Comment sauvegarder et restaurer ses photos quand on change d’ordinateur

J’ai failli tout perdre le jour où mon ordinateur s’est arrêté sans jamais vouloir redémarrer. Savoir comment sauvegarder et restaurer ses photos s’avère indispensable dans un tel cas, et grâce à une méthode éprouvée j’ai pu redémarrer sans aucune perte.

Je vous dis comment j’ai fait et comment vous pouvez faire aussi pour adopter une méthode de sauvegarde fiable qui vous évitera bien des ennuis.

Comment sauvegarder et restaurer ses photos

Une procédure de sauvegarde appropriée vous permet de ne jamais craindre la perte de vos photos si votre ordinateur tombe en panne ou si un de vos disques durs ne fonctionne plus.

Dans la vidéo ci-dessus, je décris les différentes étapes à respecter pour savoir comment sauvegarder et restaurer ses photos – récupérer – en cas de problème.

Sauvegarde des photos

Multipliez les supports pour éviter de tout avoir au même endroit. J’utilise deux disques externes qui contiennent chacun les mêmes dossiers et fichiers sauvegardés. Si l’un des deux a une défaillance, je peux compter sur l’autre.

Je sauvegarde également tous mes fichiers sur un NAS en réseau, c’est une précaution supplémentaire si les disques reliés à mon ordinateur rencontrent le même problème (alimentation défaillante, problème physique dans la pièce, etc.). Ce NAS est situé dans une autre pièce à un autre étage. J’utilise un NAS Western Digital MyCloud E4100 à 4 disques avec configuration Raid5 (voir le test du NAS).

Pour éviter les ennuis liés au vol, je copie les photos sur un espace Cloud. J’utilise OneDrive (5To compris dans l’abonnement Microsoft Office).

Pour gérer mes sauvegardes j’utilise le logiciel SyncBack pour Windows. Carbon Copy Cloner est un équivalent pour Mac.

Les sauvegardes sont déclenchées automatiquement chaque jour sur tous les supports.

Restauration des photos

En cas de problème, comme celui cité dans la vidéo, et une fois l’ordinateur remplacé, je restaure mes sauvegardes :

  • photos en cours de traitement recopiées sur le disque interne,
  • catalogue Lightroom et dossiers associés,
  • presets et modèles de publications.

N’oubliez pas de reprogrammer toutes vos sauvegardes sur votre nouvel ordinateur sans perdre de temps, c’est la garantie de protéger à nouveau vos photos.

Mais aussi …

Pensez à sauvegarder tout ce qui concerne votre configuration informatique, et en particulier les fichiers d’installation de vos logiciels s’ils ne sont pas téléchargeables sur le site de l’éditeur (cas des anciennes versions par exemple). Notez aussi les numéros de série des logiciels et mots de passe indispensables, vous pouvez utiliser Evernote pour cela, c’est un service sécurisé dans le Cloud.

Sauvegarder vos photos ne suffit pas pour vous garantir un retour à la normale.

Plusieurs précautions valent mieux qu’une en matière de sauvegarde des photos. Avec un peu de méthode vous pouvez protéger vos photos et vos documents sans y passer trop de temps, ce serait dommage de vous en priver non ?

Vous avez des questions sur la sauvegarde ? Laissez-les en commentaire et parlons-en !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


30 Commentaires sur "Comment sauvegarder et restaurer ses photos quand on change d’ordinateur"

  1. Encore un truc, je numérote mes cd: 1,2,3,4 etc…. j’en suis à 50! Sur la pochette du cd je précise le nombre de photos que le cd contient, la taille du fichié gravé. Je numérote toutes mes photos qui sont sur mon cd (1,2,3,4 ….) comme ça si une photo venait à disparaître je m’en rend compte tout de suite. Ensuite, je pars du fichier cd pour faire ma copie sur disque dur ou cloud. Exemple: dans mon disque dur je mets CD 1, CD 2….. vous comprenez pourquoi ça me prend autant de temps! 😩

