Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Quel peut bien être l’intérêt d’un viseur électronique sur un reflex ou un hybride ? Le viseur électronique peut-il remplacer le traditionnel viseur optique ? Le compléter ? Je penche pour cette dernière alternative et je vous dis pourquoi. A vous de réagir !

Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Dans un précédent Pour ou Contre, nous avons lancé le débat de l’objectif unique en voyage et vous êtes nombreux à réagir (voir le sujet ici …). Pour ce nouveau sujet de discussion et partage, je vous livre mon avis très tranché sur les viseurs électroniques qui commencent à équiper reflex et hybrides. Et je vous dis pourquoi je suis pour !

Une visée réactive

Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Contrairement aux à priori, les viseurs électroniques les plus récents (ou EVF – Electronic View Finder) proposent une visée très réactive, excessivement proche de ce que l’on peut avoir avec un viseur optique. Si vous connaissez le mode Live View, c’est l’équivalent en mieux.

Le viseur optique reste bien évidemment le plus réactif, de par sa conception, mais un EVF est désormais capable de fournir une image de très bonne définition sans scintillement et en temps quasi réel.

Pour utiliser ce type de viseur régulièrement, je vous avouer que je ne fais plus la différence avec mes viseurs optiques au bout de quelques minutes. Et c’est autrement plus agréable que la visée Live View, qui a d’autres avantages, mais impose de tenir le boîtier à bout de bras et reste peu discrète.

Une visée 100% ou plein cadre

Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Les boîtiers experts et pros proposent des visées optiques 100% permettant de voir l’intégralité du sujet dans le viseur. C’est un réel avantage pour assurer un cadrage précis.

Mais les boîtiers  amateurs et entrée de gamme sont loin d’offrir de telles visées, se contentant souvent de 90% voire moins. C’est une vraie limitation que n’impose pas le viseur électronique puisque le principe de cette visée est de livrer la totalité du signal formant l’image au viseur. Les boîtiers hybrides par exemple proposent ainsi tous une visée 100% sans être nécessairement des modèles pros.

Une visée dans le noir

Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Avez-vous déjà essayé de viser avec précision quand la lumière manque, en soirée, en intérieur sans jamais être certain de bien voir votre sujet ?

Avec un viseur électronique vous disposez toujours d’une image lumineuse même quand il fait noir. J’utilise ce type de visée pour mes photos de scène par exemple et c’est un vrai confort quand les projecteurs s’éteignent.

Une visée à exposition réelle

Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Dans un viseur optique vous voyez l’image du sujet sans tenir compte des réglages de prise de vue. C’est le principe de l’optique.

Dans un viseur électronique vous voyez l’image telle qu’elle sera enregistrée car l’information envoyée au viseur tient compte du réglage d’exposition (luminosité, profondeur de champ, hautes et basses lumières). Il est ainsi très simple de modifier d’un cran de molette ou de bague un de ces réglages et de visualiser le résultat final avant même de déclencher. Le mode manuel devient aussi simple à utiliser que le mode P.

Chaque fois que je dois faire des photos avec un éclairage complexe, le viseur électronique est mon préféré car c’est un atout précieux. Je veux photographier en noir et blanc ? Je vois l’image en NB dans le viseur. Etc.

Une visée riche en informations

Un viseur optique ne permet pas de superposer des informations de prise de vue sur l’image. Les constructeurs ajoutent donc une zone dédiée sous la visée optique de façon à vous proposer quelques valeurs, mais l’ensemble reste assez limité.

Un viseur électronique recevant un signal numérique et non une image optique, il est très simple d’ajouter à l’affichage toutes sortes d’informations. Point trop n’en faut mais j’apprécie de disposer de l’histogramme si nécessaire ou d’une assistance à la mise au point en mode manuelle (mode focus peaking).

De plus ces affichages sont généralement configurables selon les boîtiers, vous pouvez décider à tout instant de les enclencher ou non sans même quitter le viseur de l’œil.

