Pour ou Contre : utiliser un seul objectif en voyage ?

Faut-il utiliser un seul objectif ou plusieurs lors d’un voyage ? Combien d’objectifs emporter avec soi pour être confiant ? Faut-il multiplier les objectifs pour diminuer les problèmes ?

Autant de questions que vous vous posez régulièrement et qui appellent des avis différents, voici le mien.

Pour ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

Je vous propose de débattre de ce sujet sous forme de Pour ou Contre : je suis personnellement adepte de n’utiliser qu’un seul objectif quand je suis en voyage. Je vous livre mes raisons ci-dessous et je vous invite à me donner les vôtres si vous n’êtes pas d’accord. Vous avez la parole !

J’aime les choses simples

our ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

Zoom 18-55mm sur boîtiers APS-C, focale 18mm – ouverture f/8
la dynamique des capteurs récents permet de bien gérer les écarts de luminosité entre les hautes et basses lumières

Quand je pars en voyage, je suis généralement bien chargé (bagages personnels, ordinateur portable, tablette, accessoires, etc.) et je n’aime pas multiplier les sacs. En avion c’est guère pratique, en voiture ça prend de la place et en moto … je n’ai pas de place …

J’aime les équipements légers et discrets

our ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

objectif 35mm sur boîtier plein format – ouverture f/4
la discrétion du petit 35mm m’a permis de m’approcher suffisamment des enfants sans les effrayer

Je préfère emporter un zoom type 18-55mm en APS-C ou une focale fixe (35mm la plupart du temps) en Plein Format. J’ai fait ce choix car le 18-55mm est peu encombrant et m’autorise une belle plage focale. Le 35mm fixe est encore moins volumineux et je me refuse à transporter toute la journée un 24-70mm f/2.8 + un boîtier FX, c’est bien trop gros et trop lourd.

J’aime faire des séries de photos homogènes

our ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

objectif 23mm (équivalent 35mm) sur boîtier APS-C – ouverture f/2.5
la profondeur de champ liée à la grande ouverture n’est pas (trop) remise en cause par le capteur APS-C

En utilisant une focale fixe unique, je suis forcé d’adopter en permanence le même regard sur mon environnement. Je n’ai pas le choix, je ne peux pas changer de focale ! Je bouge, je me rapproche, je cadre différemment.

Au final j’obtiens des séries photo homogènes puisque toutes les images sont faites avec la même focale. C’est un avantage pour choisir les images lors de l’editing et s’il m’arrive quelques rares fois de manquer de portraits serrés, j’ai fini par m’accommoder plutôt bien de cette contrainte.

J’aime les boîtiers APS-C aussi …

our ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

objectif zoom 18-55mm sur boîtier APS-C – focale 22.3mm (éq. 33mm) – ouverture f/3.6 – tps de pose 1/10° sec.
la légèreté de l’ensemble m’a permis de photographier à faible vitesse sans avoir un flou de bougé visible

Depuis que les constructeurs nous proposent des boîtiers légers avec de très bons capteurs APS-C, j’avoue utiliser de plus en plus un de ces modèles avec son 18-55mm. Ce zoom me permet de couvrir tous mes besoins, des plans larges en paysage et photo de rue aux plans plus serrés en portrait.

Comme il s’agit d’une optique légère montée sur un boîtier léger, je n’hésite pas à photographier à vitesse un peu lente quand la lumière manque. J’évite ainsi de changer d’optique, ce type de zoom ouvrant à f/2.8 ou f/3.3, je ne rate pas grand-chose.

Je suis plus attentif

our ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

objectif zoom 18-55mm sur boîtier APS-C – focale 40,7mm (éq. 61mm) – ouverture f/4
je n’ai eu qu’une fraction de seconde pour me baisser, déclencher et capturer cet instant précis

Vous avez déjà probablement essayé de changer d’objectif en pleine action. Il vous faut quelques secondes au mieux, quelques minutes au pire, et vous craignez toujours de tomber une des deux optiques ou de faire rentrer la poussière dans le boîtier.

Pendant que vous faites ça, votre sujet vous passe sous le nez, vos proches ont avancé de 100m et râlent déjà, le rayon de lumière magique qui vous tendait les bras a disparu, l’instant décisif ne l’est plus.

En utilisant un seul objectif je ne perds jamais de temps à savoir lequel monter et à le monter : je cadre, je déclenche et c’est tout !

J’assume les risques

our ou Contre : utiliser un seul objectif ou plusieurs en voyage ?

zoom 18-55mm sur boîtiers APS-C – focale 18mm – ouverture f/7.1
j’aurais pu faire cette image avec le compact expert de secours si mon boîtier m’avait lâché avant …

Je dois le reconnaître, en emportant un seul objectif je prends le risque que ce dernier connaisse un problème et que je ne puisse plus photographier.

Pour éviter la panne sèche, j’emporte généralement un compact expert que je laisse au fond d’un sac à l’hôtel. Et j’ai toujours le smartphone dans la poche …

Notez toutefois qu’en emportant un équipement réduit, je minimise les risques de vols (c’est moins voyant) et les pertes financières associées (c’est moins cher). Au final, un risque couvre l’autre et comme je suis un peu joueur …

Et vous ?

Parce que le but de cet article est de vous proposer une opinion bien personnelle, je vous invite à réagir sans modération : Pour ou Contre l’objectif unique en voyage ?

