Quelle carte SD choisir pour un appareil photo reflex ou hybride ? Caractéristiques et critères de choix

Vous utilisez un appareil photo reflex ou hybride et vous ne savez pas quelle carte SD choisir ? Vous ne savez pas faire la différence entre les différents modèles de cartes SD/SDXC/SDHC/SDUC … ?

Voici de quoi en savoir plus pour faire le bon choix.

Quelle carte SD choisir pour un appareil photo reflex ou hybride ?

Les cartes SD au meilleur prix chez Miss Numerique

Les cartes SD au meilleur prix chez Amazon

Quelle carte SD choisir : pourquoi la réponse est complexe

La carte SD reste le support de stockage le plus répandu en photo et en vidéo numérique, qu’il s’agisse d’appareils reflex comme hybrides. Elle a éclipsé la carte CF (Compact Flash) ainsi que la plupart des autres formats, à l’exception du format MicroSD qui dérive du format SD et adresse les appareils de petite taille et du format XQD plus récent et performant.

La carte SD a évolué avec les années, tout en devenant de plus en plus fiable et accessible financièrement. Bien qu’elle ne soit pas aussi performante ni endurante dans sa version SDXC que la carte XQD qui veut lui ravir sa place de leader, la carte SD en a encore sous le pied en termes de volume de stockage et de performance (voir la carte Lexar SD 1 To).

Pour le photographe, avant même d’utiliser une carte mémoire correctement, la choisir relève encore du parcours du combattant  : classe, vitesse, standard, format, volume … autant de termes techniques qu’il faut comprendre pour ne pas faire d’erreur.

Caractéristiques des cartes SD

Définition des termes apparaissant sur les cartes SD

Quelle carte SD choisir : Caractéristiques des cartes SD Définition des termes apparaissant sur les cartes SD

Certaines mentions comme la classe de vitesse vidéo ou le type de bus peuvent ne pas apparaître sur toutes les cartes.

Les différents formats de cartes SD

Plusieurs formats de cartes SD sont apparus avec les années, ils ont pour but de définir les caractéristiques et performances des cartes :

  • cartes SD (2000),
  • cartes SDHC (2006),
  • cartes SDXC (2009),
  • cartes SDUC (2018).

Si vous ne savez pas quelle carte SD choisir, intéressez-vous au format qui définit la capacité maximale, le type de bus de transfert de données et le système de fichiers que la carte sait gérer.

Les deux formats les plus courants actuellement sont le SDHC et le SDXC. Le type SD standard a quasiment disparu de la circulation et le type SDUC apparu en 2018 n’a pas donné lieu encore à la production de cartes grand public (ni de boîtiers capables de les gérer).

Les valeurs données ci-dessous sont indicatives et peuvent différer en conditions réelles selon le type de boîtier (et le contrôleur de données) utilisé.

Notez également que le taux de transfert en écriture diffère généralement du taux de transfert en lecture. Il faut privilégier le taux de transfert en écriture puisque c’est lui qui peut être un facteur limitant lors de l’enregistrement de photos en mode rafale ou de flux vidéo 4k par exemple.

Type de carteCapacitéVitesse de bus supportéeSystème de fichiers
SDjusqu’à 2 Go12.5 Mo/sFAT12/FAT16
SDHCjusqu’à 32 Go25 Mo/sFAT32
SDXCjusqu’à 2 To312 Mo/sexFAT
SDUCjusqu’à 128 To985 Mo/sexFAT

Comme vous pouvez le voir, les cartes SDXC et SDUC, plus récentes, offrent de meilleures performances. Privilégiez les cartes SDXC si votre appareil photo est compatible, les cartes SDUC n’existant pas encore au moment de l’écriture de cet article (février 2019).

Cette classification ne suffit pas à indiquer les performances précises des cartes, elle est complétée d’autres catégories et critères.

Classes de vitesse

La classe de vitesse définit la capacité de la carte à écrire et lire les données plus ou moins vite.

Il existe trois types de classes de vitesse génériques pour distinguer les différentes cartes SD :

  • la classe de vitesse (simple, historique),
  • la classe de vitesse UHS,
  • la classe de vitesse vidéo.