Une visée complémentaire

Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?

Je ne souhaite pas la disparition des viseurs optiques car ils possèdent de nombreux avantages que n’offrent pas les viseurs électroniques.

J’aurais pu faire toutes mes photos dont celles qui illustrent cet article avec un viseur optique traditionnel, mais le confort d’utilisation avec l’EVF est supérieur.

Les EVF consomment de l’énergie (mais de moins en moins) et ils ne sont pas encore au niveau des viseurs optiques pour la photo de sport ou d’action. Faisant appel à des composants électroniques, ils ne sont pas exempts de subir une panne.

La visée électronique me paraît par contre un excellent complément à la visée optique et j’aimerais avoir le choix sur mes différents boîtiers d’utiliser l’une ou l’autre en fonction des conditions de prise de vue. Certains constructeurs proposent déjà cette option, c’est probablement un axe de réflexion pour les autres pour leurs modèles à venir …

Et vous ?

Parce que le but de cet article est de vous proposer une opinion bien personnelle, je vous invite à réagir sans modération : Pour ou Contre la visée électronique ?

Vous êtes un(e) irréductible de la visée optique et toute autre solution est une hérésie ? Vous avez déjà testé la visée électronique et vous lui trouvez des avantages ? Laissez une réponse via les commentaires et alimentons le débat !!

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment faire de bonnes photos quel que soit votre niveau

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


18 Commentaires sur "Pour ou Contre : utiliser un viseur électronique ?"

  1. Bonjour,
    Amateur depuis mon adolescence, je suis passé de l’Edixa Mat Reflex au Pentax Spotmatic 2, au Nikon F301, au D50 puis aux compacts numériques Canon Ixus et Panasonic Lumix. J’ai voulu suivre la tendance en passant récemment au Sony Alpha 6000 équipé d’un 18-200. Le résultat est excellent mais je n’arrive pas à me faire au viseur numérique. Ni bien entendu à la lenteur de la mise en service comparé à mon vieux D50.
    Je regrette par ailleurs l’extrême gourmandise en batteries du Sony, inhérentes probablement à cette visée numérique, par rapport au reflex à miroir.
    Pour moi visée optique ou numérique, c’est donc mi-figue mi-raisin

    Cordialement
    Christian

  2. Bonjour
    Possédant un reflex Sony Appareil photo α77 II visée électronique,je désire équipé mon objectif d’un filtre ND400 et un polarisant (comment voit on dans le viseur)il y a t’il une différence avec une visée reflex
    Merci
    Cordialement
    André

  3. bonjour,
    je me permets de vous contacter car je souhaite acheter un appareil photo hybride.
    J’ai déjà plusieurs objectifs Nikon, sigma et cosina, et je cherche un boitier qui soit compatible avec ces objectifs.
    J’ai plusieurs points d’intérêts : je voudrais une visée par l’écran, un flash intégré, une très bonne qualité d’image… Je ne suis pas une très grande photographe… Je voudrais des bons résultats sans trop me fatiguer… Je vais prendre des photos en intérieur (église) milieu équestre…
    J’ai un budget de 1500 euros
    Merci pour les conseils que vous pourrez m’apporter.
    et merci pour votre site!
    Bien cordialement
    Christine

    • Vous cherchez le mouton à cinq pattes 😀
      Oubliez le fait de réutiliser vos objectifs car c’est difficilement possible. Et il faudra faire quelques efforts quand même car la photo ne se fait jamais toute seule. Le.hybride Nikon est une option pour un modèle très léger et compact, sinon les marques concurrentes sauront vous satisfaire.

      • Merci pour votre réponse! C’est vrai qu’il faut quand même se donner un peu de mal pour avoir de belles photos!…Je pense pouvoir trouver ce que je cherche chez Sony en hybride.
        Bonne continuation.

