Bague de couplage Canon EF pour Nikon Z hybrides Techart TZC-01

Après avoir annoncé ces derniers mois une bague de couplage permettant de monter les objectifs Sony E sur les hybrides Nikon Z, Techart s’est attaqué aux objectifs Canon EF désormais compatibles avec les Nikon Z grâce à la bague Techart TZC-01.

Le grand diamètre de la monture Z et ses facilités de couplage électroniques permettent ainsi d’étendre un peu plus la gamme d’objectifs compatibles avec les Nikon Z.

Bague de couplage Canon EF pour hybrides Nikon Z Techart TZC-01

Cette bague chez Amazon …

Bague Canon EF pour Nikon Z hybrides : présentation de la Techart TZC-01

Techart s’est fait une spécialité des bagues de couplage entre objectifs et boîtiers dont la monture diffère. Après la bague Sony E pour Nikon Z, voici un second couplage qui va intéresser les canonistes désireux de passer à l’hybride Nikon.

Cette bague présente l’avantage, outre le fait de permettre le couplage mécanique entre une optique Canon EF et un hybride Nikon, de conserver :

  • la mise au point autofocus,
  • la mesure de lumière,
  • le contrôle de l’ouverture
  • et la stabilisation de l’objectif.

Techart précise que les modes AF-S, AF-C, AF-F et MF sont disponibles sur les Nikon Z6/Z7 de même que la détection Eye-AF et la détection des visages, la lecture des données EXIF et le mode Timelapse.

L’utilisation de l’autofocus à détection de phase Nikon assure une mise au point aussi rapide qu’avec les objectifs NIKKOR Z dédiés.

Bague de couplage Canon EF pour hybrides Nikon Z Techart TZC-01

La bague TechArt Canon EF – Nikon Z dispose d’un bouton de fonction intégré qui vous permet d’enregistrer et de rappeler une distance de mise au point spécifique en appuyant et en maintenant le bouton argenté pendant deux secondes.

Selon Techart, cette bague Canon EF pour Nikon Z « prend actuellement en charge la plupart des objectifs Canon, Sigma, Tamron, Tokina et Zeiss avec monture EF, y compris certains objectifs légendaires comme les Canon 16-35 mm L, 24-70 mm L, 70-200 mm L, Sigma Série Art, lunettes Canon Tilt / Shift, objectifs zoom Tamron, etc. ».

Bague de couplage Canon EF pour hybrides Nikon Z Techart TZC-01

De plus, la bague est livrée avec une station d’accueil d’objectif pour les mises à niveau du firmware, afin de faire la mise à jour lorsque de nouveaux objectifs sont ajoutés. Les objectifs sans contacts CPU ne sont toutefois pas compatibles, les objectifs compatibles Canon EF des marques Samyang et Rokinon ne le sont pas encore (une prochaine mise à jour pourrait les rendre compatibles).

Avec cette bague, la possibilité d’utiliser un objectif Canon EF sur les appareils photo de la série Z augmente encore un peu plus l’attrait pour les hybrides Nikon, certains canonistes tentés par l’aventure Nikon hybride n’ayant pas pour autant envie de délaisser leurs (belles) optiques Canon. 

Pour cela, il leur faudra débourser environ 290 euros.

Source : Techart

Cette bague chez Amazon …

Télécharger cet article en PDF

Télécharger l'article en PDF

Vous recevrez par mail des conseils photo, des sujets inédits, des offres réservées aux abonnés et des réductions sur mes formations. Vous pourrez aussi échanger avec moi directement.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


5 Commentaires sur "Bague de couplage Canon EF pour Nikon Z hybrides Techart TZC-01"

  1. bonjour Jean-Christophe j’envisage de m’offrir le Z6 quelle est la différence entre une bague d’aptation active et passive cordialement

  2. Peut on mettre le zoom nouveau CANON HYBRIDE 70-200 de CANON, avec cette bague sur mon NIKON Z 7 ?
    Cordialement
    Gee