Vous êtes plutôt « sac bien plein, ceinture et bretelles » ? Ou « équipement minimaliste pour rester serein » ou « autre chose » ? Laissez une réponse via les commentaires et alimentons le débat !!

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


97 Commentaires sur "Pour ou Contre : utiliser un seul objectif en voyage ?"

  1. Pour ma part c’est mon 5D markIV et mon 50mm 1.4
    Les vacances c’est pour le repos, on capture les moments de vie et on se fait des souvenirs. Je préfère vivre mon voyage à travers mon regard que derrière mon objectif.

  2. Bonjour,

    Pour ce qui me concerne, je prends dans mon sac à dos, mon D810 avec le nikon 16-35 mm et le 28-300 mm.
    Ces objectifs répondent parfaitement à mes besoins en voyage.
    C’est un peu lourd mais je couvre une plage qui me permet de palier à toutes mes attentes.

  3. Bonjour
    Selon les excursions, je me renseigne sur internet, avec les guides qui nous accompagne. Et selon, je fais un choix. Mon matériel est 1 Nikon D3200, 1 Nikon D5000, 1 Go-pro, 3 objectifs : Micro Nikkor 40 plus 2 bonnette d’approche, mm, 1 Tamron 18-200 F/3.5-6.3 (IF) Macro, 1 Sigma 150-500/6.3, 1 trépied, 1 harnais pour 2 appareils. Neuf fois sur dix, je prends tout. Fini de me dire en rentrant…j’avais pas ça, j’avais pas ci….. la prochaine foi……..

  4. Bonjour,
    j’ai passé 5 semaines en Inde (4 au Zanskar et une dans le Maharastra) avec un D700 et 2 optiques Nikon 24-70 et 28-300. J’avais pris la première pour sa qualité et la seconde pour son amplitude. Au retour, j’ai du tout envoyer en révision à cause de la poussière. A l’avenir, je me contenterai du 28-300.
    Pour le poids, j’ai en permanence un petit sac à dos avec quelques effets personnels. J’ai ajouté sur le boitier 2 sangles qui me permettent de clipser l’appareil sur le sac. Coté poids cela ne change rien mais par contre, je n’ai plus le cou tiré en avant et je l’ai ainsi en permanence devant moi, prêt à servir.

  5. D750 24-105mm SIGMA f/4 ( passe partout) + 14-24mm SIGMA f/2.8 (architecture, nature)
    un peu lourd j’en convient mais quand on aime on plie l’échine.

  6. D750 , 28-300 mm nikkor , 14 mm samyang , 1,8/50 mm nikkor (ou 55 mm micro nikkor) .
    Sinon D750 et 28-300

  7. Bonjour moi je préfère un boîtier en l occurrence le Nikon df avec un 24/70 2,8 pour tout faire et un 35mm pour des situations plus discrètes .

  8. Je reviens de 23 jours de vacances au Vietnam… Avec un D800 et un objectif 24-70 comme unique équipement… Oui, un peu encombrant et d’un poids parfois éprouvant… Mais je m’en suis bien tiré avec 5000 photos et je referais la même chose pour un autre voyage… Merci pour toutes vos analyses…

  9. Pierre J Le Berre | 24 avril 2018 à 9 h 07 min | Répondre

    Voyages business = compacts Lumix pendant des années.
    Vacances famille et voyages photo = D7000 + 35 1.8 + 18-200 et Lumix de secours.
    Rando montagne = D7000 + 18-200 + 20 1.8.
    Souvent un trépied léger si je sais pouvoir prendre mon temps.
    Bravo et merci pour toutes ces infos utiles que vous nous distillez régulièrement.

  10. Quand je voyage j’ emporte mon D7200 et le Nikon 28-300 qui me donne entière satisfaction car je pratique ce que j’ appelle la photo nature ( plantes fleurs oiseaux insectes etc… ) mon épouse qui est plus artistique que moi emporte son D 5300 et un Sigma 17-70 car elle est plus paysage ou architecture .
    Nous aimons la marche on est ainsi complémentaire

  11. Cher ami excellent votre article pour ma part j’ai préféré un 18-105 même si celui-est un peu plus encombrant et un peu plus lourd, il me permet quand même de palier à plusieurs difficultés comme le fait de pouvoir rester à une distance plus importante cela me convient du fait que je suis handicapés et il s’accorde bien avec le boîtier que je possède

  12. Merci Jean Christophe.
    Que penses-tu objectivement de la solution Compact Expert avec convertisseurs grand angle et télé?
    Fuji X100F (f23mm-équ35mm/F2) + TCL X100 II ( équivalent 50mm et 70mm avec ft x focale) et WCL X100 II (équivalent 28mm)

  13. Cet objectif couvre, en effet, plusieurs angles pour couvrir un phénomène sauf qu’un zoom se rendant réellement au 85mm serait idéal. Pourquoi ? Parce qu’en vacances, on rencontre de jolis minois à croquer ! Au risque d’alourdir son équipement ! Un beau visage, ce n’est pas rien !

  14. Je suis pour voyager léger,et c est beaucoup moin encombrant.
    Tres bon sujet et felecitation pour votre bon travail.