  4. Ma femme est passé du bridge au reflex à cause du viseur électronique :
    – temps de réaction trop long du boîtier lors de la prise de vue : ça n’a l’air de rien, mais qq dixièmes de secondes font la différence entre une photo sur le vif réussie et une photo… quelconque 🙂 Ceci dit, peut-être que des progrès ont été faits depuis…
    – manque d’autonomie : le viseur électronique bouffe les batteries… Dans certains cas c’est un vrai handicap (sortie un peu longue, problème de recharge des batteries en voyage, etc.)
    – en forte lumière, un viseur écran n’est pas très lisible… et quand
    on vieillit on n’y voit plus rien sans lunettes : pas très pratique de
    les mettre et les ôter sans cesse !

    Par contre, c’est intéressant d’avoir aussi cette possibilité sur le reflex, surtout avec un écran orientable : ça évite de devoir se rouler par terre pour certain clichés 😉

  5. Lors des affûts, je surveille très longtemps à travers l’excellent viseur optique du D810. Il ne fatigue pas l’oeil. Je n’ai pas eu l’occasion de tester un viseur électronique, mais je crains une fatigue oculaire.
    En effet, lorsque je développe les raw (=nef) sur mon Mac Book Pro, malgré son écran calibré et bien réglé, je constate une fatigue des yeux, et je rage de devoir suspendre ma passion, en raison de la fatigue oculaire.
    Comme pour les petits APN, les smartphones, etc. je crains que les réflexes perdent cette visée pour des raisons d’économie : plus de miroir, plus de prisme… vous visez les économies ! Mais la nature serait encore moins vraie qu’au travers d’une belle optique.

  6. J’ai essayé des reflex viseur électronique, franchement, j’ai du mal, je suis donc resté viseur optique (nikon). Mais pourtant j’ai aussi un Fuji x100s qui à les deux visées et là c’est vraiment top, surtout que la manip se fait en une seconde sans quitter l’œil du viseur, chapeau Fuj…

  7. J’ai eu l’occasion de « zuiter » dans un Sony Alpha et…j’ai pas du tout aimé..!
    Mon oeil voit quelque chose « d’artificiel » et pour moi, c’est « gênant ». De plus, trop d’infos, de possibilités, etc..à régler, à configurer, etc..et finalement, on passe sa vie à ça. J’ai encore un CANON A1 (1978..!) sur lequel CANON avait même mis un petit sélecteur pour éteindre entièrement les infos dans le viseur! L’image dans le viseur…et rien d’autre. Ils avaient tout compris..!! Alors un truc sur lequel on peut mettre une couche de ceci ou enlever une couche de cela, régler ceci comme ça ou pas, etc…non merci. C’est marrant quand même de voir partout et pour tout cette surenchère technologique. In fine, pour quoi faire? Pour faire de meilleures photos..? Pas sur..!! Et en plus, quand on voit déjà le nombre de fois ou on est obligé de répondre « RTFM »…
    Mais bon, pour ceux qui aiment, pourquoi pas…Il en faut pour tout le monde….

  8. J’ai un D90 et un D750 donc pas de pb avec viseur optique, mais effectivement j’ai aussi un Sony A6000 avec viseur optique, il est hyper réactif, et quel confort en photo de nuit sans pied, il faut dire aussi qu’il monte en Iso génial mais le 750 aussi. Mais effectivement si le viseur optique est ancien ….