Les classes 2, 4 et 6 permettent d’écrire sur une carte fragmentée à 2, 4 et 6 Mo/sec. respectivement.

Une carte de classe 10 permet d’écrire à la vitesse minimale de 10 Mo/Sec. sur une carte non fragmentée qui dispose d’un bus haute vitesse.

ClassesVitesse minimale d’écritureUtilisation possible en vidéo
Classe 22 Mo/sVidéo SD
Classe 44 Mo/sVidéo jusqu’à 1080p/30p
Classe 66 Mo/sVidéo jusqu’à 1080p/30p
Classe 10, U1/V1010 Mo/sVidéo jusqu’à 1080p/120p
Classe 10, U3/V3030 Mo/sVidéo jusqu’à 4K/120p
Classe 10, U3/V6060 Mo/sVidéo jusqu’à 8K/120p
Classe 10, U3/V9090 Mo/sVidéo jusqu’à 8K/120p

La classe 10 regroupe désormais la quasi-totalité des cartes SD.

Classes UHS (Ultra High Speed) et types de bus de données

Les termes UHS-I et UHS-II désignent les performances minimales en écriture pour une carte SD :

  • UHS-I : 10 Mo/sec.
  • UHS-II : 30 Mo/sec. ou plus

Ces taux précisent la quantité de données théorique maximale qui peut entrer et sortir de la carte SD en fonction du bus utilisé.

Plus le chiffre indiqué après les trois lettres UHS est élevé, plus la capacité du bus de transfert de données est importante.

Notez que les séries UHS-II et UHS-III, en raison de capacités de bus plus importantes que l’UHS-I, imposent une seconde rangée de connecteurs (« pins ») sur la carte.

BusVitesse du bus
UHS-I12.5 Mo/s (SDR12)
25 Mo/s (SDR25)
50 Mo/s (SDR50, DDR50)
104 Mo/s (SDR104)
UHS-II156 Mo/s (FD156)
312 Mo/s (HD312)
UHS-III312 Mo/s (FD312)
624 Mo/s (FD624)
UHS-Express985 Mo/s (FD985)

Classes de vitesse en vidéo

Afin de répondre aux attentes des vidéastes dont les besoins diffèrent de ceux des photographes (enregistrement de flux de données continus, faible nombre de fichiers mais volumétrie unitaire importante), l’association qui gère le standard SD a créé des classes de vitesse pour la vidéo.

Lorsque cette indication apparaît sur une carte, elle est identifiable à l’aide de la lettre V.

V30, par exemple, indique que la carte peut enregistrer jusqu’à 30 Mo/sec.

Conversion Vitesse et facteur X

La vitesse de lecture et d’écriture, ou plus exactement le taux de transfert des données, indique la capacité de la carte à restituer les données comme à les écrire plus ou moins vite.

Selon le type de carte et de marquage, ce taux est indiqué en quantité de données par seconde ou en multiplicateur du taux de référence (facteur X).

Le facteur X définit le coefficient multiplicateur à appliquer au taux de transfert de référence, celui du CD-Rom qui vaut 150 Ko/sec. Une carte 300x pourra donc transférer à 300x la vitesse du CD-Rom.

Ce taux perd de sa signification désormais avec la disparition du CD-Rom, il est remplacé par la vitesse absolue de la carte.

Vitesse (multiplicateur du taux CD-Rom de référence)Taux de transfert approximatif équivalent
300x45 Mo/s
400x60 Mo/s
633x95 Mo/s
1000x150 Mo/s
2000x300 Mo/s

Capacité de stockage d’une carte SD

La capacité de stockage désigne le volume de données que la carte SD peut contenir. Ce volume est exprimé en Go (giga-octet soit 1024 Mo), ou en To pour les cartes les plus récentes.