    Pierre

  15. J’ai un 18/300 qui me sert à tout

    • Pareil, j’ai pris un 18-300 exprès pour les voyages en avion (mais j’ai en plus un 10-24 très pratique), je me suis retrouvé trop juste parfois avec mon ancien 16-85 que j’ai revendu

  16. Bonjour,
    Depuis 3 ans les Nikon FX restent de plus en plus au placard. Sauf voyage spécifique, je pars désormais avec 2 boîtiers Fuji APS-C et 2 zooms montés (16-55 ou parfois le 10-24 selon ce que je pense avoir à traiter sur place) et (50-140). Mon dos s’en porte mieux et je ne fais plus de « mécanique ». Je ne sors qu’un boîtier du sac selon comme je sens les choses (ou selon mes envies…), mais je peux changer rapidement si l’environnement l’impose et me fait « flipper »!
    Cela reste beaucoup moins lourd que l’artillerie FX et les 2,8 correspondants! Et je me régale… en conservant une qualité satisfaisante et une bonne rapidité d’exécution.

  17. quand je voyage je n utilise que un seul objectif qui est le 18-300 de nikon monte sur le boitierD90 PEUT ETRE UN PEU LOURD MAIS EFFICASSE

    • Anne-marie Monney Ruppert | 22 avril 2018 à 20 h 00 min | Répondre

      Comme je l’ai ecrit précédemment, je ne prend qu’un objectif 18-200 mais j’ai omis de dire que c’est sur un D90….mais ne suis qu’une petite amatrice !

  18. Le problème s’est posé il y a 3 mois lors d’un voyage en Extrême-Orient car je voulais voyager léger. Après coup, je me félicite de mon choix qui fut: un D850 sans grip avec le zoom grand-angle Nikkor 16-35 f/4 VR, accus de rechange et cartes mémoire, le tout mis dans un minisac Lowepro Toploader Zoom 50 AW II. J’ai complété avec un baroudeur Nikon AW130 étanche, antichoc et tout et tout. avec son équivalent 24-120, qui tient sans problème dans une poche de jeans. Ce fut parfait ! La plupart des photos furent des paysages, scènes de rue, monuments, marchés, maisons, architecture, où le 16-35 fit merveille grâce à son piqué, et l’AW130 servit surtout pour quelques portraits, scènes aquatiques et en « conditions difficiles ». Duo magique, que je reprendrai lors de prochains voyages !

  19. Bonjour
    Avant de partir en voyage, je me renseigne le plus possible sur les sites, excursions visites à faire. En général, je prends le Nikon D5000, D3200, les objectifs, 18/200 Tamron XR DI II, le nikon DX SWM Macro 1:1, le SIGMA 150-500 1:5-6.3, (qui ma bien sauvé la mise en Chine). Je me renseigne auprès du guide pour savoir s’il y a des vues à prendre de loin, si c’est non, je le laisse à la chambre. Par contre j’ai acheté un harnais ou mes deux appareils sont pendus, c’est génial.
    Mais comme je me suis remis à faire du N&B, (développement et tirages moi même), un Hasselblad 500c, plus télé de 300, un 24/36 Minolta, un 75/200, un 18/70. Le prochain voyage risque d’être un peu plus lourd.

  20. Bonjour

    Avant de partir en voyage, je me renseigne le plus possible sur les sites, excursions visites à faire. En général, je prends le Nikon D5000, D3200, les objectifs, 18/200 Tamron XR DI II, le nikon DX SWM Macro 1:1, le SIGMA 150-500 1:5-6.3, (qui ma bien sauvé la mise en Chine). Je me renseigne auprès du guide pour savoir s’il y a des vues à prendre de loin, si c’est non je le laisse à la chambre. . Par contre j’ai acheté un harnais ou mes deux appareils sont pendus, c’est génial.
    Comme je me suis remis à faire du N&B, (développement et tirages moi même), un Hasselblad 500c, plus télé de 300, un 24/36 Minolta, un 75/200, un 18/70. Le prochain voyage risque d’être un peu plus lourd.

    • Pour le 500c ce ne serai ce pas plutôt le 250 ou le 350 , bonne combinaison : 60 mm + 150 mm ou 50 mm + 150 mm mais plus lourd , prisme Kiel (pas cher) et 2 dos .
      Cordialement cher Bladiste

  21. Bonjour a tous
    Avant d’avoir repris un reflex il y a 3 ans, j’utilisais un caméscope avec zoom x25 de qualité correcte mais surtout très léger. J’ai équipe mon 5500 d’un Tamron 16/300 mm qui me donne entière satisfaction pour environ 1kg. Il faut surtout une bonne sangle d’épaule pour le confort même pendant une longue marche en terrain difficile. Aucun regret de puis 3 ans

    • L intérêt aussi de n avoir qu un seul objectif est qu il reste en permanence sur le boîtier donc pas de poussière qui pourrait rentrer lors de changement d objectifs, ni risque de faire tomber un obj. lors d un échange.

  22. Je pars fin mai pour la France et je me suis vraiment posé cette question. J’avais décidé d’avoir mon 18-35 et mon 50mm pour finalement opter pour un 24-85mm qui est vissé dorénavant en permanence pour mon entraînement visuel.

