Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, ultra grand-angle à décentrement pour hybrides, reflex et moyen format

Après une salve d’ultra-grand angles pour hybrides, Laowa sort le grand jeu avec le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift à décentrement, compatible avec les hybrides, les reflex et le moyen-format !

Laowa 15mm f/4.5 Zero-D Shift : présentation

Les objectifs Laowa chez Miss Numerique

Laowa 15mm f/4.5 Zero-D Shift : présentation

Après avoir annoncé plusieurs objectifs ultra grand-angle « classiques » dédiés aux hybrides (comme le Laowa 14 mm f/4 , le Laowa 11 mm f/4.5 et le Laowa 9 mm f/5.6) l’opticien chinois élargit encore son offre avec un modèle qui manquait à son tableau de chasse : un objectif à décentrement, particulièrement bien corrigé au niveau de la distorsion comme l’indique son appartenance à la série « Zero-D ».

Avec une focale record de 15 mm cet objectif prend au Canon 17/4 EF le titre de plus courte focale à décentrement du marché.

Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, premier objectif à décentrement de la gamme Zero-D

Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, premier objectif à décentrement de la gamme Zero-D

Les photographes d’architecture en ligne de mire

Les utilisateurs principaux des objectifs à décentrement sont les photographes d’architecture. La raison d’être de ce type d’objectifs est de permettre de photographier avec la même focale grand-angle en contre-plongée, sans basculer l’appareil vers le haut (ou l’inverse), et d’éviter un effet de perspective disgracieux. C’est l’objectif idéal pour photographier les bâtiments sans les déformer.

Pohoto en intérieur avec le Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift

Exemple d’image, la distorsion et le vignettage sont maîtrisés

Certains diront qu’il est possible d’obtenir des résultats approchants par voie logicielle, c’est vrai. Mais les contraintes sont alors nombreuses : outre le fait qu’il vous faut disposer d’un logiciel spécialisé, il vous faut aussi vous habituer à cadrer vraiment très large pour laisser de l’espace autour du sujet, afin que la partie de l’image qui sera « redressée » ne finisse pas coupée au montage.

Il faut opter pour un appareil très généreux en pixels pour que l’image définitive, inévitablement recadrée, conserve suffisamment de pixels à l’arrivée.

Cela va sans le dire, avec ce procédé l’image finale n’est visible que bien après la prise de vue, au moment du post-traitement. Il vous faut anticiper et prévisualiser le résultat mentalement sur le terrain, au moment de la séance photo.

L’objectif à décentrement n’impose rien de tout cela, car une fois monté sur le boîtier et le tout bien en place sur un trépied solide, l’image définitive est visible directement dans le viseur ou sur l’écran arrière, selon le mode de visée choisi.

Photo d'architecture avec le Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift

Exemple de photo d’architecture

L’air de rien, cela change tout, surtout pour un professionnel qui a par définition une obligation de résultat et est ainsi rassuré de bien ramener les images espérées.

De plus la qualité d’image est le plus souvent meilleure avec une optique spécialisée qu’avec un logiciel, même si cette dernière solution est le plus souvent suffisante pour une utilisation occasionnelle.

De l’hybride au moyen-format

Pour les reflex et moyen format, l’offre en objectifs à décentrement est assez fournie chez les principaux constructeurs. Là où Laowa peut marquer des points, c’est sur le marché des hybrides. En effet à ce jour aucun grand constructeur ne propose encore d’objectif à décentrement pour les montures courtes, tout occupés qu’ils sont à créer leur gamme optique « normale » dans l’immédiat (voir les objectifs à décentrement Nikon NIKKOR).

Seul le coréen Samyang s’est risqué à proposer un 24 mm plus modeste sur ce créneau. Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero D Shift ne devrait donc pas rencontrer une forte concurrence pendant un certain temps.

Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, premier objectif à décentrement de la gamme Zero-D - exemple de photo aérienne en ville

Exemple d’image réalisée avec le Laowa 15mm f/4.5 Zero-D Shift

Laowa 15mm f/4.5 Zero-D Shift : un objectif ambitieux

Pour son 15 mm à décentrement, Laowa a placé la barre assez haut : angle de champ record pour la catégorie, luminosité dans la moyenne face à la concurrence, distorsion et vignettage maîtrisés, rotation à 360°, poids contenu et distance de mise au point minimale parmi les plus réduites du marché (20 cm).

Laowa annonce une couverture d’image importante, avec un cercle d’image de 65 mm. En pratique cela permet de couvrir le format 24 x 36 sans vignettage. Grâce au large cercle d’image de l’objectif, le constructeur chinois annonce même la possibilité d’utiliser ce 15 mm sur un boîtier moyen format (Fujifilm GFX50R ou Hasselblad X1D par exemple) via une bague d’adaptation, avec pour seule limitation une possibilité de décentrement réduite à +/- 8 mm au lieu de +/- 11 mm en 24 x 36.

Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, premier objectif à décentrement de la gamme Zero-D sur reflex Nikon

Monté sur un Nikon D750, l’objectif est imposant

Comme tous les objectifs comparables, cet objectif est à mise au point manuelle : pour une fois on ne pourra donc pas reprocher à Laowa d’en offrir moins que la concurrence.

Malheureusement cet objectif est le seul parmi ses concurrents directs à ne pas proposer la fonction bascule très souvent présente sur ce type d’objectif.

Comme la plupart des objectifs à décentrement, le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift est d’un gabarit plutôt respectable. Un support trépied dédié sera proposé en option pour la réalisation de panoramas, ce qui permettra d’éviter tout problème de parallaxe.

Photo urbaine avec le Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift

Exemple de photo réalisée avec le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift

En conclusion

Laowa frappe fort avec son Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, sur un terrain sur lequel on ne l’attendait pas et qui semble déserté tant par les constructeurs d’hybrides que par les opticiens indépendants. Même dans ses versions pour reflex plein format, cet objectif se démarque de l’offre existante grâce à son angle de champ record.

L’absence de possibilité de bascule est regrettable, elle s’explique probablement par la volonté du constructeur de proposer  un tarif contenu pour ce type d’objectif.

Formule optique du Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift

Formule optique du Laowa 15mm f/4.5 Zero-D Shift 

Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, support pour trépied

Le support pour trépied, vendu séparément

Laowa 15mm f/4.5 Zero-D Shift : fiche technique

Voici les caractéristiques techniques de l’objectif :

  • monture/format : Canon EF/Canon RF, Nikon F/ Nikon Z, Sony FE
  • distance focale : 15 mm
  • ouverture maximale : f/4,5
  • ouverture minimale : f/22
  • traitement : multicouches
  • construction : 17 éléments en 11 groupes (2 verres asphériques, 3 verres à faible dispersion)
  • angles de vue : 110°
  • mise au point minimale : 0,20 m
  • décentrement maximum : 11 mm en 24 x 36 ; 8 mm en moyen-format
  • diaphragme : 5 lamelles
  • dimensions : 79 mm x 103 mm
  • couleur disponible : noir
  • poids : 597 g
  • filetage filtres : pas de possibilité de montage

Le Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift est disponible en version Nikon F et Canon EF au tarif public indicatif de 1499 euros. Le support pour trépied est proposé  au tarif de 179 euros.

Les versions Nikon Z, Sony FE et Canon RF seront disponibles au même tarif au premier trimestre 2021.

En savoir plus sur le site Laowa

Les objectifs Laowa chez Miss Numerique

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


Lancez la discussion sur "Laowa 15 mm f/4.5 Zero-D Shift, ultra grand-angle à décentrement pour hybrides, reflex et moyen format"