Plus la capacité de la carte est importante, plus vous pouvez stocker de données dessus. Plus le risque est élevé, aussi, de perdre beaucoup de données en perdant la carte. Si vous faites beaucoup de photos ou de vidéos, plutôt que de vous demander quelle carte SD choisir, posez-vous la question de la combinaison de cartes à avoir :

  • plusieurs cartes de capacité moyenne (par exemple 32 Go),
  • une seule carte de grande capacité (par exemple 256 Go).

Quelle carte SD choisir : en pratique

La première chose à faire quand vous choisissez une carte SD c’est lire le manuel de votre appareil photo pour savoir quelles sont ses caractéristiques en matière de cartes :

  • types de cartes supportés (attention, les mises à jour firmware peuvent modifier la liste initiale),
  • vitesses d’écriture et lecture requises,
  • capacité maximale supportée.

Tenez compte des compatibilités entre types de cartes et appareils, certaines cartes ne sont en effet pas supportées par certains modèles d’appareils photo ou de caméras vidéos.

  • Cartes SD : appareils compatibles SD, SDHC, SDXC et SDUC,
  • Cartes SDHC : appareils compatibles SDHC, SDXC et SDUC,
  • Cartes SDXC : appareils compatibles SDXC et SDUC,
  • Cartes SDUC : appareils compatibles SDUC exclusivement.

Une fois que vous connaissez les caractéristiques techniques de votre appareil photo, définissez votre besoin en terme de quantité de photos à stocker sur la carte.

Multipliez ensuite le nombre de photos que vous souhaitez stocker par carte par la taille unitaire d’un fichier (prenez la valeur moyenne), et vous obtenez la taille recommandée pour vos cartes mémoire.

Tenez compte de la capacité de ces cartes à écrire et lire les données suffisamment vite pour ne pas ralentir la prise de vue comme la visualisation des photos et vidéos. Là-aussi les performances peuvent aller de « lent » à « très rapide ».

Enfin choisissez toujours une marque de carte qui garantit à vie ou le plus longtemps possible ses produits, ce qui vous permet de bénéficier d’une protection maximale.

Certains fabricants (par exemple Sandisk et Lexar) livrent un logiciel de récupération de données à utiliser en cas de perte de fichiers, cela peut être un plus.

Méfiez-vous aussi des imitations, certaines cartes vendues sur des sites web étrangers sont des contrefaçons, elles vous coûtent moins cher mais n’offrent pas les mêmes garanties ni performances que les cartes officielles.

Les cartes SD au meilleur prix chez Miss Numerique

Les cartes SD au meilleur prix chez Amazon

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


25 Commentaires sur "Quelle carte SD choisir pour un appareil photo reflex ou hybride ? Caractéristiques et critères de choix"

  1. Merci Jean-Christophe pour les informations concernant les carte SD.

  2. toujours aussi peu d information sur les cartes XQD.
    Pour les reste de l article merci pour les infos difficilement décodable lorsque l on n est pas un spécialiste

  3. Merci Jean-Christophe. Clair, concis et définitivement apprécié pour enfin comprendre toutes les composantes afin de faire un choix éclairé.

  4. Merci Jean-Christophe, j’ai du acheter une carte lors de l’enduro, vu la proposition j’étais un peu septique, mais maintenant je comprends mieux les différences et les prix.

  5. Merci Jean-Christophe pour cet article très clair et surtout pour la figure aide-mémoire avec les 7 sigles ou inscriptions commentées. Je pense que s’il n’y a qu’une vitesse indiquée, il s’agit de la vitesse en lecture et non en écriture : information qu’il est souvent difficile de trouver.
    Anciennement, on trouvait aussi parfois le nombre d’heures de vidéo HD ce qui n’est plus vraiment d’actualité avec les nouveaux standards vidéo.
    Personnellement, je n’achète plus que des cartes XQD ou UHS II pour leur rapidité d’enregistrement sans oublier la vitesse de lecture tellement plus confortable pour les copies. J’utilise beaucoup de cartes de marque Sony car en XQD, il n’y a plus beaucoup d’autre choix et Sony indique les 2 vitesses. J’ai aussi essayé la nouvelle carte Sony TOUGH SDXC de 64GB en UHS II qui est plus robuste. Elle est légèrement plus épaisse et coince dans le D850. Avec mon D500, je peux m’en servir mais j’ai déjà eu des difficultés pour l’extraire du boitier. Je ne sais si mon exemplaire est légèrement hors norme ou si d’autres utilisateurs ont le même problème.