  23. Merci pour cet article, il me conforte dans ma démarche récemment adoptée. je précise que j’ai un système réflex Nikon D800, avec 3 zoom qui couvrent le champ17-200mn) et un système APS-C. Je suis parti 5 jours avec mon boitier APS-C monté d’un 35mn à Rome. En fait la légèreté du matériel m’a permis d’être plus disponible pour la prise de vue, de faciliter le cadrage, d’être plus attentif.
    Et au retour, l’examen des fichiers ne m’a pas fait regretter mon choix.
    Je ‘abandonne par pour autant mon système réflex qui a lui d’autres atouts.

  24. Pour l’Irlande j’avais emmené 7 kg de matos ( D750 avec grip + 50mm+24-70+70-200) bref 50mm pas utilisé, le 70-200 peu …. et utilisé surtout le 24-70 …..la je pars aux States ( Las Vegas , Vallée de la mort …) dans 15 jours … Mais après moult réflexions, la je prendrais mon Sony RX10 M IV .Bridge Pro , moins d’un kilo car soucis de poids avec Nikon + optique ( 2.5 x plus lourds… )petite infidélité du a des problèmes de bras droit et de cervicales …..

  25. Bonjour à tous
    Pour moi c’est le d 700 avec 28 300 Tamron beaucoup plus léger et aussi performant que le 28 300 Nikon
    Cordialement
    Pierre

  26. j’ai tout faux eu regard à ton article… Je n’ai qu’un FX et un 24/70 f 2.8. En effet c’est un peu lourd mais je m’y suis fait. Par contre pour suppléer un déficience quel compact expert préconises-tu?

  27. Bonjour
    Je pars en voyage le plus souvent avec le 610 et l’objectif 50 mm ouverture 1.4 et un compact Canon GX5 . J’ai constaté que je réalisais 75% de mes photos avec le compact
    Pour les paysages ou monuments j’utilise le 50 mm pour faire des panoramas à main levée que j’assemble avec un logiciel .

  28. Anne-Marie Monney Ruppert | 22 avril 2018 à 9 h 58 min | Répondre

    J’ai un objectif 18-200 que je trouve très adapté pour toutes sortes de photos, maniable, polyvalent… et moins lourd que plusieurs objectifs !

  29. Bonjour,
    Je part toujours avec mon D810 et mon couteau Suisse le 28-300mm accompagné du 16-35mm ce couple d’objectif couvre parfaitement mes besoins.
    Je les ai particulièrement appréciés lors de mon dernier voyage en Birmanie.

  30. Pour un seul objectif en voyage

  31. Ce point de vu se défends, en ce qui me concerne, je pratique les deux méthodes. Léger & lourd…En effet, lorsque c’est possible (et sécurisé) j’emporte 1 boitier FX (D4), un boitier DX (D500) et un bridge (Lumix FZ300) + la panoplie 14/24, 24/70, 70/200, 50mm et un 18/300 pour de DX. Et sur place je ne sors que le boitier et l’objectif selon les prises de vues prévues. Et pour les séjours cours, uniquement le D500 avec de 18/300 Tamron, assez léger et discret face au reste de la panoplie.
    Donc en ce qui me concerne, tout est question « d’objectif » photo.
    Photogr@phiquement votre, Pascal

  32. Contre: Je suis parti en BIRMANIE avec un seul objectif Olympus 24-80 F2,8 (12-40)
    sans aucun soucis j’ai fait un grand nombres de photos .
    Il sufit de bouger pour faire une photo: le prochain voyage je prend Panasonic en plus un 40 f1,7 (20) en secours

  33. Je suis plutôt minimaliste et je n’emporte que le 28 mm 1,8 et le 85 mm 1,8 avec mon D610. Autre possibilité pour être encore plus léger, c’est de ne prendre que le 50 mm. Jusqu’à l’année dernière, j’avais un 180 mm 2,8 mais je l’ai revendu.
    Cela ne me gêne pas beaucoup car j’ai utilisé pendant près de 20 ans un minolta SRT 101 et un 50mm 1,7

  34. Plutôt deux. Le 28-300 car c est pour moi l indispensable et un 35 fixe. Avec ces deux la on puet tout faire, jouer constamment et on ne sait jamais sur quoi on tombe. Alors, il y aura de bonnes photos et d autres qui ne seront que des souvenirs mais le 28-300 est un véritable outil pour se faire plaisir

  35. Pour moi c’est simple. Un boitier, un 50mm ultra lumineux et un petit trepied carbone. Et en secours, mon telephone portable. A vouloir tout photographier, on passe a côté du voyage.

    • Je désespéré de ne pas tomber sur quelqu’un qui pense comme moi ! 50mm et rien d’autre, un voyage est fait pour faire des rencontre et se créer des souvenirs.

  36. Je préfère un équipment minimaliste. APS-C avec 18-55 or même 18-70.

  37. Je suis pour et j’utilise un 28 / 300 avec un D600 (FF).

  38. En vacances, pour mon D5300, je n’emporte qu’un seul objectif à la fois :
    – pour la journée, le sigma 18-300 f/3.5-6.3 qui est plus léger et moins cher, mais surtout plus compact que le Nikon, même si la qualité est légèrement moins bonne. En montagne ou régions vallonnées = idéal. Cet objectif a été conçu pour accueillir une bonnette du même fabriquant pour la proxiphotographie (grandissement 1).
    – pour le soir, le sigma 17-50 f/2.8 pour sa luminosité et rapidité

  39. D700 et 24-120 /f4. C’est tout.
    En cas de nécessité absolue, je loue un 28-300 /f3.5 – 5.6. Le 120 est un peu court pour certains types de photos.

