, ceci est ma vision des choses par rapport à ce que j’ai vécu.

  5. Quelques mises en bouches bien tournées, bravo pour cet article
    introductif (qui n’est pas un tuto, Michel 😉 D’ailleurs GLC aborde
    aussi le droit à l’image dans son livre… avec un point de vue très
    personnel). Je ne peux que souscrire au grand plaisir que l’on a lire ce
    livre et à sa richesse: un vrai point de vue, pratique et documenté.
    Allez le feuilleter, il va au-delà des quelques principes ici énoncés
    pour fourmiller de détails et d’une bibliographie stimulante !

  6. Bonjour
    Merci beaucoup pour ce tuto.
    Une question n’est pas abordée : le droit à l’image.
    Qu’en est-il de celà ? Faut-il systématiquement aborder la personne après avoir déclenché ?
    Je vous remercie pour ces tutos intéressants.
    Michel