Guide photo 2018 : quels accessoires photo choisir – 4/6

Certains accessoires photo sont indispensables pour profiter de votre passion et de votre matériel. D’autres sont moins utiles à l’amateur comme l’expert. Dans cette quatrième partie du guide photo nous allons voir quels sont les accessoires photo qu’il vous faut et ceux dont vous pouvez vous passer.

Mise à jour Mars 2018

Guide photo

 

Après avoir découvert quels sont les types d’appareils photo, les fonctions essentielles et quels objectifs acheter, voici la suite de ce guide photo.

Guide photo : pourquoi des accessoires complémentaires ?

Contrairement à ce que vous pourriez penser, les accessoires indispensables à une pratique courante de la photographie sont peu nombreux.

Privilégiez cette règle simple : n’achetez un accessoire photo que si, et uniquement si, il vous manque pour faire les photos que vous voulez vraiment faire ou pour vous faciliter la vie au quotidien.

Posez-vous ces questions avant un achat photo :

  • s’agit-il de photos que vous devez vraiment faire sans avoir le choix de faire autrement ?
  • existe-t-il une alternative pour faire autrement et éviter de remplir votre sac photo d’un nouvel accessoire ?
  • cet accessoire va-t-il vous permettre de gagner du temps pour arriver à vos fins ?

Voici la liste des accessoires photos parmi les plus indispensables. Cette liste est subjective, elle varie selon le type de photos que vous souhaitez faire mais les fondamentaux y sont. Vous pouvez réagir via les commentaires pour dire ce que vous jugez indispensable vous-aussi.

Cartes mémoire

carte sd Lexar achat photo

Guide photo – carte SD 32Go Lexar

Quel carte mémoire choisir ?

Les cartes mémoire sont indispensables pour enregistrer les photos. Il existe trois formats principaux de cartes : les cartes SD, les cartes CF (Compact Flash) et les cartes XQD.

Vérifiez quel modèle de carte utilise votre boîtier avant de choisir le fabricant et le type de carte tant les modèles sont nombreux (SDXC et SDHC par exemple).

Il n’est pas recommandé d’utiliser une carte MicroSD dans un adaptateur SD, ce type de carte n’est pas toujours compatible avec les reflex et hybrides et peut entraîner des ralentissements, des dysfonctionnements et pertes de photos.

Privilégiez l’utilisation de cartes mémoire de qualité. Certaines cartes s’avèrent moins fiables que d’autres entraînant des pertes de photos, des problèmes de lecture ou des défauts sur les photos (en savoir plus sur l’utilisation des cartes mémoire).

Les deux marques les plus utilisées par les photographes experts et pros sont Lexar et Sandisk. Ces cartes sont garanties à vie et sont livrées avec un logiciel de récupération des photos que vous avez pu effacées par erreur le cas échéant.

Le format XQD qui équipe les boîtiers pros Nikon impose un choix plus limité, seule la marque Sony en produit.

Lexar CF Professional 800x 512Go achat photo

Guide photo – carte CF 512 Go Lexar pour vidéo

Comment choisir une carte mémoire

Prenez l’habitude d’avoir au moins deux cartes mémoire de façon à ne pas formater une carte avant de vous assurer que les photos sont bien sauvegardées sur votre ordinateur et à prévenir les problèmes de fiabilité ou de perte qui peuvent toujours arriver.

Evitez les cartes de trop grande capacité si vous n’en avez pas besoin. Mieux vaut utiliser deux cartes de 16Go qu’une seule de 32Go : en cas de perte ou d’effacement accidentel, vous ne perdrez que la moitié des photos !

Une capacité de 16Go convient pour la plupart des boîtiers reflex comme hybrides jusqu’à 24Mp. Au-delà, optez pour 32Go. Si vous filmez en FullHD ou 4K, n’hésitez pas à choisir un modèle de 64Go ou plus pour avoir suffisamment de stockage sans devoir multiplier les cartes.

Choisissez des cartes rapides, de classe 10 ou plus, surtout si vous faites souvent des prises de vue en rafale. La vitesse d’écriture sur la carte est souvent le maillon faible qui ralentit le boîtier (plus que la capacité du buffer).

Enfin rangez toujours vos cartes dans leur étui en plastique, c’est une sécurité supplémentaire pour éviter de les détériorer ou de les perdre. Et pensez à vérifier avant de photographier si la carte que vous venez d’insérer dans le boîtier ne contient pas déjà des photos non sauvegardées.