  40. En voyage un seul objectif le Nikkor 18-300 f 3,5-5,6 monté sur un boitier APS-C.
    Et lorsque je pars en moto un compact Coolpix S9700.

  41. Pour moi un seul objectif. Un 24-70 2.8
    Pour un full frame

  42. En voyage l’année dernière en Ouzbékistan :
    1 Nikon D800E
    1 zoom Nikon 28-300 mm 3.5-5.6 un vrai couteau suisse (n’en déplaise aux maniaques des tests et des mires
    1 zoom Nikon 18-35 mm 3.5-5.6 pas cher et vraiment performant
    le tout +/- 3 kg dans un petit sac Lowepro très compact (23 cm x 23 xm x 15cm), et basta!
    Pour moi, mon reportage de 1200 vues n’a pas à rougir devant les baudets qui portent jusqu’à 12 kg sur leur pauvre dos.
    J’avoue que j’avais en réserve un petit Fuji X-E1 + 18-55 mm 2,8-4 au cas où j’aurais un problème avec le D800E mail il n’a pratiquement pas servi.
    Même matériel en 2014 pour le Vietnam du Nord. Ravi!

  43. Bonjour,
    Pour les vacances j’utilise un D7100 avec un Nikkor 18-105 VR, et un Nikkor 35mm f/1.8 pour les photos de rue ou en soirée. J’ai aussi un petit Coolpix AW130 au cas où.

  44. Mon 1er réflexe, je l’ai acheté pour partir au Sénégal ; j’ai pris un 18_140 je crois. Je en voulais pas avoir à changer d’objectif dans la poussière et me trainer plein de choses à porter.Depuis j’ai acquis un 35 que j’amène à chaque ballade. Dans 15jours je pars à Barcelone et j’ai acquis un 11-20 de Tokina pour l’architecture que je prendrai en plus du 35. Un jour j’acheterai un téléobjectif pour aller chasser les bêtes sauvages.

  45. Sicilien Trente Sept | 18 octobre 2016 à 12 h 42 min | Répondre

    Bonjour à tous
    D’ici quelques semaines je parts pour 15 jours au Laos.
    Je compte emmener mon boîtier et 4 ou 5 objectifs.
    Le tout dans min sac photo en cabine.
    En parallèle à ça je placerait dans ma valise un petit sac photo qui ne peut contenir que mon boitier avec 2 objos maxi.

  46. Bonsoir tout le mine pour ma part un seul objectif souvent un 24-120 avec mon D750 et mon Fuji x30 en secours

  47. Je vais partir une semaine en Afrique le mois prochain, j’envisage donc de partir « léger » mais polyvalent. Comme je suis passé aux hybrides M43 je prendrai l’EM1 (tropicalisé) et l’EP5 (+ compact) avec 2 zooms 12-60/2,8-4 (tropicalisé également) et 40-150/4-5,6 plus 2 focales fixes 17/1,8 et 50/2 macro. L’EM1 grippé et son équivalent 24-120mm me permettent de faire face à presque toutes les situations mais l’ensemble pèse 1,5 kg et ne passe pas inaperçu donc je limiterai son usage. Au quotidien l’EP5 et son éq. 35mm lumineux, stabilisé, discret et léger (500g) ne quittera pas ma sacoche, ainsi que le petit 100 macro pour du portrait. J’emporte le télézoom au cas où j’aurais l’occasion de faire un peu d’animalier (ce n’est pas prévu mais il ne pèse rien)…

  48. Complètement d’accord pour un seul objectif en voyage.
    Boitier FX (avec ou sans le grip) et souvent le 35mm f/1.8
    Je suis parti dernièrement avec juste mon bon vieux 50mm f1.8 AF-D je me suis régaler à la re découvrir.
    Je partage également l’aspect homogène et c’est un très bon exercice de passer plusieurs jours avec seulement une focale pour la connaitre parfaitement.
    On a ensuite plus de pertinence sur le choix lors de reportage

  49. La dernière fois que je suis parti en voyage, au Cambodge, j’ai pris tout mon matos, erreur de débutant sans doute, ce qui comprenait mon 50mm f/1.8G, mon Nikon 18-105, ainsi que mon Nikon 55-300. Chaque fois que je partais en rando je prenais mon sac complet, pour me rendre compte finalement que dans l’environnement poussiéreux des campagnes khmères, il m’était finalement impossible de changer d’optique, et de devoir me contenter d’une seule optique (généralement le 18-105mm).
    Pour la prochaine fois, je vais investir dans une optique plus « globale » qui consiste à avoir une plage de zoom qui va du 18 au 300 mm, afin de ne plus rater des clichés que ce soit au grand angle ou parfois nécessaire…au zoom extrême.
    Plutôt « pour » en ce qui me concerne donc 😉

  50. J’ai opté pour un 18-300 4.5-5.6 Nikon VR, et malgré ce qu’en disent certaines mauvaises critiques, je peux dire que tant la macro que paysage ou animalier, c’est un super caillou. Surtout que de plus je l’ai renvoyé au SAV Nikon pour un réétalonnage de la MAP, il est excellent. Quel polyvalence avec cet objectif, surtout pour les photographes amateurs qui ne sauront pas évaluer les distorsions et autres défauts,  » sil y en a vraiment « 

