Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III pour Nikon Z, les très grandes ouvertures arrivent

Shenyang Zhongyi Optical, la société qui fabrique des optiques sous les noms de marque Zhongyi et Mitakon annonce un objectif à très grande ouverture f/0.95, le Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III pour hybride Nikon Z.

Cette optique, la première à proposer une telle ouverture, devance le très attendu Noct-Nikon Z 58 mm f/0,95 S annoncé par Nikon pour 2019 dans son plan produit.

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III : présentation

La monture Nikon Z a remis au goût du jour les objectifs à très grande ouverture pour boîtiers plein format. Avec son tirage mécanique très court (16 mm), cette monture permet aux opticiens de concevoir des objectifs dont la construction s’avérait quasiment impossible pour les reflex en raison de contraintes optiques très élevées. La monture Z levant ces contraintes en grande partie, Nikon a annoncé dès l’arrivée des Nikon Z 6 et Z 7 un objectif à ouverture f/0,95, le 58 mm série S qui doit arriver en 2019.

Etre capable de concevoir un objectif ouvrant à f/0,95, très performant et économiquement viable est un challenge que certains ingénieurs se plaisent à relever. Ceux de Nikon, déjà, qui nous promettent une optique qui devrait être celle de tous les records en matière de qualité d’image, de taille aussi car des lentilles qui permettent une ouverture de f/0,95 il faut bien les loger quelque part. Cette formule optique rend extrêmement difficile la motorisation autofocus aussi le Nikon Z 58 mm f/0,95 est-il annoncé comme à mise au point manuelle.

Pour en savoir plus sur les contraintes optiques, pourquoi la mise au point est manuelle et pourquoi il est très difficile d’utiliser une telle optique en pratique, je vous renvoie vers l’excellent article de Bruno Labarbère : Mais pourquoi le futur Noct-Nikkor S 58 mm f/0,95 sera-t-il à mise au point manuelle (et si gros) ?

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III

Chez Shenyang Zhongyi Optical, une société chinoise qui conçoit des optiques compatibles avec différentes marques d’appareils photo, le défi consistant à être les premiers à sortir un f/0,95 était trop beau pour ne pas être relevé ! Tamron et Sigma sont occupés ailleurs et un peu frileux avec la monture Z aussi les opticiens alternatifs se lancent dans l’aventure.

Après Samyang et ses MF 14 mm f/2.8 et MF 85 mm f/1.4 pour Nikon Z, c’est donc Shenyang ZO qui grille la politesse à Nikon puisque voici venir le Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III compatible avec les montures Nikon Z, Sony E et Canon RF (tant qu’à faire …).

Les caractéristiques techniques de cette optique font la part belle à l’ouverture, forcément. Celle-ci varie donc de f/0,95 à f/16, le rapport de reproduction est fixé à 0,1 tandis que la distance minimale de mise au point est de 50 cm et l’angle d’ouverture de 45°.

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III

La formule optique utilise 10 éléments en 7 groupes, dont quatre lentilles en verre à dispersion extra-faible, une en verre à réfraction ultra haute, le diaphragme est à 11 lames et le contrôle de l’ouverture sans cran est ultra-silencieux (notez les superlatifs …).

La mise au point manuelle est assurée par ce qui semble être une large bague sur les photos, je n’ai pas plus de détails pour le moment.

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III

Notez la présence d’une échelle de profondeur de champ sur le fût, des indications qui devraient s’avérer très utiles à grande ouverture, étant donnée l’extrême difficulté à faire le point à cette valeur.

Le diamètre du pas de vis pour filtre est de 67 mm, l’objectif pèse 720 gr. et mesure 73,3 mm de diamètre pour 83,5 de long.

Le Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III est en vente au tarif de 799 USD, les frais de port sont offerts pour la France. Si vous achetez l’objectif depuis le site du fabricant, la garantie est de 5 ans.

Premier avis sur le Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III

Il est bien difficile de juger une telle optique sans l’avoir vue, et surtout l’avoir testée. Toutefois, les photos diffusées sur le site de Shenyang Zhongyi Optical montrent un piqué sans commune mesure avec celui des optiques Nikon Z, des distorsions importantes en périphérie et une déformation visible des détails situés dans la zone de flou, en avant comme en arrière du plan de mise au point.

Mitakon Speedmaster 50 mm sample - Credit: Bastian Kratzke

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III  – Photo (C) Bastian Kratzke

Mitakon Speedmaster 50 mm sample - Credit: Wen Tai

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III  – Photo (C) Wen Tai

Mitakon Speedmaster 50 mm sample - Credit: Bastian Kratzke

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III  – Photo (C) Bastian Kratzke

Mitakon Speedmaster 50 mm sample - Credit: Wen Tai

Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III  – Photo (C) Wen Tai

Face au Noct-Nikon Z 58 mm f/0,95 S à venir, ce 50 mm Mitakon a pour lui un tarif imbattable, le Nikon devant compter un zéro de plus dans son tarif (les estimations sont d’environ 7000 euros) si j’en crois mes sources bien informées.

Reste à savoir si utiliser une telle optique sur un boîtier Nikon Z dont la monture favorise l’excellence des optiques est une bonne idée ou non au-delà de l’aspect ludique (et du fait d’avoir un f/0,95 autour du cou). D’autant plus que le Nikon Z 50 mm f/1.8 S à l’ouverture « modeste » f/1.8 est déjà une référence en termes de piqué et de qualité d’image qui ne coûte « que » 679 euros.

Source et plus d’infos : Mitakon ZY Optics

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


4 Commentaires sur "Mitakon Speedmaster 50 mm f/0.95 III pour Nikon Z, les très grandes ouvertures arrivent"

  1. J’attends de voir un test réel pour juger cette optique.
    Pour les amoureux des grandes ouvertures dont je fais parti et peut être que ces défauts peuvent lui permettre de se démarquer.

  2. 7000 € heu vous m’en mettrez un dizaine 🙂

  3. Je reconnais l’avancée technologique du bidule, mais pas autant son succès commercial auprès des photographes dits « ordinaires » qui n’ont que des minables f1,8 comme objectifs autrefois appelés lumineux…Mais bon…On a eu la course aux millions de pixels qui a fait vendre et vendre encore des boitiers aux capteurs remplis jusqu’à plus soif de pixels. Maintenant que cette course semble pas mal terminée, les constructeurs se sont tourné vers le sans miroir en FF mais en même temps aux objectifs F1,4 et même plus…Bravo! La technologie est franchement en progrès, sauf que je suis incapable financièrement de la suivre. Hier à Montréal, j’ai fait un petit shoot printanier avec mes trois aïeuls: D7100 + 35mm f1,8 et 50mm F1,8…En faisant le post traitement de mes .nef avec mon vieux Capture NX2, je me suis rendu compte que le résultat était franchement très satisfaisant et que j’étais parfaitement bien équipé. Je vais garder tout ce beau monde encore quelques années et laisser passer cette belle parade.

  4. Mitakon f,95 une belle prouesse technologique, oui mais encore?
    Personnellement ça ne suscite que peu d’intérêt mais c’est sans l’avoir vu, ni essayé ni comparé. Le tarif par contre comparé à un excellent f1,8 est astronomique qui va définitivement réduire le potentiel à quelques dizaines d’acheteurs.
    Bravo quand même mais mon gérant de banque en a décidé autrement. lol