Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR, zoom DX x16.7 pour 980 euros

Nikon annonce le nouveau AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR, un zoom dédié aux boîtiers à capteur APS-C au format DX. Cette nouvelle optique de la gamme Nikon apporte une solution simple et polyvalente à tous les photographes en quête d’un objectif zoom de grande amplitude, capable de fonctionner aussi bien en mode grand-angle qu’en mode télé. Ce zoom au format DX représente l’équivalent d’un zoom 27-450mm en plein format avec une amplitude de 16.7x. Son ouverture variable de f/3.5 à f/5.6 fait de lui un modèle polyvalent, loin des très grandes ouvertures f/2.8 constantes des modèles pros mais proposé à un tarif plus accessible.

Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR, zoom DX - 980 euros

Ce nouveau AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR dispose de la plupart des technologies du moment de la gamme Nikkor, tout comme le nouveau Nikkor AF-S 24-85 mm f/3,5-5,6G ED VR annoncé en même temps. Il est équipé d’un système de réduction des vibrations – VRII – qui permet de gagner, selon la marque, environ 4 valeurs de diaphragme ou de vitesse.

Cette optique dispose de deux modes de mise au point, le mode autofocus à priorité manuelle (M/A) et le mode manuel (M), que l’on choisira à l’aide du commutateur présent sur l’objectif. La fonction M/A permet de modifier manuellement la mise au point lorsqu’on travaille en mode autofocus. La fonction M permet de désactiver totalement l’autofocus pour ne faire le point qu’en manuel à l’aide de la bague dédiée.

Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR

de 18 à 300mm avec le zoom AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR

Le Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR dispose également d’un système de mise au point interne qui permet une modification très rapide de la mise au point et évite de voir l’objectif changer de longueur avec la focale ou la mise au point.

La motorisation interne est de type SWM, un classique désormais chez Nikon. Ce type de motorisation assure rapidité, précision et silence de fonctionnement.

Les lentilles disposent du traitement Nikon SIC – Super Integrated Coating – dont le but est d’aider à la reproduction la plus fidèle possible des couleurs et à la réduction des effets indésirables comme le flare. Lentilles asphériques, verres ED, les dernières avancées de la marque en matière de construction optique n’ont pas été oubliées. Un bon point également pour le blocage en mode transport, un défaut souvent reproché à ce type d’objectif qui a tendance à s’allonger tout seul lorsque le boîtier est porté autour du cou.

Fiche technique du Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR

  • Type de monture : Nikon F
  • Format : DX
  • Plage de focales : 18-300mm
  • Facteur de zoom : 16.7x
  • Ouverture maximale : f/3.5
  • Ouverture minimale : f/22-32
  • Angle de vue maximum  (format DX) : 76°
  • Angle de vue minimum (format DX) : 5°20′
  • Ratio de reproduction maximum : 0.32x
  • Nombre d’éléments optiques : 19 en 14 groupes
  • Diaphragme : 9 lames
  • Distance minimale de mise au point : 0.45m
  • Diamètre du filtre : 77mm
  • Dimensions (diamètre x longueur) : 83 x 120mm
  • Poids : 830 gr.
  • Accessoires fournis : étui souple CL-1120

Le Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR sera disponible à la vente dès la fin du mois de juin, au tarif public de 980 euros. Ce tarif plutôt élevé pour une telle optique positionne ce zoom bien au-delà de ce que propose la concurrence. Le Tamron 18-270mm ne dépasse pas les 500 euros, le Sigma 18-250 se trouve aisément à moins de 450 euros. Certes,  ce nouveau Nikon propose une focale maximale de 300mm, une fiche technique intéressante mais cela suffira-t-il à justifier un tel écart de prix, rien n’est moins sûr. Les premiers tests devraient donner quelques éléments de réponses quand les premiers exemplaires seront disponibles.

Source : Nikon

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


12 Commentaires sur "Nikon AF-S DX Nikkor 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR, zoom DX x16.7 pour 980 euros"

  1. Cet objectif est-il compatible avec le nikon D40 ?

  2. Cet objectif est-il compatible avec le nikon D40 ?

  3. Concernant le 18/300 Nikon je l’ai acheté pour remplacer le 18/200 VR. Au premier abord le poids est bien présent, la netteté est au rendez-vous à condition de ne pas être pressé pour la MAP à la focale 300, qui semble lente puisqu’il faut attendre que le moteur effectue une marche arrière pour revenir faire le point. Ceci certainement dû à la faible ouverture pour un 300 mm. Les couleurs sont respectées, tout en sachant qu’à la focale 300 en photos animalière il est nécéssaire d’apporter une correction de   +  0.3  à l’exposition. Ne pas oublier de repasser à 0 pour les focales inférieures à 200. Tout ceci effectué avec un Nikon D90.
    Le 18/200 n’a rien a envier à ce 18/300 un peu lent et lourd,. Les deux optiques en ma possession sont excellent au recadrage assez serré.
    Pour la lenteur de la MAP, j’ai pour astuce de mettre sur l’infini avec la bague de retouche  de la MAP et de la maintenir pour que cette dernière gagne du temps.
    Je dois dire qu’en photo rapprochée, ce 300 mm est excellent, je recadre des photos MACRO de belles qualité.
    Ces objectifs sont très polyvalents  pour voyager, un amateur ne fera que peu de différence avec une focale fixe. Je ne dis pas Bof.

  4. Concernant le 18/300 Nikon je l’ai acheté pour remplacer le 18/200 VR. Au premier abord le poids est bien présent, la netteté est au rendez-vous à condition de ne pas être pressé pour la MAP à la focale 300, qui semble lente puisqu’il faut attendre que le moteur effectue une marche arrière pour revenir faire le point. Ceci certainement dû à la faible ouverture pour un 300 mm. Les couleurs sont respectées, tout en sachant qu’à la focale 300 en photos animalière il est nécéssaire d’apporter une correction de   +  0.3  à l’exposition. Ne pas oublier de repasser à 0 pour les focales inférieures à 200. Tout ceci effectué avec un Nikon D90.
    Le 18/200 n’a rien a envier à ce 18/300 un peu lent et lourd,. Les deux optiques en ma possession sont excellent au recadrage assez serré.
    Pour la lenteur de la MAP, j’ai pour astuce de mettre sur l’infini avec la bague de retouche  de la MAP et de la maintenir pour que cette dernière gagne du temps.
    Je dois dire qu’en photo rapprochée, ce 300 mm est excellent, je recadre des photos MACRO de belles qualité.
    Ces objectifs sont très polyvalents  pour voyager, un amateur ne fera que peu de différence avec une focale fixe. Je ne dis pas Bof.

  5. Objectif qui fait tout, et finalement qui ne fait rien de bien…
    Bof.

  6. Objectif qui fait tout, et finalement qui ne fait rien de bien…
    Bof.

  7. Pour le 18-200mm, pas testé avec le D7000, mais je ne pense pas qu’il soit plus performant que le 16-85mm.Quand pensez vous?

  8. Pour le 18-200mm, pas testé avec le D7000, mais je ne pense pas qu’il soit plus performant que le 16-85mm.Quand pensez vous?

  9. Donc calculé pour les capteur 16 mp et 24 mp?
    J’ai remarqué que le 18-105 mm nikkor donne de plus beaux raw que le 16-85mm sur le D7000!!! 

  10. Donc calculé pour les capteur 16 mp et 24 mp?
    J’ai remarqué que le 18-105 mm nikkor donne de plus beaux raw que le 16-85mm sur le D7000!!!