  51. Perso, je préfère voyager léger… Quoi que, tout est relatif !… En avion, l’ennemi c’est le poids…
    Avec mon D7100, j’ai opté pour un zoom polyvalent, à savoir le Tamron 18-270.
    Aucun risque pendant un changement d’objo (poussière, chute, temps perdu, …), et toujours prêt quelque soit la situation.
    Seul « petit » bémol, si vous faites usage du flash incorporé à l’appareil, ne pas oublier d’enlever le pare soleil sous peine de voir son ombre sur la photo…

    • La remarque du pare-soleil est valable pour tous les objectifs, en général.
      J’ai fait un essai avec ce même Tamron 18-270 de ma belle-soeur avec mon D7000 et contrairement aux théories expliquant l’hyperfocale, je n’arrive pas du tout à obtenir une photo vraiment nette sur toute la zone couverte par la photo. Est-ce spécifique aux zooms? J’ai un 18-200 DX VR de Nikon et j’ai aussi ce même problème de manque de netteté en faisant la MAP sur l’hyperfocale. Une idée? Comme je n’ai pas de focale fixe je ne peux pas comparer par rapport au zoom.

      • Bonjour Jacques.
        Si vous désirez une netteté sur toute la photo, donc une grande profondeur de champs, il n’y a pas 36 solutions… Il faut fermer le diaf au maximum (au moins f11, voire plus … jusque f22…-la limite de l’objectif !) et de ce fait adapter la vitesse au « risque » de devoir utiliser un trépied (ou augmenter les ISO, bien que je ne sois pas partisan de cette solution si on doit exploiter la photo en grand format… trop de bruit !!!)

  52. Avec mon D7000 j’emmène un 16/85 et le 18 /300. En ballade j’ai le 18 /300, dans la voiture je laisse le 16/85 au cas ou

  53. En voyage, j’ai toujours emporté mon D7000 + le Nikon 16-85mm et le Tokina 11-16mm 2.8.

  54. Pour moi après un problème d’appareil lors d’un mariage je suis équipé de deux boitiers (D700 et D750) avec deux optiques 24/70mm 2,8 et 70/200mm 2,8 et cela me permet de me sortir de toutes difficultés

  55. Merci pour cet article très instructif. Il est vrai qu’en voyage ou autre déplacements, avoir un seul objectif est pratique en terme de « charge ». Mais à chaque fois, je me pose la question : lequel prendre? J’adore mon 50mm f/1.4G pour de belles profondeurs de champ, mais pas idéal pour du paysage ou des sujets en mouvement surtout lorsqu’on a pas la possibilité de se rapprocher. Par conséquent, je prends également mon zoom 28-300 mm. Et si en plus il me prend l’envie de faire de la macro…bref je dis oui à prendre un seul objectif (surtout comme vous le dites, que nous n’avons pas forcément le temps de le changer risquant de « perdre » notre sujet) mais difficile de faire le bon choix.

  56. Bonjour
    Avant c’était Nikon D7000 avec 17-50mm f/2,8 Sigma + 12-24mm F/4 Nikon + 18-105mm de kit Nikon (en secours) + filtres, trépied, flash… J’ai toujours peur de ne pas avoir le bon objectif au bon moment, même si en pratique c’est le 17-50 qui domine les débats.
    Mais après gros problème de dos, et pour faciliter les vols en avion, j’ai récemment acquis un Olympus E-M1 avec 12-40mm f/2,8. Prochain grand voyage l’année prochaine, ça me laisse le temps de le compléter avec un 40-150mm voire avec le 14-150mm en unique objectif pour des longs séjours légers.

  57. Pour moi si j’avais les moyens ce serait un 24-120 en f4 sur mon D610 sinon j utilise un 28-75 en 2.8 de chez Tamron qui passe partout. L idéal serait pour moi un 28-300 en F4…….

  58. bonjours , pour ma part j’ai un d3100 en depannage monter avec un objectif 18/55 et un Nikon D5200 avec objectif sygma 18/200 et un tamron 70/300 …sinon j’ai un panasonic FZ72

  59. D 7100 + Tamron 16-300 ! Je me régale.

  60. deux cas de figure pour moi, en reflex au moins deux optiques: 16-35 et 28-300. Autrement un bridge 24-2000.

  61. Précision : je suis depuis 10 mois sur le continent américain (nord et sud) et je termine mon périple par le Brésil (pays assez spécial pour la langue) et ici à Salvador de Bahia, je vais être contraint de chercher un fil de remplacement , ce qui n’est pas évident ou d’acheter si possible un petit appareil style compact si j’en trouve un….

  62. Non seulement je suis pour utiliser plusieurs objectifs dont au moins 1 zoom sinon 2 mais aussi plusieurs appareils car je viens d’avoir un problème grave! j’ai avec moi un Canon EOS 6D et deux sony or, le fil d’alimentation pour les sony vient de me poser des problèmes de faux contacts…J’ai donc des difficultés pour recharger les appareils et transférer mes photos sur mon ordinateur….donc attention à Sony qui fait de belles photos mais les fils sont de médiocre qualité!