  9. Bonjour ,
    J ‘ utilise un viseur électronique sur un LEICA X2 .Comparativement au viseur réflex de mon D700 avec une optique équivalente , je préfère le viseur électronique ( plus lumineux )

  10. Bonjour.
    J’ai bien lu les arguments pour le viseur électronique, arguments que j’entends parfaitement, notamment pour la visée de nuit bien que la visée de nuit par le viseur (optique, bien sûr) de mon D90 ne me pose pas de gros problème (il n’y a qu’à se repérer dans un cadre sombre avec les lumières présentes, cela s’appelle aussi construire une photo…)
    Il n’empêche, j’en ai essayé quelques uns, peut-être pas des plus performants (Nikon P80 et P100), et… JE N’AIME PAS !
    1° argument : ce n’est pas joli !… je sens les techniciens qui vont rigoler, mais oui, que voulez-vous, j’aime quand c’est joli et là, beurk.
    2° argument : ce n’est pas la luminosité idéale.
    3° argument : j’ai 65 ans, eu mon premier appareil à 15 ans, donc j’ai travaillé pendant 44 ans avec un argentique (et encore maintenant de temps en temps) ; la logique cérébrale est donc très encrée et comme pour toute activité, c’est un facteur déterminant de la réussite.
    4° argument, mais pas très bon car il faudrait essayer sur des appareils plus développés : c’est trop petit comme cadrage et quand vous êtes habitué au 100% argentique (je sais : 96-7 % pour le D90 mais je m’adapte)
    NB : devant l’évolution des boîtiers réflexes, lorsque je lis la presse spécialisée, dont vous, JC, j’ai l’impression d’avoir une antiquité dans les mains. Bennnn… pour ce que j’aime faire, ça va très bien, et puis la vidéo, hein, quand je voudrais en faire, j’achèterai une caméra !!! De toutes façons, il y a encore plein de possibilités que je n’ai pas exploitée, et mon capteur « antique » me va très bien.
    Continuez, cordialement. Jacques

  11. Moi j’adore la visée optique de mon reflex, la visée électronique de mon Panasonic LX100 est plus agréable que celles des boitiers il est vrai plus bas de gamme que j’ai pu avoir en mains, mais franchement je préfère la visée optique. En revanche, je suis d’accord qu’une visée optique avec focus peaking (oui ça va être compliqué lol) serait un plus indéniable pour utiliser les optiques à focus manuel, j’ai 2 Samyang et il faut avouer que c’est assez exigeant (et encore, chez Nikon on a le droit d’avoir l’assistance map sur les optiques à puce, celle pour Canon est à peine arrivée). J’avais moi aussi pensé qu’un « hybride » optique/électro serait une bonne idée, mais si ce type de fonctions étaient ajoutée au Liveview de Nikon ce serait déjà pas mal (là, c’est plus facile à mettre en place)…reste à ce que les liveview des reflex gagnent en réactivité.

  12. Pas encore eu l’occasion d’utiliser ce type de viseur, mais d’après les avis des utilisateurs possédant ce type de matériel, possède pas mal d’avantages.

  13. Maurice Chaufouraux | 20 septembre 2015 à 8 h 08 min | Répondre

    Bonjour à tous, les viseurs électronique progresse tout les jours, de toutes façons un appareil sans viseur est inemployable un tiers du temps…

  14. Je n’ai jamais utilisé ni essayé des viseurs électroniques et je me doute bien que les progrès faits depuis quelques années sont fulgurants mais quelle est la définition de ces « petits écrans » ? Bien qu’un crop à 100% voire plus doit exister pour la mise au point, cela ne reste finalement qu’un crop…
    Je reste donc assez sceptiques (peut-être à tord) mais pour mois un reflex…doit être reflex !
    Ceci dit, il ne faut jamais dire « jamais ». Je ne l’ai pas dit…

  15. J’ai offert à ma femme un Fuji XT-1 fin 2014 et j’ai tellement été bluffé par ce viseur (en plus de ses résultats d’ailleurs) que j’ai failli virer tout mon matériel pour prendre le même… C’est vraiment un confort exceptionnel dans certaines circonstances !!!

    • J’ai un X30 fuji visée électronique 100% , beau mais je préfère ceux de mon D300 ou celui de mon D800 , optique 100%, Celui de mon vieux FE2 pas mal… Viseur hybride comme le X-100 , peut être LA solution…