  2. Vous pensez sûrement que les cd ou DVD sont obsoletes et peu sécurisé face aux aléas du temps qui passe mais à chaque fois que mon disque dure externe ne marchait plus, ce sont les cd qui a plusieurs reprises m’ont permis de rien perdre. Ils ne sont pas susceptibles d’être attaqué par un virus car pas liés à internet. Votre disque dure, meme s’il n’est pas toujours connecté à votre PC peut être attaqué par un virus malveillant. Exemple: Votre PC est contaminé par un virus. Le virus va ensuite migrer sur le disque dur externe où vous rangez vos photos. On voit ça par exemple en ce moment avec les entreprises qui doivent payer une rançon à un pirate pour récupérer leurs données. Moi ça m’arrive souvent que des photos disparaissent de mon disque dur externe. Je sais pas si c’est la conséquence d’un virus ou d’une dégradation de la mémoire du disque dur mais au moins, avec mes versions cd, DVD ou blue ray personne peut supprimer ce qui est gravé (bon après si le support se dégrade c’est une autre histoire et ça m’est également arrivé. Aucun système est sur malheureusement! Donc je multiplie les supports (cloud, disque dur, cd) et idéalement il faut multiplier les copies sur chaque support ( avoir plusieurs cloud, plusieurs disques durs et plusieurs cd) A plusieurs reprises j’ai tout perdu. Une fois j’ai meme perdu un an de photos donc maintenant je suis un parano de la sauvegarde!!

  3. Ah et aussi pour chaque dossier (comprenant souvent plusieurs centaines de photos) je fais une sélection des plus belles que je développe pour avoir une version papier. Je les développe principalement dans un but de sauvegarde et non de partage. Je me dis qu’au moins elles sont à l’abris des problèmes technologiques (virus, panne électrique, etc….)

  4. Moi je sauvegarde sur deux système de cloud différent, un disque dur externe et pour chaque dossier photo je fais une copie sur 3 DVD. Le problème c’est que j’y passe un temps fou…..

  5. Bonjour et merci pour cette vidéo très claire et surtout très utile. N’ayant pas suffisamment de place sur mon disque externe actuel, j’envisage l’achat d’un WD MyBook 3 ou 4 To ou le Toshiba Canvio Premium 3 To. (Par ailleurs, j’effectue une sauvegarde sur le Cloud via Crash Plan.) Je penche pour le Western Digital afin de bénéficier de son logiciel pour programmer mes sauvegardes quotidiennes. Si vous connaissez ce logiciel, qu’en pensez-vous? Merci d’avance de vos conseils.

    • Je n’utilise pas les logiciels livres avec les disques car j’ai déjà un logiciel indépendant de gestion de fichiers, SyncBack, qui pilote tous mes disques. Je préfère cette méthode qui m’évite d’avoir des procédures différentes d’un disque à l’autre parce que le logiciel change d’une marque à l’autre.

  6. Merci, très pratique. Demande de précision : qu’ est-ce qu’ un NAS ? Bonne journée.

  7. Qu’en est-il de la liste des mots clés? Est-elle avec les dossiers associés à Lightroom et si oui, où se trouve-t-elle?

  8. En plus de tout cela – disque externe de 1TO, disque de mon Mac et un NAS -, après une double erreur qui m’a fait perdre plus de 1000 photos, j’ai décidé de conserver intactes, dans un coffre, toutes mes cartes sans les écraser.

    • Les cartes ne sont pas des supports fiables, et ça finit par coûter cher 😀

      • Merci Jean Christophe de ta reponse,
        Aucun support n’est fiable à 100% c’est pourquoi il faut les multiplier, je précise ma méthode :
        J’ai un disque SSD Dr 1 TO pour les photos récentes et celles que je veux retravailler.
        Un NAS de 12 TO pour le stockage et l’accès à distance en RAID 5 et en mirroring avec un autre NAS de mon fils à 2500 km
        J’archive des sélections de photos sur des DVD
        et enfin je garde les originaux sur les cartes que j’archive.
        J’ai décidé cela après avoir perdu plus de 1000 photos impossibles à refaire par une erreur de manipulation
        Merci pour tes communications

  9. Je sauvegarde toutes mes photos sur des clés USB et sur un disque dur externe ainsi j’ai deux copies de tous mes dossiers.
    Super vos conseils.
    Merci.