  63. Un objectif en fonction de mon déplacement, soit en Nikon le 14-24, le 24-105 ou le 70-200. Pour ms voyages hors de France, j’ai toujours mon Nikon 28-300 qui me semble être le plus polyvalent. J’ai abandonné depuis longtemps, le changement d’objectifs dans des conditions difficiles, trop de risques !
    Quant au boitier, j’ai abandonné le D 800E au profit du D 750 beaucoup plus polyvalent et plus rapide en pleine action.

  64. Pour un déplacement d’une journée j’essaye de ne prendre qu’un objectif qui suffit pour le sujet qui m’intéresse. Un voyage d’une certaine durée je prends un oeil de poisson, un 24-70, un 80-200 et ma dernière acquisition le dernier 300 mm de Nikon. Au cours du voyage dans les excursions journalières, voir ma première phrase.

  65. Je suis comme Christian B. En voyage, je prends un hybride micro 4/3. Avec un seul objectif si le voyage comprend de la rando à pied. Dommage que NiCa ne propose pas de compact équivalent.

  66. jose.pour moi le probléme et résolu je photographie maintenant avec un fz 72 lumix zoom 60x

  67. Je ne me pose pas la question, n’ayant qu’un K20 et 1 18/250 3.5/5.6 😉
    Je regrette le temps pour prendre la première photo, et l’ouverture f3.5 vraiment insuffisante.
    Pour moi, l’idéal serait un 15/55 f2.8 + un 70/300 f3.5/5.6
    Le poids n’a pas trop d’importance, si l’on peut avoir LA bonne photo. Mais ton raisonnement est un bon point de vue
    J’utilise également mon iPhone 4, je suis surpris par la facilité d’avoir de superbes photo HDR, ainsi que des photos de nuit agréables.

  68. je pars avec le 5300 et le 28/300, ce n’est pas parfait mais c’est ce qui me convient. Je manque un peu de grand angle, mais le 810 et les objectifs pro sont compatibles pour un travail précis mais pas pour une sortie un peu longue (pour moi), malheureusement, il y a quelques années je n’aurai pas dit la même chose.

  69. Bonjour, j’aime beaucoup mon 18-140 que je trouve très polyvalent et qui me permet de photographier à peu près dans toute les situations. J’ai aussi un 40mm qui me sert bien et il m’arrive parfois de voyager seulement avec un Lumix FZ 8 acheté en 2008 et qui me rend encore de très bons services.

  70. J’ai résolu, depuis deux ans, le dilemme avec un hybride Olympus OM-D EM 5 + un zoom Olympus 14-150 (équvalent 28-300 en 24×36). 900 grammes l’ensemble et des photos tops.
    Depuis août cette année, j’utilise aussi (en alternance) le bridge FZ 1000 Lumix qui est très bien aussi.

  71. Bonjour,
    Quand je voyage, c’est le plus souvent via l’avion, donc le poids est un critère important, alors je laisse mon d750 et ses objectifs à la maison pour n’emporter que mon bridge Panasonic FZ1000 (25-400 mm f/2.8 – 4). La polyvalence et la légèreté de l’engin m’ont convaincu et finalement le prix d’achat de cet appareil (cher pour un bridge) n’est guère plus important que celui d’un bon petit caillou et j’avoue avoir été séduit par la qualité des photos. De plus, il m’arrive aussi d’utiliser ses belles capacités en réalisant des petites vidéos, pratique !

  72. Bonjour,

    Pour ma part je dirai que cela dépend ! En tant que professionnel un seul objectif c’est juste impensable ! Même si le poids du sac me fait pester de nombreuses fois ça fait partie du travail…

    Il m’arrive par contre de me balader en mode touriste et là c’est boitier hybride et un seul objectif !

  73. Bonjour,

    depuis début 2015 j’utilise un COOLPIX P900 avec un objectif 24-2000mm.

    Avec de super résultat.

    Auparavant j’utilisais un D200 ou DN90 que j’utilise occasionnellement

  74. Bonjour,

    Depuis des années je ne prends qu’un boitier et un objectif par journée, cela dépend du programme
    D750 et 2.8-24×70 en général sinon 70-300 ou 10/24 selon spécialité du jour
    si rando A-6000 et 18-70 pour pb de poids (sorry Nikon absent ce jour)

  75. Salut,
    Voyageons léger, donc une seule optique 18 / 105 sur mon D5200 tant pour les trajets lointains que pour le W-E. Le doublage avec un appareil de réserve (P90 ou SonyD) est toujours d’actualité en toute conditions. Le smart phone c’est bien mais uniquement pour les souvenirs, pas pour l’agrandissement. Chaque soir, nettoyage de l’appareil et des optiques et chargement des batteries.

  76. bonjour

    je suis d’accord avec un peu de poids

    pour mes voyages « toujours ou il fait chaud » je
    parts avec mon D800 avec le grip et un 24/120 f4. Cela fait du poids mais je
    suis habitué et je n’envisage même pas à retirer le grip. J’ai aussi dans mon
    sac un 50 que je monte une fois pendant le séjour pour dire que je ne l’ai pas
    emmené pour rien. A chaque voyage je me disais que pour le prochain voyage je
    ne prendrais plus le 50 que je n’utilise pas. Jusqu’au jour ou la bague du zoom
    du 24/120 s’est bloquée et en essayant de la faire manœuvrer s’est détachée
    du zoom. Depuis le 50 reste dans mon sac.

