73 tests d’objectifs pour le Nikon D500 par Jean-Marie Sepulchre (JMS)

Quels sont les meilleurs objectifs pour le Nikon D500, le boîtier APS-C Pro de la gamme Nikon ? C’est ce que JMS – Jean-Marie Sepulchre – vous propose de découvrir dans ce guide uniquement distribué au format électronique.

73 tests d'objectifs Nikon D500

Ce guide au format électronique …

73 tests d’objectifs pour le Nikon D500, présentation

Lorsque JMS a lancé la série de guides « xxx objectifs pour le Nikon xxx » (par exemple Tests objectifs pour le Nikon D810), il nous proposait un ensemble de fiches techniques reprenant les résultats des tests effectués pour chaque couple boîtier – objectif. Ces fiches ont l’avantage de présenter en une vue synthétique et à peu près digeste les informations à connaître pour choisir vos objectifs.

Ces guides évoluent avec le temps, et celui du Nikon D500 comprend un bon tiers de présentation des caractéristiques du D500, et de son capteur en particulier.

Une première partie généraliste

L’historique des boîtiers Nikon et le rappel des caractéristiques du Nikon D500 occupent une bonne partie des premiers chapitres et ne sont pas vraiment nécessaires dans un guide censé donner des éléments immédiats d’information.

La police utilisée rend de plus la lecture à l’écran délicate si votre vue n’est pas parfaite  – c’est mon cas – et j’aurais apprécié une taille plus importante, le nombre de pages n’étant à priori pas un problème avec le format électronique.

Vous trouverez par contre des informations pertinentes sur l’utilisation des différents modes du Nikon D500 ainsi que des conseils de réglages, cela vous permettra d’apprivoiser le boîtier un peu plus vite.

Le chapitre consacré au post-traitement est intéressant, mais pas nécessairement utile non plus dans la mesure où il n’y a rien de spécifique au Nikon D500.

Les tests d’objectifs pour le Nikon D500

73 tests d'objectifs Nikon D500

Dès la page 92 nous entrons dans le vif du sujet : les fiches de résultats des tests d’objectifs pour le Nikon D500 (car c’est bien pour cela que nous sommes là).

Chaque fiche comprend la présentation de l’objectif, ses caractéristiques principales et une note globale sur 5. Selon qu’il s’agit d’une focale fixe ou d’un zoom, vous trouverez les performances relevées pour chaque focale sur un D500 :

  • vignettage,
  • distorsion,
  • aberration chromatique,
  • piqué.

Si vous êtes pressé, lisez la synthèse faite par l’auteur, vous y trouverez son avis et des conseils d’utilisation pour chaque optique (par exemple l’ouverture à privilégier).

La quantité d’optiques testées est suffisamment importante pour vous aider à faire votre choix, ou à valider que vos optiques actuelles restent suffisamment performantes pour le Nikon D500.

Je regrette toutefois l’absence de certains modèles très diffusés comme le Nikon AF-S 50mm f/1.4 ou le 35mm AF-S f/1.8 FX, plus courants que certains modèles listés comme le Nikon 35mm f/2 AF-D (à éviter). Absence remarquée également de la gamme Zeiss pourtant citée dans la liste des optiques compatibles avec le D500.

Les meilleurs objectifs ne sont pas toujours les plus onéreux

Si de tels tests techniques ne suffisent pas à choisir un objectif, il faut aussi savoir ce que vous allez faire avec, il est toujours intéressant de voir que des modèles parfois peu considérés donnent d’excellents résultats.

C’est le cas du modeste Nikon AF-S 18-55mm G VR (la version AF-P n’est pas testée) qui obtient un joli score de 4 sur 5 avec une recommandation d’utilisation entre f/3.5 et f/11.

Vous pourrez remarquer également que les zooms 18-200 et 18-300 ne sont pas à la hauteur du Nikon D500, mieux vaut les éviter ou envisager un boîtier moins exigeant.