  10. Jean-Marie PROUTEAU | 28 mars 2017 à 11 h 33 min | Répondre

    Je fais tout ça sans Nas, mais j’ai une sauvegarde caché ailleurs en plus de 3 sur disque dur externe, je ne vais spas sur le Cloud, et j’utilise Synback pour synchroniser.
    merci pour les conseils photos, c’est là que j’en ai le plus besoin. comme j’ai un Nikon D750 et plusieurs objectifs récents, pas le 28/70, j’apprécie vos présentations et les articles correspondants

  11. bonjour,

    C’est toujours intéressant de savoir comment les autresfont, aussi merci pour l’article.

    Perso, lorsque je change d’ordi, je garde le vieux en sauvegarde. Même config, mêmes logiciels. Mes datas sont sur disques externes, bien sûr dupliqués avec synback sur d’autres DD.
    En cas de défaillance (récemment une carte graphique), j’ai juste à brancher les datas sur le vieux et je peux continuer à travailler (moins vite, mais c’est mieux que rien) en attendant la réparation.
    Autre astuce, pour éviter une débauche d’alim et d’occupation de ports USB, j’utilise des DD de grande capacité 4To, partitionnés en 2 . Comme cela, pour les sauvegardes j’utilise 2 DD de 2To plus robustes et qui risquent moins la panne brutale et irréversible des DD de grande capacité.
    Autre astuce, je copie les cartes mémoires sur des disques dit « CHRONO » (x3) classé par événement et N° de carte et ensuite je travaille sur un disque TRAVAIL où je renomme les fichiers et les organisent en dossiers classés par événements et sous divisions( par ex. 1ere manche, 2eme…). Je les traites ensuite avec CO1 et stocke les catalogues sur un disque du même nom.
    Les disques « TRAVAIL » et « CO1 » sont dupliqués chaque soir sur des disques du même nom indicé A,B et C.
    Pour résumé il suffit de brancher TRAVAIL et CO1sur un micro pour pouvoir fonctionner avec ce dernier.
    En cas de mauvaise recopie de fichier, ( si ça arrive) il suffit d’aller dans CHRONO pour récupérer l’original
    A+

  12. Merci Jean-Christophe pour tous tes travaux que tu mets à la disposition des lecteurs assidus … et des autres.

    C’est une douleur que perdre réellement des photos de famille (enfants, petits-enfants, êtres disparus …) et d’autres photos irremplaçables, bien sûr.

    Ma stratégie est simple : sauvegarde quasi quotidienne sur 1 disque externe que je porte chaque samedi en coffre loué en banque ; je prends alors dans le coffre, le 2e disque qui s’y trouve, et je sauvegarde dessus durant 1 semaine.
    Ainsi, je suis en rotation sur 2 disques durs externes.

    Bonne continuation.

  13. Je suis aussi un parano de la sauvegarde, j’ai 2 disques externe, 2 NAS et un cloud onedrive microsoft office, j’ai aussi SyncBackSE…
    Bon WE.

  14. Bonjour Christophe,

    Merci pour le partage et pour ton site toujours si utile et agréable dans son ensemble.
    Pour ma part je fais à peu près la même chose en ce qui concerne les sauvegardes sur deux disques externes. Par contre, vu la taille de mon appart, le NAS ne serait pas trop utile. Et le cloud, je ne suis pas fan. J’ai remplacé les deux (NAS et Cloud) par un fonctionnement sur disque nomade que j’ai soit avec moi, soit planqué quelque part et sur lequel je travaille directement avec mon ordi portable. Toutes les nouveautés (photos et catalogue) sont ensuite copiées sur les deux disques de sauvegarde à chaque fin de session de travail chez moi (en sortie de Ligthroom, automatiquement) avec l’ordi portable docké. Sans entrer dans les détails, j’ai un très grand nombre de sauvegardes du catalogue géré par un processus d’historisation à deux niveaux et une recopie sur un deuxième ordi. Pour moi, c’est surtout le catalogue qui importe : les photos, une fois copiées sur plusieurs support ne bougeant pas vraiment. Et en cas de panne du portable, je peux bosser directement depuis le deuxième ordi, la synchro fonctionnant aussi dans l’autre sens.
    J’ai déjà fait deux remplacement du disque nomade sans souci. J’ai pu aussi récupérer mon travail plusieurs fois après des fausses manips sur le catalogue. Ca à l’air de rouler. Et j’ai malheureusement eu aussi l’ordi qui a lâché. Là encore, pas de problème pour récupérer la configuration.
    Dans tous les cas, rien n’est parfait et je plussois : la multiplication des sauvegardes est la seule planche (contact :D) de salut ;).