  6. Bonjour, merci pour ces explications claires concernant les cartes mémoire photos et vidéos.
    Je privilégiais la capacité mémoire…..et le prix .!!, je vais me sentir plus à l’aise désormais.
    Merci pour tous vos conseils d’une manière générale.

  7. Bonjour à tous.
    Je vais passer d’un boîtier à 2 cartes SD à un D810 à SD + CF.
    Est-ce que je peux utiliser un adaptateur CF/SD pour avoir 2 cartes SD, ou vaut-il mieux acheter une bonne CF ?
    Si je prends un adaptateur, faut-il qu’il soit obligatoirement marqué SDXC pour faire fonctionner mes cartes SDXC ?

    • Merci d’avoir soumis cette question, Frederick. Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir un adapteur. J’espère voir la réponse à ta question bientôt

  8. Merci Jean Christophe pour tous ces détails et ces info, personnellement je n’ai pas tout compris, mais j’ai pris le plus détaillé de l’article… Merci encore…!!!

  9. Bonjour Jean-Christophe, Merci pour ces explication sur les cartes SD mais qu’en est il des cartes XQD sont elles bien par rapport à une SD .
    Bien cordialement
    Didier

  10. Bonjour Jean-Christophe. Une bonne idée cet article sur les cartes SD. Des notions nouvelles pour moi : type de bus, classe UHS. Malheureusement, comme d’autres lecteurs, je n’ai pas bien compris toutes ces notions de vitesses. La vitesse d’écriture, la classe de vitesse, le type de bus et la classe UHS sont-elles des données toutes indépendantes ? Je veux dire par là, que si j’ai une carte 100x, sera-t-elle nécessairement de classe 10, et de classe UHS 2 (je prend des chiffres au hasard) ? Si tout est lié, il suffit de s’intéresser à la vitesse en facteur x. En revanche, si ces critères sont indépendants, alors quels sont ceux qu’il faut regarder pour connaitre les vitesses de la carte en lecture et écriture ? J’espère avoir résumé clairement mon incompréhension. Je termine par vous féliciter par ailleurs pour la qualité de votre blog. Cordialement.

  11. Merci pour cet article très développé et compréhensible, je vais m’en inspirer pour faire un petit exposé dans mon club photo.
    Pour ma part j’utilise la xqd…un peu onéreuse…sortie en 2012, je pensais que les prix fléchiraient plus vite!

  12. Merci ,
    Mais lorsque votre boitier Nikon possède que le format carte ‘ XQD’ , comment est-il encore possible de trouver la carte mémoire Type 2933X SVP ? Merci à vous de votre réponse

  13. Article pour les spécialistes ,incompréhensible pour l’amateur passionné que je suis.

  14. Merci pour cette synthèse technique des caractéristiques des différentes cartes SD.
    Excellents tableaux de comparaison.

  15. super article. Merci. Enfin je comprends les données des cartes.

  16. Bonjour
    Merci de votre réponse, je vous pose cette question car dans mon club, tout le monde, effectivement ne trouve pas d’explications très pratiques pour acheter la bonne carte. En fait, nous néophytes, fonctionnons dans l’autre sens que celui que vous dites.
    Nous n’envisageons pas de carte, nous partons de rien et voulons savoir quelle sera celle qui sera le mieux (ici, optimiser le mode rafale). (C’est seulement dans un deuxième temps qu’interviendra le facteur prix qui pourra être bloquant)
    Concrètement, la classe etc… on s’en moque un peu (car on « subit » ces critères)
    Par contre, il est écrit partout qu’il faut privilégier la vitesse d’écriture, donc je regarde la vitesse d’écriture. Mais moi j’ai deux types d’écritures. Ce que je veux c’est écrire vite sur la carte dans l’appareil (rafale) et écrire vite de ma carte sur mon pc.