Formatez toujours une carte dans le boîtier (jamais avec l’ordinateur) avant de commencer à l’utiliser, cela facilitera l’utilisation éventuelle du logiciel de restauration.

Lecteur de carte mémoire

lecteur de carte Lexar professionnel USB 3.0 double slot achat photo

Guide photo
Lecteur externe via port USB 3.0 à double format SD/CF

De nombreux boîtiers permettent le transfert des photos sur l’ordinateur via un câble USB. Evitez cette solution car elle est peu fiable : il ne faut pas oublier le câble, le transfert utilise la batterie du boîtier, les erreurs de transfert et les corruptions de fichiers sont courantes.

Préférez l’utilisation d’un lecteur de carte. La plupart des ordinateurs disposent d’un lecteur intégré (cartes SD sur les portables, plusieurs formats sur les tours).

Si votre ordinateur ne dispose pas d’un lecteur intégré, vous pouvez trouver dans le commerce des lecteurs externes pour quelques dizaines d’euros. C’est un investissement indispensable pour vous faciliter la vie et sécuriser le transfert depuis vos cartes.

Batteries

batterie Nikon EN-EL15 achat photo

Guide photo – batterie de marque (mention en est faite sur le dessus)

Quelle batterie pour appareil photo choisir ?

Utiliser plusieurs batteries permet de continuer à photographier sans devoir attendre que votre seule et unique batterie soit rechargée.

Choisissez une batterie de marque qui correspond au modèle précis livré avec votre appareil photo. Certaines batteries compatibles sont vendues moins cher mais peuvent poser des problèmes de fiabilité ou de tenue dans le temps. D’autres ne sont pas acceptées par le boîtier qui sait reconnaître les types de batteries et le fabricant.

A l’inverse, si vous n’utilisez pas très souvent votre matériel ou que vos séances photo sont courtes, ne multipliez pas les batteries. Une batterie qui ne sert pas se dégrade et c’est un investissement inutile. Quand vous achetez un nouveau boîtier, prenez le temps de mesurer l’autonomie de la batterie avant d’en acheter une seconde, certaines batteries permettent de faire près de 1000 photos sans recharge !

Entretien

Faut-il stocker une batterie chargée ou vide ? Il est préférable de charger une batterie avant de la stocker, elle est ainsi prête à servir et c’est une mesure de protection pour l’accumulateur. Comme la logique du photographe est de toujours avoir une batterie prête à l’emploi, c’est idéal !

Evitez de stocker les batteries dans un lieu trop chaud (elles peuvent en souffrir) ou trop froid (elles se déchargent plus vite). Si vous êtes en voyage au Pôle Nord, glissez vos batteries additionnelles dans une poche intérieure de votre vêtement, elle souffriront moins du froid.

Certains appareils photo (compacts particulièrement) utilisent des batteries qui nécessitent la liaison boîtier-chargeur car la batterie n’est pas extractible. Pensez à recharger régulièrement sans quoi vous serez forcé de patienter une ou deux heures (généralement au plus mauvais moment …).

Enfin retenez que les appareils à viseurs électroniques LCD/EVF ou ceux que vous utilisez souvent avec l’écran LCD arrière Live View consomment plus que les autres. Si vous êtes fan de la visée électronique, prévoyez vos batteries en conséquence.

Sac photo

sacs photo Pro Light Manfrotto achat photo

Guide photo
Différents modèles de sacs pour différents usages

Le sac photo est LE complément indispensable de votre matériel photo. Il protège votre matériel des agressions du monde extérieur pendant le transport ou le stockage. Il vous permet d’avoir tout ce qu’il vous faut avec vous.

Il existe des centaines de modèles de sacs photo aussi prenez le temps d’en essayer quelques-uns avant de faire votre choix. Sachez qu’un seul sac ne suffit souvent pas : mieux  vaut avoir deux ou trois sacs spécifiques à certains usages que de tenter à tout pris de trouver LE sac qui répond à tous vos besoins.