Mon avis sur ce guide

JMS reste une référence quand il s’agit de produire des tests de qualité avec un protocole précis et suivi. C’est très important quand vous évaluez les performances d’une optique, bien plus que les photos faites à la va-vite dans des conditions … obscures.

Ce guide dédié aux objectifs pour le Nikon D500 est au niveau de qualité auquel nous a habitué l’auteur, je regrette par contre l’absence de certaines optiques courantes qui auraient permis au lecteur d’avoir un panel plus étendu pour composer son parc optique.

Il n’en reste pas moins que pour un tarif public de 17 euros, vous avez là de quoi économiser plusieurs centaines d’euros en objectifs si vous faites le bon choix. Le retour sur investissement est évident !

Ce guide au format électronique …

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


10 Commentaires sur "73 tests d’objectifs pour le Nikon D500 par Jean-Marie Sepulchre (JMS)"

  1. Bonjour, après lecture de ce guide, il semble que le Sigma 17-70 est nettement supérieur au Nikkor 16-80 pour 40% du prix….pour le Nikon D500. Qu’en pensez-vous et comment expliquer cette différence de prix qui au vu des résultats semblent incompréhensible?
    Merci pour votre réponse

    • C’est tout l’intérêt de ce type de guide que de vérifier ce que les constructeurs annoncent.
      Le reste est plus personnel. Certains veulent des optiques de la marque uniquement, d’autres, dans ce cas précis, tiennent aux focales 16 et 80 (j’en suis), il en faut pour tout le monde.

      A noter des soucis récurrents d’autofocus sur les optiques Sigma et les reflex Nikon.

  2. « les zooms 18-200 et 18-300 ne sont pas à la hauteur du Nikon D500, mieux vaut les éviter ou envisager un boîtier moins exigeant. » Donc aucun boitier récent, à part le D7500 ils sont tous plus exigeants que le D500 ^^ .

    • Les D3500 et D5600 sont moins exigeants que le D500.
      Tous les D3xxx précédents aussi.
      Tous les D5xxx précédents aussi.
      Mais pas le D7500 aussi qui a le même capteur que le D500.

      Je confirme ma remarque.

      • Euh…pour vous un boitier est donc plus exigeant parce qu’il a un oeilleton rond ou une ergonomie expert/pro? Vous avez conscience qu’au niveau résultat sur l’image, ça n’a aucune influence…ce n’est pas parce qu’un 20MP coute 1500€ qu’il est plus exigeant qu’un 24MP à 300€, c’est celui qui tient le boitier éventuellement qui peut l’être plus vu ce qu’il a dépensé, pas le boitier, si le D7500 est aussi exigeant parce qu’il a le même capteur, quel serait l’élément qui rendrait les 24MP des autres boitiers moins exigeant?

        • Je pense que nous ne parlons pas de la même chose. Je vous laisse y réfléchir.

          • Je pense que vous devriez définir ce que vous entendez par « exigeant », le bouquin parlant de piqué, d’AC, de distorsion et de vignetage, sur les 2 derniers points D3500 ou D500 ne change rien puisqu’ils ont la même taille de capteur, sur les 2 premiers plus de pixels sont théoriquement plus exigeants (ce que vous répétez sans cesse dès que vous comparez D610/750 et D8x0) donc le D500 en ayant moins que le D3500 il l’est moins.

          • Le capteur seul ne suffit pas, il faut prendre en compte l’électronique et le firmware de chaque modèle. Ce que fait JMS dans ses guides.

          • Vous l’aviez pourtant dit pour les bagues d’adaptation, pas d’éléments optiques donc pas d’influence sur la qualité d’image, c’est la même chose pour les firmwares et l’électronique. Je vous laisse également réfléchir au fait que vous venez de sous-entendre qu’un D500 a un firmware et une électronique moins performants que le D3500…si ceux du D500 ne sont pas assez performants pour un 18-200, comment ceux d’un D3500 pourraient l’être plus?