Le Nikon D3x est mort, vive le … Nikon D800

Le Nikon D3x, reflex numérique de la gamme professionnelle, riche de ses 24Mp, vient de voir sa carrière interrompue officiellement. Il disparaît donc du catalogue et laisse sa place, sans grande surprise, au Nikon D800 et ses … 36Mp.

vue de face du Nikon D3X

Si les sites Nikon européens et le site français en particulier n’ont pas encore répercuté l’annonce, le site Nikon Japon a été mis à jour ces dernières heures et le Nikon D3x se retrouve dans la gamme « discontinued », ou en bon français, « arrêté ». Rien de bien surprenant depuis que l’on connaît le contenu de la fiche technique du Nikon D800 apparu dernièrement.

Ce n’est pas qu’une affaire de pixels, et les 36Mp du Nikon D800 ne sauraient justifier à eux-seuls la mise à l’écart du D3x. Mais la performance globale du nouveau venu, les qualités dynamiques de son capteur et son rendement global, couplés à une finition du boîtier de niveau professionnel également, constituent autant d’atouts poussant le D3x vers la sortie après un peu plus de 3 ans de carrière. Sans compter sur un tarif de près de 6000 euros, face à une addition bien moins salée pour le D800 qui coûte sensiblement moitié prix.

Il n’en fallait pas plus pour que le dernier D3 encore au catalogue tire sa révérence. L’annonce officielle sur le site japonais de la marque devrait être reprise d’ici peu par les différentes filiales Nikon en Europe et dans le reste du monde.

Le D3x n’en reste pas moins un superbe boîtier qui ne démérite pas pour autant. Sa qualité de finition, son boîtier monobloc, la définition de son capteur (24Mp quand même), ses capacités en studio, paysage, font toujours de lui un excellent outil de travail. Les modèles que l’on ne va pas manquer de trouver en occasion d’ici quelques semaines, quand le D800 aura fait son arrivée en masse, pourraient donc être de très belles opportunités à saisir si tant est que le tarif soit adapté. En effet, faut-il payer un D3x d’occasion plus cher qu’un D800 neuf ? Suspens …

Source : Nikon Japon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. REJOIGNEZ MA LISTE DE CONTACTS PERSOS et recevez des conseils pratiques et motivants.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


11 Commentaires sur "Le Nikon D3x est mort, vive le … Nikon D800"

  1. Il a eu des rumeurs du D4x annoncé à 54,6 mpix , le D800 va prendre cher ! d’autant plus que le D800 est un peu limite en animalier, la rafale est trop courte, avec la rafale (peut être améliorée) du D4 ça va être énorme !

  2. Le Nikon D800E que j’ai depuis une dizaine de jours fait un peu « camelote » à côté des D2 et D3!
    Ceci dit, les prises de vues sont superbes.

  3. Il n’ a pas de différence notables entre D4, D3X et D800 au niveau du résultat (!)
    C’ est ce que j’ ai, avec quelques confrères, pu vérifier à la démo de Charlety.

  4. Il n’est pas impossible de voir apparaître dans un futur proche (12 à 18 mois), un D4X, avec une définition intermédiaire entre celle du D4 et du D800 …

  5. nikon france n’est peut être pas plus au courant que le chef de rayon de la FNAC de la stratégie à long terme de nikon !

    le D3X était utilisé principalement en illustration / paysage / archi / studio… que des utilisations ou la construction du D800 sera largement suffisante

  6. Contrairement a Machphot je pense que le D4 et le D800 ne couvre pas tout le public du FX, je ne doute pas qu un vrai successeur au D700. les derniers boitiers nikon etant positionné autrement sur le marché (D7000 positionné entre D90 et D300 et D5100 entre D90 et D60)

    • Je suis assez d’accord. Les D800 et D4 sont d’excellents produits, mais entre le D800 (orienté Paysage et Studio) et le D4 (orienté Reportage), il y a un « trou » dans la gamme FX.

      Un boîtier 24 Millions de pixels, avec très peu de bruit dans les hautes résolutions, et offrant une cadence de prise de vues d’environ 7 images/seconde serait sans aucun doute très apprécié.

  7. un soupçon d’intelligence permettrait un transfert du capteur de 24Mpx du D3x sur un clone du D800 qui pourrait être une très bonne alternative entre un D700 vieillissant et un D800 démesurément trop chargé en photosites. Mais ne rêvons pas il n’y a aucun espoir de voir apparaitre un D750, ou un D800xs…

  8. C’est étrange, lors de la discussion de Nikon France sur les D800/D4, il a été clairement dit que le D800 ne remplaçait justement pas le D3x. La raison en était que le public n’était pas le même pour ces 2 appareils.

    –> 39- Considérez-vous le D800 comme le remplaçant du D3X ?
    Nikon: Non. Le D800 a un positionnement différent des boitiers existants comme le D700 ou le D3x.

    • Très bonne remarque ! malgré les 36 mpix du D800 ce dernier ne peut rivaliser avec les boitiers pro comme le D3 (X et S) , le remplaçant du D3x est naturellement le D4x ….le D800/E remplace le D700…bien vu !