    Pour exemple voici ma démarche.
    Etape 1
    Les différents formats de cartes SD: C’est quoi le « bus supportée? » Vitesse de quoi à quoi?
    Donc là je ne sais pas quoi choisir entre SDHC OU SDHXC?
    tape 2
    Classes de vitesse
    La classe de vitesse définit la capacité de la carte à écrire et lire les données plus ou moins vite.
    Bon donc je veux toujours écrire vite mais là on me parle de vitesse minimale d’écriture. Je ne recherche pas une vitesse minimale mais une vitesse maximale!, (et d’ailleurs quand est elle minimale? La vitesse est variable quand on écrit un fichier dans l’appareil photo?) Donc pour moi je ne regarde pas ce critère
    Etape 2
    UHS1 OU 2?
    Les termes UHS-I et UHS-II désignent les performances minimales en écriture pour une carte SD : UHS-I : 10 Mo/sec. UHS-II : 30 Mo/sec. ou plus
    Puis/
    Ces taux précisent la quantité de données théorique maximale qui peut entrer et sortir de la carte SD en fonction du bus utilisé.
    « performances minimales »  » données théorique maximale » Alors ma vitesse d’écriture sur ma carte , elle est où la dedans?
    Et là hop,encore un deuxième critère de vitesse de bus (avec des chiffres différents). Ou est le lien avec la vitesse d’écriture?
    Bon encore des pbs de vitesse! Et celles décrites dans les etapes 1 et 2 , c’est quoi?
    Là je commence à être largué dans toutes ces vitesses (lol)
    Etape 4
    Conversion Vitesse et facteur X
    La vitesse de lecture et d’écriture, ou plus exactement le taux de transfert des données, indique la capacité de la carte à restituer les données comme à les écrire plus ou moins vite

    Ben oui, encore une vitesse d’écriture. Et celles ci dessus c’est quoi? Et la différence entre vitesse d’écriture et taux de transfert c’est quoi?
    Du coup, là je suis complètement largué.

    Et comme d’hab je ne sais pas quoi acheter. C’est bien sur de l’humour mais je crois que nous, les néophytes, avons besoin de concret.

    Une carte qui enregistre vite en mode rafale c’est quoi ?
    Une carte qui transfert vite de l’appareil au pc c’est quoi? Et on fait comment?

    Un tableau du type Besoin/ Critères requis serait peut être plus lisible.
    Besoins:
    Enregistrer le plus vite possible en mode rafale -> Critères XXX
    Transférer de la carte au pc -> Critères (y compris le lecteur de carte etc…)

    Le reste, les performances, mes classes, etc… je m’en fou un peu. Déchiffrer les caractéristiques aussi. Par contre dans mon cas, que dois je regarder? C’est seulement cela dont j’ai besoin.

    J’apprécie votre site, aussi c’est pour continuer à vous différencier des autres que je vous propose cela.
    Jean Pascal

    • Selon que vous faites des photos de paysage avec un 12Mp ou du sport avec un 45Mp les besoins ne sont pas les mêmes. C’est cela qu’il faut quantifier pour choisir la bonne carte.
      Au final, il suffit de toujours choisir la plus performante sans réfléchir, mais dans ce cas il faudra accepter d’en payer le prix.
      Les infos ci-dessus permettent de choisir un modèle moins coûteux sans perdre en performances par rapport à vos besoins.

  17. Bonjour Pourriez vous donner un exemple concret avec la démarche pour sélectionner les bons critères en fonction de son matériel.
    Ex: J’ai un Fuji XE2, je veux une carte d’une capacité de 32 Go et je veux optimiser le mode rafale.
    Quelle modèle de carte dois je acheter?

    • Il suffit de faire ce que je dis : regarder dans votre manuel la compatibilité du boîtier avec les cartes. Pour le X-E2, SDHC UHS-1 jusqu’à 32 Go et SDXC UHS-1 jusqu’à 128 Go. Ensuite vous regardez quelles sont les performances de la carte envisagée en écriture. 150 Mo/sec. est un minimum.

  18. Merci beaucoup pour cet article