    Bon Dimanche

  15. Article intéressant, pour l’heure je ne fais qu’une sauvegarde vers un disque externe mais j’étudie l’option « cloud » et le nas déporté chez quelqu’un…
    J’ai une question pratique sur la sauvegarde : j’utilise SyncbackFree et je suis confronté au problème suivant. J’importe mes photos sur mon PC avec LR. La sauvegarde recopie tous mes dossiers photos et catalogue LR… Mais après avoir trié mes photos j’en supprime certaines, les totalement ratées ou doublons inutiles… Parfois après qu’elle aient été sauvegardée ! Comment les enlever de la sauvegarde ?

    • Il faut caler un profil de sauvegarde de type miroir, je détaille tout cela dans la formation Lightroom sur http://www.traitement-photos.com

      • Effectivement c’est l’idée que j’avais, mais dans ce cas comment gérer la suppression accidentelle ? Il y a peut-être moyen de lister les fichiers à supprimer afin de valider celle-ci ? En lançant cette sauvegarde miroir selon une fréquence moins élevée en parallèle d’une sauvegarde simple quotidienne…
        Autre problème : les jpg d’export ? Je génère ceux-ci dans un sous répertoire de celui des raw, exemple raw dans répertoire 2017-01-20, jpg dans sous-répertoire développement. Comment éviter d’embarquer les jpg

  16. Salut Jean Christophe
    Bien vu le partage pour bien récupérer et savoir faire. Bon dimanche.

  17. Christian DULHOSTE | 26 mars 2017 à 9 h 37 min | Répondre

    Bonjour Jean-Christophe !
    Tu parles de disque de sauvegarde mais pas des Clefs USB. Je trouve que l’ avantage est qu’ il n’ y a pas de pièces mécaniques et donc d’ usure.

  18. Amazon propose de l’illimité pour sauvegarder ses photos en ligne sur leur cloud pour les clients « Premium » (49€ / an). Les raws, JPEG et autres formats sont acceptés.

    Pour 70€ / an, vous pouvez avoir un cloud sans limites. C’est la solution que j’ai prise car j’ai beaucoup d’autres choses à sauvegarder.

    Cette solution ne vaut que si on a la fibre et un bon débit d’upload.

    Les NAS en duplication (RAID 1) ne vous protègent-pas contre une panne de… NAS. Il est préférable d’en avoir 2 et de dupliquer les données de l’un sur l’autre. Solution efficace mais très chère et qui ne vous protège-pas contre les cambriolages, les incendies et les dégâts des eaux.

    Une solution économique c’est d’avoir 2 disques externes de bonne capacité et de sauvegarder vos images tout les x jours. Une fois la sauvegarde faite, il faut confier le 1er disque à un ami ou de la famille et connecter le disque 2.

    Là c’est moins cher et vous êtes protégés. A vous de faire un test en réel de vos sauvegardes en prenant un autre ordinateur et voir si vous pouvez encore bosser.
    Je vous déconseille de sauvegarder en 1 seul gros fichier compressé. Sauvegardez vos images par copie simple. Il existe des logiciels gratuits pour ça.

    La solution des NAS est en vogue mais les bonnes vieilles méthodes sont toujours fiables. Si après ça vous perdez vos photos…

    Fab