Sacs Kata Sling 3N1 achat photo

Guide photo – sac à dos avec ceinture ventrale

Sac à dos photo

Avantages

  • charge bien répartie
  • vous gardez les mains libres
  • vous pouvez ajouter quelques effets personnels
  • certains modèles permettent de transporter un grand trépied à l’extérieur du sac

Inconvénients

  • nécessite de poser le sac pour rentrer et sortir le boîtier
  • souvent un peu gros et lourd
  • manque d’aération du dos en été
  • parfois gênant dans les transports

sac photo national geographic achat photo

Guide photo – sac d’épaule à sangle

Sac photo d’épaule

Avantages

  • accès très rapide au matériel sans devoir poser le sac
  • laisse les mains libres

Inconvénients

  • le poids est mal réparti d’un seul côté du corps
  • la sangle a souvent tendance à glisser et à faire mal à l’épaule
  • peut s’arracher facilement (vol et agressions)
  • souvent volumineux et peu discret

Travel Backpack de Manfrotto achat photo

Guide photo – sac type Sling

Sac photo Sling

Avantages

  • bon compromis entre sac d’épaule et sac à dos
  • pivote facilement pour faciliter la manipulation du matériel sans poser le sac
  • port aisé avec bonne répartition de la charge
  • laisse les mains libres

Inconvénients

  • souvent moins logeable qu’un sac à dos
  • peu stable au sol
  • pas de possibilité de transporter un trépied à l’extérieur
  • espace réservé aux effets personnels très limité
  • présente toujours un certain risque de chute lors des manipulations du matériel (par exemple changement d’objectif)

Comment choisir un sac photo

Choisissez un sac adapté à votre pratique : ne prenez pas un sac à dos si vous ne faites que de la photo en ville, l’accès ne sera pas aisé. De même ne prenez pas un gros sac d’épaule si vous marchez beaucoup, votre dos vous remerciera.

Prenez soin de choisir un sac le plus étanche possible ou possédant une housse étanche si vous envisagez de voyager dans des pays humides. Certaines pluies tropicales ont vite fait de venir mouiller votre matériel au fond du sac s’il n’est pas suffisamment protégé.

Pensez également à utiliser un sac discret quand vous photographiez en ville ou dans des zones sensibles. Votre boîtier est déjà suffisamment visible, inutile d’en rajouter !

Accessoires de nettoyage

 

Kit de nettoyage de capteur reflex photo achat photo

Guide photo – kit de nettoyage de capteur

Kit de nettoyage capteur

Les appareils numériques vous apprennent à gérer les poussières ! Si vous observez des taches noires plus ou moins diffuses sur vos photos, toujours au même endroit, ne cherchez pas plus loin, ce sont des poussières collées sur le capteur.

Le fait d’enclencher la fonction de nettoyage du capteur au démarrage et à l’arrêt du boîtier suffit à se débarrasser de la plupart des poussières sèches (et cela n’use pas le capteur contrairement aux idées reçues).

Les taches grasses sont plus difficiles à retirer puisqu’il faut exercer une action mécanique sur le capteur à l’aide d’un accessoire spécifique.

Les kits de nettoyage de capteur NE SONT PAS une nécessité. Mieux vaut avoir quelques taches sur vos photos et les corriger facilement à l’aide de votre logiciel de traitement de photos que de détériorer votre capteur.

Si vous vous sentez parfaitement à l’aise avec cette opération, procurez-vous un kit de nettoyage et lisez bien la notice avant (attention, tous les kits ne se valent pas et peuvent être spécifiques à certains capteurs).

Dans le cas contraire, rendez visite à votre revendeur ou au centre technique de la marque le plus proche. Le nettoyage est souvent offert ou proposé à un tarif bien inférieur au remplacement d’un capteur rayé !

Evitez toute forme de poire, soufflette ou autre bombe d’air comprimé, cela ne fera que déplacer les poussières d’un endroit à l’autre du capteur et de la chambre.

Nettoyage des objectifs

Pour retirer les poussières collées sur les lentilles avant et arrière de vos objectifs, utilisez un chiffon spécifique (ou une feuille de papier adaptée) et faites toujours un mouvement de rotation.

Si vous n’avez rien sous la main, prenez un tissu bien propre et doux (mouchoir, laine polaire, coton) et ne frottez surtout pas. Le revêtement externe des lentilles est fragile et vous pouvez l’endommager sans même vous en rendre compte.

Evitez les accessoires de nettoyage stockés au fond du sac sans grande précaution et qui apportent plus de poussières qu’ils n’en retirent.

Pensez à mettre les couvercles à vos objectifs quand vous ne les utilisez, y compris lors d’une séance photo si vous faites une pause. Attention à la pluie qui laisse des gouttes également.

Retenez enfin que quelques saletés sur la lentille frontale d’un objectif ne nuisent pas à la qualité des photos, elles seront invisibles sur l’image. Ce n’est pas le cas sur la lentille arrière qui est plus sensible.