  3. Voila une publication très intéressante……Pour celles(ou ceux) qui comme moi souhaitent disposer d’un matériel performant par rapport à « leurs utilisations » et qui « cerise sur le gâteau » disposent d’objectifs de marque différentes de Nikon….Autrefois, c’était « avant » on était tributaire de la marque choisie, et par suite des choix de sa monture…..Sans remonter aux « calendes », pour ceux qui ont traversé l’histoire contemporaine de l’évolution des matériels photographiques, il était coutumier du fait d’être soit « nikoniste », « canoniste », « pentaxiste, »minoltaiste » etc , sans parler des marques ayant leur propre système(Olympus par exemple avec le format 4/3) , ou baïonnette ( Leica etc) Tout cela amenait les Photographes quelque soit leur nature(professionnels ou amateurs)) à choisir une marque et à s’y tenir….Il aurait été bien difficile à une certaine époque-sans faire rire- de vouloir monter un objectif Canon sur une baïonnette Nikon F par exemple. Bien entendu, « mécaniquement » tout restait cependant possible, car des fabricants de bague permettait de monter « physiquement » un objectif d’une marque sur un appareil d’une autre marque, mais on perdait pratiquement tout les réglages, et il fallait opérer « manuellement », ce qui mis à part quelques initiés , n’était guère pratique…Or les progrès de la technique, permettent aujourd’hui de rendre possible, ce qui était impossible hier….A la lecture de cet article, et surtout en voyant la photo qui l’accompagne, on voit un « Z50 » accouplé à un objectif Canon, et dans le même temps, on constate qu’on peut aussi avec une autre bague de la même marque monter du « Sony » etc.….Je ne rentrerais pas dans une logique technique pour expliquer, le pourquoi du comment, simplement disons que la technologie « hybride » ou le capteur est très proche de la monture permet d’éviter toutes les difficultés que l’on trouve sur un boitier traditionnel, ou le miroir et sa chambre, et le capteur placé forcément derrière, rendent plus complexes les mécanismes et dispositifs à installer. La réponse pour faire simple est la bague FTZ Nikon ou l’on constate que les connexions se font par des contacts(électriques) installés qui sur la bague F normale, qui sur la bague Z , en l’absence de toute came, tiges, poussoirs ou pièces mécaniques excepté pour le système de déverrouillage qui reste classique…Par extrapolation, on peut donc imaginer que sous réserves que le boitier comporte des contacts « électriques » de même que les objectifs associés, le montage de systèmes différents peut se concevoir d’une marque à l’autre…L’intérêt dans tout cela….Il est évident pour ceux qui souhaitent disposer d’un matériel performant répondant à leurs attentes, sans engager des dépenses importantes. On est la dans une forme de système idéal ou « autour d’un même boitier », on montera une kyrielle d’objectifs nouveaux et anciens, et bien sûr pour les très anciens(je pense par exemple aux « nikkor » avec la fourchette, on s’en tiendra au minimum, car la bague ne rendra pas autofocus(par exemple) des objectifs dépourvus de tous contacts, et fonctionnant avec des paramètres mécaniques…Je n’engage bien sûr que moi en ayant cette position. Les passionnés, ou inconditionnels de telles ou telles marques pourront toujours trouver produits à leurs choix et dans leurs marques de prédilection. Mais quel plaisir, quand on a par exemple un super objectif(quel qu’en soit la marque) de pouvoir le monter sur son appareil….De ce point de vue la, l’hybride se révèle un choix pertinent….Nikon a maintenant à son catalogue 3 hybrides un très haut de gamme(le z7) un de gamme disons « expert » le Z6, (tous les deux en full frame) et ce petit dernier le Z50, en format aps-c , « entrée de gamme », que personnellement, je situerai « un poil plus haut » tant ses possibilités sont étendues…Une petite anecdote, j’avais contacté avant sa sortie les services de Nikon pour ce qui concernait la synchro flash et la possibilité d’utiliser des flashs de studio…Mon interlocuteur m’avait répondu qu’il n’y aurait pas de problèmes et effectivement peu de temps après j’ai pu constater qu’à quelques exceptions près , les Z50 disposaient peu ou prou des mêmes fonctions au flash que les Z6 et Z7, et qu’on pouvait même utiliser l’adaptateur « as-15 » permettant de connecter un câble synchro une fois monté sur la griffe porte accessoires d’appareils Nikon dépourvus d’une prise de synchro direct que l’on trouve en principe sur les boitiers dédiés « professionnels » de la marque. Disposant de cet adapteur depuis de très nombreuses années, je ne peux qu’être rassuré et réjoui de voir une marque qui reste très attachée à son histoire et fondamentaux.