  77. bonjour
    pour moi pour les voyages ce sont 2 objectifs un 28-300 et le 90 mm si je veux approfondir la macro
    tout simplement pour éviter les poussières leur des changements d’objectifs ( si il ya des taches de poussières sur toutes les photos c’est trop énervant et prend trop de temps en post traitement!!); on est toujours réactif a ce qui se passe devant nous …. peut être le seul inconvénient pour moi pas très discret sur le boitier et encore on peut se faire oublier pour faire la photo qui nous tente !!!

  78. Bonjour à tous pour ma part après de nombreux voyages et de nombreuses interrogations 😉 je prends uniquement un 35 mm à grande ouverture mon dos me dit merci et je m’adapte aux sujets. Bien sûr de temps en temps je voudrais mon zoom 28-300 mais en général ça me suffit. Bonne journée à tous

  79. J’ai un D5100 et j’ai acheté 3 objectifs (18-105, 35 et 10-24) avant de me décider pour un 16-85. Depuis le premier essais je ne l’ai plus enlevé du bottier (3 mois). Avec le 18-105 je manquai d’angle, avec le 35 je n’arrivai pas a cadrer et avec le 10-24 (il est énorme) j’avais honte. Le 16-85 correspond parfaitement à mes attentes. J’ai donc au moins 2 objectifs à revendre 😉

    Je vais garder le 35 pour les faibles lumières.

  80. D’accord avec JC. Pour un voyage d’agrément, le 16-85 qui m’a accompagné sur mes 4 derniers voyages suffit largement, et le D7200 produit tellement de pixels qu’on peut ensuite recadrer à l’envi. A moins d’être un pro qui vit de ses photos, je ne vois pas trop l’intêret de s’encombrer et de se faire mal au dos.

  81. Je prendrais uniquement un 50mm … /:-)

  82. Bonjour,

    En réponse de Normand je dirai tout dépend !
    Quel type de voyage surtout en région ou pays chaud car porter un sac lourd avec tout le matériel devient vite fastidieux.
    Dans mon cas moi qui aime bien prévoir, je reste fidèle à 3 objectifs à savoir un 17-70 sigma (contemporary) que je trouve très bien sur mon D7100 et 2 fixes, un 35 et 50 mm (ils ne sont pas très lourd) pour les faibles luminosités, portrait rue etc …
    Il m’arrive de ne prendre que le 17-70 pour une longue balade.
    Ce caillou couvre suffisamment à mon gout pour m’en sortir à peu près correctement.
    Lorsque je fais une sortie plus spécifique comme de l’animalier, je sais ce que je veux je ne prend que le 70-200 Tamron.
    Donc pour un bon séjour ou voyage je suis comme beaucoup à savoir être le plus léger possible et seul mon 17-70 sera dans le sac surtout si c’est pour la journée, le reste sera probablement à l’hôtel etc …
    Il est vrai que le sac devient vite lourd entre le boitier, les objectifs, les filtres et autres accessoires nécessaires pour la journée et que dire lorsque c’est une rando nature de 2 ou 3 jours !!!

    Cordialement
    Joël

  83. Récemment parti en Crete, j’ai amené mon D610 sans son grip, accompagné du tamron 24-70 mm et de mon 85 mm 1.8g. j’ai laissé mon 50 mm et surtout mon tamron 70-200 mm 2.8 VC USD , beaucoup trop lourd, ainsi que le Flash SB910. Comme j’étais avec ma copine, qui elle avait un D7000 et un sigma 17-50mm, on s’est aussi mutualisé le nikon 70-300 mm. J’ai fait la majorité des photos avec le 24-70 mm, mais j’aurais bien aimé mon 70-200 mm… Donc en gros deux objectifs chacun, mais j’avais déjà trop chaud vu la chaleur la bas. J’ai un sac lowepro 400aw, et ça fait trop transpirer, il faut que je trouve une autre solution de transport pour les vacances sous la chaleur, ce n’était vraiment pas agréable. En gros je ne me vois pas partir avec seulement le 24 -70 mm, je serai frustré.

  84. Sujet très intéressant.

    J’ai un boitier assez léger (D5100) et des objectifs qui commencent à peser. Je songe à alléger tout ça. J’ai un Tamron 17-50 f/2.8, un Nikon AF-S 70-300 VR et un 35 mm f/1.8 que j’emmène souvent. Parfois le 35 et remplacé par un 50, mais il me sert moins souvent. Parfois le 70-300 est remplacé par un Tamron 90 mm macro.

    Pour moi, le minimum en voyage serait 2 objectifs : un 18-xxx et un 35 mm f/1.8. Le 18-xxx pour changer le moins souvent, être plus léger, et ne pas être gêné par la distance de mise au point minimale (150 cm avec mon 70-300, c’est trop long, même si je comprends les raisons liées aux lois de la physique et de l’optique). L’idéal, le Tamron 16-300, mais pour moi la qualité optique est malheureusement un peu faible.

    • Deux boîtiers dont un léger, un zoom 18-200 et un 35.

      • Bonjour,
        J’utilise principalement un 28/300 mais en voyage et bien j’emmène aussi le 105 macro donc je ne voyage pas trop chargé mais pas trop léger non plus vue le poids de ces deux objectifs!
        Les zooms sont tout de même d’une souplesse d’utilisation formidable d’autant que leurs qualité s’améliore au fil des ans.
        Dommage que mon 28/300 ne fasse pas macro!