Nettoyage du boîtier

Ayez toujours avec vous un chiffon type microfibre pour nettoyer votre boîtier et le corps des objectifs. Les boîtiers ne sont pas très sensibles aux poussières mais moins il y en a, moins vous courez le risque qu’elles ne se déplacent dans la chambre ou sur le capteur lors du changement d’objectif (selon le type de boîtier).

N’utilisez jamais de solvant ou de produit type WD40 ! Si une tache résiste, humidifiez un chiffon propre et frottez en douceur sans ajouter de savon. Séchez rapidement si nécessaire.

Protection d’écran

Nikon D3 protection de l'écran LCD achat photo

Guide photo
Protection rigide pour écran arrière (selon boîtier)

En matière de protection d’écran, les avis divergent. Si votre boîtier est pourvu d’une protection amovible d’origine, utilisez-la sans vous poser de question.

Si ce n’est pas le cas, faites attention aux films de protection auto-adhésifs et amovibles. Certains sont bien conçus, d’autres ont tendance à adhérer un peu trop et à ne pas se retirer aisément, faisant plus de mal que de bien au final.

Les écrans LCD sont de plus en plus résistants aux rayures : si vous êtes précautionneux, vous ne risquez pas grand-chose à utiliser votre boîtier sans protection. A l’inverse, ou si vous fréquentez des zones dangereuses pour la survie de votre matériel, procurez-vous à minima un bon film de protection ou un écran amovible, voire même une coque antichoc en néoprène.

Trépied photo

Manfrotto Befree achat photo

Guide photo – trépied avec rotule et fixation standard

Avec des capteurs très riches en pixels (36 ou 45Mp), le recours au trépied est plus fréquent qu’on ne peut le penser. C’est la garantie d’avoir des photos sans aucun flou de bougé (en savoir plus).

Selon le type de photo que vous faites (par exemple pose longue), le trépied peut même s’avérer indispensable.

Choisissez toujours un modèle stable, doté d’un système de fixation le plus standard possible (les pas de vis sont normalisés). Les trépieds possédant une semelle intermédiaire permettent de fixer/retirer le boîtier très vite, la rotule facilite les mouvements et le cadrage.

Manfrotto : trépieds et monopodes 290 Carbone achat photo

Guide photo – monopode avec vis de fixation au pas standard

Si vous trouvez le trépied trop encombrant, sachez que les monopodes sont une bonne alternative. Ils vous permettent de gagner en stabilité tout en restant mobile.

Certains fabricants proposent des petits trépieds type GorillaPod. Ce sont des accessoires bien souvent futiles qui ne sauraient compenser l’usage d’un vrai trépied bien stable et capable de supporter sans risque votre cher boîtier.

Flash externe

 achat photo flash Nikon SB-910

Guide photo – flash expert-pro pour reflex

A l’exception des reflex experts et pros et de certains hybrides, tous les boîtiers disposent d’un flash intégré censé compenser le manque de lumière en intérieur ou en soirée.

Ce flash intégré reste toutefois très limité : sa portée est réduite (2 à 3 mètres bien souvent) et son emplacement proche de l’axe optique du boîtier favorise le phénomène des yeux rouges sur vos photos.

Le complément idéal du flash intégré est le flash externe ou flash cobra. Ce dernier s’avère plus puissant, peut être équipé de réflecteurs, déclenché à distance depuis le boîtier, il dispose souvent d’une tête orientable.

Flash Nikon Speedlight SB-300 achat photo

Guide photo – flash externe pour usages ponctuels

Le choix d’un flash externe doit se faire en fonction de vos besoins : le recours fréquent à une source de lumière additionnelle importante nécessite un modèle expert tandis que l’usage amateur et ponctuel sera largement couvert par un flash d’entrée de gamme moins onéreux et moins complexe à utiliser.

Maîtriser l’usage du flash demande du temps aussi prenez soin de découvrir votre matériel, de le tester dans différentes conditions de prise de vue et d’observer les résultats obtenus (voir l’ouvrage de référence sur l’utilisation des flashs pour Nikon).

Mais encore …

Cette liste d’accessoires photo reprend l’essentiel de ce qu’il faut avoir avec vous pour vous faire plaisir. Elle n’est ni objective, ni limitative aussi vous êtes invité à réagir et à la compléter en laissant un commentaire !

Lire la suite : quel logiciel photo choisir …

Vous avez quoi dans votre sac qui n’apparaît pas ici et qui vous est pourtant indispensable ?

Partager cet article sur les réseaux sociaux

SHARE TWEET SHARE PIN
comment utiliser le catalogue Lightroom - tutoriels vidéos

About the Author

Jean-Christophe Dichant
J'ai créé Nikon Passion en 2004 pour vous aider à faire les bons choix, bien utiliser votre appareil photo et apprendre la photo.

Merci de remplir les champs ci-dessous pour laisser un commentaire.

Les commentaires sur Nikon Passion

Chaque article du site www.nikonpassion.com vous propose une zone de commentaires pour poser vos questions ou réagir.
Voici comment procéder si vous ne disposez pas de comptes réseaux sociaux et si vous ne souhaitez pas créer un nouveau compte Disqus. Disqus est le système qui gère les commentaires et l'antispam.

Votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publique.


*


20 Commentaires sur "Guide photo 2018 : quels accessoires photo choisir – 4/6"

  1. Bonjour Jean-Christophe,

    En premier lieu, un tout grand merci pour tes conseils et tous les sujets divers et variés que tu abordes toujours avec professionnalisme tout en restant compréhensible et didactique.
    Mais il y a un sujet qui n’est que très rarement abordé et je me demandais si tu ne pourrais pas le développer : le flash (comment le choisir, comment l’utiliser, etc). Ou nous conseiller de la lecture.
    Déjà, un grand merci.

  2. Sur tous mes objectifs (depuis mon premier SRT 303 en 1972) j ai mis un filtre UV pour protéger la lentille frontale.
    C est pas cher et ça peut économiser gros

  3. Très intéressant . Merci !!!

  4. Bonjour, tout d’abords merci pour le travail que vous faites, je suis abonné et vos conseils sont souvent d’un grand secours.
    Voilà plusieurs jours que cherche quelle télécommande je dois prendre pour mon D5200, je m’essaie à la photo astro et j’aurai donc besoin de la fonction pose B voir la pose T. Je n’ai pas un gros budget mais Noël approchant je pourrai délégué cet achat! Merci d’éclairer ma lanterne. Erwan

  5. Les trépieds et autres monopodes font preuve d’une grande diversité de fixations et de plateaux qui les asservissent ; phénomène couru chez tous les fabricants de pieds.
    C’est infernal. (chez VANGUARD : rotule GH 300 fixation différente de celle des monopodes, et encore différente pour la rotule PH 32).
    Dès lors on va voir du matos de RPC (long à venir mais polyvalent avec parfois des bidouilles).

  6. Les trépieds et autres monopodes font preuve d’une grande diversité de fixations et de plateaux qui les asservissent ; phénomène couru chez tous les fabricants de pieds.
    C’est infernal. (chez VANGUARD : rotule GH 300 fixation différente de celle des monopodes, et encore différente pour la rotule PH 32).
    Dès lors on va voir du matos de RPC (long à venir mais polyvalent avec parfois des bidouilles).

  7. j’envisage l’achat du D850, et je voudrais savoir si mes objectifs Nikon 14/24 2.8 – 24/70 2.8 et 70/200 VR 2.8 seront compatibles avec 45 Mo. Sur le D3X je n’ai pas de problème

  8. DUINA Jean-Pierre | 9 mars 2017 à 16 h 28 min | Répondre

    quelle bague il me faut acheter
    pour adapter un objectif IFBAGON 135mm qui fonctionnait sur un appareil argentique COSINA 4000S à vis pour le remettre sur un numérique NIKON D40x à baïonnette
    pouvez vous me répondre rapidement
    Merci

  9. j’ai en plus la télécommande et une lentille de protection neutre pour l’objectif que j’utilise le plus…..

  10. Pour l’avoir vécu il y a 2 jours avec une sortie champignons qui s’est terminée sous la pluie, une housse imperméable de protection aurait été la bienvenue (même si par chance j’avais un sac en plastique que j’ai percé et coincé dans le pare soleil). Je vois qu’on peut en trouver des peu chères.

  11. Filtre pola, Filtre ND1000, Filtre ND8 ,filtre rouge et bleu mais je n’ai pas eu l’occasion de l’utiliser.
    J’aime bien emporter avec moi un réflecteur de lumière.
    Après j’ai plein de babiole mais qui avec le recule je n’utilise pas à cause d’avoir été tenté par le chant des sirènes comme un doubleur de focale bas de gamme.

    Mais si je dois partir avec un seul filtre, je prendrais le ND1000.

  12. les filtres, nd en particulier

  13. B9nsoir,
    Un accessoire que je considère indispensable, c’est une télécommande et un écran externe pour déclancher sans en avoir l’air, l’appareil toujours sur la poitrine.
    On cadre sur l’écran sans se faire remarquer, style le mec sur son portable…